Universe image Subito Texto Universe image Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent and Sami are starting high school. Together, they try to ease into a foreign world, full of promise but also fraught with worries!

Official sitefor Subito Texto
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Playing hooky, Maude Allard-Fraser?

Maude and Mélanie decide to skip class for the first time in their lives. But Mona is particularly intense today, so it turns out to be more complicated than they thought.



Production year: 2015

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Générique d'ouverture


Titre :
Subito texto


MÉLANIE entre dans la salle de bain de l'école.


MÉLANIE

♪ Aime-moi donc

comme du monde ♪

♪ Je suis tannée d'être

ta blonde ♪

♪ Je suis belle

comme la Joconde... ♪♪


MÉLANIE croise MAUDE, qui est dans une cabine avec la porte ouverte et assise sur la cuvette. MAUDE a son portable sur les genoux.


MÉLANIE

Mais qu'est-ce que

tu fais?


MAUDE

Je capote.

C'est ça que je fais.


MÉLANIE

Oui, je vois ça, mais il y a

une raison, j'imagine.


MAUDE

Je viens de recevoir

les premiers commentaires

de mon éditeur,

à propos de mon roman.


MÉLANIE

Ah! Puis,

qu'est-ce que ça dit?


MAUDE

Bien, je sais pas,

j'ai pas encore lu.


MÉLANIE

Bien, voyons,

comment ça?


MAUDE

Ça me stresse trop.


MÉLANIE

OK, donc, toi,

ta super solution,

c'est venir te cacher

aux toilettes.


MAUDE

Imagine si c'est négatif

puis que je m'évanouis.


MÉLANIE

OK, là, c'est

du gros "niaisage".

(Prenant le portable)

Je vais les lire, moi,

tes commentaires.


MAUDE

Non, mais je pense

que j'aime mieux pas savoir.


MÉLANIE

Hé, regarde! OK.


MÉLANIE pose le portable sur le comptoir.


MÉLANIE

Bon. Ah que c'est

excitant.

OK, alors...

(Lisant les commentaires)

Hum-hum...


MAUDE

Puis?


MÉLANIE

Tut-tut!

Hum-hum...

Bien, c'est des super

bons commentaires!


MAUDE

T'es sérieuse,

tu me niaises pas?


MÉLANIE

Non, non,

je te niaise pas!

Ha! Ha! Ha!

OK, le dernier

est quand même bon.


MAUDE se précipite pour aller lire les commentaires.


Au casse-croûte de l'aréna, DONALD joue de la guitare.


DONALD

♪ Guylaine,

Guy, Guy, Guy, Guylaine ♪

♪ G-U-Y-L-A-I-N-E ♪


HUGO et AUDREY arrivent au casse-croûte.


HUGO

Tu m'as vu quand

j'ai levé 200 livres?


AUDREY

Bien oui, bien oui.


DONALD

♪ Oh, Guylaine,

Guy, Guy, Guy... ♪


AUDREY

Salut, Donald!


DONALD

♪ Guy... ♪

Câlibine, je vous ai pas

entendus arriver.


HUGO

Vous pratiquez votre prochain

show au Stade olympique?


DONALD

Non, non, je prépare un petit

quelque chose pour Guylaine.


AUDREY

Ah, oui? Quoi?


DONALD

Bien... un petit poème,

mais je trouve

que ça sonne mieux quand

je m'accompagne à la guitare.

Je vais vous en joue

un petit bout.

Ahem! OK. Euh...

♪ Oh, Guylaine, quand t'es là,

à me regarder ♪

♪ Oh, j'arrive à la vie ♪

♪ Que j'avais rêvée... ♪

Puis ça continue.


HUGO n'écoutait pas.


AUDREY

Ah...

(Donnant un coup de coude à HUGO)

c'est cute, hein?


HUGO

Ah, oui, oui.

Vous en écrivez souvent,

des poèmes pour Guylaine?


DONALD

Bien, pas à chaque jour,

mais comme ça fait 36 ans

aujourd'hui, qu'on est ensemble,

bien, je me force.


AUDREY

Quoi, 36 ans?


HUGO

Vous avez commencé

à sortir ensemble en 1900...


DONALD

Ça fait bien longtemps.

On est ensemble

depuis le secondaire.


AUDREY

Comme nous autres!


HUGO

C'est votre première blonde?


DONALD

Ouais! Puis je vais m'arranger

pour que ce soit ma dernière.


AUDREY

Faire sa vie avec sa première

blonde ou son premier chum...


HUGO

C'est hot, hein?


AUDREY

Je pensais pas ça possible.


DONALD

C'est rare en câlibine.


HUGO

Bébé-chat, nous autres aussi,

on va être encore ensemble

dans 36 ans, non?


AUDREY

Peut-être.


HUGO

Peut-être?


AUDREY

Quoi, je le sais pas,

je prédis pas le futur.


Dans la salle de bain, MAUDE a lu les commentaires de l'éditeur.


