Universe image Subito Texto Universe image Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent and Sami are starting high school. Together, they try to ease into a foreign world, full of promise but also fraught with worries!

Official sitefor Subito Texto
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

May Contain Violence

Things are not going too well for the Romeo and Juliet troupe. People are backing out left and right, and Sami has to work hard to keep the project going.



Production year: 2015

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Début générique d'ouverture


Subito texto


Fin générique d'ouverture


SAMI et JENNIFER sont à la salle des pas perdus. SAMI récite un texte.


SAMI

"Tybalt! Mercutio!

"Le prince a expressément

interdit les rixes

"dans les rues de Vérone."

Euh...


JENNIFER

"Arrêtez."


SAMI

Ah oui, oui!

"Arrêtez, Tybalt!

(raclement de gorge)

"Cher Mercutio..."


JENNIFER

Ah! Attends!

Quand tu lui dis

d'arrêter,

tu pourrais quasiment

sauter sur lui

pis l'empêcher

de se battre.


SAMI

Oui, ça serait bon!

Pis là, Tybalt

se tasserait et je tomberais.

Ce serait super bon.


JENNIFER

Oui!


SAMI

Pis là, en me relevant,

je sortirais mon épée

pour les empêcher de se battre.

Schwing!


SAMI fait comme s'il sortait une épée de son fourreau. Il accroche MADAME PRÉFONTAINE, qui passait à côté de lui.


SAMI

Oh, excusez-moi,

Mme Préfontaine.

Je vous avais pas vue.


MADAME PRÉFONTAINE

Ça va. C'est moi

qui étais dans la lune.


SAMI

On est en train

de répéter nos textes.

On a plein de bonnes idées

et on va vous montrer ça

cet après-midi.


MADAME PRÉFONTAINE

Parlant de ça, justement,

je voulais vous aviser.

Je ne suis plus certaine

qu'il va y avoir

une répétition, aujourd'hui.


SAMI

Ah oui?

Comment ça?


JENNIFER

Ça va être reporté à quand?


MADAME PRÉFONTAINE

Euh, ça serait pas reporté.

Ça serait annulé.

Je ne suis plus sûre qu'on va

pouvoir présenter la pièce.


SAMI

Hein?


SAMI

Hein?


Aux casiers, MARC-O remet une tuque à FÉLICIE.


MARC-O

Tiens.


FÉLICIE

C'est pour moi?


MARC-O

Je t'ai dit que je t'en ferais

une, je t'en ai fait une!


FÉLICIE

Je pensais pas

que t'étais sérieux!


FÉLICIE essaie la tuque.


FÉLICIE

Oh! Wow!

Hé, merci! T'es fin!


MARC-O

De rien.


FÉLICIE fait un câlin à MARC-O.


BRANDON-LEE

Euh, je vous dérange pas,

j'espère?


FÉLICIE

Regarde ce que

Marc-O m'a donné!

Elle est belle, hein?


BRANDON-LEE

Ben, c'est

une tuque, là.


FÉLICIE

Avoue qu'elle est cool!

Il l'a tricotée lui-même.


BRANDON-LEE

Ah! Tu tricotes, toi!


MARC-O

Ça m'arrive,

quand j'ai rien à faire.

Ça me relaxe.


FÉLICIE

T'as dû tricoter souvent

pour être bon de même.


MARC-O

Ah non, non,

pas tant que ça.

Bon, moi,

faut que j'y aille.


BRANDON-LEE

Tricoter des pantoufles?


MARC-O

(Sarcastique)

Ouais, c'est ça.


MARC-O s'en va.


BRANDON-LEE

Hé, du tricot...

Je devrais lui présenter

mon arrière-grand-mère.

Il s'entendrait bien avec!


FÉLICIE

C'est super fin de sa part.

Ça a dû lui prendre des jours,

tricoter ça.


BRANDON-LEE

Si tu voulais une tuque,

t'avais juste à me le dire.

Je t'en aurais acheté une et

tu l'aurais eue tout de suite.


FÉLICIE

Un gars qui prend des jours

pour me fabriquer un cadeau,

je trouve que ça a un charme.


BRANDON-LEE

Pis ben du temps à perdre.

De toute façon,

c'est une affaire de filles,

le tricot.


FÉLICIE

Avoue que t'aimerais ça

être aussi bon que lui.


De leur côté, SAMI et JENNIFER sont toujours avec MADAME PRÉFONTAINE.


