Universe image Subito Texto Universe image Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent and Sami are starting high school. Together, they try to ease into a foreign world, full of promise but also fraught with worries!

Official sitefor Subito Texto
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

My Idol and Harmony

Sami wants to buy Kevin’s keyboard, of Dead Poitras fame, but doesn’t have all the money he needs. And he needs to get Fatima to leave the house for just a while, because Fatima won’t hesitate to barter with his idol!



Production year: 2015

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Début générique d'ouverture


Subito texto


Fin générique d'ouverture


Chez les Mazari, SAMI est à l'ordinateur dans la salle à manger alors que FATIMA travaille, installée à la table. FATIMA se lève pour prendre quelque chose posé trop loin sur la table et se fait mal au dos en se penchant.


FATIMA

Aïe!


SAMI

Maman, pourquoi tu vas pas

lire dans le salon?

C'est plus confortable.


FATIMA

Mais non, j'ai besoin de place

pour prendre des notes.

C'est pas évident, traduire

des textes juridiques en arabe.


SAMI

Et ton dos non plus a pas

l'air de trouver ça évident.


FATIMA

As-tu bientôt fini

avec l'ordinateur?

Je vais en avoir besoin.


SAMI

Oui, je fais juste

regarder si les Dead Poitras

ont des nouvelles dates

de concert pour...


SAMI ouvre de grands yeux en lisant quelque chose à l'écran.


SAMI

Quoi? C'est pas vrai!


FATIMA

Ah, quoi encore?

Qu'est-ce qui est pas vrai?


SAMI

Kevin vend son clavier 150$,

ça me le prend absolument.


FATIMA

« Kiven », je le connais?


SAMI

Bien, oui.

C'est le claviériste du groupe,

je t'en ai parlé cent fois.


SAMI compose déjà un numéro sur le téléphone.


FATIMA

Ah, oui, oui, je me souviens.

Mais attends!

Je savais pas

que tu avais 150$ à dépenser.


SAMI

Pas vraiment,

mais si j'appelle pas

tout de suite,

je rate la chance de ma vie.

(Au téléphone)

Allô, est-ce que je parle

à « Kiven »? Euh, non, à Kevin?

Kevin Rochon des Dead Poitras?

Oui, OK, trop cool.

Euh, moi, en fait,

je m'appelle... je m'appelle...


FATIMA

Sami Mazari.


SAMI

(Au téléphone)

Je m'appelle

Sami Mazari. Et...

Euh, non, Sami Mazari, oui.

J'appelle pour le clavier.


Pendant ce temps, chez les Beaucage, FRANCIS entre dans la chambre de VINCENT.


FRANCIS

OK, Vincent.

Je sais pas si tu avais

quelque chose de prévu

aujourd'hui, mais tu as pas

le choix de l'annuler.


VINCENT

Ah, c'est plate, j'avais prévu

me faire déranger par toi.

Bien, vu que je dois

annuler... Bye, bye.


FRANCIS met un DVD dans le visage de VINCENT.


FRANCIS

(Enthousiaste)

Mechabot Prototron!


VINCENT

Oui...


FRANCIS

C'est aujourd'hui qu'on

regarde la série parce que Paco,

mon ami de Face de Geek qui me

l'a prêté, veut la ravoir demain.


VINCENT

Ça veut dire qu'il faut

se taper les 13 épisodes

aujourd'hui?


FRANCIS

Vincent, ça fait deux semaines

que je te dis que je veux

regarder la série et toi,

chaque fois, tu me fais:

« Ah, non, attends-moi. »


VINCENT

Oui, j'avoue...


FRANCIS

Et en plus, sur Face de Geek,

c'est hyper mal vu

de pas regarder

les DVD qu'on emprunte.

Et si je lui demande

un délai, je vais

en entendre parler

jusqu'à la fin de mes jours.


VINCENT

Tu exagères pas

un peu, là?


FRANCIS

Fais donc ce que tu veux.

De toute façon,

maman t'avait pas demandé

de faire le ménage de ta chambre?


FRANCIS fait mine de quitter la chambre.


VINCENT

Ah, c'est vrai!

Mais ta série a tellement

l'air intéressante,

je serais fou de pas

la regarder avec toi, hein?


FRANCIS

Envoye, viens-t'en!


VINCENT se lève et suit FRANCIS. Au même moment, chez les Mazari, SAMI fait les cent pas dans la cuisine.


FATIMA

Ça va, habibi?

La dernière fois que je t'ai vu

nerveux comme ça,

tu avais cinq ans

et tu allais te faire vacciner.


SAMI

Nerveux? Moi? Non, non.

C'est pas parce qu'un

des musiciens que je respecte

le plus s'en vient chez nous

que je suis nerveux.


FATIMA

Si ça te stresse autant,

je peux lui parler,

moi, à ton « Kouvoune ».


SAMI

Non, non, c'est Kevin.

Et il faut que

ce soit moi qui lui parle,

sinon il va pas

me prendre au sérieux.


Quelqu'un sonne à la porte.


FATIMA

Mais je vais rester ici

pas loin, au cas où.


SAMI va ouvrir la porte. KEVIN entre avec son clavier dans les mains. KEVIN est entièrement vêtu de noir et a une abondante chevelure frisée.


