Universe image Subito Texto Universe image Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent and Sami are starting high school. Together, they try to ease into a foreign world, full of promise but also fraught with worries!

Official sitefor Subito Texto
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Philately Cookies

While trying to make the stamp-collectors’ club more credible, Sami and Jennifer discover a rare stamp, which disappears mysteriously. Did Fatima cook it by accident?



Production year: 2015

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Début générique d'ouverture

Titre :
Subito texto

Titre :
Fin générique d'ouverture


SAMI et JENNIFER sont assis par terre contre lit dans la chambre de SAMI. Ils se tiennent la main.


SAMI

Regarde, c'est toi qui as

les plus belles mains.


JENNIFER

Non, c'est toi qui as

les plus belles mains.


SAMI

Mais les tiennes

sont capables de dessiner.


JENNIFER

Les tiennes sont capables

de faire de la musique,

c'est encore mieux.


FATIMA crie en arabe du rez-de-chaussée. SAMI et JENNIFER se lève rapidement.


FATIMA

Tu es où?


FATIMA arrive dans la chambre.


FATIMA

Qu'est-ce qui se passe ici?

Hein, je ne vous entendais plus.


SAMI

Bien, on parlait.

Juste un peu.


FATIMA

Venez parler juste

un petit peu dans la cuisine,

parce que j'ai encore

beaucoup de dessert à faire

pour ce soir à l'aréna.

Ah! Et si vous me donnez

un coup de main,

je vous vous laisser

lécher les plats!


SAMI

En fait, maman,

on va y aller plus tard

parce que là, il faut qu'on...

qu'on s'occupe de...


JENNIFER

Euh... de ça.


Prenant le cartable de la collection de timbres de SAMI.


SAMI

Qu'on s'occupe du club

de philatélie. Oui.


FATIMA

Encore?

Mais dites donc,

vous êtes combien,

dans ce club?


JENNIFER

On sait pas trop,

on compte pas vraiment.


SAMI

C'est pas le nombre

qui compte, hein.


FATIMA

Parce qu'on dirait

que vous êtes tout seuls.

Vous faites tout?


SAMI

On en fait beaucoup,

mais... on aime tellement ça!


Au rez-de-chaussée, NADYA tape sur le clavier d'un ordinateur portable. JULIEN B est assis à côté d'elle et regarde.


JULIEN B

Qu'est-ce que tu fais?


NADYA

Je suis sur mon blogue.


JULIEN B

Tu parles de quoi?

Des affaires de filles? Ha! ha!


NADYA

C'est un blogue.


JULIEN B

Un blogue de filles?


NADYA

Non, c'est sur les animaux.


JULIEN B

Ah, OK! Tu parles

des animaux de filles!


NADYA

Ah! T'es niaiseux!

C'est le blogue de Dre Nadya.


JULIEN B

Oh! C'est toi, Dre Nadya?


NADYA

Bien oui!

On me pose des questions,

et moi, je réponds.


JULIEN B

Des vraies questions

sur des vrais animaux?


NADYA

Bien oui,

pas sur des animaux en peluche.


JULIEN B

Et personne s'aperçoit que

t'es pas une vraie vétérinaire?


NADYA

Eh non! Ça, c'est parce que

je suis vraiment bonne

avec les animaux.

Si une question

est trop compliquée,

je dis que je suis russe

et que je parle pas assez bien

français pour répondre.


JULIEN B

Wow! Hé, c'est super!


Dans la chambre à l'étage, FATIMA questionne SAMI et JENNIFER.


FATIMA

Qu'est-ce qui se passe

exactement dans ce club?

Je sais pas, moi,

est-ce que vous avez trouvé

des nouveaux timbres?


JENNIFER

(Embarrassée)

Euh...


Au rez-de-chaussée, JULIEN B est intéressé par le blogue de NADYA.


JULIEN B

Montre!


NADYA

Non, j'ai pas le temps.

Maman veut que je l'aide

pour le concours.


JULIEN B

Quel concours?


NADYA

Le concours de desserts

tantôt à l'aréna.

Elle veut tellement gagner,

surtout que toutes

les mères participent.


JULIEN B

En tout cas, pas la mienne.


NADYA

Non, ça vaut pas vraiment

la peine.


JULIEN B

Qu'est-ce que tu veux dire

par là?


NADYA

Bien, tu sais, ta mère,

elle fait pas des desserts

super, super, hein.


JULIEN B

Tu veux dire que ma mère

est pas super bonne?


NADYA

Non, non, non!

Mais... comparée à ma mère...


JULIEN B

Ma mère est super bonne,

tu sauras!

Elle fait un gâteau

au chocolat écœurant!


NADYA

La recette de ma mère.


On frappe à la porte. NADYA se lève pour aller ouvrir.


MARIE

Allo, Nadya!


NADYA

Allo!


MARIE

Julien, t'es prêt?


JULIEN B prend son manteau et rejoint sa mère en vitesse.


JULIEN B

Mets-en que je suis prêt!

Viens-t'en, maman!


MARIE

Mais c'est parce que je

voulais parler avec Fatima, moi.


JULIEN B

On n'a pas le temps!

On a un concours à gagner.