MADAME PRÉFONTAINE

C'est moi le problème.

Je manque de temps.


SAMI

Si vous abandonnez,

c'est sûr que la pièce

va être annulée!


MADAME PRÉFONTAINE

Ça me peine

autant que vous!

Mais là, je n'y arrive plus.

J'ai un de mes chats

qui est malade,

mon auto est au garage,

mon lavabo de salle de bain

est bouché,

j'ai perdu

mes clés de maison...


SAMI

Peut-être que c'est vos clés

qui bouchent votre lavabo.

Ça règlerait

deux problèmes en même temps.


MADAME PRÉFONTAINE

Si ça peut être

aussi simple que ça...

Non, pis là, faut encore

que je trouve quelqu'un

pour faire les costumes

de la pièce.

Et là, je viens d'apprendre

qu'on n'a plus personne

pour jouer Mercutio!


SAMI

Quoi?

Louis-Maurice a lâché?


MADAME PRÉFONTAINE

Ben oui! Faut trouver

un autre comédien.

Je peux pas tout faire, moi!


SAMI

Moi, je connais plein de monde

qui voudrait jouer Mercutio.


MADAME PRÉFONTAINE

Ah oui? Qui?


JENNIFER

On va vous trouver quelqu'un,

vous allez voir.


MADAME PRÉFONTAINE

Vous pensez?


JENNIFER

Oui, oui. C'est sûr.


MADAME PRÉFONTAINE

Ah, ben là,

dans ce cas-là,

vous m'enlevez un poids.

Vous m'aviserez

quand vous l'aurez trouvé.

En attendant,

je vais aller dormir,

ou trouver un plombier,

ou un serrurier,

ou je ne sais

plus trop quoi, là!

Euh, non, c'est...


MADAME PRÉFONTAINE se lève.


MADAME PRÉFONTAINE

C'est là.

Excusez! Excusez.


BRANDON-LEE est au salon étudiant. Son téléphone en main, il regarde une vidéo de tricot. SAMI vient à sa rencontre.


SAMI

(Riant)

C'est quoi, ça?

Une vidéo de tricot?


BRANDON-LEE cache son téléphone.


BRANDON-LEE

Pantoute!


SAMI

C'est ça que

j'ai vu, en tout cas.

Montre-la pour le fun.


BRANDON-LEE

Je regardais même pas.

La vidéo a ouvert toute seule.

Ça doit être un virus.


SAMI

Ouais, si tu le dis.

Bon, on cherche

quelqu'un

pour faire Mercutio

dans la pièce,

pis j'ai pensé à toi.


BRANDON-LEE

Pense à quelqu'un d'autre,

ça m'intéresse pas vraiment.


SAMI

Pourquoi? C'est toi, l'autre

fois, qui se cherchais un rôle.


BRANDON-LEE

Roméo, OK, mais ton Mario,

je sais pas c'est qui.


SAMI

C'est Mercutio.

Dis oui, j'ai demandé à plein

de monde pis personne veut!


BRANDON-LEE

Justement, si tout

le monde dit non,

ça doit être

parce que c'est un rôle plate.


SAMI

C'est toi qui es

plate de dire non.


MARC-O

Salut!


BRANDON-LEE

Tiens, si c'est pas

Monsieur Tricot.

Ça "fil"?


SAMI

C'est quoi,

vos affaires de tricot?

Faites-vous partie d'un club?


MARC-O

C'est rien.

Je veux juste savoir

c'est à quelle heure,

la répétition aujourd'hui.


SAMI

C'est à 4 h.

Mais ça se peut

que ça soit annulé,

parce que Louis-Maurice

a lâché.


MARC-O

Ah ouais? C'est poche.

On devait répéter notre duel,

aujourd'hui.


BRANDON-LEE

SAMI)

Un duel?

Tu m'as jamais dit ça.


SAMI

Ben là,

j'allais pas te lire

la pièce au complet

pour te convaincre.

Surtout que c'est

un rôle secondaire plate.


BRANDON-LEE

S'il y a un duel,

c'est pas mal moins plate.

Je vais le faire, ton Mercado.


SAMI

Pour vrai? Pis c'est

Mercutio, en passant.


BRANDON-LEE

Appelle-le comme tu veux,

je vais le faire, c'est bon.


SAMI

Cool! Je vais aller

dire ça à Jennifer.


