Universe image Subito Texto Universe image Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent and Sami are starting high school. Together, they try to ease into a foreign world, full of promise but also fraught with worries!

Official sitefor Subito Texto
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Embarrassing

Sierra wants sex ed classes in school, but not everyone is comfortable with the notion! Bastien, though, has a million questions on the topic, and Julie-Pier has a particular request for him.



Production year: 2015

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Début générique d'ouverture


Subito texto


Fin générique d'ouverture


C'est le matin à Victoire-Desmarais. MÉLANIE et VINCENT sont près des casiers. SIERRA arrive et pose un livre sur la sexualité sur le banc devant son casier.


MÉLANIE

Ouh! Ha! Il y en a qui font

des belles lectures!


SIERRA

Qu'est-ce qu'il y a de drôle?

T'as jamais vu ces mots-là?


MÉLANIE

Non. Ce qui est drôle, c'est

que tu t'informes là-dessus

dans un livre

avec des petits chapitres!


SIERRA

Comment tu penses que

j'apprenais les maths

et tout le reste

sur le bateau?

Dans des livres; pour

la sexualité, c'est pareil.


MÉLANIE

Il était temps

que t'arrives sur Terre

parce qu'il doit t'en manquer

des méchants bouts!


VINCENT et MÉLANIE rient.


SIERRA

(Perplexe)

Comme quoi?


MÉLANIE

(Mal-à-l'aise)

Bien, je...

Je saurais pas trop par où

commencer, là, mais... Ha! ha!


Un peu plus loin, BASTIEN arrive en classe, suivi de MONSIEUR NOLIN.


BASTIEN

Ah! Bonjour, M. Nolin!


MONSIEUR NOLIN

M. Bastien!

Un peu plus et vous arriviez

avant moi aujourd'hui!


BASTIEN

Serait-il possible d'obtenir

ma note pour le dernier travail?


MONSIEUR NOLIN

Oh!


MONSIEUR NOLIN ouvre son sac.


MONSIEUR NOLIN

Ah, il me semblait

que j'oubliais quelque chose.

Attendez-moi une minute,

je vais chercher ça

dans mon bureau.


MONSIEUR NOLIN sort de la classe. JULIE-PIER entre et va voir BASTIEN.


JULIE-PIER

Hé! Ça va?


BASTIEN

Ça va bien, toi?


JULIE-PIER

Oui. Écoute,

j'aurais une demande

un peu spéciale pour toi,

mais vu que t'es

tellement serviable

et que je peux compter

sur ta discrétion...


BASTIEN

Oui! Totalement, là!


JULIE-PIER

Ha! Dans ce cas-là...


JULIE-PIER chuchote quelque chose à l'oreille de BASTIEN. Pendant ce temps, dans le couloir, MÉLANIE, SIERRA et VINCENT discutent.


MÉLANIE

Regarde: si tu veux des

réponses à toutes tes questions,

t'as juste à lire des revues

avec des sujets hot!

Ah...


MÉLANIE regarde dans son casier et échappe une pile de magazines.


VINCENT

Toi, t'en as,

des questions, en tout cas!


MÉLANIE

Puis, toi? Hum?

Demande donc à Sierra

de te prêter son livre

de M. Zizi et ses amis,

ça avait l'air

de pas mal t'intéresser.


VINCENT

Non! C'est pas tout le monde

qui est obsédé comme toi.


SIERRA

OK, woh!

On dirait que c'est impossible

de parler de sexualité

sans niaiser ici!

Je pense que ça prendrait

un cours d'éducation sexuelle.


VINCENT

C'est quoi? Tu te penses

plus mature que nous autres?


SIERRA

Je sais pas. Penses-tu que

t'es assez mature pour m'appuyer

si je vais en parler

au directeur?

Vu que t'es le président

du conseil.


VINCENT

(Mal-à-l'aise)

Euh... parler de...

des cours de...

C'est clair, là!

Il y a aucun problème!

Mais il y faudrait qu'on y aille

durant la pause

parce que j'ai

une petite urgence à régler.


SIERRA

Une urgence!

Oui, c'est ça!


VINCENT

Non, c'est vrai!

J'ai un problème avec...

Pensez-vous que ça se peut

que quelque chose pousse

à cause des bactéries,

mais pas dans la nature?


MÉLANIE

Qu'est-ce qui pousse

à cause de quelle bactérie?


VINCENT

Quelque chose qui pousse

à cause du linge sale qui traîne

ou des restants de bouffe

ou les deux ensemble?


SIERRA

Ouache! T'as des champignons

qui poussent dans ton casier?


MÉLANIE

Ark!


VINCENT

Non, woh! C'est pas ça, là!

Voyons! Hé, hé, hé!


Dans la classe plus loin, JULIE-PIER finit de parler dans l'oreille de BASTIEN.


BASTIEN

Attends!

Tu veux qu'on comme...


JULIE-PIER

Ah! Je veux me pratiquer

à embrasser,

et ça se fait comme à deux.

Est-ce que ça te prend

un dessin?


BASTIEN

Non. Non, non. Oui.

Oui, je veux dire,

10-4. Go, go, go, go!