MARIE

Ah, OK! Bye, Nadya!


NADYA

Bye!


MARIE et JULIEN B partent. NADYA soupire et referme la porte. À l'étage, SAMI tente d'expliquer à sa mère.


SAMI

En fait,

c'est un peu compliqué...


JENNIFER

Oui, c'est parce qu'on n'a pas

assez d'argent pour acheter.


SAMI

Ça fait qu'on fait

les recherches sur Internet.


FATIMA

Internet! Tu es sûr que c'est

sérieux, cette histoire de club?


SAMI

Bien oui! Oui, oui,

c'est sérieux, sérieux.

On va te montrer ce qu'on a

fait, on a une réunion tantôt.


JENNIFER

Oui, oui, oui. Vous allez

voir, on est super sérieux.

Des vrais timbrés!


FATIMA

Ah, ah!

J'ai bien hâte d'entendre

vos histoires de timbrés!

Ha! ha!


SAMI

Hum!


JENNIFER

Hum!


FATIMA quitte la pièce.


SAMI

Elle se doute

de quelque chose, c'est sûr.


JENNIFER

C'est clair,

je l'ai jamais vue

avec les sourcils

aussi froncés.


SAMI

On n'a pas le choix,

il faut qu'on s'occupe plus

du club de philatélie.


JENNIFER

Comment on fait ça?

Il existe même pas.


SAMI

On va le faire

exister plus.


JENNIFER

Ta mère a raison,

on est juste deux.


SAMI

On va demander

à Benjamin.


JENNIFER

OK... mais pourquoi lui?


SAMI

Il m'a texté tantôt

pour savoir ce qu'on faisait.


JENNIFER

Ah! OK. Lui, il est fin,

il va vouloir, c'est sûr.


SAMI prend son téléphone pour envoyer un message texte. Il lit sur son écran avant d'écrire.


SAMI

Hein?


JENNIFER s'approche pour lire.


JENNIFER

Quoi?


SAMI

(Lisant le message texte)

« Je suis prisonnier.

« Je souffre terriblement. »


JENNIFER

Hein?


Chez les Beaucage, JULIEN B fait goûter à sa mère.


MARIE

Mmm! Mmm!

Eh bien!

T'as trouvé ça tout seul,

ces mélanges de saveurs là?


JULIEN B

J'ai vu ça à la télé

dans une émission de chefs,

mais sinon, j'en ai

inventé quelques-uns. C'est bon?


MARIE

Ça, c'est plutôt bizarre, ça.

C'est quoi?


JULIEN B

Chocolat,

zeste d'orange, poivre.

Rince!


MARIE prend une gorgée d'eau pour rincer sa bouche.


MARIE

Hum! Merci. Hum...

(Regardant l'écran de son ordinateur portable devant elle)

Ah bien, tiens, justement!

J'ai les règlements.

(Lisant)

Le concours, c'est Sucre à

glacer pour la machine à glace!

Oh! C'est original!


JULIEN B

C'est pour financer

la Zamboni. Goûte!


JULIEN B fait goûter autre chose à sa mère.


MARIE

Hum...

Ah! Ça, c'est pas mal, ça.


JULIEN B

Chocolat, pomme,

caramel. Rince.


MARIE

Hum!

(Prenant une gorgée d'eau)

Donc, c'est un concours

de dégustation de desserts

faits à partir

de recettes familiales.

On en a pas vraiment beaucoup,

nous autres,

des recettes familiales, hein?

Sauf la recette du bonheur!


JULIEN B

Oui! Goûte.


JULIEN B met la cuillère dans la bouche de sa mère.


MARIE

Hum...

Mmm! Mmm! OK!

Oh, c'est le fun!

Le gagnant reçoit

des cartes-cadeaux

échangeables contre un souper

ou un achat dans une pâtisserie

ou une épicerie fine.

Hum... Mmm!

(Dégustant)

Ça, c'est très intéressant!


JULIEN B

Chocolat, banane,

clou de girofle.


MARIE

Ah! Vraiment! Mmm!


JULIEN B

Rince!


MARIE

Bon, bien, c'est bien beau,

mon Julien,

c'est une très bonne idée,

on va participer.


JULIEN B

On va pas juste participer,

on va gagner.


MARIE

Ha! ha! ha!

C'est toujours Fatima

qui gagne ce genre

de concours là.

Elle est tellement bonne,

elle est presque imbattable!


JULIEN B

Cette fois,

c'est toi qui vas gagner.


MARIE

Julien, on va avoir

beaucoup de plaisir

à participer toi et moi

ensemble, OK?


JULIEN B

Pas juste participer, gagner.

Goûte!


MARIE

Hum! Hum...

(Grimançant)

Hum! C'est quoi, ça? Buah!


JULIEN B

T'aimes pas ça?


MARIE prend une grande gorgée d'eau et crache dans l'évier de la cuisine.


MARIE

Hum! Hum!


JENNIFER et SAMI ont rejoint BENJAMIN à l'aréna.


SAMI

Il faut lui prouver

que c'est du sérieux,

notre club de philatélie,

et avant la fin de la journée.


JENNIFER

Déjà, si on est plus que deux,

ça va être plus réaliste.