MAUDE

Tu trouves ça comique, toi?!


MÉLANIE

Bien, là, oui.


MAUDE

"Votre écriture est

un peu trop sage par moments.

Soyez plus délinquante."

Qu'est-ce que je vais faire?

Mon roman est poche!


MÉLANIE

OK, arrête,

ton roman est pas poche.

C'est le seul commentaire

qui est un peu négatif.

Tout le reste est positif.


MAUDE

Je le sais bien, mais...


MÉLANIE

De toute façon.

il a raison, ton éditeur.

Ça te ferait pas de tort d'être

un peu délinquante, parfois.


MAUDE

Pfft! Je suis

full

délinquante.


MÉLANIE

Ha! Ha! Ha!

T'es sérieuse, là?


MAUDE

Bien... j'ai déjà eu

58 % en français.


MÉLANIE

T'as même pas fait

exprès,

t'avais lu le mauvais texte

pour l'examen.


MAUDE

OK. Je me suis déjà fait

passer pour une avocate

pour niaiser Sami.


MÉLANIE

(Sarcastique)

Ah!

Puis t'es pas allée

en prison pour ça?


MAUDE

OK, t'as raison.

Je suis pas trop délinquante.


MÉLANIE

Pantoute.


MAUDE

Comment je vais faire

pour améliorer mon écriture?


MÉLANIE

Bien... il va falloir

que tu commences

à faire des vraies niaiseries.


Dans le corridor, MONA marche en lisant un document.


MONA

Bien, voyons donc!

Voyons donc, voyons donc,

voyons donc...


MONSIEUR NOLIN croise MONA.


MONSIEUR NOLIN

Mona, Mona, vous allez

foncer dans le mur.


MONA

Impossible. Je le connais

tellement, cette école-là,

je peux pas foncer

dans rien.


MONSIEUR NOLIN

Ha, ha!


MONA

Regardez ça.


MONSIEUR NOLIN

Votre évaluation bisannuelle?

La direction vous a donné

"exemplaire", bravo!


MONA

Comment ça, bravo?

Vous voulez rire de moi?


MONSIEUR NOLIN

Mais non, pas du tout!


MONA

C'est la première fois que

j'ai la mention "exemplaire".

D'habitude, c'est

"irréprochable".


MONSIEUR NOLIN

Mais c'est quand même

excellent, non?


MONA

Je suis jamais descendue

aussi bas

de toute ma carrière

de surveillante.

Si j'étais pas aussi jeune,

je prendrais ma retraite.


MONSIEUR NOLIN

Oh, vous exagérez.


MONA

Non, je n'exagère jamais.

La mention "exemplaire",

c'est une honte!


MONSIEUR NOLIN

Qu'est-ce que

vous allez faire, là?


MONA

Ce que j'aurais dû faire

depuis longtemps:

être sévère.

Je suis trop fine.

Tout le monde profite

de ma gentillesse.


MONSIEUR NOLIN

Et vous pensez que

ça va être efficace?


MONA

Certain que ça va être

efficace.

Il n'y en aura plus,

de niaiseries ici,

puis la direction va

réviser mon évaluation.


MONSIEUR NOLIN

Bien, je vous le souhaite.


MONA

Merci, Viateur!

(Voyant une élève courir)

Hé! Toi! Marche moins vite!

Tes jambes vont pogner en feu!

(Se tournant vers une autre élève)

Puis toi, ris moins fort, tu vas

faire éclater les fenêtres.

(S'adressant à MONSIEUR NOLIN)

Vous allez voir

que ça va marcher

les fesses serrées,

à Victoire-Desmarais.


Au casse-croûte, AUDREY et HUGO poursuivent leur conversation avec DONALD.


HUGO

Voyons, pourquoi tu dis ça?


AUDREY

Parce que c'est vrai.


HUGO

Moi, je pense qu'on va être

encore ensemble

quand les autos vont voler.


AUDREY

On verra bien,

"Nostrada-muscles".

Il faut y aller, notre cours

commence dans 15 minutes.


HUGO

Vas-y, je vais te rejoindre.


AUDREY

OK! Bye. Donald.


DONALD

Bye, fille.


AUDREY s'en va.


HUGO

Vous avez entendu ça?


DONALD

Quel bout?


HUGO

Tout ce qu'elle a dit.

Elle a pas l'air de penser

qu'on pouvait rester ensemble

pendant 36 ans.


DONALD

Ne t'en fais pas avec ça,

vous êtes encore bien jeunes.


HUGO

Oui, mais moi, je veux être

avec personne d'autre!

Comment je fais pour

qu'elle pense ça, elle aussi?


DONALD

Vois-tu, pour

qu'un couple dure, là,

bien, il y a pas

de recette.


HUGO

Ah.


DONALD

Par contre,

entre toi puis moi...

il y a une couple d'affaires

que je fais que...

Guylaine, elle peut pas

résister.


HUGO

Comme quoi?