KEVIN

Bien, tu le veux où,

le clavier?


SAMI

(Nerveux)

Oui, excuse-moi, excuse-moi.

Juste là, juste là.


KEVIN pose le clavier sur le comptoir de la cuisine sans s'occuper de SAMI. FATIMA regarde la scène d' un air suspect.


SAMI

Moi, c'est Mazari.

Euh, non, Sami.

Sami. Enchanté.


KEVIN

(Blasé)

OK. Ça fait que

c'est 150$ pour Harmonie.


SAMI

Euh, quoi?

Quoi? Harmonie?


KEVIN

Bien, Harmonie,

c'est le nom de mon clavier.

Et de ma première blonde.

Mais fais-y bien attention.


SAMI

Oui, oui, c'est cool.

C'est trop cool.

Écoute... J'ai juste 50$ sur moi

en ce moment, je te promets

que je te donne le reste

à la fin de la journée.


KEVIN

(Fâché)

Tu as pas l'argent?

Tu me niaises, là?


SAMI

Non, mais... Tu sais,

si tu reviens, admettons...


FATIMA s'approche lentement de SAMI et KEVIN.


KEVIN

Je reviens à 2 h.

Pas plus tard.


FATIMA

Habibi, tu m'as pas présenté

ton copain.


KEVIN se tourne vers FATIMA mais ses cheveux cachent son visage. FATIMA pousse lentement les cheveux de KEVIN en souriant. KEVIN regarde FATIMA sans réagir. Pendant ce temps, chez les Beaucage, JULIEN entre dans le salon où se trouve déjà MARIE.


JULIEN

Maman! Maman!

C'est juste trop cool,

c'est juste trop cool.


MARIE

Avoir su que ça te rendrait

heureux comme ça de faire

le ménage de tes tiroirs, je te

l'aurais demandé bien avant.


JULIEN

Ah, bien, non.

Pas le ménage!


MARIE

Quoi?


JULIEN

Les cartes de fête.


JULIEN tend une pile de cartes de fête à MARIE.


MARIE

Ah! Les cartes d'anniversaire

que ta grand-mère t'a données.

Tu les avais gardées?


JULIEN

Oui!

Mais c'est surtout

ce qu'il y avait dedans...


JULIEN montre à sa mère plusieurs billets de 20$.


MARIE

Oh, wow,

tu avais pas dépensé

l'argent de ta grand-mère

pendant toutes ces années-là?


JULIEN B

Non, j'avais

comme oublié l'argent

dans les cartes de fête,

c'est drôle, hein?



MARIE

Bien, là, 100$,

c'est un gros montant.

Qu'est-ce que tu vas faire

avec tout cet argent-là?


FRANCIS et VINCENT entrent dans le salon.


JULIEN B

Hé, les gars!

Je suis millionnaire.


VINCENT

Ah, oui?


MARIE

J'ai une idée pour toi.

Tu pourrais les déposer

à la banque.


JULIEN

(Dégoûté)

À la banque?

Ouache, j'ai pas 50 ans!


FRANCIS met le DVD dans le lecteur.


FRANCIS

(S'adressant à VINCENT)

Tu vas voir, il parait que le

premier épisode est écoeurant!


JULIEN

Ah, qu'est-ce

qui est écoeurant?


MARIE

Hé, une minute!

Qu'est-ce que vous regardez?


FRANCIS

Ça s'appelle

Mechabot Prototron.

C'est un dessin animé japonais.

Ça raconte l'histoire d'un...


VINCENT

Des gros lasers

des gros tentacules,

une couple

de grosses explosions.

En gros,

ça peut juste être malade!


JULIEN

Est-ce que

le coffret est à vendre?

Parce que je l'achète!


MARIE

Je suis désolée,

les garçons, mais il va falloir

que ça attende

un petit peu parce que

j'ai besoin du lecteur DVD

pour mon tai-chi.


FRANCIS

Ton tai-chi?

Depuis quand tu fais du tai-chi?


MARIE

Depuis maintenant, là...

C'est un DVD d'initiation.

Et si ça m'intéresse assez,

je vais m'inscrire

à un cours

au centre Multi-sport.


Le téléphone de FRANCIS émet une sonnerie.


FRANCIS

Ça doit être Paco.

Ah, c'est ça.


FRANCIS lit le texto qu'il vient de recevoir.


FRANCIS

Ah, non, non, non!


VINCENT

Quoi?


FRANCIS

Bien, Paco s'attend

à ce que je livre

un petit compte-rendu

de la série sur le site

de Face de Geek,


JULIEN

Un compte-rendu?

Face de Geek donne des devoirs?


FRANCIS

Il veut que je fasse ça

pour ce soir. Non, maman,

c'est vraiment impossible,

il faut que je regarde

la série maintenant.



MARIE

Tu peux attendre

une petite heure.

Et toi, tu as pas

du ménage à faire,

mon beau Vincent?


FRANCIS

S'il te plaît, maman,

c'est une question de Geek

ou de mort.


VINCENT

Francis est pas mal

dans le trouble,

j'ai comme pas le choix

de l'aider dans son devoir.


MARIE

(Sceptique)

Hum...


Chez les Mazari, FATIMA essaie de faire connaissance avec Kevin.