BENJAMIN

Donc, vous faites

un faux club de philatélie

et vous voulez que je fasse

semblant d'être dedans.


JENNIFER

Et faire semblant

que t'aimes ça.

Pas facile, hein?


BENJAMIN

Comme vous voyez,

le casse-croûte

est complètement vide.

En plus, je n'ai plus

de batterie dans mon cell,

et j'ai fini

tous mes devoirs.


SAMI

OK, t'es prisonnier

du casse-croûte

et tu souffres

d'un ennui mortel,

tu nous l'as écrit tantôt.


BENJAMIN

Donc, un club

de philatélie,

même un faux...

ça m'intéresse totalement!


SAMI

Super!


BENJAMIN

Merci, merci, merci!


SAMI

On dirait que ça t'intéresse

pour vrai.


BENJAMIN

Oui. Même qu'à

un moment donné...

Attendez une minute,

j'ai peut-être

quelque chose pour vous autres.


SAMI

Euh... quelque chose à manger?

Un dessert?


BENJAMIN

Non.


SAMI

Quelque chose... Quelque chose

à boire, un smoothie?


BENJAMIN

Non, non!

Encore mieux que ça.

Si je le trouve,

ta mère n'aura plus le choix

de vous croire.


Dans la cuisine des Beaucage, MARIE s'interroge sur le choix de recette de JULIEN B.


MARIE

Là, t'es sûr

que c'est vraiment

cette recette-là

que tu veux faire?

Pas un des mélanges

que tu m'as fait goûter tantôt?


JULIEN B

Non. C'est...

sûr, sûr, sûr.

Les autres mélanges

sont pas assez bons.

On fait celui-là.


MARIE

(Lisant la recette)

OK. Alors, on va faire

une fantaisie divine meringuée

triplement chocolatée

et sa chantilly au caramel.


JULIEN B

Oui!


MARIE

C'est parce qu'elle a pas

l'air simple, la recette.


JULIEN B

C'est pas grave, là!

Tu vois, c'est avec ça

qu'on va gagner, tu vois?


MARIE

Mais c'est pas vraiment

une recette de famille, hein?


JULIEN B

Toi et moi,

on est une famille?


MARIE

Oui.


JULIEN B

Et on fait une recette?


MARIE

Hum...


JULIEN B

Donc, c'est une recette

de famille!


MARIE

OK,

let's go! On y va!


MARIE et JULIEN B se tape dans les mains.


MARIE

Nous allons commencer parce que

nous avons à faire un caramel,

une meringue, une génoise

et une ganache!

Mais je sais pas c'est quoi,

une ganache.


JULIEN B

Une ganache,

c'est une crème au chocolat.

J'ai vu ça sur Internet.


MARIE

Wow! Bravo!

As-tu vérifié si on avait

tout ce qu'on a besoin?


JULIEN B

Oui. On a tout

sauf la farine à pâtisserie,

et tu vas aller en chercher.


MARIE

De la farine à pâtisserie

et de la farine farine,

c'est presque pareil.


JULIEN B

Non. Sur la recette,

ils disent

que la farine farine

et la farine à pâtisserie,

c'est pas la même chose.


MARIE

Mais la recette est déjà

bien assez compliquée comme ça!


JULIEN B

Tu vois, c'est pour ça

qu'on gagne jamais!


MARIE

Bien, voyons!


JULIEN B

Si tu voulais pas gagner,

t'avais juste à le dire avant.


MARIE

On en a,

de la farine, Julien!


JULIEN B

(Soupirant)

Regarde, juste, laisse faire,

je vais le faire tout seul.


MARIE

Hein?


JULIEN B

C'est parce que

t'es pas sérieuse,

tu travailles n'importe comment!


MARIE

Tu me mets

à la porte du projet?


JULIEN B

Ça me fait plus de peine

qu'à toi.

Mais j'ai pas le choix.


JULIEN B pointe du doigt vers l'extérieur de la cuisine pour que sa mère quitte la pièce.


MARIE

(En riant)

OK!

Oh non, c'est beau.


BENJAMIN revient dans le casse-croûte avec plusieurs boîtes dans les bras.


BENJAMIN

Ah... Hé!


JENNIFER

C'était ça

que tu cherchais?


BENJAMIN

Oui.

Mon père est pas mal ramasseux.

Il a plein de bébelles comme ça

qui traînent dans la maison.

Même que des fois,

ma mère lui dit d'en jeter.


SAMI

Puis il les amène ici?


BENJAMIN

Bien oui! Oui.

Un moment donné, il avait

commencé à collectionner

des vieilles

plaques d'immatriculation,

des petites autos,

puis, bien...


JENNIFER

Des petites boîtes en métal.


BENJAMIN

Non, non.

Pas des boîtes en métal, là.

En fait, regardez.


Chacun ouvre une des boîtes. Les boîtes sont remplies de timbres.


JENNIFER

Il y en a une tonne!


SAMI

Hé, ils ont l'air

vraiment beaux!


BENJAMIN

Papa avait acheté ça

au marché aux puces.

Il voulait collectionner

des timbres, mais finalement,

il a collectionné

des vieux moules à gâteau.