DONALD

Je lui ouvre toujours

la porte,

je la lâche jamais

des yeux,

puis à tous les samedis soirs,

je joue aux cartes avec.

Puis je mets la belle-sœur

de mon bord.

C'est pas compliqué, hein?


HUGO

Ah, ouais?

Merci, Donald.

Je te reviens avec ça.


HUGO s'en va.


DONALD

♪ Guylaine, Guy-Guy-Guy,

Guylaine ♪


Plus tard, MAUDE et MÉLANIE vont s'installer à une table de la salle des pas perdus.


MAUDE

T'es folle! Tu veux vraiment

que je sèche un cours de math?


MÉLANIE

Si tu veux être rebelle,

c'est pas mal le minimum.


MAUDE

Oui, mais là,

qu'est-ce qui arrive

si je manque

de la matière importante?


MÉLANIE

Mais il y a pas de matière

importante en math.


MAUDE

Qu'est-ce que je vais dire au

prof quand il va me demander:

Ah, Maude, pourquoi

t'étais pas là au dernier cours?


MÉLANIE

Tu veux que ton roman

soit meilleur ou pas?


MAUDE

Oui.


MÉLANIE

Bien, soit délinquante.

C'est vraiment rien,

sécher un cours,

tout le monde le fait!


MAUDE

Tu l'as jamais fait, toi.


MÉLANIE

Oui, mais moi, je suis

la fille du directeur.


MAUDE

(Découragée)

Oh!

OK, je vais le faire.


MÉLANIE

Bon, tu vois, c'est

comme ça qu'on gagne

le Prix Nobel

de littérature.


MAUDE

Mais tu vas le faire

avec moi.


MÉLANIE

Euh... je le sais pas.


MAUDE

Mélanie, s'il te plaît.

Je peux pas faire ça

toute seule.


MÉLANIE

Bien, c'est certain

que je vais le faire avec toi!

Ça va être tellement excitant.


MAUDE

Qu'est-ce qu'on fait quand...

on sèche un cours?

On va dehors?


MÉLANIE

On va quand même pas aller

dans le bureau de mon père.

OK, vite, avant

que Mona nous voie.


MONA arrive avec un escabeau.


MONA

Tassez-vous à droite

ou à gauche,

mais tassez-vous

quelque part.

Vous avez l'air d'une toile

de "Leonardi Da Vinco".


MONA monte sur l'escabeau et souffle dans son sifflet.


MONA

Bon, c'est pas

un musée, ici.

Continuez votre chemin.

Votre prochain cours commence...

dans six minutes.


MAUDE

Elle est bien intense

aujourd'hui.


MÉLANIE

Comme si on avait

besoin de ça.


MONA

Hé, toi, marche plus vite,

tu vas être en retard.

Bien, là, pas si vite,

quand même.

(Voyant MAUDE et MÉLANIE se lever)

Tiens, une élève modèle

puis la fille du directeur!


MAUDE et MÉLANIE vont rejoindre MONA.


MAUDE

Qu'est-ce que

vous faites, Mona?


MONA

Je surveille.

Ça paraît pas?


MÉLANIE

Ah, oui, oui,

ça paraît pas mal!


MAUDE

Oui, mais pourquoi...

l'escabeau?


MONA

Pour mieux voir. Plus personne

ne va me passer sous le nez.

C'est fini, les niaiseries.

Ton père va le voir,

que je suis irréprochable,

pas juste exemplaire.


MAUDE

En tout cas, bonne chance!


MONA

J'ai pas besoin de chance.

Juste de fermeté

puis de rigueur.

Tah!


MAUDE

Je pense qu'on va aller à

notre cours de math, finalement.


MÉLANIE

Euh... oui.


MAUDE et MÉLANIE s'en vont. MONA indique à un élève de se dépêcher en faisant de petits bruits agaçants. [Puis, HUGO croise AUDREY dans le couloir.


HUGO

Bébé-chat?


AUDREY

Hé, bravo!


HUGO

Quoi, bravo?


AUDREY

Ton 81 dans ton examen.


HUGO

Ah! J'ai pas bien, bien

écouté les notes.

J'étais trop occupé

à te regarder.


AUDREY

T'es bien cute.

Tu t'en vas en histoire, toi?


HUGO

En français.


HUGO fixe intensément AUDREY.


AUDREY

Qu'est-ce qu'il y a?

Ah, non, dis-moi pas

que j'ai une crotte de nez!


HUGO

Pantoute.


AUDREY

Qu'est-ce qu'il y a?

T'as pas l'air d'aller.


HUGO

Ça a jamais aussi bien été,

bébé-chat.


AUDREY

Comment ça?


HUGO

Parce que je te regarde

puis c'est beau à voir.


AUDREY

Là, amour... Il faut

que j'aille aux toilettes.

Tu m'attends?

(Voyant HUGO lui tenir la porte)

Coudonc, t'es donc bien fin,

toi, aujourd'hui!


AUDREY se place devant le miroir pour se mettre du baume à lèvres. HUGO retient la porte et fixe AUDREY.