FATIMA

Alors, dis-moi « Kivin »,

c'est quel genre

de musique que joue

ton orchestre, les Foie gras?


SAMI

(Gêné)

Poitras, maman.

Les Dead Poitras.


FATIMA

Ah, non, mais c'est pareil.

C'est du « peunke »

ou du « hervé métal »?


KEVIN

Non. On fait plus

dans le néo-alternatif

à tendance trash.


FATIMA

Oui, bien sûr.


KEVIN

OK. Moi, j'y vais.

Oublie pas, Mazari.

À 2 h, ici, avec l'argent.


KEVIN soulève ses cheveux pour sourire à FATIMA avant de sortir.


SAMI

J'en reviens pas.

Harmonie est à moi.


FATIMA

Ah, non, non. Pas touche.

Il est pas encore à toi.


SAMI

Mais maman, il faut

quand même que je l'essaie.


FATIMA

C'était avant

qu'il fallait l'essayer.

Avant de donner

ton argent à « Kivoune ».


SAMI

Mais j'aurais eu l'air

de pas lui faire confiance.


FATIMA

Et tu n'as même pas négocié

le prix du clavier.


SAMI

Maman, c'est

un clavier légendaire,

on peut pas négocier

le prix d'une légende.


FATIMA

Habibi, je sais

que tu respectes Foie Gras,

mais je sens que tu vas avoir

besoin d'un petit coup de pouce.


SAMI

Non, non,

ce sera nécessaire.


FATIMA

Mais si!

Ça va me faire plaisir.

Alors, quand

ton « Kavoune » va revenir,

je vais le négocier,

moi, le prix du clavier.

Et où est-ce que tu comptais

trouver l'argent qui te manque?


SAMI

Fais-toi-en pas,

je vais trouver.

Et j'aurai peut-être même pas

besoin de marchander.

Je vais le mettre là-bas,

ça va être plus prudent.


SAMI amène le clavier dans le salon. Au même moment, chez les Beaucage, les garçons négocient avec MARIE.


FRANCIS

C'est sûr que ça te dérange

pas de nous laisser le salon?


MARIE

Bien, si c'est pour vous voir

rôder autour de moi comme

des mouettes, je suis aussi bien

de vous laisser la place.


FRANCIS

Merci beaucoup,

ma belle maman d'amour.


Alors que MARIE sort du salon, quelqu'un sonne à la porte.


JULIEN

J'y vais!


JULIEN va ouvrir la porte. SAMI entre avec sa guitare.


SAMI

Vincent,

tu devineras jamais!

Kevin m'a vendu

son clavier, le clavier

des Dead Poitras!


JULIEN

Bonjour à toi aussi.


VINCENT

Cool. Félicitations.

Tu l'as eu à combien?


SAMI

Bien, c'est justement ça

le problème.

Il me manque un petit 100$.

Mais c'est justement le prix

que je vends ma guitare.


SAMI sort sa guitare de son étui.


VINCENT

Tu pensais quand même pas

me la vendre à moi?

Je sais même pas faire

Au clair de la lune

à la flûte à bec.


SAMI

Bien, non. Bien, non, voyons!

Je pensais plus à Francis, hein?


FRANCIS

Ah... Tu te trompes de gars,

moi, je suis sur Face de Geek,

moi, je suis pas

sur Face de « guite ».


SAMI

Oui, mais tu sais,

la guitare,

ça pogne super gros

auprès des filles.


JULIEN

Hum...


FRANCIS

(Réfléchissant)

Oui, c'est vrai

que c'est un bon point.


SAMI

Bien, parfait. À ce prix-là,

je te donne l'ampli en plus.


FRANCIS

Mais attends un peu, j'ai dit

que tu avais un bon point,

j'ai pas dit que j'avais

l'argent pour l'acheter.


VINCENT

Désolé, il va falloir que

tu continues ton porte-à-porte.


JULIEN

Ah, moi, je te l'achète.


MARIE revient dans le salon à cet instant.


MARIE

Allô, Sami.

Tu es sérieux, Julien?


JULIEN

Bien, oui, mets-en.

Elle est plus belle

que celle de

Guitar Champion!


MARIE

Oui, sauf que

c'est pas mal plus facile

de jouer sur une guitare

de jeu vidéo.


JULIEN

Oui, bien, je vais l'essayer,

si j'aime ça.

Passe-la-moi.


JULIEN prend la guitare.


VINCENT

C'est parce

qu'on avait prévu se faire

un marathon DVD,

moi et Francis.


SAMI

Ah, oui, mais de toute façon,

l'ampli est chez nous.

Ça fait que...

tu peux aller chez nous,

on va l'essayer

tant qu'on veut.

(S'adressant à MARIE)

Est-ce que c'est correct?


MARIE

Oui, écoute,

si tu penses être capable

de lui donner la piqûre,

allez-y. Bonne chance.

Oh, Sami, peux-tu faire

le message à ta mère

que je me cherche

une partenaire de tai-chi?

J'ai un vidéo qu'on pourrait

regarder ensemble

si ça lui tente tantôt.


SAMI

(Enthousiaste)

Ah, oui?


VINCENT et FRANCIS font signe que non à SAMI.


SAMI

(Plus calmement)

Écoute, je suis sûr

que ça pourrait l'intéresser.