SAMI

Comme ça, il tient pas

à ses vieux timbres?


BENJAMIN

Je pense que c'est pas

sa collection préférée.


JENNIFER

Hé! Regardez celui-là,

on dirait une sorte d'aigle.


SAMI

Mais pourquoi il est

dans un sac en plastique?


BENJAMIN

Il a peut-être quelque chose

de spécial.


JENNIFER

Ah, bien oui!

C'est un de ses yeux.


SAMI

Qu'est-ce qu'il y a?


JENNIFER

Il a une ligne

à la place de son œil gauche,

on dirait qu'il fait

un clin d'œil.


BENJAMIN

Hein? Peut-être que ça vaut

quelque chose!


SAMI

C'est comme un timbre raté?


BENJAMIN

Bien oui, c'est ça!

Mon père m'en a déjà parlé!

C'est comme des timbres

plus rares.

Il y a des collectionneurs

qui les aiment.


JENNIFER

Hé, on pourrait montrer ça

à ta mère!


SAMI

Bien oui,

c'est une super bonne idée!


BENJAMIN

Attends, j'en ai trouvé un,

je pense.


BENJAMIN tape sur le clavier de son téléphone.


SAMI

OK. Qu'est-ce que t'as tapé?

« Timbres ratés »?


JENNIFER

Ou « aigle qui fait

un clin d'œil »?


BENJAMIN

J'ai tapé

« timbres avec des défauts ».

Attends une minute.

Il y a quelqu'un qui en vend

un pareil à 150 $!


SAMI prend le téléphone de BENJAMIN.


JENNIFER

Hein? Ça vaut super cher!


SAMI

Et il y en a plein d'autres!

Est-ce que ton père le sait?


BENJAMIN

Peut-être,

je pourrais lui en parler.


Pendant ce temps chez les Mazari, NADYA est assise devant l'ordinateur dans la chambre de son frère. Sa mère la cherche.


FATIMA

Didi!

(Propos en arabe)

Mais pourquoi mes enfants

disparaissent tous, aujourd'hui?


NADYA place un livre sur le clavier devant elle.


NADYA

Euh... je suis ici, maman!


FATIMA arrive dans la chambre.


FATIMA

Qu'est-ce que tu fais

dans la chambre de ton frère?

On dirait que tu te caches!


NADYA

Euh... Je me cache pas,

je fais une recherche.


FATIMA

Une recherche? Mais c'est pas

une bande dessinée, ça?


NADYA

Non, non, c'est juste

un livre avec des images.


FATIMA

Que tu ne lis plus

depuis longtemps.


NADYA

Les images sont un peu bébé,

mais tout ce qui est écrit

est vrai.


FATIMA

Bon! Laisse ça pour le moment,

viens faire les courses avec moi

parce que j'ai besoin

de faire les courses

pour mon dessert

de ce soir, allez!


NADYA

Maman, ce que je fais

est important.

Quelqu'un attend une réponse.


FATIMA

C'est une amie?


NADYA

Non, pas vraiment.


FATIMA

Alors, ça peut attendre!

Viens!


NADYA

Maman, pourquoi il faut aller

faire des courses?

D'habitude, t'as tout ce qu'il

faut pour faire tes

baklavas.


FATIMA

Je fais pas des

baklavas!

Non, il y a plus d'inscriptions

cette année,

la compétition

est plus forte!


NADYA

Qu'est-ce que tu fais?


FATIMA

Un dessert

que j'ai jamais fait!


NADYA

C'est quoi?


FATIMA

Si tu laisses l'ordinateur

et que tu viens

faire les courses avec moi,

tu vas savoir c'est quoi.

De toute façon,

tu passes

trop de temps

devant l'ordinateur.

Viens! J'ai besoin de bras forts

pour soulever les sacs.

(Propos en arabe)


FATIMA soulève NADYA par les bras et l'entraine hors de la chambre. Peu après, SAMI et JENNIFER entre chez les Mazari et dépose les boîtes de timbres sur le comptoir.


JENNIFER

Ta mère est pas là?


SAMI

Euh... non. Je pense

qu'elle est allée conduire Nadya

à son cours de danse.


JENNIFER

Ah! C'est plate, elle aurait

pu nous voir avec nos timbres.

On aurait dit

un vrai club de philatélie.


SAMI

Ha!


Ils s'assoient tous les deux au comptoir et ouvrent les boîtes.


JENNIFER

Hé! Regarde,

une pince à sourcils.


SAMI

Ça, c'est pour manipuler

les timbres.


JENNIFER

Je sais, mais on dirait

une pince à sourcils.


JULIEN B entre et rejoint SAMI et JENNIFER dans la cuisine.


JULIEN B

Allo!

Est-ce que Nadya est là?


SAMI

Non, je pense pas;

sans ça,

on l'entendrait pitonner

comme une folle sur l'ordi.


JULIEN B

Est-ce que je peux aller voir

quand même dans sa chambre?

Parce que j'ai une question

à lui poser.


SAMI

Oui, pas de problème.


JULIEN B

OK, merci!


JULIEN B quitte la pièce.


JENNIFER

Sami, il est où, le timbre

avec l'aigle borgne?