HUGO

T'es belle.


AUDREY

Voyons, Hugo,

qu'est-ce que tu fais?


HUGO

Je veux juste te regarder

tout le temps.


AUDREY

Est-ce que je peux aller

aux toilettes, deux minutes?


HUGO referme la porte. MONSIEUR NOLIN croise alors HUGO.


MONSIEUR NOLIN

Ah! Monsieur Hugo.


HUGO

Oui, allô?


MONSIEUR NOLIN

Oui, nous avons

un cours ensemble

à la troisième période,

n'est-ce pas?


HUGO

Euh... oui, oui.


MONSIEUR NOLIN

Bien, bien, bien.

J'aurais...

un petit service

à vous demander.


HUGO

OK.


MONSIEUR NOLIN

J'aurais besoin

d'un petit coup de main

après la classe...

pour une expérience scientifique

et...


HUGO

Ah, désolé, monsieur Nolin,

mais je peux pas.


MONSIEUR NOLIN

Vous... êtes occupé?


HUGO

Oui. Je dois entretenir

mon couple.


MONSIEUR NOLIN

Ah, bon? Oh, je serais

peut-être mieux

de demander à des élèves

célibataires, alors.

Hé! Hé! Hé!


MONSIEUR NOLIN s'en va. HUGO fait un appel. Dans la salle de bain, AUDREY entend la sonnerie de son cellulaire et remarque que c'est HUGO qui appelle.


AUDREY

Tu me niaises, là!

Est-ce que je peux aller

aux toilettes tranquille?


HUGO

(À travers la porte)

Bébé-chat, je veux juste

regarder ma blonde.


AUDREY

On se rejoindra

sur l'heure du midi!

Bye!


HUGO s'en va.


Pendant ce temps, MAUDE et MÉLANIE sont à une table dans la salle des pas perdus.


MAUDE

On devrait peut-être

laisser faire, non?


MÉLANIE

Puis ton roman?


MAUDE

Je sais, mais Mona est

tellement intense aujourd'hui.


MONA souffle dans son sifflet vers un élève.


MONA

Hé, regarde où tu vas.

Et où tu vas,

c'est mieux d'être

dans ton prochain cours!


MAUDE

On réussira jamais

à sortir.


MÉLANIE

Non, non, il faut juste

attendre

qu'elle regarde ailleurs.

Genre maintenant!


Alors que MAUDE et MÉLANIE se lèvent, MONA souffle dans son sifflet vers une élève.


MONA

Ton lacet est détaché.

Tu veux vraiment t'enfarger

dedans, planter par en avant,

puis faire tomber tout le monde

comme des dominos?

(Se tournant vers le couloir)

Hé! Vous autres!


MÉLANIE

C'est notre chance, go!


MONA

C'est assez!


MAUDE et MÉLANIE se dirigent vers la sortie.


VOIX DE HUGO

Hé, Maude!


MAUDE et MÉLANIE s'arrêtent alors que HUGO vient à leur rencontre.


MÉLANIE

(Agacée)

Qu'est-ce qu'il y a, Hugo?


HUGO

Bien, rien de spécial.


MÉLANIE

Pourquoi tu nous cries

après, d'abord?


MAUDE

Oui, on n'a pas le temps

de jaser.


HUGO

Je veux juste te dire

que je t'aime vraiment beaucoup.


MÉLANIE

Euh, es-tu en train de lui

dire que t'as un kick dessus?

Parce que, ark!


HUGO

Hein? Non, c'est Audrey

que j'aime.

Je veux juste m'intéresser

à ce que tu fais.


MAUDE

Qu'est-ce que ça veut dire,

ça, au juste?


HUGO

Bien, que je suis

vraiment content

de t'avoir comme

belle-sœur.


MAUDE

(Sarcastique)

Ah, c'est cute.


HUGO

T'es même ma belle-sœur

préférée.


MAUDE

(Sarcastique)

Wow! C'est un honneur.


HUGO

Je pense qu'on devrait

se voir plus souvent.

Puis j'ai une idée.


MÉLANIE

Oh, boy!


HUGO

On devrait jouer aux cartes.

Tous les samedis soirs,

avec Audrey.

Tes parents aussi,

s'ils peuvent.


MAUDE

Jouer aux cartes...


MÉLANIE

Vous continuerez cette

charmante réunion familiale

une autre fois.


MONA

Maude, Mélanie, Hugo,

venez ici.


MÉLANIE, MAUDE et HUGO se dirigent vers MONA.


MÉLANIE

On avait quasiment réussi.


HUGO

Réussi quoi?


MÉLANIE

Laisse faire.


MAUDE

Oui, Mona?


MONA

Je vous ai préparé

un petit quiz.


HUGO

Cool!


MONA

Essayez de deviner.

Combien de minutes il reste

avant votre deuxième cours?


HUGO

Euh, sept!


MONA

Han! Mauvaise réponse.

Droit de réplique.