JULIE-PIER

Cool! Bon, je ferai ça

tout de suite après l'école

parce que ma date est à 7 h.

Le temps de me changer

de m'arranger...


BASTIEN

Attends, es-tu en train

de me dire que tu vois

un autre gars ce soir?


JULIE-PIER

Pas un gars,

le gars de mes rêves!

Et j'ai comme une chance

de faire une bonne première

impression, tu comprends?


BASTIEN

Je comprends.

C'est une opportunité

qu'il ne faut pas manquer.


JULIE-PIER

Exact! Bon, là, il faudrait

juste qu'on trouve

une place où on va

être à l'aise.


MONSIEUR NOLIN revient dans la classe.


MONSIEUR NOLIN

Désolé de faire

durer le suspense.


BASTIEN

C'est juste une note, hein!


MONSIEUR NOLIN

Oh!


BASTIEN

M. Nolin, serait-il

possible de réserver

le local de sciences

pour une expérience?


MONSIEUR NOLIN

Certainement, M. Bastien.


JULIE-PIER sort du local.


MONSIEUR NOLIN

Allez!

Bastien Jacques.

Ouh, ouh!


BASTIEN

Oui.


MONSIEUR NOLIN

96,1%.

Ah!

Bravo! Excellente recherche,

comme d'habitude.


BASTIEN

Merci. Disons que

la recherche,

c'est pas mal ma force.


Plusieurs élèves sont arrivés dans la classe et MONSIEUR NOLIN distribue les examens.


MONSIEUR NOLIN

Alors...

Amélie...

Et Paul...

et Laurence.


Pendant ce temps, BASTIEN fait une recherche pour « baiser inoubliable » sur son téléphone. Entre temps, SIERRA et VINCENT sont dans le bureau de MONSIEUR PRUD'HOMME.


SIERRA

C'est important,

quand on est jeune,

de pouvoir parler de sexualité

avec du monde de notre âge.

Hein?


VINCENT

C'est vrai.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Oui, bon, vous pensez

que ça prend vraiment

un cours exprès pour ça?


SIERRA

Oui, si on veut

en parler sérieusement!

Ç'a l'air que je suis la seule

ici à être capable de dire

le mot « pénis » sans rire ou

devenir rouge comme une tomate.


MONSIEUR PRUD'HOMME

(Riant)

Pénis.

(Sérieux)

Oui, mais bon...

Le problème, c'est que ça

s'ajoute pas si facilement

que ça dans l'horaire,

un nouveau cours.


SIERRA

Je comprends,

c'est pas obligé

d'être la semaine prochaine

non plus.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Bon! Il faudrait voir s'il y a

assez de matière à couvrir

pour que ça vaille la peine.


SIERRA

Oui, c'est vrai.

Hum...

On peut parler

de menstruations, d'érection,

masturbation...


VINCENT

Ou de n'importe quel sujet

qui finit par « tion ».


MONSIEUR NOLIN passe dans le couloir.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Euh, Viateur!


MONSIEUR NOLIN

Oui?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Il y a pas déjà un module

qui traite de la sexualité

dans votre cours de biologie?


MONSIEUR NOLIN

Hum, effectivement.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ah! Ah!

Vous voyez, hein?

C'est comme ça que le sujet

est couvert

dans toutes les écoles

de la province!


MONSIEUR NOLIN

Ça dépend des écoles.

À St-Placide, par exemple,

il y a un excellent cours

d'éducation sexuelle

donné par une sexologue.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ah! St-Placide!

On va trouver une solution.


MONSIEUR NOLIN

Ha! ha! ha!


VINCENT

Cool!


MONSIEUR NOLIN sort, VINCENT le suit.


VINCENT

Attendez, M. Nolin.

J'ai trouvé un genre

de gros cocon bizarre chez nous,

mais j'ai rien vu de ça

sur le Net.


MONSIEUR NOLIN

Venez! On va regarder

dans mes encyclopédies.


VINCENT et MONSIEUR NOLIN partent.


SIERRA

Vous allez trouver

une solution pour le cours?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Si St-Placide donne le cours,

il y a sûrement quelque chose

que Victoire-Desmarais

peut faire.


SIERRA

Super!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Me laisserais-tu ton livre,

s'il te plaît?


SIERRA

Ah! Bien oui,

il y a pas de problème.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Merci.


SIERRA

Bon, bien, merci, là!


SIERRA sort du bureau.



MONSIEUR PRUD'HOMME

Bon!


Un peu plus tard, MONSIEUR PRUD'HOMME vient voir SIERRA alors qu'elle est à son casier. MÉLANIE est là aussi.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Sierra! J'ai une bonne nouvelle

pour toi, il va y avoir des cours

d'éducation sexuelle

à Victoire-Desmarais!


SIERRA

Ah! Là, tu parles!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ah!


SIERRA

Là, vous parlez.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Hum, hum!


MÉLANIE

Tu vas engager

un nouveau prof?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Non, même pas!

C'est moi

qui vais donner le cours.


MÉLANIE

Non, non, non!

Tu peux pas faire ça.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Comment ça? J'ai déjà

enseigné la géographie.


MÉLANIE

Oui, mais ça doit faire

100 000 ans de ça!