SAMI

Il est sur le dessus.


JENNIFER

OK. Perds-le pas de vue,

parce que si jamais Julien vient

fouiller, ça va être l'enfer.


SAMI

Il fouillera peut-être pas.


JENNIFER

Je le connais.


JULIEN B revient dans la cuisine.


JULIEN B

Ah, elle est pas là.

Est-ce que je peux...

je peux l'attendre?


SAMI

Tu peux aller

dans le salon.


JULIEN B

Non, mais ç'a

l'air intéressant,

ce que vous faites.

(Pointant le doigt vers un bocal)

C'est ça

que ta mère utilise

pour faire des desserts?


SAMI

Ça t'intéresse?


JULIEN B

Ah! Non, non, non.

Hein! C'est quoi, ça?


JENNIFER

C'est juste des timbres.


JENNIFER lui pousse la main.


JULIEN B

Ils sont vieux...


JENNIFER

Touche pas!

Ah...


SAMI

On essaie de les classer,

tu vas les mêler.


JULIEN B

Oh...


JULIEN B approche encore la main dans la boîte de timbres.


JENNIFER

Julien, il faut

que tu prennes les pinces

pour toucher les timbres.


JULIEN B

Pourquoi t'en as pas, toi?


JENNIFER

Parce que moi, je me suis lavé

les mains deux fois,

c'est pas pareil.

Regarde,

prends la pince, là.


JENNIFER lui tend la pince mais elle tombe par terre.


JENNIFER

Excuse.


JULIEN B

Bravo.


JULIEN B se penche pour ramasser la pince. JENNIFER se tourne vers SAMI.


JENNIFER

(Chuchotant)

Cache-le.

Cache-le, cache-le!


JULIEN B se cogne la tête sous le comptoir.


JULIEN B

Aïe!


JENNIFER

Ça va?


JULIEN B

Ayoye!

Ah... Ça va...


JULIEN B tente de prendre un timbre avec la pince.


JULIEN B

Ah! C'est difficile

avec les pinces.


SAMI

C'est pas facile,

la philatélie.


JENNIFER

Hé, j'en ai un autre.


JULIEN B

Un quoi?


JENNIFER

Un timbre bizarre.

Regarde, sur le visage

du monsieur,

on dirait qu'il y a comme

une tache en forme de fraise.


SAMI

Ça, ça vaut cher,

c'est sûr.

Bon! Où est-ce que Nadya

a mis l'ordi, encore?


JULIEN B

Ah! Je l'ai vu,

il est dans ta chambre.


SAMI

Ah!


JENNIFER

Ah! Pourquoi tu prends pas

le gros ordi?


SAMI

J'ai des signets

sur le portable.

On va aller dans ma chambre,

on va être plus tranquilles.

Julien, tu peux aller

dans le salon écouter la télé

en attendant Nadya.


JULIEN B

OK.


JENNIFER et SAMI mettent les couvercles sur les boîtes et JULIEN B se dirige vers le salon. JULIEN B attend que SAMI et JENNIFER soient partis et revient dans la cuisine. Il prend un contenant vide et verse de la farine dedans. Il quitte rapidement la maison des Mazari. Peu après, il s'affaire dans la cuisine chez lui, alors que sa mère regarde un livre.


MARIE

Puis? Comment ça se passe,

ta ganache?

Ah, tu réponds pas!

Bien non, c'est vrai,

tu boudes encore.

Pourtant, je te l'ai dit:

la farine à pâtisserie

et la farine farine,

c'est presque pareil.

Pourquoi tu veux pas

me croire?

Ah! Tu me crois pas parce que

c'est vrai que maman

est pas bien, bien bonne

dans les desserts.

Ma crédibilité est plutôt proche

du point de congélation, hum?

N'empêche que j'ai très hâte

de voir ta génoise

faite avec

de la farine normale.

D'ailleurs, tu la sors

du four bientôt?

J'en reviens pas!

J'ai un fils qui fait

une ganache...

et une génoise

en même temps! Hum!

Écoute, si t'as besoin d'aide,

tu te gênes pas, hein.

Parce que même si tu m'as

mise sauvagement

à la porte de ton projet,

je suis pas rancunière.

Parce que mine de rien,

l'heure avance, hein?


BENJAMIN arrive dans la chambre de SAMI. JENNIFER examine des timbres alors que SAMI fait des recherches sur le portable.


BENJAMIN

Hé! J'ai une

super bonne nouvelle!


SAMI

Moi, j'ai une meilleure

bonne nouvelle.

J'ai trouvé des gens

qui sont prêts à acheter

ce timbre-là 20 $.


BENJAMIN

Essaie pas.

Ma nouvelle,

c'est la meilleure.

Mes chers amis, mon père

a décidé de nous donner...

les timbres!


SAMI

Pour vrai?


JENNIFER

Il est bien fin!


BENJAMIN

Ha! ha! ha! Oui.

En échange d'une carte honoraire

du club de philatélie.


SAMI

Écoute, c'est parfait

pour nous,

il faut qu'on les montre

à ma mère.


JENNIFER

On pourrait les montrer

un petit peu à la fois;

comme ça, on en aurait

pour plus longtemps.