MAUDE

Cinq, peut-être.


MONA

Han! Il vous reste exactement

2:43 pour vous rendre en classe.

Alors, go!


MÉLANIE

Merci, monsieur Muscles.


MONA

Go, go, go, go, go!


Par la suite, MONSIEUR NOLIN lit un document en marchant et vient pour foncer dans l'escabeau de MONA.


MONA

(À la blague)

Bien, wô, Viateur!

C'est vous qui allez

foncer dans le mur.


MONSIEUR NOLIN

Ha, ha, ha!

Alors, comment ça se passe,

la surveillance irréprochable?


MONA

Très bien.

Peut-être même trop bien.


MONSIEUR NOLIN

Comment ça, trop bien?


MONA

J'ai jamais donné

autant de retenues.


MONSIEUR NOLIN

Ah, bon?


MONA

Oui, je vais avoir au moins

20 élèves à surveiller

après l'école.

On dirait qu'ils font exprès.


MONSIEUR NOLIN

Pour être punis?


MONA

Ça ressemble à ça,

je vous le jure!

Ils marchent trop vite,

trop lentement,

ils crient, ils marmonnent,

ils chialent...


MONSIEUR NOLIN

Peut-être que vous êtes

trop sévère avec eux.


MONA

Ah, bien,

j'ai pas le choix.

Il faut que je sois

irréprochable.


MONSIEUR NOLIN

Oui. Il y a plusieurs façons

d'exercer son autorité,

vous savez.


MONA

Ah, j'ai déjà pensé

à attacher

tous les élèves ensemble,

comme à la garderie...


MONSIEUR NOLIN

Non, non, non.

Non, je veux dire,

être plus compréhensive.


MONA

Compréhensive. Elle est bonne!

Ça marche pas

avec ces voyous-là.


MONSIEUR NOLIN

Pourtant, ça a toujours

fonctionné avec moi.


MONA

Ah, bien, vous êtes pas

surveillante.

Une surveillante compréhensive,

ça existe pas.


MONSIEUR NOLIN

Peut-être que ça vaut

la peine d'essayer.

Les jeunes aiment ça

quand on les comprend.


MONA

OK. Je vais l'essayer,

votre méthode.

Mais je vais vous prouver

que ça marche pas.


Plus loin, dans la zone des casiers, MAUDE et MÉLANIE regardent vers MONA.


MAUDE

T'as compris le plan?


MÉLANIE

10-30.


MAUDE

C'est 10-4, je pense.


MÉLANIE

Ah, whatever.


MAUDE

OK, donc, on y va

une à la fois.

pour avoir l'air moins louches

puis on se rencontre

à la sortie.

Mona a l'air

de bonne humeur maintenant.


MÉLANIE

Il était temps!


MAUDE

C'est peut-être un piège.


MÉLANIE

Arrête, je te dis

qu'on se fera pas pogner.


MAUDE

J'espère parce que, sinon,

il nous reste juste une chance.

Hugo s'en va lui parler.

Go!


MÉLANIE

Go! Go!


MAUDE se déplace de poutre en poutre pour éviter d'être remarquée par MONA. MAUDE réussit à se rendre jusqu'à un muret et fait signe à MÉLANIE de faire la même chose. MÉLANIE s'élance, mais HUGO l'interpelle.


HUGO

Hé, Mélanie!


MÉLANIE va rejoindre HUGO et MONA.


MÉLANIE

Qu'est-ce qu'il y a, Hugo?


HUGO

As-tu vu Audrey?


MÉLANIE

Non.


HUGO

J'aurais pas dû la lâcher

des yeux

pour aller m'acheter

un dessert.


MONA

Je te comprends, Hugo,

c'est pas facile

quand on se retrouve tout seul

dans le grand monde!


MÉLANIE

Je pourrais peut-être essayer

de la trouver, hein.

Genre, aller voir dehors.


MONA

Ah, je te comprends, Mélanie.

C'est pas facile quand on voit

un ami en détresse.

Puis tu veux l'aider.


MÉLANIE

Bien, oui. Quand t'as un grand

cœur comme le mien.


MONA

Oui. Je comprends aussi

que ton cours

commence bientôt

et que tu ferais mieux

d'aller chercher tes livres.


MÉLANIE

Bien oui, hein,

quelle bonne idée!

Je vais faire ça!


MÉLANIE se dirige vers la zone des casiers, mais bifurque pour aller se cacher.


VOIX DE HUGO

Elle me répond

même pas, en plus.


VOIX DE MONA

Je te comprends, Hugo.

C'est pas facile

quand notre blonde

répond pas à nos textos.


MÉLANIE réussit à rejoindre MAUDE, qui quittent ensemble l'école.


Un peu plus tard, HUGO croise AUDREY dans le couloir.


HUGO

Bébé-chat!

Je te cherchais partout.


AUDREY

Écoute, amour... je sais pas

trop ce que t'as aujourd'hui,

mais t'es un peu gossant.


HUGO

Hein?