MARIE

OK. Bye, à tantôt.


SAMI et JULIEN sortent. Peu de temps après, SAMI et JULIEN arrivent chez les Mazari.


JULIEN

Salut, madame Mazari.


FATIMA

Ah, bonjour, Julien.

Tu nous amènes

de la visite, Bolbol?


SAMI

Pas seulement de la visite.

Je te présente le nouveau

propriétaire de ma guitare.


FATIMA

Attends,

j'ai bien compris?

Tu veux te débarrasser

de ta guitare?


SAMI

Oui, mais en fait,

c'était ça ou je dévalisais

une banque, mais t'aurais pas

été fière de moi.

(S'adressant à JULIEN)

Bouge pas, je vais

chercher mon ampli.


JULIEN

OK.

Faites-vous-en pas,

madame Mazari.

Je vais lui passer

quand il en aura besoin.

Ou lui la louer.


FATIMA

Et avec quel argent

tu comptes

acheter la guitare

de mon Bolbol?


JULIEN

Bien, avec celui-là.


FATIMA

Attends, ta maman

te laisse te promener

avec autant d'argent liquide?

C'est louche.


JULIEN

C'est pas louche,

c'est l'argent de ma grand-mère.


SAMI revient avec son ampli.


SAMI

Si tu le crois pas, tu peux

toujours demander à sa mère.


FATIMA

Oui, c'est une bonne idée ça.

Je vais l'appeler.


SAMI

Non, mais pourquoi tu vas pas

la voir directement?

Elle se cherchait une partenaire

pour faire du tai-chi.


FATIMA

Du tai-chi?


SAMI

Hmm hmm.

Tu te plaignais ce matin

que tu avais mal au dos.

Le tai-chi, ça doit être

super bon pour ça.


FATIMA

C'est vrai que ça pourrait me

faire du bien, mais je peux pas.

Parce que quand

ton « Keven » va revenir,

qui va t'aider à négocier

le prix de ton clavier?


SAMI

Bien, écoute, maman,

si je suis capable

de vendre une guitare

en même pas une heure,

je suis capable de négocier

le prix d'un clavier, hum?


FATIMA

Oui. Bon.

Alors tu m'appelles

si tu as un problème.

Parce que...

c'est Julien.


SAMI

Inquiète-toi pas.


À cet instant, JULIEN s'approche du clavier et appuie sur plusieurs touches en même temps. Un gros bruit se fait entendre.


SAMI

Hé, hé!

Qu'est-ce que tu fais?


SAMI pousse JULIEN et s'agenouille devant le clavier.


SAMI

(S'adressant au clavier)

Excuse-le, Harmonie,

il a pas fait exprès.


JULIEN

(Perplexe)

C'est qui Harmonie?


Entre-temps, FRANCIS et VINCENT sont maintenant installés devant un ordinateur dans une chambre pour regarder leur DVD.


VINCENT

Relaxe, c'est pas

le gros écran de télé,

mais c'est juste

en attendant.


FRANCIS

Non, c'est pas pareil.


FRANCIS glisse le DVD dans l'ordinateur et un message disant « Disque illisible » apparaît.


FRANCIS

(Criant)

Ah, non!


VINCENT

Ça veut

dire quoi, ça?


FRANCIS

Bien, là,

c'est un DVD japonais.


VINCENT

Ah, ça veut dire qu'il faut

aller au Japon pour l'écouter?

On n'a pas le temps,

bonhomme.


FRANCIS

Bien, non, ça veut juste

dire que mon ordi

peut pas le lire

et ça nous prend un lecteur

qui est capable

de lire un DVD japonais.


VINCENT

Et je te gage

que ce lecteur-là est en train

de donner un cours

de tai-chi dans le salon?


FRANCIS

C'est en plein ça!


La sonnerie du téléphone de FRANCIS retentit.


FRANCIS

Ça doit être encore Paco!


PACO (Par message texte)

Pis? T'es rendu

à quel épisode?

Trop malade, la fin de l'épisode 10!

Hein?

Pis le personnage de Furui Buta?

Crampant non?


FRANCIS

Voyons donc, il est

donc bien intense, lui!


MARIE entre dans la chambre.


MARIE

Désolée, les gars,

de vous avoir coupé votre fun,

mais Fatima pouvait pas

revenir plus tard.


VINCENT

Ça fait rien, voyons.


MARIE

Euh, en attendant,

Vincent,

si jamais l'envie te prend

de ranger ta chambre, hein,

tu te gênes pas, hum?


VINCENT

J'aimerais beaucoup ça,

mais on a bien

du rattrapage à faire,

donc, non.



MARIE

En tout cas, c'est gentil

de faire ça pour Fatima.

Ça va l'aider

avec ses maux de dos.


MARIE sort de la chambre.


VINCENT

Quand je pense à ça, là,

est-ce que le tai-chi,

c'est vraiment bon pour le dos?


VINCENT et FRANCIS se sourient. Peu de temps après, au salon, MARIE et FATIMA font du tai-chi.


FATIMA

C'est vraiment plus lent

que ce que je pensais.


MARIE

Ça, pour être lent,

c'est vraiment lent.


VINCENT et FRANCIS entrent dans le salon.


VINCENT

Et puis, le tai-chi,

comment ça se passe?