Tu vas être vraiment trop

passé date comme prof.


SIERRA

Au pire, vous pouvez demander

à St-Placide quoi enseigner.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Non, non. Non!

Même au pire du pire,

je leur demanderai

rien à eux, non.

Mais c'est vrai qu'il faudrait

s'assurer que le cours

soit adapté

aux jeunes d'aujourd'hui.


MÉLANIE

En trouvant

un autre prof, genre.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ou en me mettant à jour.

Ah! J'ai une idée.

Je sais ce qu'on va faire!


SIERRA

Euh... on?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Oui, tu vas me dresser

une liste des questions

que les jeunes se posent

sur la sexualité.

Des questions de gars

et des questions de filles.


SIERRA

OK! C'est une bonne idée.


MONSIEUR PRUD'HOMME

On se reparle!


SIERRA

OK! Ha! ha! ha!


MONSIEUR PRUD'HOMME part.


SIERRA

OK, pour les questions

de filles...


MÉLANIE

Non! Ah! J'ai pas de question!

Bonne chance.


MÉLANIE part.


SIERRA

(Souriant)

OK...


Entre temps, chez les Beaucage, VINCENT s'apprête à manger dans sa chambre lorsqu'il entend quelqu'un arriver.



VINCENT

Francis?


C'est BASTIEN qui arrive.


BASTIEN

Francis est pas là.

Mais est-ce que je peux

emprunter quelque chose?

Il m'a passé ses clés.


VINCENT

Oui, OK.

Fais comme chez vous.


BASTIEN sort de la chambre. VINCENT photographie un très gros cocon sur le bord du mur dans sa chambre. BASTIEN revient.


BASTIEN

Est-ce que c'est correct,

le parfum,

ou j'en ai un peu trop mis?


VINCENT s'approche de BASTIEN pour sentir.


VINCENT

Non, non. Ça va.

C'est juste que moi,

le parfum...

Pff!


BASTIEN pointe l'assiette de VINCENT.


BASTIEN

Je peux?


VINCENT

Ah! Bien oui, bien oui.


BASTIEN prend un morceau de sandwich dans l'assiette.


BASTIEN

Aurais-tu ça, toi,

une chandelle?

J'en ai besoin d'une

pour mon groupe de sciences,

on fait une expérience.


VINCENT

Oui, il y en a

peut-être en bas.

Mais j'ai quelque chose

de vraiment intéressant

à te montrer

pour tes expériences.


BASTIEN

Quoi, ça?


VINCENT

Bien...

Un spécimen tellement rare

que M. Nolin a même pas

été capable de le trouver

dans ses encyclopédies.

Il m'a suggéré de le

photographier pour l'identifier,

mais c'est encore

mieux si toi,

tu pouvais l'amener

à ton club de sciences

pour faire tes expériences.


BASTIEN

Non, non, non!

Jamais que

je toucherais à ça!

Il doit avoir au moins

1000 insectes dans ce cocon-là!


VINCENT

Je le sais...


BASTIEN

On dirait que c'est

comme collé au mur.


VINCENT

Full collé, c'est dégueu!

Il faudrait que j'enlève ça

avant que mes parents voient ça.

Mais là, j'ai une idée...


Pendant ce temps à l'école, SIERRA mange dans la salle des pas perdus alors que JULIE-PIER arrive.


JULIE-PIER

Excuse-moi.

Si t'étais un gars,

est-ce que tu trouverais ça plus

sexy quand je marche comme ça?


JULIE-PIER s'éloigne en prenant une démarche exagérément sexy.


JULIE-PIER

Ou quand je marche comme ça?


JULIE-PIER fait une démonstration d'une autre marche.


SIERRA

Mais c'est sûr que moi,

je trouve ça un peu ridicule.


JULIE-PIER

(Insultée)

Pardon?


SIERRA

Tu peux demander

à un gars

parce que moi, je...

Mais peut-être que tu peux

m'aider, par exemple.


JULIE-PIER

Avec quoi?


JULIE-PIER s'assoit avec SIERRA alors que MÉLANIE écoute leur conversation depuis son casier.


SIERRA

Je cherche des idées

de questions sur la sexualité.

Il va y avoir

un cours à l'école.


JULIE-PIER prend la feuille posée devant SIERRA.


JULIE-PIER

Ça, c'est tes questions à toi?


SIERRA

Oui, celles

que j'ai trouvées à date.


JULIE-PIER

(Se moquant)

« Comment dire non? »


SIERRA

Bien là, ç'a quand même

rapport à la sexualité.

Tu sais, si un gars

veut t'embrasser,

et toi, t'es pas prête...


JULIE-PIER

OK, oui, OK!

Embrasser ou pas embrasser

un gars, bien oui!

Désolée, c'est parce que j'étais

vraiment rendue plus loin que ça

quand j'avais ton âge.


MÉLANIE s'approche de SIERRA et JULIE-PIER.


SIERRA

(Mal-à-l'aise)

C'est pas

tout le monde qui...

Je dois pas

être la seule à...


MÉLANIE

Moi, en deuxième année,

j'avais déjà eu quatre chums,

ça fait que...


JULIE-PIER

Hé! Et ma vie privée,

je garde ça pour mes amis

Facebook. Hum!