AUDREY

Oui. T'es pas obligé d'ouvrir

la porte des toilettes,

la porte de mon casier,

la porte du local des sciences.


HUGO

C'est parce que

je t'aime, bébé-chat!


AUDREY

Oui, mais pareil.

Puis pourquoi tu me regardes

toujours comme ça?


HUGO

Comment?


AUDREY

Bien, comme ça!

Tu clignes même pas des yeux.


HUGO

Bien, voyons,

quand même un peu.


AUDREY

Ça te tente pas de me regarder

avec une face de gars normal?


HUGO

OK.


HUGO continue de fixer AUDREY, mais dans un angle différent.


AUDREY

Hé, boy.


AUDREY va vers son casier, suivie de HUGO.


HUGO

Ah, il fallait que je te dise.

Tu sais, ta sœur...


AUDREY

Oui?


HUGO

Il me semble qu'on la voit pas

assez souvent.


AUDREY

Tu sors ça d'où?


HUGO

De nulle part.

Il me semble que ce serait le

fun des trucs avec, des fois.


AUDREY

Comme quoi?


HUGO

Jouer aux cartes, mettons.


AUDREY

Jouer aux cartes?


HUGO

Les samedis soirs.

Ce serait cool, non?


AUDREY

Euh, non.


HUGO

Come on, bébé-chat!

C'est super le fun, les cartes!


AUDREY

Tu me niaises, là.


HUGO

Hein?


MONSIEUR NOLIN croise HUGO.


MONSIEUR NOLIN

Ah, monsieur Hugo!

Vous êtes un amateur de cartes?


HUGO

Mets-en!


MONSIEUR NOLIN

Vous jouez à quoi?

Au bridge, poker, cribble?


HUGO

Surtout au trou-de-cul.

Voulez-vous jouer avec nous?


AUDREY

Bon, là, c'est assez.


AUDREY vient pour partir.


HUGO

Qu'est-ce qu'il y a, bébé-chat?


AUDREY

Tu me reparleras

quand tu seras moins

weird!


AUDREY s'en va.


MONSIEUR NOLIN

Je comprends pourquoi

vous devez entretenir

votre couple.


MONSIEUR NOLIN s'en va.


HUGO

Je pense que je vais prendre

les grands moyens.

(Faisant un appel)

Oui, Donald? C'est Hugo.


On voit DONALD pendant la conversation avec HUGO.


DONALD

Ah, bien, certain,

je vais être là.

Oui, oui, je vais le faire.

Oui, ça me fait plaisir.

OK, salut bien.

Bon.

(Reprenant sa guitare)

♪ Ce soir, ensemble,

nous irons... ♪


MAUDE et MÉLANIE entrent alors dans le casse-croûte.


MAUDE

Ça a tellement

bien marché!


MÉLANIE

Je le sais!

T'avais l'air de James Bond.


MAUDE

Allô, Donald!


MÉLANIE

Hé, je savais pas

que vous jouiez de la guitare.


DONALD

Je gratouille.


MÉLANIE

Ouh! Bon,

qu'est-ce qu'on fait?


MAUDE

Hum, je sais pas.

On "chille", j'imagine.


DONALD

Euh, les filles...


MÉLANIE

Oui?


DONALD

Vous avez pas un cours, vous,

qui commence maintenant?


MÉLANIE

Un... cours?


MAUDE

Oui, oui, on a un cours...


DONALD

Dites-moi pas

que vous êtes en train

de sécher un cours,

saint ciboulot!


MAUDE

Jamais de la vie!


DONALD

Qu'est-ce que

vous faites ici, d'abord?


MÉLANIE

On...


MAUDE

(Regardant sa montre)

Hé, Mélanie!

On va être en retard

pour notre cours.

Bien, là, on va y aller, hein!


MÉLANIE

Bien oui.


MAUDE

Bye-bye!


MÉLANIE

Le temps file!


MAUDE et MÉLANIE s'en vont.


DONALD

Ah, jeunesse...


Plus tard, HUGO et AUDREY marchent dans le couloir et se dirigent vers la salle des pas perdus. HUGO prend la main de AUDREY.


AUDREY

Qu'est-ce que tu fais?


HUGO

Je t'aime,

c'est ça que je fais.


AUDREY

Ça te tente pas de m'aimer

comme d'habitude, normalement?


HUGO

Fais-moi confiance,

monte là.


HUGO aide AUDREY à monter sur l'escabeau de MONA.


AUDREY

Pour quoi faire?


HUGO

OK, Donald.


DONALD arrive avec sa guitare.


HUGO

Merci d'avoir dit oui.


DONALD

Ça fait plaisir, mon gars.

Moi, les histoires de couple,

je connais ça.


AUDREY

C'est quoi l'affaire?


HUGO

Je t'ai écrit un poème.


AUDREY

Un poème?


HUGO

Oui, comme Donald.

Je l'ai écrit pendant le cours

de math, je suis pas sûr si

ça va être bien bon, mais...