MARIE

Très bien,

merci de t'en soucier.


VINCENT

Mais moi, je suis pas sûr que

les arts martiaux et les maux

de dos soient un très bon

mix.


FATIMA

Ah, non?


MARIE

Qu'est-ce que tu connais dans

les arts martiaux, toi?


VINCENT

Bien, j'ai pris

des cours de karaté.


MARIE

Tu avais 8 ans, tu as même pas

fini ta ceinture jaune.


FRANCIS

(Riant)

C'est vrai.

Mais je pense que

ce que Vincent veut dire,

c'est qu'il y a sûrement

plein d'autres sports,

autre que les arts martiaux, qui

sont bons pour les courbatures.

La natation,

par exemple...


MARIE

Merci les garçons de vous

préoccuper de notre bien-être,

mais on n'a pas nos maillots

et pour l'instant,

ce qu'on veut faire,

c'est vraiment du tai-chi.


FRANCIS regarde l'image à l'écran.


FRANCIS

OK, mais

à ce que je vois,

ça se pratique

juste en extérieur, hein?


MARIE

Bel essai,

mais pour l'instant,

je te ferais remarquer

qu'on a besoin du DVD.


VINCENT

Mais avant de commencer,

avez-vous fait des étirements?


MARIE

Le tai-chi, c'est juste ça,

des étirements, Vincent.


VINCENT

Non, non, des étirements

avant des étirements.

C'est méga important.


VINCENT se met devant la télévision et fait face à MARIE et FATIMA. FRANCIS éteint le DVD.


VINCENT

Suivez-moi.

Mettez vos bras

jusqu'en haut.


FATIMA imite VINCENT.


VINCENT

Toi aussi, maman.


MARIE lève les bras aussi.


VINCENT

Et on va descendre

jusqu'en bas.

Touchez vos orteils.


FATIMA

On peut remonter, là? Hein?


VINCENT

Et on remonte doucement.


FATIMA et VINCENT se lèvent.


VINCENT

Ah, ça fait du bien.


MARIE reste penchée.


FRANCIS

Maman, ça va?


MARIE gémit sans se relever. Au même moment, chez les Mazari, SAMI montre sa guitare à JULIEN.


JULIEN

Je peux essayer maintenant?


SAMI

Bien, c'est toi le client.


JULIEN

Yes!


JULIEN prend la guitare et joue quelques notes. Le son est complètement cacophonique.


JULIEN

Hé, ça sonne bien!


SAMI

(Incertain)

Ah, oui, ça,

pour sonner, ça sonne.


JULIEN joue à nouveau de façon très énergique.


JULIEN

Ah!

Rock and roll!

Bonsoir, Montréal!


SAMI

C'est bien le fun,

une guitare,

mais c'est pas

une matraque, hein?


JULIEN

Bien, là, c'est ma « guite »,

je fais ce que je veux avec.


JULIEN monte le volume de l'amplificateur et se remet à jouer comme un déchaîné.


SAMI arrête JULIEN.


SAMI

OK, OK, je sais que c'est bien

le fun de brasser la « guite »,

mais laisse-moi au moins

te montrer un accord.


JULIEN

Mais pourquoi?


SAMI

Pour que quand tu joues,

ça fasse un autre son

que le son d'un « walkie-talkie »

qui explose.


JULIEN

Bien, je préfère

jouer de même.


JULIEN se remet à jouer sous le regard découragé de SAMI. Entre temps, chez les Beaucage, FRANCIS et VINCENT essaient d'aider MARIE, toujours penchée.


FRANCIS

Respires-tu?

Ça va?


VINCENT

Comme ça, ça va ou...


FRANCIS

Si on va plus loin

comme ça...


VINCENT

Fais pas ça, voyons!


FRANCIS

Toi et tes étirements

niaiseux.


MARIE se relève subitement.


MARIE

Ah, écoute,

ça va déjà mieux!


VINCENT

(Insulté)

Hé! Tu faisais semblant!


MARIE

Bien, là! Et vous autres!

Vous étiez subtils

comme deux dix roues

à trouver des excuses

pour nous faire sortir du salon.


FRANCIS

(Insulté)

Quoi?

C'est même pas vrai!


VINCENT

Jamais!


FATIMA

Bon, bon, les garçons.

Pourquoi vous n'allez pas

regarder votre série chez moi?


FRANCIS

Avez-vous un lecteur DVD qui

lit les DVD d'autres pays?


FATIMA

Mais bien sûr! Je reçois plein

de films de ma famille d'Égypte.


FRANCIS

Ah, bien, c'est génial ça!


FATIMA

Mais je sais pas

comment ça fonctionne.

Tu demandes à Sami,

il va tout t'expliquer.


FRANCIS

Envoye,

Vincent, on y va!


VINCENT

Go! Merci beaucoup,

madame Mazari!


FRANCIS et VINCENT sortent de la maison.


FATIMA

Ça fait plaisir.


MARIE

Super idée!

On risque d'être tranquilles

pour un bon bout de temps.

OK, let's go!Tai-chi!

OK, on recommence.


MARIE et FATIMA se remettent en place. Peu de temps après, VINCENT et FRANCIS sont chez les Mazari.