BENJAMIN

Bon! Alors, c'est quoi,

l'ordre du jour de la réunion?


SAMI

Quelle réunion?


BENJAMIN

La réunion du club

de philatélie

qu'on est en train de faire.


SAMI

Ah! Oui, OK!

Euh... Premier point

à l'ordre du jour,

créer une page Facebook

pour montrer nos timbres rares.


JENNIFER

Sami?


SAMI

Hum?


JENNIFER

Le timbre avec l'aigle?


SAMI

Je l'ai caché

comme tu m'as dit.


JENNIFER

Il est où?


SAMI

Dans le pot de farine.


JENNIFER

Sérieux? Il y avait pas

de meilleure cachette que ça?


SAMI

Quoi? T'avais l'air tellement

stressée par Julien...


JENNIFER

J'étais pas stressée,

j'avais juste peur

des petites mains

qui grouillent tout le temps.


NADYA arrive à ce moment dans la chambre.


NADYA

Sami, je veux l'ordinateur!


SAMI

Woh, woh!

« Je veux l'ordi. »

T'es pas la propriétaire

de l'ordi!


NADYA

J'ai aidé maman à faire

les courses, t'as rien fait.

Elle a dit que je peux

le prendre.


SAMI

On a un autre ordi

dans la cuisine.


NADYA

Je veux pas travailler là, je

veux travailler dans ma chambre!


JENNIFER

Nadya, on finit bientôt.

On va te le passer, l'ordi.


SAMI

Bon, tu vois?

Laisse-nous travailler, merci.


NADYA

Ah! Ah! Mais je suis tannée!


NADYA quitte la chambre.


BENJAMIN

Qu'est-ce qu'elle a,

ta sœur?


SAMI

Je sais pas. Elle est

fatigante, comme d'habitude.


JENNIFER s'approche et lit sur l'écran du portable.


JENNIFER

Moi, je sais

ce qu'elle a.


SAMI

T'as trouvé quelque chose?


JENNIFER

Je suis allée

dans l'historique

pour voir un site de timbres,

puis... regarde.


JENNIFER sélectionne un lien et la page du blogue apparaît.


SAMI

Hein? Elle était sur le blogue

de Dre Nadya?


BENJAMIN

Quoi? Il y a

une autre Nadya?


SAMI

J'espère, parce que celle-là

donne des...

des conseils pour soigner

des chevaux pur-sang?


JENNIFER

Hein?


Chez les Beaucage, JULIEN B ne parle toujours pas à sa mère.


MARIE

Ça va toujours,

mon loup?

Veux-tu que je tienne

le bol?

Alors, cette ganache

bien chocolatée et crémeuse?

Oh! Ç'a peut-être collé

un petit peu, hein?

Tiens, donne-le-moi,

je vais le faire tremper, OK?

Laisse la cuillère dedans.

Merci!


La sonnerie du four se fait entendre.


MARIE

Ah, c'est beau!

Je m'en occupe.

Ça sent un peu le brûlé,

mais ça devrait pas

être grave, hein?

OK! Ça fait combien de temps

que c'est dans le four, ça?

Ih, mon loup!

T'es-tu mélangé

dans tes minuteries, mon amour?


JULIEN B

Bien là, je sais pas!


MARIE

OK, grand chef Julien,

pour le caramel au beurre,

t'arrêtes de bouder

et tu me laisses t'aider, OK?


JULIEN B regarde sa mère en soupirant. Chez les Mazari, FATIMA dépose des biscuits sur un plateau.


FATIMA

Didi!

Tu vas être en retard!


SAMI arrive dans la cuisine.


SAMI

Euh... maman?


FATIMA

Hum?


SAMI

As-tu déjà entendu parler

des gens qui vont sur Internet

et qui se font passer

pour quelqu'un d'autre?


FATIMA

Oui, il y a beaucoup

d'histoires d'horreur

dans les journaux.


SAMI

Oui, mais il y a des choses

moins graves, des fois?


FATIMA

Bolbol, dis-moi pas

que toi et Jennifer,

vous vous faites passer

pour des philatélistes.


SAMI

Non, non, non!

Pas du tout, non, non!


FATIMA

Il va vraiment falloir

qu'on reparle

de cette histoire de club.


SAMI

Oui. Mais c'est pas de ça

que je veux parler.


FATIMA

Attends. Didi!

Je t'amène à ton cours de danse!

(S'adressant à SAMI)

Ah! Tu peux sortir

ma dernière plaque du four?


SAMI

Oui. Mais t'as fait

des biscuits?


FATIMA

Ah oui! Pour le concours

de desserts ce soir à l'aréna.


SAMI

Tu faisais pas

des baklavas?


FATIMA

Il faut bien faire changement,

des fois, hein!

En passant, c'est toi

qui as pris ma farine?


SAMI

Hein? Non.


FATIMA

Il y en avait plein

sur le comptoir,

comme si quelqu'un

avait joué dedans.

En plus, le couvercle

n'était pas refermé.

C'est pas très hygiénique!


SAMI

T'as rien trouvé

dans la farine?


FATIMA

Trouvé quelque chose

dans la farine? Non, non, non.