AUDREY

(Voulant descendre)

OK, c'est super fin,

mais laisse faire.


HUGO

Non, non, non,

reste là.

(S'adressant à DONALD)

Quand vous voulez.


DONALD

OK.


DONALD joue une douce mélodie sur sa guitare.


HUGO

Quand je t'ai rencontrée,

en secondaire II...


AUDREY

Ah,

my God.


HUGO

... j'étais pas très grand,

un peu niaiseux.

Mais là, je trouve que

je suis pas si mal,

parce que je suis avec

une fille vraiment spéciale.


Des élèves rient. AUDREY descend alors de l'escabeau et s'enfuit.


HUGO

Où tu vas, bébé-chat?


AUDREY

Ailleurs!


DONALD

Moi, j'ai trouvé ça bon.

Mais ça a l'air

que ça a pas marché.


HUGO

(Exaspéré)

Non, hein?


Par la suite, MAUDE et MÉLANIE se sont enfermées dans les toilettes.


VOIX DE MAUDE

As-tu refermé ta porte?


VOIX DE MÉLANIE

Bien oui.


VOIX DE MAUDE

(Entendant la cloche)

Ah, le cours vient de commencer.


VOIX DE MÉLANIE

Ha! Il était temps

qu'on réussisse à en sécher un.

Il n'y en a plus,

de cours, après.


VOIX DE MAUDE

Chut! Parle pas trop fort!


VOIX DE MÉLANIE

OK. On va passer

une heure et quart ici

puis il faut chuchoter en plus.

(Sarcastique)

Wow! Hé, c'est le fun,

sécher un cours.


VOIX DE MAUDE

J'avoue que c'est pas trop

excitant, être délinquante.


On entend la porte de la salle de bain qui s'ouvre. MAUDE relève ses pieds.


VOIX DE MONA

Hé, c'est le temps

qu'elle finisse,

cette journée-là!

(Croisant la cabine de MÉLANIE)

Allô? C'est à qui,

ces petits pieds-là?

Mélanie Prud'homme?


VOIX DE MÉLANIE

Comment vous avez deviné?


MONA

Je connais les souliers

de tout le monde.

Dis-moi, ma belle Mélanie,

qu'est-ce que tu fais ici

alors que le cours

vient de commencer?...


VOIX DE MÉLANIE

Euh... je suis aux toilettes

et...


MONA

Parce que tu voulais

sécher un cours, c'est ça?

Je te comprends, Mélanie.

Des fois, l'école,

c'est pas facile puis...

on a besoin de prendre

un break.

Mais tu sais que si

tu sèches les cours,

c'est ton avenir que tu mets

en péril et...

Ah! Puis c'est assez, là!

Retenue!


MÉLANIE sort de la cabine.


MÉLANIE

Pourquoi?


MONA

J'haïs ça, être compréhensive.

C'est pas vrai

que la fille du directeur

va sécher un cours

sous ma surveillance.

Envoye en classe.


MAUDE sort de la cabine.


MAUDE

Attendez!

C'est pas de sa faute!

C'est moi qui voulais

sécher un cours.


MONA

Elle est bonne.


MAUDE

J'essayais d'être délinquante.


MONA

T'es fine de vouloir

protéger ton amie,

mais ça marchera pas.


MÉLANIE

Mais Mona, c'est vrai!


MONA

Toi, chut!

Tu t'en vas à ton cours,

puis après, retenue.

(S'adressant à MAUDE)

Puis tu vas y retourner,

toi aussi, hein.

Je te fais confiance.

(S'adressant à MÉLANIE)

Envoye!


Par la suite, MAUDE est dans le couloir et hésite à retourner en classe. MAUDE entend MONA et va se cacher sous une table dans la salle des pas perdus.


VOIX DE MONA

Ça fonctionne pas,

Viateur.

Je vous le dis, ça a pas marché

pantoute, votre méthode.


VOIX DE MONSIEUR NOLIN

Comment ça?


MONA et MONSIEUR NOLIN arrivent dans la salle des pas perdus et s'arrêtent près de la table sous laquelle est cachée MAUDE.


MONA

J'ai essayé d'être

plus compréhensive,

mais les jeunes ont abusé

de ma gentillesse.

Même la fille du directeur

a essayé de sécher un cours.


MONSIEUR NOLIN

Vous êtes quand même

une surveillante irréprochable.


MONA

Il me semble que oui.

Mais là, je vais avoir

tellement de monde

à surveiller

après l'école...


MONSIEUR NOLIN

Voulez-vous que

j'en prenne quelques-uns?


MONA

Vous feriez ça?


MONSIEUR NOLIN

Bien sûr!

J'ai même une expérience

scientifique pour eux.


MONA

Ah, marché conclu!

(Entendant un bruit)

Bien, voyons,

qu'est-ce que c'est, ça?

(Regardant sous la table)

Maude! T'es pas allée

en classe?


MAUDE

Euh...

(Se relevant)

Non.