SAMI

C'est pas un super

moment pour écouter un DVD,

Kevin s'en vient bientôt

et il faut que je m'occupe de Julien.


FRANCIS

Mais on sera pas là longtemps.

Deux épisodes, gros max.


SAMI

On a douze mille manettes et

je sais jamais laquelle prendre.


VINCENT regarde JULIEN jouer de la guitare.


VINCENT

Puis, le guitariste, quand

est-ce que tu pars ton band?


JULIEN

Ah, bien, je suis prêt.

Veux-tu m'accompagner au clavier?


VINCENT

Pourquoi pas!


JULIEN et VINCENT se mettent à jouer alors que SAMI réussit à faire jouer le DVD.


FRANCIS

Yes, ça marche! Yes!

Mechabot Prototron.

Tu peux mettre l'épisode...


SAMI va voir VINCENT.


SAMI

Vincent, Vincent, Vincent!

Touche pas à Harmonie,

s'il te plaît.


VINCENT

Harmonie?


JULIEN

C'est le nom du clavier.


SAMI

Oui. Touches-y pas, OK?


VINCENT

OK, OK. Je savais pas

que tu étais possessif de même.

Mais sérieux,

est-ce que ça se peut

que le clavier

que Kevin essaie de te vendre

soit défectueux?


FRANCIS

(Criant du salon)

Sami!

Il y a comme un problème

de sous-titres.

Je comprends rien.


SAMI

C'est impossible.


SAMI retourne au salon pour aider FRANCIS. JULIEN se remet à jouer de la guitare en bougeant le manche.


JULIEN

Solo!


JULIEN accroche le clavier avec le manche de la guitare. Le clavier tombe par terre. SAMI se précipite vers le clavier.


SAMI

Qu'est-ce

que tu as fait?



JULIEN

Je suis désolé,

je suis désolée.


VINCENT

Il y a rien là.

Il y a rien de grave.


Plusieurs fausses notes se font entendre du clavier.


SAMI

C'est quoi, ça?

Ça sonne donc bien mal!

(S'adressant à JULIEN)

C'est toi qui as fait ça?


VINCENT

C'est ce que

je te dis depuis tantôt.

Les touches

sonnaient déjà mal

avant que le clavier

tombe par terre.


SAMI

(Fâché)

Non, non,

ça se peut pas.

Kevin m'aurait jamais vendu

un clavier défectueux.


VINCENT

Qu'est-ce

que tu en sais?

Est-ce que tu le connais

bien ton Kevin?


JULIEN

En tout cas, moi,

je le connais pas bien, Kevin,

mais j'ai pas envie d'être là

quand il va savoir

que j'ai fait tomber

son clavier.


JULIEN redonne la guitare à SAMI.


JULIEN

Prends ça, prends ça. Bye!


SAMI

Tu achètes pas

ma guitare?


JULIEN sort de la maison.


SAMI

(Criant)

Julien!


VINCENT

Qu'est-ce que tu fais,

Julien?


VINCENT part pour attraper JULIEN.


FRANCIS

Sami, j'ai trouvé

la bonne télécommande

pour les sous-titres,

c'est celle-là.


SAMI regarde FRANCIS d'un air découragé. Dans le salon des Beaucage, FATIMA et MARIE continuent leur tai-chi.


FATIMA

Ah, bien, je me sens beaucoup

plus souple que ce matin.


MARIE

Quand est-ce qu'on s'inscrit

à un cours de tai-chi?


VINCENT et FRANCIS entrent dans la maison.


MARIE

Ah, déjà de retour?


FRANCIS

Julien est allé

au Carrefour 2000,

il est allé faire

du magasinage.

Il va revenir bientôt.


MARIE

Comment ça, du magasinage?

Il n'achète plus

la guitare de Sami?


VINCENT

Admettons

que son plaisir

pour la guitare a comme...

tombé à plat.


MARIE

Mon Julien au Carrefour 2000

avec 100$ dans ses poches,

un plan pour qu'il achète

n'importe quoi!


FATIMA

Mais si Julien n'achète pas

la guitare de Sami,

ça veut dire que...


VINCENT

Sami aura pas assez d'argent

pour acheter le clavier.

Mais de toute façon, il est

à veille de se faire avoir solide.


FATIMA

(Inquiète)

Tu penses qu'il pourrait

se faire arnaquer?

Ah, non, non, j'y vais.


VINCENT

Il y a des bonnes chances.


FATIMA part.


MARIE

Moi, je vais aller

au Carrefour 2000

pour être sûre que

Julien fasse pas de folies.

Les gars, profitez-en,

la télé est à vous.


MARIE part aussi.


VINCENT

OK, dépêche-toi,

Francis.

Les robots géants ne se peuvent

plus de nous attendre.


FRANCIS

Oui, mais ça ne presse plus.

J'ai texté Paco.

Je lui ai dit que j'aurais pas

le temps de terminer la série.

Et les gens

de Face de Geek, bien,

ils penseront bien

ce qu'ils voudront.


VINCENT

Tu abandonnes?

Juste de même?


FRANCIS

Bien...


VINCENT

Hé, j'avoue

que ça sera pas facile

de se taper 13 épisodes

en moins d'une heure,

mais est-ce que

c'était impossible?


FRANCIS

Euh... Bien,

selon mes calculs...