SAMI remet un livret à BRANDON-LEE.


SAMI

C'est ton texte.


SAMI quitte le salon.


BRANDON-LEE

MARC-O)

Comme ça, on va

se battre en duel?


MARC-O

Ouais.


BRANDON-LEE

On va voir si t'es

aussi bon avec une épée

qu'avec des aiguilles

à tricoter, hein?


Pendant ce temps, FATIMA entre au local du journal et trouve MADAME PRÉFONTAINE en train de dormir dans le petit cagibi.


FATIMA

Madame Préfontaine!


MADAME PRÉFONTAINE

Hein?!

Quoi?!


FATIMA

Oh... Je suis désolée.

Je savais pas que vous dormiez.


MADAME PRÉFONTAINE

Non, je dormais pas, je...

Je réfléchissais.


FATIMA

Je m'excuse.

Je suis simplement venue

vous porter les livres

que vous m'avez demandé

de plastifier, hier.

J'en ai profité

pour en lire un.

Ça manquait à ma culture.


MADAME PRÉFONTAINE

Merci! C'est gentil.


FATIMA

Je vous dérange pas

plus longtemps.


MADAME PRÉFONTAINE

Oh, écoutez!

Je voudrais pas que vous pensiez

que c'est dans mes habitudes

de dormir à l'école.

C'est que j'ai presque pas

dormi de la nuit,

pis j'avais vraiment besoin

de faire une petite sieste.


MADAME PRÉFONTAINE bâille.


FATIMA

Je comprends ça.

Moi aussi au travail,

des fois,

j'ai des coups de fatigue!

Ha! ha! ha!

Mais j'ai exactement

ce qu'il vous faut.

Thé énergisant,

tisane pour la digestion.

Thé pour la concentration.

Ça, comme on dit,

ça va vraiment vous remettre

sur le piton! Ha! ha! ha!


MADAME PRÉFONTAINE

Merci!


Au salon étudiant, SAMI, MARC-O et BRANDON-LEE répètent une scène en lisant leur texte. FÉLICIE et JENNIFER sont assises sur le divan.


MARC-O

"Je suis à vous."


SAMI

"Mon bon Mercutio,

"remets ton épée."


BRANDON-LEE

"Allons, messires,

votre meilleure passe."


SAMI

Pis là, le duel commence.


MARC-O et BRANDON-LEE se battent avec des épées en plastique. BRANDON-LEE en met un peu trop.


MARC-O

Wô, wô, wô!

Calme-toi, calme-toi!


BRANDON-LEE

C'est quoi? T'as peur?


MARC-O

Non, ç'a pas rapport.


BRANDON-LEE

Bats-toi, d'abord.


MARC-O et BRANDON-LEE recommencent leur duel. BRANDON-LEE frappe MARC-O avec son épée.


BRANDON-LEE

Ah! T'es mort!

Yes!


Tour le monde regarde BRANDON-LEE d'un drôle d'air.


BRANDON-LEE

Euh, qu'est-ce qu'il y a?


SAMI

On le sait

que t'as pas eu le temps

d'apprendre ton personnage,

mais c'est toi

qui es censé mourir.


BRANDON-LEE

Pourquoi?

Que le meilleur gagne!


JENNIFER

On peut pas

changer le texte.

Ça fait 400 ans que c'est

Mercutio qui meurt.


BRANDON-LEE

Mais justement!

Ça serait pas mal plus excitant

si on savait pas d'avance

qui va mourir.


MARC-O

Ça changerait l'histoire.

On peut pas faire ça.


BRANDON-LEE

C'est sûr,

c'est toi qui gagnes!

Si c'est comme ça,

ça ne n'intéresse plus.


FÉLICIE

Voyons, Brandon-Lee!

C'est du théâtre!

Comme du cinéma.

Quand ils ont écrit

le premier

Iron Man,

pensais-tu vraiment

qu'ils savaient pas à l'avance

qui allait gagner?


BRANDON-LEE

Je sais, mais c'est

la seule affaire

qui m'intéresse,

moi, le duel!

Je peux pas avoir de fun.


FÉLICIE

Tu vas en avoir,

du fun!

Mercutio,

c'est un beau personnage.

Il est drôle, brave...


BRANDON-LEE

Ah oui?


FÉLICIE

Oui. C'est mon

personnage préféré.


BRANDON-LEE

OK, je vais le faire,

d'abord, mais...