MONA

Mais pourquoi?


MAUDE

Je voulais vraiment

sécher un cours.


MONA

Voyons donc, t'es l'élève

modèle de l'école!


MAUDE

C'est pour mon roman.


MONA

OK, viens, je te raccompagne

en classe.


MAUDE

OK, mais est-ce que je peux

avoir une retenue, après?

S'il vous plaît!


MONA

Bien voyons donc.

Je ne comprends plus rien.

Je ne comprends

plus rien du tout.


MONA entraîne MAUDE vers son cours.


Ensuite, HUGO suit AUDREY dans le casse-croûte.


HUGO

Attends, bébé-chat!

Un bec avant ta pratique?


AUDREY

Oublie ça.


AUDREY s'en va.


DONALD

Mon pauvre petit gars.

Qu'est-ce qui s'est passé

entre vous autres, aujourd'hui?


HUGO

Je sais pas. J'ai fait comme

vous faites avec Guylaine.

Ça a mal viré, on dirait.


DONALD

Tabarouette,

pourquoi t'as fait ça?


HUGO

Pour qu'on reste ensemble

pendant 36 ans, comme vous.


DONALD

Le principal, c'est de prendre

ça un jour à la fois.


HUGO

Ah, ouais?


DONALD

Bien, certain!

C'est ça le truc

pour faire durer un couple.


HUGO

OK. Merci du conseil.


HUGO va s'asseoir à une table et envoie un message texte.


DONALD

♪ Un jour à la fois ♪

♪ Oh, Bon Dieu ♪

Non, ça, c'est...


Dans la salle des pas perdus, MONSIEUR NOLIN place de l'équipement pour son expérience sur les tables alors que MONA mène les élèves en retenue, dont MAUDE et MÉLANIE, vers la salle des pas perdus.


MÉLANIE

OK, mais je comprends pas.

D'habitude, les retenues, c'est

pas dans le local de "récup"?


MONA

Oui, mais là,

c'est une retenue spéciale.

Juste pour vous.


MÉLANIE

Oui, mais les autres...


MONA

Laisse faire les autres.


MAUDE

Comment ça?


MONA

Parce que M. Nolin

a besoin d'un coup de main.

Vous êtes les heureuses élues!


MONSIEUR NOLIN

Bon, tout le monde est prêt

pour nettoyer des yeux de bœuf?


MÉLANIE

C'est une joke?

(Voyant MAUDE dévoiler le plateau sur un œil de bœuf)

Oh...


MAUDE

Non, c'est pas une joke.


MÉLANIE

Oh, my God!


Au casse-croûte, AUDREY vient rejoindre HUGO.


AUDREY

Pourquoi me texter

"je t'aime jusqu'à demain"?

Ça veut dire que demain,

tu ne m'aimeras plus?


HUGO

Bien non, bébé-chat,

ça veut juste dire

que je veux qu'on prenne ça

un jour à la fois.

(Se tournant vers DONALD)

C'est ça, hein?


DONALD

C'est en plein ça.


HUGO

Ça a l'air que c'est

comme ça que les couples durent.


AUDREY

Je ne comprends plus rien.


HUGO

Je veux juste te prouver

que, nous aussi,

on peut rester ensemble

pendant 36 ans.


AUDREY

C'est pour ça, toutes

tes niaiseries d'aujourd'hui?

T'étais pas obligé!

Notre couple va super bien.

Pas besoin de virer fou.


AUDREY s'en va, furieuse.


HUGO

Bébé-chat!


AUDREY

Il faut que j'aille patiner.


HUGO

As-tu entendu ça?

Mon couple va très bien!

Ha! Ha! Ha!


HUGO va rejoindre DONALD, qui joue de la guitare.


HUGO

♪ Sur la route, au petit trot ♪

♪ En amour, au grand galop ♪


DONALD

Hi, ha!


Dans la salle des pas perdus, MAUDE et MÉLANIE nettoient chacune un œil de bœuf.


MÉLANIE

Ah, je vais vomir.


MAUDE

Rajoutes-en pas, OK?


MONA

Puis, les filles...

c'est le fun,

votre retenue?


MÉLANIE

(Sarcastique)

Ah, c'est super!

(S'adressant à MAUDE)

Je vais vomir, je te dis.


MAUDE

En tout cas, c'est pas mal

plus dégueulasse que je pensais,

être délinquante.


MÉLANIE

Tellement. Ah!


MAUDE

Je sais trop pas ça me servir

à quoi dans mon roman, en plus.

Qu'est-ce que t'en penses?


MÉLANIE

Je vais vomir.


MÉLANIE s'en va en courant.


MONA

Ça finit bien

la journée, hein?


MAUDE soupire.


Fin épisode


MAUDE

(S'adressant au public de l'émission)

Pour jouer ou revoir

des émissions,

rejoins-nous sur le web.


L'adresse du site web suivant: «tfo.org/subitotexto» apparaît.


Générique de fermeture



Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season

Résultats filtrés par