VINCENT

Non, c'est pas impossible!

Ça fait que va mettre le DVD

dans ce lecteur-là

et on va se taper les épisodes

de Mechabot Prototron

comme des brutes.

Est-ce que tu es une brute?


FRANCIS

(Incertain)

Euh, oui.


VINCENT

Non, non, j'ai pas compris.

Est-ce que tu es une brute?


FRANCIS

Mon Dieu, je savais

que tu voulais regarder

la série, mais pas

à ce point-là.


VINCENT

J'ai juste pas envie

d'avoir passé

mon samedi à courailler

pour rien.

OK, mais avant,

on va se faire du pop-corn,

parce que j'ai

une petite faim.


FRANCIS

Vincent,

on n'a pas le temps...


VINCENT

Francis! On a toujours

le temps pour du pop-corn.


Au même moment, chez les Mazari, KEVIN est là pour prendre son argent.



KEVIN

Toujours pas répondu

à ma question Mazari.

Le prends-tu ou non?


SAMI

Hein? Oui, oui, mais tu es sûr

que tu veux pas un verre d'eau?


KEVIN

Non.


SAMI

Sinon, on a du jus.


KEVIN

Regarde,

je veux juste mon 100$.


SAMI

Oui, parlant de ça,

je sais pas

si ça te tenterait

de baisser

le prix du clavier.


KEVIN

Non. Il faudrait pas.


SAMI

OK, mais je sais pas

si tu sais,

mais ton clavier,

il est défectueux.


KEVIN

Comment ça?


SAMI appuie sur une note défectueuse.


SAMI

Tu vois,

la note sonne mal.


KEVIN

Bien, oui, je vois

surtout que tu l'as pété.


SAMI

Hein? Non, je te jure

qu'il sonnait

comme ça avant

de tomber par terre.


KEVIN

Mais c'est sûr

que si tu l'as échappé!

Regarde, on va arrêter

de niaiser.

Si tu veux pas me payer,

je vais garder le 50$

pour faire réparer Harmonie

et je repars avec.


SAMI

Quoi? C'est même pas moi

qui l'ai brisé, ton clavier.


KEVIN

Tu as quand même pas l'argent

pour me payer! Salut!


KEVIN s'apprête à partir avec son clavier alors que FATIMA arrive.


FATIMA

Ah, Sami!

Excuse mon retard, hein.

J'ai dû passer au guichet

pour aller chercher

l'argent que tu m'avais demandé.


KEVIN

OK, ça fait

que tu l'avais l'argent.

Tu aurais dû

me le dire avant.


FATIMA

Ah, tut, tut.

D'abord, on va négocier,

jeune homme.


Un peu plus tard, chez les Beaucage, MARIE et JULIEN reviennent à la maison alors que VINCENT et FRANCIS regardent leur émission.


MARIE

En tout cas, mon grand,

je suis pas mal fier de toi.


JULIEN

Comment ça?


MARIE

Bien, tu avais

un gros 100$ dans tes poches

que tu aurais pu flamber

n'importe comment,

mais tu t'es retenu.


JULIEN

C'est parce que j'hésitais

entre plusieurs affaires.

Un skate,

la console de jeux,

vider le comptoir

à jujubes du dépanneur,

mais toutes ces affaires-là

coûtaient plus que 100$.


MARIE

Tu pourrais

attendre une couple

d'anniversaires encore,

peut-être.


JULIEN

Une moto, là,

c'est combien de cartes de fête?


MARIE

Ah, une moto?

Ah, ça, ça prend

une grosse boîte

de cartes de fête,

je te dirais.


JULIEN

Et un vélo tout neuf?


MARIE

Ah, un vélo, ça, une plus

petite boîte, tu sais.


JULIEN

Et un kit

de bombes puantes,

c'est une grosse boîte

ou une petite boîte?


MARIE

Pour ça,

tu aurais beau avoir

toutes les cartes

de fête au monde,

il est pas question

que tu t'achètes

un kit de bombes puantes.


JULIEN

Oui, mais...

admettons qu'on en a besoin

à l'école.


MARIE

(Riant)

Oui, il me semble.

Viens-t'en.



MARIE entraîne JULIEN hors du salon. Pendant ce temps, chez les Mazari, FATIMA appuie sur les notes défectueuses du clavier.


FATIMA

Juste pour être sûre,

« Kévanne »,

est-ce possible que tu aies

essayé de vendre

un clavier défectueux

à mon fils?


KEVIN

Ça fait cinq fois que je vous

le dis: Pas pantoute!


FATIMA

Mais tu reconnais

que ces notes sont fausses?


KEVIN

Oui, mais si notre fils

ne l'avait pas échappé...


FATIMA

Sami dit

qu'il était brisé avant,

alors qu'est-ce

qui a pu se passer?


KEVIN

Je le sais-tu, moi?


FATIMA

Est-ce possible

que tu aies oublié

que le clavier

était défectueux

quand tu es venu

le porter à Sami?


KEVIN

Non. Non, ça se peut pas.


FATIMA

On comprendrait, hein.

N'est-ce pas, Bolbol,

qu'on comprendrait?


SAMI

Certain.


KEVIN

Hé, c'est quoi

la joke,là?


FATIMA

Non, non, il y a pas

de joke.