Il manquerait plus que ça.

Non, non, non.

C'est pour ça que j'achète

des contenants hermétiques,

pour ne pas avoir

de mauvaises surprises.


SAMI

Oui, pas de surprise,

hermétique, oui...


FATIMA

Bolbol...

Tu es très bizarre

aujourd'hui.

Tu voulais me dire

quelque chose?


SAMI

Oui. Je l'ai dit. Oui.


FATIMA

Bon, d'accord.

Tu surveilles

mes biscuits, hein?


SAMI

Mets-en

que je les surveille!


FATIMA

Didi! Viens là!


Dès que sa mère sort de la pièce, SAMI s'empare du contenant de farine pour y chercher le timbre. Chez les Beaucage, JULIEN B poursuit ses recettes.


MARIE

C'est vraiment plate.

Pourtant, on le surveillait

bien, notre caramel.


JULIEN B

En tout cas, là,

ton thermomètre à bonbons,

il fonctionne pas vraiment.


MARIE

Je pouvais pas le savoir,

je l'ai jamais utilisé!

Mais chose certaine,

le détecteur de fumée, lui,

il fonctionne très bien!

Qu'est-ce que tu fais?


JULIEN B prend un grand bol.


JULIEN B

Je prépare

ma crème chantilly.


MARIE

Ah oui? T'es sûr?

Parce que là, ça voudrait dire

qu'il faudrait tout recommencer,

puis moi,

ça me tente moyen.

Mais si tu veux absolument,

je vais t'aider.


JULIEN B

(En soupirant)

Nadya avait raison,

t'es pas bien bonne.


MARIE

Nadya, elle a dit ça?


JULIEN B

Elle a raison!

Regarde! Au lieu d'avoir fait

un gâteau, on a fait un dégât!


MARIE

Quand même,

mon gâteau au chocolat,

il est respectable, non?


JULIEN B

Pas assez respectable

pour battre Mme Mazari

dans un concours.


MARIE aperçoit le contenant dans lequel JULIEN B avait mis la farine chez les Mazari.


MARIE

Ah! Hé... C'est quoi, ça?

C'est pas à nous.


JULIEN B

Il me semble qu'on en a,

des pots comme ça, non?


MARIE

Euh... non.

Mon gâteau au chocolat

est peut-être ordinaire,

mais je connais mes plats.


Dans la cuisine des Mazari, SAMI panique.


SAMI

S'il est pas ici,

ça veut dire que...

Ah...


JENNIFER

Ça veut dire que ta mère

l'a fait cuire,

notre beau timbre

super rare?


SAMI

Complètement désintégré.


BENJAMIN

Bien non,

il doit être correct!

Des biscuits,

ça cuit jamais très longtemps,

et la pâte est toujours humide.

Je suis sûr qu'il va

être correct.


SAMI

Mais où il est?


JENNIFER

Mais... dans un

des biscuits, sûrement!

On a juste à les regarder

un par un,

tout à coup qu'il y a

un coin de timbre qui dépasse.


BENJAMIN

OK. Bonne idée, ça.


BENJAMIN s'empare du plateau de biscuits; SAMI saisit une des extrémités.


SAMI

Attends,

c'est des biscuits

qui cassent

super facilement.


BENJAMIN

Laisse-moi ça,

je suis capable de le faire!


BENJAMIN et SAMI tirent le plateau chacun de leur côté. Soudain, les biscuits tombent par terre.


BENJAMIN

Ah!


SAMI

Ça pourrait pas

aller plus mal.


JENNIFER

OK, non, c'est pas grave;

on a juste à ramasser ça

avant que ta mère arrive.


FATIMA arrive à ce moment-là.


FATIMA

Bonjour, les enfants!

(Apercevant le dégât)

Ah...


Chez les Beaucage, MARIE regarde JULIEN B avec attention.


MARIE

T'as l'air bizarre, toi.


JULIEN B

Euh... c'est à cause

de la fumée.


MARIE

La fumée? Quelle fumée?


JULIEN B

Tu sais,

tout le monde sait que...

les enfants, ils ont des nez

plus sensibles que les adultes.

Puis c'est parce qu'ils sont...

plus neufs, tu comprends?


MARIE

C'est une théorie

très intéressante.

D'où il vient, ce plat-là?


JULIEN B

(À contrecœur)

Mme Mazari.


MARIE

Ah bon! Puis qu'est-ce

qu'il y a dedans?


JULIEN B

De la farine à pâtisserie.


MARIE

Je t'avais dit

de prendre notre farine.

Là, t'es allé

en emprunter à Fatima?


JULIEN B

Bien oui,

emprunter comme... genre.


MARIE

Qu'est-ce que tu veux dire,

« comme... genre »?

Julien, t'as demandé

la permission, j'espère!


Peu après, MARIE et JULIEN B se retrouvent dans la cuisine chez les Mazari.


MARIE

Julien est

tout à fait conscient

que ce qu'il a fait

est inacceptable.

Hein, Julien?


JULIEN B

(Faiblement)

Je m'excuse.


MARIE

Hum, hum.


FATIMA

Ça va,

mon petit Julien, hein.

Je t'en aurais donné de la

farine si tu me l'avais demandé.