MÉLANIE

Hum!


MÉLANIE et JULIE-PIER partent. SIERRA lève les yeux et voit un magazine dépasser du casier de MÉLANIE.


MÉLANIE

(Dans la tête de SIERRA)

Regarde,

si tu veux des réponses

à toutes tes questions,

t'as juste à lire des revues

avec des sujets hot!


SIERRA se lève et essaie de sortir la revue du casier, sans succès. À cet instant, chez les Beaucage, VINCENT vaporise du parfum en aérosol sur le cocon.


BASTIEN

Tu peux arrêter, là, hum!


VINCENT

Elles doivent être mortes,

les bibittes, les larves,

les insectes,

tout ce que tu veux!



BASTIEN

Oui, raides mortes!

Bon! On essaie de trouver

la chandelle?


VINCENT

Il faudrait que j'enlève

le cocon de là avant.

Ah! Tiens!


VINCENT ramasse une règle et la tend à BASTIEN.


VINCENT

T'as même pas besoin

de le toucher avec tes mains,

tu le lances

juste par la fenêtre.


BASTIEN

Pourquoi tu

le fais pas, toi?


VINCENT

Je suis peut-être

bon au hockey,

mais pas dans ces affaires-là.


BASTIEN

Donne-la moi!


BASTIEN prend la règle.


VINCENT

Si le cocon est pas mort,

tu pourras l'achever

en soufflant dessus.


BASTIEN

Pourquoi tu dis ça?


VINCENT

Mettons que t'as une haleine

assez puissante

depuis que je t'ai donné

le sandwich extra ail.


BASTIEN

Hein?

J'ai mangé de l'ail?


VINCENT

Moi aussi.


BASTIEN

Ha! ha! Euh...


BASTIEN sort de la chambre en reculant.


VINCENT

Voyons!

Mais la chandelle?


BASTIEN

Ça sert à rien

si j'ai mangé de l'ail!


Un peu plus tard, à l'école, MÉLANIE va voir son père dans son bureau.


MÉLANIE

Puis? As-tu trouvé

un autre prof compétent?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Non, on n'a pas

le budget pour ça.

Mais fais-toi-z-en pas,

je vais très bien me préparer

et vous allez avoir un super

cours d'éducation sexuelle!


MÉLANIE

Non! Tu comprends pas, papa!

Ça va être vraiment

trop humiliant

pour toi et pour moi!

Pourquoi t'achèterais pas

des livres sur le sujet?

Tu sais,

avec des petits chapitres? Ha!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Oui! Comme celui-là!


MONSIEUR PRUD'HOMME prend le livre de SIERRA sur son bureau.


MÉLANIE

(Gênée)

Bien oui. Ha! ha!

Oui, ç'a... Hum!

Ça coûterait moins cher

qu'un prof

puis ceux qui se posent

des questions

auraient des réponses

qui ont de l'allure.


MONSIEUR PRUD'HOMME

C'est pas bête, ça!

Je vais aller

vérifier quelque chose.


MONSIEUR PRUD'HOMME sort du bureau. Entre temps, dans la salle des pas perdus, SIERRA se promène avec une boîte.


SIERRA

Avez-vous des questions

sur la sexualité?

Vous êtes pas obligés

d'écrire votre nom.


BASTIEN et JULIE-PIER sont assis à une table et SIERRA y pose sa boîte.


SIERRA

Écoutez, il va avoir un cours

d'éducation sexuelle à l'école.

Vous pouvez mettre vos questions

là-dedans pour le prof,

c'est 100% anonyme.


BASTIEN parle en mettant sa main devant sa bouche.


BASTIEN

OK, merci, merci.

OK.


JULIE-PIER

Tu t'es déjà

essayée avec moi,

tu peux aller déranger

d'autre monde.


Dans le bureau de MONSIEUR PRUD'HOMME, MÉLANIE regarde le livre de SIERRA tout en mangeant un cupcake au chocolat. MÉLANIE échappe du glaçage sur une page du livre. Dans la salle des pas perdus, JULIE-PIER et BASTIEN sont toujours assis alors que JULIE-PIER envoie un message texte.


JULIE-PIER

Si je vais chez Audrey pour

qu'elle me prête sa ceinture,

je peux te rejoindre au local

une demi-heure plus tard?


BASTIEN

Oui, oui.


BASTIEN se lève pour partir, JULIE-PIER le retient.


JULIE-PIER

Euh, minute!

Audrey m'a pas donné

sa confirmation.


Au même moment, VINCENT entre dans le bureau de MONSIEUR PRUD'HOMMEMÉLANIE se dépêche de cacher le livre de SIERRA.


VINCENT

Est-ce que M. Nolin

est passé par ici?


MÉLANIE

Qui ça? M. Nolin?

Non, non, je l'ai pas vu, non.

Quoi? Désolée.


VINCENT

Il doit avoir

un cours cet aprèm.


VINCENT sort du bureau.


MÉLANIE

Vincent!


VINCENT revient.


MÉLANIE

Euh... c'est toi qui étais avec

Sierra quand t'es venu parler

des cours de sexe à mon père?


VINCENT

Oui.