C'est très sérieux,

« Kaverne ».

Alors, combien tu penses

que ça coûterait

faire réparer ces deux notes?


KEVIN

Je sais pas, pas cher.

Entre 75 et 100$ peut-être.


SAMI

Tantôt, tu m'as dit

qu'avec mon 50$

tu pourrais le faire réparer.


KEVIN

J'ai dit ça, moi?


FATIMA

Alors, disons 75$,

on n'en parle plus, hein?


KEVIN

75$? Mais comment ça, 75$?


FATIMA

150$, moins le prix

de la réparation, ça fait 75$.

Et je te compte pas

les taxes.


KEVIN

Bien, là,

ça a pas rapport.


SAMI

C'est pourtant pas

compliqué.

75$, c'est la moitié

du prix du clavier en bon état.


KEVIN

Oui, la moitié.

Mais pourquoi la moitié?


SAMI

Parce que ton clavier

est défectueux,

il me semble

que c'est clair.


KEVIN

Sérieux,

je ne comprends plus rien.


FATIMA

Je vois que tu es

un petit peu mélangé.

Alors,

on va recommencer.

Est-ce possible

que tu aies essayé de vendre

un clavier défectueux

à mon fils?


Tout en parlant, FATIMA appuie sans interruption sur les touches défectueuses.


KEVIN

(Excédé)

OK, oui,

il était déjà pété.

S'il vous plaît,

lâchez ces touches-là,

je ne suis plus capable,

je vais virer fou.


SAMI

Attends, laisse-moi te faire

une proposition honnête.

Tu gardes mon 50$,

je garde Harmonie.

Je le fais réparer

et on n'en parle plus.

Est-ce que ça te va?


KEVIN

OK! OK, c'est bon.


FATIMA

(S'adressant à SAMI)

Je peux arrêter?


FATIMA arrête d'appuyer sur les touches.


FATIMA

Oh!


KEVIN sort de la maison.


FATIMA

Je commençais à le trouver

sympathique, ce Kevin.


SAMI

Bon, enfin,

tu l'as dit comme il faut!


FATIMA

Tape-là!


SAMI et FATIMA se tapent dans la main. Au même moment, chez les Beaucage, VINCENT et FRANCIS regardent toujours leur DVD.


VINCENT

Je suis peut-être pas un geek,

mais il me semble que...


FRANCIS

Non, je suis

d'accord avec toi.

C'est un peu... plate.


VINCENT

Un peu?

J'ai eu des cours

avec madame Préfontaine

plus intéressants que ça.


FRANCIS

C'est peut-être meilleur

en japonais.


VINCENT

Écoute-le en langage

des signes,

si tu veux, moi,

j'abandonne.


FRANCIS

Mais je suis sûr que

si je le regarde jusqu'à la fin,

je devrais être capable

de livrer un bon compte-rendu.


VINCENT

Tu veux que

je t'en donne un compte-rendu?


VINCENT met son pouce en bas en faisant un bruit de pet avec sa bouche. FRANCIS reçoit un message texte.


FRANCIS

Ça doit être Paco

qui répond à mon message texte.


FRANCIS lit le message texte de PACO.


FRANCIS

Il savait que la série était

plate, il voulait

savoir jusqu'à combien

d'épisodes j'allais « tougher ».

C'est une grosse joke!


VINCENT

Non, ça, c'est chien!


FRANCIS

Mets-en!

Je devrais le poursuivre

en justice pour perte

de temps précieux.


VINCENT

OK, mais là,

on fait quoi?

On a plein de temps.


FRANCIS

Oh! OK, dans ma chambre,

j'ai le coffret

de Pyroforce Megazone.

Sur Face de Geek,

ils disent que c'est écoeurant.


VINCENT

Je pense que j'aimerais

encore mieux

me taper des DVD

de tai-chi que ça.


FRANCIS

(Frustré)

C'est bon,

Pyroforce Megazone.


Plus tard, chez les Mazari, SAMI et FATIMA sont à la cuisine.


SAMI

Moi qui pensais devoir vendre

ma guitare pour avoir

le clavier, c'est juste malade

que je puisse avoir les deux.


FATIMA

Ah, bien, ça,

c'est parce que tu as réussi

à tenir ton bout

devant Kevin. Bravo.


SAMI

Oui, j'avoue que ça me gênait

un peu que ma mère

vienne négocier avec mon idole,

mais je me suis rendu compte

que Kevin est pas mal

moins cool que je pensais.


FATIMA

Ah, mais l'important,

c'est que tu aies ton clavier.

Ou Harmonie,

si tu préfères.


SAMI

Ah, non, non,

on oublie Harmonie.

Maintenant, ce n'est plus

le clavier légendaire

des Dead Poitras,

c'est le clavier légendaire

de Sami Mazari.


FATIMA

Comment tu vas l'appeler?

Ah, il te faut un nom cool!

Comme Fatima! Allez!


FATIMA lève ses deux pouces en l'air.


SAMI

OK, euh, maman,

ça va bien, ton tai-chi?


FATIMA

Ah, non, ça,

c'était trop lent...


Fin de l'épisode


SAMI

Viens créer ton propre univers

de Subito Texto.


Texte informatif :
tfo.org/subitotexto


Générique de fermeture

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season

Résultats filtrés par