Ça serait

quand même plus cool

si c'est moi

qui gagnais le duel.


MADAME PRÉFONTAINE

Salut, les jeunes!


SAMI

Bonjour, Mme Préfontaine.

On a des belles nouvelles:

Brandon-Lee va faire Mercutio.


MADAME PRÉFONTAINE

Ah oui?

Tant mieux. Moi aussi,

j'ai une bonne nouvelle.

J'ai trouvé un vétérinaire qui

va venir déboucher mon lavabo.


JENNIFER

Les vétérinaires font ça?


MADAME PRÉFONTAINE

En fait,

le vétérinaire

connaît un plombier

qui a accepté de me dépanner.

C'est un petit peu compliqué,

mais en tout cas, peu importe.

Là, on a

un nouveau problème.


SAMI

Quoi?


MADAME PRÉFONTAINE

Comment dire ça, donc?

Des parents se sont plaints.

Ils approuvent pas

notre choix de pièce.

Comme si on avait besoin de ça!


FÉLICIE

Comment ça?

C'est

Roméo et Juliette.


MADAME PRÉFONTAINE

Ils trouvent qu'il y a

des passages trop violents.


JENNIFER

Voyons donc! C'est la pièce

la plus romantique au monde!


MADAME PRÉFONTAINE

Je sais, mais il y a

quand même des duels.

Pis là, ils pensent

que c'est pas une bonne idée

de faire jouer ça

à des jeunes de votre âge.


SAMI

S'ils sont pas contents,

ils ont juste

à pas venir voir la pièce.


MADAME PRÉFONTAINE

C'est pas si simple, Sami.

Pis j'ai pas envie

de me retrouver

avec un problème

supplémentaire.


MARC-O

On fait quoi, d'abord?


MADAME PRÉFONTAINE

On n'aura pas le choix:

va falloir couper les passages

les plus violents.


BRANDON-LEE

Bonne idée,

ça va devenir

la pièce de théâtre

la plus poche au monde.


Plus tard, JENNIFER et SAMI discutent au salon des MAZARI.


SAMI

Il y a rien à faire.

Si on enlève le duel,

l'histoire ne marche plus.


JENNIFER

Rendu là, aussi bien

jouer une autre pièce.


SAMI

Madame Préfontaine a tellement

l'air découragée.

Elle voudra jamais recommencer

une pièce au début.


JENNIFER

Ça serait vraiment poche

qu'on ait tout fait ça

pour rien.


SAMI

En plus, va falloir

trouver autre chose

pour se voir sans se cacher.


JENNIFER

Faut absolument

trouver une solution.


FATIMA entre au salon avec un ruban à mesurer.


FATIMA

Excusez-moi! Ha!


SAMI

Euh, qu'est-ce

que tu fais?


FATIMA

Je suis venue

prendre vos mesures.

J'ai offert

à Mme Préfontaine

de faire les costumes

pour la pièce.

On va faire partie

de la même troupe de théâtre!

C'est pas amusant, ça?


SAMI

Oui, tellement.


JENNIFER

Euh, Mme Préfontaine

vous a pas dit

que la pièce

risque d'être annulée?


FATIMA

Ah, mais je suis certaine

qu'elle va trouver une solution

pour le problème

de violence.


SAMI

Toi aussi,

tu trouves ça?

C'est pas si violent.


FATIMA

Habibi,

c'est quand même une histoire

de gens qui se battent

et d'un adolescent de 14 ans

qui se suicide

pour une fille qu'il n'était

même pas supposé fréquenter.


SAMI

Oui, mais c'est surtout

une histoire d'amour.


FATIMA

Je suis contente

de te l'entendre dire.

Parce que c'est ça

que je veux faire ressortir

avec mes costumes: l'amour.


JENNIFER

Pis comment

vous allez faire ça?


SAMI

Il me semble

que c'est pas les costumes

qui vont changer

quelque chose.


FATIMA

Au contraire!

Prenez Cupidon!

Vous connaissez Cupidon.


JENNIFER

Oui, le gros bébé

cute

qui tire des flèches

à la St-Valentin.


FATIMA

Exact! Il tire

des flèches,

mais on ne dit jamais de lui

qu'il est violent.

Pourquoi?

Question d'apparence!


SAMI

Hum! OK!

Mais tu vas quand même pas

nous mettre des ailes

dans le dos?