MÉLANIE

T'as oublié ça.


MÉLANIE donne le livre à VINCENT.


VINCENT

Ah bien, en fait,

c'est à Sierra,

mais je vais lui remettre.


MÉLANIE

Cool! à plus.


VINCENT

Salut!


VINCENT sort du bureau. Plus tard, dans la salle des pas perdus, SIERRA est assise avec sa boîte. MONSIEUR PRUD'HOMME arrive.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Puis? Comment ça se passe,

la cueillette de questions?


SIERRA

(Découragée)

Pas très bien.

Ma boîte est encore vide.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ah! Non, mais fais-toi-z-en

pas, j'ai prévu un plan B.


SIERRA

Ah oui?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Oui. J'arrive

de la bibliothèque,

et puis j'ai remarqué

que notre rayon sexualité

a rien à envier

à celui de St-Placide.


SIERRA

OK, mais pour le cours?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ah! On achètera deux,

trois nouveaux livres,

et les élèves en auront

juste pas besoin, de cours!


SIERRA

Hein? Des livres,

ça remplace pas un cours!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Bon, bien, on va voir

les questions

que tu auras demain matin,

et puis, je verrai si c'est

pertinent d'avoir un cours.



Assise plus loin, JULIE-PIER fait un signe de « Loser » à SIERRA. Plus loin dans l'école, VINCENT montre une photo du cocon dans sa chambre à MONSIEUR NOLIN.]


VINCENT

Mais c'est quoi, le genre de

bibitte qu'il y a dans ce cocon?


MONSIEUR NOLIN

Ah! Aucune idée! J'ai jamais

rien vu qui ressemblait à ça.

Je peux toujours envoyer

la photo à un entomologiste.


VINCENT

Le problème, c'est que

le cocon est dans la maison.


MONSIEUR NOLIN

Ah! C'est vraiment

bizarre, ça!


VINCENT

Je sais, sauf que là,

il peut éclore n'importe quand.

Si jamais c'est des bibittes

pas cool qui sortent...


MONSIEUR NOLIN

Ah bien! Vos parents

peuvent toujours

consulter un exterminateur.

J'en connais des bons,

c'était le métier de mon père.


VINCENT

Oui, mais ça serait

gênant pour eux.

Ça voudrait comme dire

qu'ils ont des problèmes d'hygiène.


SIERRA arrive à cet instant.


SIERRA

Vincent, fais un petit effort!

C'est sûr que t'as au moins

une question sur la sexualité.


VINCENT

Non.



SIERRA

Ah!


MONSIEUR NOLIN

Mlle Sierra,

vous auriez plus de succès

avec une approche un peu plus...

discrète, mettons.


SIERRA

Qu'est-ce que

vous voulez dire?


MONSIEUR NOLIN

La sexualité,

c'est un sujet délicat, intime.

C'est pas tout le monde

qui est à l'aise

d'en parler ouvertement.


SIERRA

C'est pas la fin

du monde, pourtant!


MONSIEUR NOLIN

Tant mieux si ce l'est pas

pour vous, c'est super,

mais pour d'autres personnes,

elles peuvent figer

si vous les abordez de front.


VINCENT

Surtout avec

une grosse boîte fluo! Ha!


SIERRA

OK, mais ça veut pas dire

que ça les intéresse pas,

d'avoir des cours

d'éducation sexuelle.


MONSIEUR NOLIN

Oh non! La plupart

des personnes

s'intéressent à la sexualité.

Ha! La preuve,

c'est qu'on se reproduit

depuis la préhistoire.


VINCENT

Euh... Parlant

de reproduction,

dans le pire des cas,

combien il pourrait y avoir

de bibittes

dans ce cocon-là?



MONSIEUR NOLIN

Ah! Je n'en ai aucune idée!


SIERRA

Ah! C'est de ça

dont tu parlais ce matin!

C'est pas mal moins dégueu

que des champignons.


VINCENT

Tu trouves?


SIERRA

C'est clair!

Zoome donc un peu, voir!

Ah! J'ai déjà vu

quelque chose

qui ressemblait à ça

en Nouvelle-Zélande.


VINCENT

Ah oui?


SIERRA

Hum!


MONSIEUR NOLIN

C'est intéressant,

ce que vous dites là!


Dans le local de MONSIEUR NOLIN, plus tard, BASTIEN se prépare pour sa rencontre avec JULIE-PIER.


BASTIEN

Oh yeah, OK!

Étape un, fermer les yeux.

Étape deux,

entrouvrir la bouche.


Dans sa nervosité, BASTIEN fait tomber un morceau d'un modèle humain posé sur une table.


BASTIEN

Oh!

Tiens.


JULIE-PIER entre dans le local avec son téléphone au bout d'une perche à selfie


JULIE-PIER

Salut!



BASTIEN

Ah! C'est toi?


JULIE-PIER

Oui, j'espère que t'as

pas invité d'autre monde.


JULIE-PIER ferme la porte.


BASTIEN

Bien non, bien non.

C'est sûr. Euh...


JULIE-PIER s'approche de BASTIEN et se place en tenant la perche à selfie.


JULIE-PIER

Comme ça, le cadrage

devrait être parfait.