Ça, c'était ma farine ordinaire,

en plus.

Je t'aurais même donné

de la vraie farine à pâtisserie!


MARIE

Quand même,

ça se fait pas.


FATIMA

Non, c'est vrai

que c'est mieux de demander.


MARIE

Hum, hum.


FATIMA

Mais il ne le refera plus,

hein, Julien?


JULIEN B

(La mine basse)

Non.


SAMI

En fait, c'était pas

seulement la farine.

C'était aussi...

la cachette pour notre timbre.


FATIMA

De quoi tu parles,

bolbol?


SAMI prend le contenant de farine et en retire le timbre.


JENNIFER

C'est l'aigle borgne,

c'est notre timbre

qui vaut super cher!


BENJAMIN

Mon père avait une vieille

collection de timbres.

Comme il s'en sert pas,

il a décidé de la donner

au club de philatélie.


SAMI

Quand Julien

est venu tantôt,

il jouait dans les timbres,

puis on a eu peur

qu'il les brise.


JENNIFER

Oui, parce que tu sais,

des fois, Julien...


JULIEN B

De quoi, « des fois, Julien »?


SAMI

J'ai caché le timbre dans

le premier endroit que j'ai vu,

le pot de farine.

Puis quand on est partis

dans la chambre,

Julien a volé la...


FATIMA

(L'interrompant)

Emprunté,

habibi.

Il est tout petit.


JENNIFER

Il a emprunté la farine

et il s'est pas rendu compte

que le timbre était dedans.


SAMI

Bon! Tu vois

que c'est sérieux, notre club?


FATIMA

Sérieux, hum?

Tu as ruiné toute une recette

de biscuits pour récupérer

un timbre que tu as caché

dans un pot de farine?


SAMI

Maman, c'était un accident.


FATIMA

Qui serait pas arrivé si tu

étais pas aussi tête en l'air!

Mais quel âge tu as,

mon petit

bolbol?

Si c'est le club de philatélie

qui te rend aussi tête en l'air,

irresponsable...

ça va pas du tout!


SAMI

Tu penses vraiment qu'on perd

notre temps avec notre club?

C'est vraiment ça que tu penses?


FATIMA

Oui, oui!


BENJAMIN

Écoutez, Mme Mazari,

on est complètement désolés

d'avoir ruiné vos biscuits.

Je peux vous aider

à les refaire, si vous voulez.


MARIE

Pourquoi on les fait pas

tout le monde ensemble?

On est

comme une grande famille, non?


JULIEN B

Ah oui!


FATIMA

Oui, c'est une bonne idée!

Ça irait plus vite si tout

le monde met la main à la pâte!


Ils éclatent tous de rire.


FATIMA

On met la main à la pâte!

Ha! ha! ha!


Plus tard, SAMI est devant l'ordinateur dans sa chambre et NADYA est à ses côtés.


SAMI

Tiens, Nadya;

copier-coller la photo

des gagnants du concours,

la famille Mazari Beaucage.

Ça devrait être

en train d'imprimer.


NADYA

Regarde la face

de Julien!

Il avait tellement

l'air content de gagner!


SAMI

Oui, je pense que c'était

trop d'émotions pour lui.

Ou trop de sucre.


NADYA

Bon! Tu me passes l'ordi?


SAMI

Pour aller

sur le blogue de Dre Nadya?


NADYA

Comment tu sais ça?


SAMI

Je suis allé

dans l'historique.

Nadya, tu sais que les personnes

qui t'écrivent, là,

c'est du vrai monde

avec des vrais animaux?


NADYA

Oui, mais...


SAMI

Puis que t'es pas

une vétérinaire?


NADYA

(Soupirant)

Mais je suis super bonne

avec les animaux.


SAMI

C'est vrai,

mais peut-être pas assez bonne

pour donner des conseils?

Tu veux pas que des animaux

tombent malades.


NADYA

Bien là, non!


SAMI

Aimes-tu mieux que j'en parle

aux parents?


NADYA

Non, non. C'est correct.

Je pense que je vais prendre

une pause de mon blogue

en attendant de devenir

une vraie vétérinaire.


SAMI

(Imitant FATIMA)

Mais t'es

déjà super bonne, Didi!

Qu'est-ce que ça va être

quand tu vas avoir fait

toutes les études?


NADYA

C'est vrai, ça.


FATIMA arrive près d'eux.


FATIMA

Alors, les enfants!

Vous êtes fiers

qu'on ait remporté le trophée?


NADYA

Bien oui!


SAMI

Oui, super!


FATIMA

Parfait! Alors, maintenant,

vous allez faire la vaisselle

parce qu'on a fait deux

recettes, il y en a beaucoup!

Allez, ouste!

Au lavabo!


FATIMA s'installe devant l'ordinateur pour regarder la photo. SAMI et NADYA se dirigent vers la cuisine.


FATIMA

Ah!

Ah... Quelle famille!


Fin de l'épisode


SAMI

Viens sur le site Web

de l'émission!

Il y a un jeu vraiment cool

à découvrir.


Texte informatif :
tfo.org/subitotexto


Générique de fermeture



Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season

Résultats filtrés par