FATIMA

Ha! ha! ha!

Je suis contente

de te l'entendre dire,

parce que j'y ai pensé.

Mais écoute mon idée!

Alors quand

Mercutio meurt,

il pourrait s'élever

dans le ciel

avec ses ailes et dire:

"Dites non

à la violence!"

Ou encore... euh...

"La violence,

ça ne règle rien."

Ou quelque chose

comme ça, oui.

Ça passerait

le message.


JENNIFER

Mais c'est pas

dans le texte, ça.


FATIMA

Le texte, le texte?!

Mais vous êtes pas

contre le progrès?!

On peut bien rajouter une petite

phrase à un texte de 400 ans!

Qu'est-ce que

vous en dites?


SAMI

Je pense qu'on va

continuer d'y penser.


FATIMA glisse quelques mots en arabe à SAMI.


Le lendemain, MARC-O apprend à FÉLCIE à tricoter.


FÉLICIE

Comme ça?


MARC-O

Non, non.

Attends, je vais te montrer.

Tu sors ça.

Tu vas chercher la maille.

Comme ça.


FÉLICIE

OK...


MARC-O se place derrière FÉLICIE et met ses mains sur les siennes pour lui montrer comment coudre.


MARC-O

Tu tournes la laine.

Et tu sors...


FÉLICIE

Ah! OK! Je comprends.


MARC-O

Oui, comme ça.


BRANDON-LEE

Euh, qu'est-ce

que vous faites?

Du tricot à relais?


FÉLICIE

Marc-O me donne des cours.

Je vais me faire une veste.


BRANDON-LEE

Si tu veux des cours,

pas besoin de Marc-O:

il y a plein de vidéos

sur YouTube.


FÉLICIE

Comment tu sais ça?


BRANDON-LEE

Je... je dis ça de même.

Il y a tellement des vidéos

de n'importe quoi.


FÉLICIE

Peut-être, mais c'est

plus le fun avec Marc-O.

Il me donne des trucs.


BRANDON-LEE

Ça doit, mais là, il faut

que je te vole ton Marc-O.

J'ai quelque chose à lui dire.

En tête à tête.


MARC-O

Pourquoi?


SAMI est seul au salon étudiant. Il est préoccupé. JENNIFER entre au salon.


JENNIFER

Ça va?


SAMI

Hum.

Oui, c'est le plus beau

jour de ma vie.

J'ai toujours rêvé de faire

du théâtre avec ma mère.


JENNIFER

J'avoue qu'elle était...

elle était pas mal intense,

hier soir, avec ses idées.

Mais c'est pas grave,

elle sera pas là tout le temps.


SAMI

J'ai quasiment

fait des cauchemars,

hier, à cause

de ses costumes.


JENNIFER

Regarde, dis-toi que ça va

rassurer Mme Préfontaine.

Elle n'aura plus besoin

de chercher quelqu'un

pour les costumes.

Pis on a eu

une bonne idée, nous aussi.


JENNIFER place sa tête contre l'épaule de SAMI. MADAME PRÉFONTAINE entre au salon et JENNIFER se redresse aussitôt.


MADAME PRÉFONTAINE

Bonjour, les jeunes!

Oh, Sami...

(Bâillant)

Tu diras

à ta mère que les thés

qu'elle m'a donnés hier

sont très efficaces.


SAMI

Ah oui?

Pourtant, vous avez l'air

un petit peu fatiguée.


MADAME PRÉFONTAINE

Justement, ils sont

un petit peu trop efficaces.

Moi, je suis pas habituée

de boire du thé.

C'est un excitant

comme le café.

Pis je crois que j'ai

un peu abusé, hier.

Alors quand je suis

arrivée pour me coucher,

je suis pas arrivée à dormir.


JENNIFER

Pis pourquoi vous continuez

d'en prendre, d'abord?


MADAME PRÉFONTAINE

Ben là, faut pas que je dorme.

Faut que je reste réveillée!

Ha! Mais au moins,

tout est en train de s'arranger.

Ta mère va faire les costumes,

on a trouvé notre Mercutio...


SAMI

Tant mieux, tant mieux.

Nous aussi,

on a une bonne nouvelle.


JENNIFER

Oui. On a eu

une super idée

pour l'histoire

de la violence.

On va faire le duel

avec des épées en mousse.


SAMI

Des épées en mousse,

c'est pas violent.