BASTIEN

Es-tu en train de me dire

que tu vas filmer tout ça?


JULIE-PIER

Oui, mais inquiète-toi pas,

personne d'autre que moi

va voir ça.

Je veux m'en servir

pour me comparer

aux actrices dans les films.


BASTIEN

Oui! Je suis pas sûr qu'ils

font ça de même dans les films.


JULIE-PIER

T'as déjà vu des films,

quand même?

La fille penche sa tête,

le gars lui flatte la joue,

les cheveux...

Ils ferment les yeux,

puis là...


BASTIEN

Ah... Ah... Ah...

Euh... oui.


JULIE-PIER

Bon, bien, go!


BASTIEN s'approche de JULIE-PIER mais il est trop maladroit.



BASTIEN

(Dans sa tête)

OK. Là, tu flattes sa joue.

Non, non, ses cheveux.

Non, non, tu fermes les yeux.


JULIE-PIER

Aïe! Qu'est-ce que tu fais?


BASTIEN

Excuse-moi, mon cellulaire

vient de vibrer.

Oh! Ça m'a déconcentré.


BASTIEN regarde son téléphone.


BASTIEN

Je dois répondre

à un message urgent.


JULIE-PIER

Euh... OK.


Pendant ce temps, chez les Beaucage, VINCENT et SIERRA entre dans la chambre de VINCENT.


VINCENT

Oui! Ça fait

que mon petit frère,

il a vraiment peur

de ce cocon-là.

Il en fait même

des cauchemars.


SIERRA

Ouais...

Il est pissou, hein?


VINCENT

Je le sais. En plus,

ça m'empêche de dormir

puis il gosse.

Ça fait que j'écris

toutes les questions que tu veux

en autant que tu repartes

avec ce cocon-là à soir.


SIERRA

Parfait!


VINCENT

Ah!

Tiens!


VINCENT sort le livre de SIERRA de son sac à dos.


VINCENT

Ton livre...

Et ça, c'est le livre

que mes parents m'ont acheté,

exprès pour les gars.


VINCENT donne à SIERRA un livre qu'il avait dans sa chambre.


SIERRA

Cool! Mais je pense

qu'on devrait

garder en tête

ce que M. Nolin a dit.


VINCENT

Comme quoi? Que c'est pas

tout le monde

qui est à l'aise

de parler de ça?


SIERRA

Oui, je pense

que le directeur lui-même

est un peu gêné.


VINCENT

Oui...


SIERRA

Je dis qu'on a juste à trouver

des petites questions de base

pas trop compliquées, OK?


VINCENT

C'est bon, c'est facile.


SIERRA

Quand M. Prud'homme aura

accepté pour le cours,

là on va pouvoir poser des

questions intéressantes au prof.


VINCENT

Excellent plan de match!


SIERA ouvre son livre et tombe sur la page où MÉLANIE a échappé sur glaçage. SIERRA regarde VINCENT d'un air curieux. Entre temps, à l'école, JULIE-PIER attend toujours après BASTIEN.


JULIE-PIER

Une chance que t'as réservé

le local pour une heure!


BASTIEN

Je fais ma recherche, là.


JULIE-PIER

Une recherche?


BASTIEN

J'essaie de trouver la fameuse

scène dans le Titanic.

On pourrait

peut-être l'imiter!


JULIE-PIER

Si ça t'intéresse pas

de m'embrasser,

je peux demander

à un autre gars.


BASTIEN

Pourquoi tu dis ça?


JULIE-PIER

Parce qu'on dirait

que t'étires le temps!

Moi, j'ai vraiment

besoin de pratique!

J'ai pas embrassé

10 000 gars dans ma vie!


BASTIEN

T'en as embrassé combien,

des gars, coudon?


JULIE-PIER

Pfft! Bien là,

je sais pas.

Juste un.


BASTIEN

Juste un?

J'étais sûr que...


JULIE-PIER

Il y aurait pu

en avoir d'autres,

mais j'embrasse pas

n'importe qui.


BASTIEN

C'est sûr.

Je veux dire, j'imagine, hein?


JULIE-PIER

Réponds donc

à ma question.

Tu veux faire la pratique

ou je demande à un autre gars?


BASTIEN

Oui, capitaine.


JULIE-PIER

Bon!


JULIE-PIER et BASTIEN s'embrassent. Chez les Beaucage, SIERRA et VINCENT écrivent des questions.


VINCENT

Huit questions de gars,

c'est pas pire ou...?


SIERRA

Je suis sûre que t'es capable

d'arrondir à dix.

J'en ai quasiment 20

pour les filles.


VINCENT

Mais j'ai passé à travers

toute la table des matières!


VINCENT montre son livre sur la sexualité.


SIERRA

Regarde dans le mien.

Moi, je n'en ai plus besoin.

De toute façon,

je fais juste réviser.


VINCENT prend le livre et trouve, lui aussi, la page tachée. VINCENT remet le livre par terre entre SIERRA et lui.


VINCENT

Hum...


SIERRA

Bon! Bien, je vais relire

tout ça quand t'auras terminé.

En attendant, je vais m'occuper

de ton cocon.


VINCENT

Mais fais-lui attention,

brasse-le pas trop

parce que ça peut être fragile.


SIERRA s'approche du cocon.


SIERRA

Ah! C'est drôle, ça sent bon,

quasiment comme du parfum.


VINCENT

(Mal-à-l'aise)

Oui, j'avais remarqué. Ha!


SIERRA

C'est peut-être

un papillon tropical.


SIERRA prend le cocon dans ses mains.


SIERRA

(Parlant au cocon)

Est-ce que tu t'es perdu à cause

du réchauffement climatique?


SIERRA regarde le cocon de plus près.


SIERRA

Non, yark!

C'est pas un papillon, ça!


VINCENT

Ah! C'est quoi, d'abord?


SIERRA

C'est juste un vieux

bas sale dégueu

plein de poussière! Ouache!


VINCENT

Un bas?

Ha! C'est bien trop niaiseux!

Dire que mon frère

avait peur de ça!


SIERRA

Bien oui,

c'est bien trop niaiseux!

C'est bébé

et c'est dégueu, surtout.


VINCENT

Mais tu dis ça

à personne, hein?


SIERRA

Ha! ha!



VINCENT

S'il te plaît!

Allez!


SIERRA

(Riant)

Je sais pas!


À l'école, JULIE-PIER et BASTIEN s'embrassent dans le local de MONSIEUR NOLIN. JULIE-PIER a laissé tomber sa perche à selfie. JULIE-PIER se sépare de BASTIEN.


JULIE-PIER

Je pense qu'il faudrait

faire un autre test.


BASTIEN

Hi!


JULIE-PIER et BASTIEN s'embrassent à nouveau. Le lendemain matin, SIERRA et VINCENT montrent leurs questions à MONSIEUR PRUD'HOMME.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Vraiment, c'est très

intéressant, vos questions.

Comme « comment la puberté

touche-t-elle les garçons? »

« Quelles sont les parties

de l'anatomie féminine? » Oui!


SIERRA

Vous voyez, vous avez en masse

de sujets pour faire un cours.


MONSIEUR PRUD'HOMME

En fait, ça correspond

exactement au contenu

du chapitre de bio, hein!

Bien oui, regardez!

L'anatomie féminine, l'anatomie

masculine, la puberté, hum!


VINCENT

Donc, on score vraiment fort

avec nos questions.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Oui, on peut dire ça, oui.

Mais ça veut aussi dire

que le cours de bio

y répond déjà;

donc, on n'aura pas besoin

de cours de sexualité!


SIERRA

C'était pas ça l'idée!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Non, je sais, mais moi,

ça m'a quand même permis

de prendre

une décision éclairée.

Avec le cours de bio

et le rayon à la bibliothèque,

tout est réglé,

on n'a plus besoin de rien!


SIERRA

Attendez! Les jeunes se posent

bien plus de questions

que ce qu'on a écrit là!


VINCENT

C'est clair! Par exemple...


SIERRA

Ça, c'est juste des petites

questions pour briser la glace

quand t'es trop gêné

pour parler des vraies choses.


À cet instant, MÉLANIE entre dans le bureau.


MÉLANIE

Papa! J'ai vraiment besoin

de nouvelles bottes

et je pense que j'en ai

trouvé des parfaites.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Bon, bien, assis-toi,

on va discuter de ça.


MÉLANIE s'assoit. SIERRA et VINCENT sortent du bureau.


SIERRA

(Dépitée)

Ça s'appelle marquer

dans son propre but.


Pendant ce temps, BASTIEN se rend dans le local de MONSIEUR NOLIN. JULIE-PIER est assise tout près et parle au téléphone.


JULIE-PIER

(Au téléphone)

Écoute-moi! Je te dis,

ça finissait jamais!

On a dû s'embrasser

au moins 15 fois! Oui, oui!


BASTIEN écoute la conversation de JULIE-PIER.


JULIE-PIER

Et toutes les fois,

je me disais:

Il faut que ce soit

la dernière! Yark!


BASTIEN entre dans le local, déçu. Près de là, dans la salle des pas perdus, MONSIEUR NOLIN rencontre VINCENT et SIERRA.


MONSIEUR NOLIN

Alors, M. Vincent,

votre cocon?


VINCENT

Ah! Il est comme mort.


SIERRA

Oui, il est devenu tout mou

comme un vieux bas sale.


MONSIEUR NOLIN

Ah bon!


SIERRA

Oui!


MONSIEUR NOLIN

Peut-être qu'il était

pas fécondé.


SIERRA

Chut! Il faut pas dire ces

mots-là à Victoire-Desmarais.


VINCENT

M. Prud'homme a refusé

le cours d'éducation sexuelle.


SIERRA

Ç'a l'air qu'avec

un chapitre de bio,

et deux, trois livres

à la bibliothèque,

on a tout ce qu'il faut.


MONSIEUR NOLIN

C'est dommage,

parce qu'on parle pratiquement

seulement d'anatomie en bio.

Et la sexualité,

c'est pas une question

de mécanique, simplement!


SIERRA

C'est vrai. Il y a pas

juste le corps là-dedans!


MONSIEUR NOLIN

Mais non!