Même des enfants de deux ans

jouent avec ça.


JENNIFER

Oui!


MADAME PRÉFONTAINE

Euh... c'est vrai,

mais j'ai bien peur

que ce soit pas suffisant.


Aux casiers, FÉLICIE se lève pour laisser BRANDON-LEE discuter avec MARC-O.


FÉLICIE

Euh, on se reprend tantôt?


MARC-O

Oui.


FÉLICIE s'en va.


BRANDON-LEE

T'as l'air d'aimer ça, donner

des cours de tricot à ma blonde.


MARC-O

Oui. Non.

Ça me dérange pas, là.

Prends-le pas mal,

mais c'est pas moi.

C'est Félicie qui m'a demandé

de lui montrer comment faire.


BRANDON-LEE

Ah oui?


MARC-O

Oui!


Au salon étudiant, MADAME PRÉFONTAINE donne des explications à JENNIFER et SAMI.


MADAME PRÉFONTAINE

Certains parents

pensent autrement.

Mais peu importe.

La nuit passée, j'ai profité

de mon insomnie pour réfléchir,

puis...

j'ai eu une idée.


JENNIFER

Ah oui? Quoi?


MADAME PRÉFONTAINE

J'ai trouvé une petite vidéo

sur YouTube.

C'est pas exactement ça,

mais ça va vous donner une idée.


MADAME PRÉFONTAINE sort son téléphone et montre une vidéo à JENNIFER et SAMI.


SAMI

Est-ce que vous êtes

vraiment sérieuse?


Au local du journal, MARC-O apprend à coudre à BRANDON-LEE.


MARC-O

Non. Reste...

reste sur...

Recommence.


BRANDON-LEE

C'est ben

trop compliqué!


MARC-O

Ha! Pourquoi tu penses

que c'est juste

les vieilles grands-mères

qui en font?

Parce que ça prend du temps

avant de devenir bon!


BRANDON-LEE

Quand je te regarde, pourtant,

ça a l'air simple.


MARC-O

Si tu veux,

je sais pas, moi,

une tuque ou des mitaines,

t'as juste à me le lire,

et ça va me faire plaisir

de t'en faire.


BRANDON-LEE

Si t'es capable,

je suis capable.


MARC-O

Je sais, mais...

Je comprends

juste pas pourquoi

tu veux que

je t'apprenne à tricoter.

Il me semble que c'est pas

vraiment ton genre.


BRANDON-LEE

Pourquoi tu dis ça?


MARC-O

Ben là! Prends-le pas mal,

mais c'est un peu

weird, un gars

qui fait du tricot.


BRANDON-LEE

Mais t'en fais ben, toi.


MARC-O

Mais moi,

c'est pas pareil.

Ça m'aide à relaxer.


BRANDON-LEE

C'est drôle, moi,

à date, ça me stresse.


MARC-O

Pis je suis plus

habile de mes mains

depuis que je tricote.

Je me suis rendu au 22e tableau

à Gladiateur IV.


BRANDON-LEE

Ah oui?


MARC-O

Hum. Pis quand quelqu'un aime

ce que je fais, je lui donne.

Moi, les tuques en tricot,

je trouve que ça pique.


BRANDON-LEE

Oui, moi aussi.

Tout ce que je veux,

c'est montrer à Félicie

comment faire

pour qu'elle arrête

de te déranger.


MARC-O

Elle me dérange pas,

non plus.


BRANDON-LEE

Elle va te déranger

encore moins.


MARC-O

Comme tu veux.

Mais je te le dis,

ça va te prendre au moins

des semaines de pratique,

peut-être même des mois,

avant de devenir bon.


BRANDON-LEE

Tu me niaises? J'ai pas

rien que ça à faire, moi!


MARC-O

Personne t'oblige,

non plus.


BRANDON-LEE

Ah! Laisse faire,

tu comprends rien.


BRANDON-LEE se lève et s'en va.


MARC-O

Ben voyons...


BRANDON-LEE parti, MARCO-O regarde la mitaine ratée que BRANDON-LEE a tricotée.


MARC-O

Oupelaye...


Un peu plus tard, BRANDON-LEE a rejoint SAMI et JENNIFER au salon étudiant. Il regarde MADAME PRÉFONTAINE faire une démonstration de danse contemporaine et pousse de rire.


SAMI

(Chuchotant)

Hé! Arrête de rire!