Il y a aussi l'apprivoisement,

le respect,

et tout ce que ça nous fait

en dedans quand on sent

que quelqu'un nous fait

un drôle d'effet, hein?


VINCENT regarde SIERRA qui sourit. Dans le bureau de MONSIEUR PRUD'HOMME MÉLANIE cherche une photo des bottes qu'elle veut dans un magazine.


MÉLANIE

Je vais te les montrer.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Il me semble

qu'on t'en a acheté récemment.


MÉLANIE

Oui, mais elles

ne me font plus.

Ah!

C'est celles-là!

Ça me les prend absolument!


MONSIEUR PRUD'HOMME prend le magazine.


MONSIEUR PRUD'HOMME

(Outré)

Des bottes de séductrice?

De séductrice?

C'est comme ça que tu te vois,

comme une séductrice?


MÉLANIE

Allô! C'est une pub!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Bien oui! Avec des beaux

articles aussi:

dix trucs pour faire

frissonner ton mec,

des maquillages irrésistibles...

D'où ça sort,

cette revue-là?


MÉLANIE

C'est maman qui m'a abonnée

il y a deux ans.


MONSIEUR PRUD'HOMME

C'est vrai?

Hum!

Ç'a l'air d'être

un ramassis de conseils

pour faire plaisir aux gars

et pour les séduire.

Il va falloir que je porte

plus attention à tes lectures.


MÉLANIE

Je garde les numéros plus osés

dans mon casier.

Mais il y a d'autres genres

d'articles aussi!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Bien oui, mais quand même!

Si c'est ça tes références

en matière d'éducation sexuelle,

vivement les nouveaux livres

à la bibli!


MÉLANIE

Pfft! Comme si moi, j'allais

aller emprunter un livre

à la bibliothèque du genre

Le sexe pour les nuls!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Mais pourquoi pas?


MÉLANIE

Parce que je veux pas

que toute l'école

rie de moi!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ah! Bon, OK!

On va trouver

une solution, là.


Plus loin, BASTIEN sort du local de MONSIEUR NOLIN et JULIE-PIER est toujours là, à parler au téléphone.


JULIE-PIER

(Au téléphone)

Je pense que si j'avais eu

des broches,

il me les aurait arrachées. Ha!

Non, sans farce, la pratique

avant était 100 fois meilleure.

Non, vraiment!

Comparé à Bastien,

il lui manquait

quelque chose.

Je pourrais pas

dire quoi, mais...

avec Bastien...

c'était quelque chose.

Je sais, c'est bizarre parce

qu'il est un peu nerd.


BASTIEN lève le poing en l'air, réjoui. Entre temps, dans la salle des pas perdus, SIERRA et VINCENT discutent toujours avec MONSIEUR NOLIN.


SIERRA

C'est vrai qu'on a jamais fini

d'en apprendre sur tout ça.


MONSIEUR NOLIN

Ah! La sexualité,

c'est pas simple!

Les humains, on n'est pas

seulement des bibittes

faites pour se reproduire.


À cet instant, MONSIEUR PRUD'HOMME sort de son bureau avec MÉLANIE.


MÉLANIE

Papa, c'est pas des revues

supposément douteuses,

c'est des revues de filles!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ces revues, c'est fait

pour attirer les jeunes.

Ça dit et ça montre

n'importe quoi.


MONSIEUR NOLIN

Ah! C'est normal

d'être curieux à cet âge-là!


SIERRA

C'est juste que la plupart des

ados sont gênés d'en parler.


MONSIEUR NOLIN

C'est sûr, ça vient

avec un paquet d'émotions

pas évidentes à démêler, hein.


SIERRA

M. Nolin, avez-vous déjà donné

des cours d'éducation sexuelle?


MONSIEUR NOLIN

Bah!


VINCENT

Vous seriez vraiment bon.


MÉLANIE

Oui, pour les jeunes

qui se poseraient

des questions gênantes,

mettons.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Moi, je suis prêt

à débloquer

le budget nécessaire

si jamais vous voulez ajouter

un cours à votre horaire.


MONSIEUR NOLIN

D'accord,

j'accepte le défi.


SIERRA

Wouh ouh!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Bon! Parfait!

On va en discuter

à mon bureau.


MONSIEUR NOLIN

Oui!


MONSIEUR NOLIN et MONSIEUR PRUD'HOMME partent ensemble.


SIERRA

Ha! ha!


MÉLANIE, VINCENT et SIERRA s'assoient ensemble à une table. SIERRA prend un magazine à MÉLANIE.


SIERRA

Est-ce que je peux

te l'emprunter?

C'est juste par curiosité.


MÉLANIE

Mais oui! Puis toi,

est-ce que t'aurais

ton livre de tantôt?

Tu sais, tant qu'à manquer

de lecture...


SIERRA

Hum, hum!

Tiens.


SIERRA donne son livre à MÉLANIE.


MÉLANIE

Merci!


SIERRA

Yeah!


SIERRA et VINCENT se tapent dans la main.


Fin de l'épisode


MÉLANIE

Envie de t'amuser?

Les personnages de

Subito t'attendent

sur le site Web

de l'émission.


Texte informatif :
tfo.org/subitotexto


Générique de fermeture



Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season

Résultats filtrés par