BRANDON-LEE

C'est drôle!


MADAME PRÉFONTAINE fait comme si elle venait de recevoir une épée dans le ventre.


MADAME PRÉFONTAINE

(Gémissant)

Ah! Oh!


MADAME PRÉFONTAINE se penche par en avant puis se redresse.


MADAME PRÉFONTAINE

Et pis?

Comment vous trouvez ça?


JENNIFER

(Mal à l'aise)

Euh... vous avez...

vous avez trouvé votre idée où?


MADAME PRÉFONTAINE

Je me suis souvenue

que Roméo et Juliette

a été adaptée en ballet.

Ce qui m'a fait penser

qu'on peut illustrer la violence

autrement qu'avec des armes.


SAMI

Oui, oui, oui,

mais je suis pas sûr que je suis

capable de danser comme ça.


MADAME PRÉFONTAINE

C'est seulement

pour les scènes

de batailles et de duels.


BRANDON-LEE

Hein? C'est les scènes

les plus le fun!


MADAME PRÉFONTAINE

Et les plus violentes.

Alors au lieu

de montrer la violence,

on va la suggérer

par une chorégraphie.


BRANDON-LEE

On pourrait aussi suggérer

au monde de pas venir voir ça.


MADAME PRÉFONTAINE

(Soupirant)

Écoute,

Brandon-Lee, je vous oblige pas.

J'essaie de vous aider.

À moins que vous ayez

une meilleure idée,

c'est ça, ou on annule.


SAMI

Non, non, non, non!

Ce que Brandon-Lee voulait dire,

c'est que...

c'est que ça reste

à travailler.


BRANDON-LEE

Non, non, non.

Ce que je veux dire,

c'est que c'est ridi-


SAMI

OK, oui,

on a compris.


MADAME PRÉFONTAINE

Je sais que

c'était pas parfait.

C'est seulement

pour vous inspirer.

Maintenant, c'est à vous

de créer votre chorégraphie.


JENNIFER

Inquiétez-vous pas,

on s'en occupe.


MADAME PRÉFONTAINE

Parfait!

Je vous laisse avec ça.

Moi, je vais aller me faire

une petite tisane relaxante.


BRANDON-LEE

Bonne idée.


MADAME PRÉFONTAINE s'en va.


BRANDON-LEE

Hé! Sérieux,

on aurait dû la filmer.

Ça aurait fait fureur

sur YouTube!


SAMI

Je le sais

que c'est bizarre,

mais si on veut jouer la pièce,

c'est la seule solution.


BRANDON-LEE

Vous allez vraiment faire ça?


SAMI

Quelque chose

dans le genre?


JENNIFER

Ouais.


BRANDON-LEE

Cool! Je veux des billets

première rangée.

Je vais tellement rire!


JENNIFER

Euh, Brandon-Lee,

je sais pas

si t'as oublié, mais...

tu fais la pièce, toi aussi.


BRANDON-LEE

Non, non.

Même pour 1 000 piastres,

je ferai pas ça.


SAMI

Peux-tu au moins

garder ça pour toi,

le temps qu'on trouve

un remplaçant?

Si Mme Préfontaine

apprend

qu'on doit encore

trouver un autre comédien,

elle risque

d'annuler la pièce.


BRANDON-LEE

À votre place,

je serais content.


Plus tard, JENNIFER rejoint FÉLICIE à son casier.


JENNIFER

Félicie,

tu danses bien, toi?


FÉLICIE

Hein?


JENNIFER

On a un petit problème

avec la pièce.

Voudrais-tu faire Mercutio?


FÉLICIE

C'est parce que je fais

déjà Lady Capulet.


JENNIFER

Oui, mais Lady Capulet

est jamais

dans les mêmes scènes

que Mercutio.

J'aurais pensé que t'aurais pu

faire les deux.


FÉLICIE

Je comprends pas.

C'est pas mon chum

qui fait Mercutio?


JENNIFER

Il ne veut plus.


FÉLICIE

Il m'a jamais dit ça.


JENNIFER

Sami a demandé à Brandon-Lee

de pas le dire à Mme Préfontaine

pour pas qu'elle stresse

avec ça.


FÉLICIE

Il aurait quand même pu

me le dire à moi.

Si ça te dérange pas,

je vais lui parler

avant de te donner une réponse.


BRANDON-LEE

Salut.


JENNIFER

Ah, tiens,

parlant du loup.

Je vous laisse.


FÉLICIE

Pourquoi tu ne veux plus

faire Mercutio?


BRANDON-LEE

Ha! Ça paraît que t'as pas vu

ce que Mme Préfontaine

veut qu'on fasse.


FÉLICIE

J'en ai entendu parler.

C'est vraiment juste pour ça?


BRANDON-LEE

Mets-en!


FÉLICIE

Donc si j'accepte

le rôle à ta place,

ça te dérange pas?


BRANDON-LEE

Hein? C'est quoi l'affaire?

T'as déjà un rôle.


FÉLICIE

Oui, mais si on veut sauver

la pièce, on n'a pas le choix.


BRANDON-LEE

Attends, attends: ça veut dire

que tu vas danser avec Marc-O?


SAMI et JENNIFER sont réunis au local du journal.


JENNIFER

Pis?


SAMI

J'ai trouvé personne.

Tout le monde a entendu parler

de la danse de Mme Préfontaine.

Ça aide pas.


JENNIFER

Moi non plus.

Il y a peut-être Félicie,

mais elle est pas sûre.


MADAME PRÉFONTAINE

Bonjour, les jeunes!

Je vous dis que ma danse

fait fureur dans l'école!

Tout le monde en parle!


SAMI

Oui, ça, pour faire parler,

ça fait parler.


MADAME PRÉFONTAINE

Bonne nouvelle:

j'ai parlé aux parents

qui ont formulé des plaintes.

Ils ont aimé et ils ont accepté

de venir voir.


SAMI

Pour vrai?

C'est une super bonne nouvelle.

On va vous dire

quand on sera prêts.


MADAME PRÉFONTAINE

En fait,

ça leur adonnait,

et je leur ai proposé

de faire ça aujourd'hui.


SAMI

Aujourd'hui?

On sera jamais prêts.


MADAME PRÉFONTAINE

Là, si je peux

régler un problème,

je veux le régler

tout de suite.

Au pire, je vais la faire, moi,

la chorégraphie.

Ce qui est important,

c'est de les rassurer,

de leur donner

une petite idée.


JENNIFER

Non, non, on s'en charge,

de la chorégraphie.


FATIMA entre au salon étudiant.


FATIMA

Et puis?

Ça fonctionne toujours

pour la démonstration?


SAMI

Tu vas être là?


FATIMA

MADAME PRÉFONTAINE)

Vous lui avez pas dit?


MADAME PRÉFONTAINE

Ben, je...

j'allais le faire, là.


SAMI

Me dire quoi?


FATIMA

Autant te le dire moi-même.

C'est moi qui ai fait

la plainte.


Un peu plus tard, JENNIFER et SAMI sont toujours au salon étudiant et se préparent pour la représentation devant FATIMA.


JENNIFER

Dans le fond,

c'est une bonne nouvelle

que ce soit ta mère

qui a fait la plainte.

Tu la connais,

t'es bien placé

pour savoir

ce qui va la rassurer.


SAMI

Ouais, vu de même.

Mais on n'a toujours pas

de Mercutio.


JENNIFER

On va se débrouiller

avec ça aujourd'hui,

pis on verra demain.


MADAME PRÉFONTAINE

Bon, alors Roméo est là,

Juliette est là,

Tybalt aussi.

Il manque juste Mercutio.

Est-ce que vous savez

si Brandon-Lee doit venir?


JENNIFER

Euh, ça doit.

Il a peut-être oublié.


FÉLICIE

Excusez-moi,

je suis un peu en retard.


MADAME PRÉFONTAINE

Bonjour, Félicie.

Mais on n'aura pas

besoin de toi.

On fait juste

répéter un duel.


FÉLICIE

Je le sais. Je fais

Mercutio aussi.


MADAME PRÉFONTAINE

Ah oui?


JENNIFER

Ah! C'est cool, ça.

C'est une bonne nouvelle.


MADAME PRÉFONTAINE

Mais là, c'est pas

Brandon-Lee qui le fait?


SAMI

Il a changé d'idée,

on dirait.

L'important,

c'est qu'on ait quelqu'un.


MADAME PRÉFONTAINE

T'as raison.

Bon, alors,

tout le monde en place!


BRANDON-LEE

Je suis là!


MADAME PRÉFONTAINE

Pour faire quoi?


BRANDON-LEE

Ben, euh, Mercado.


MADAME PRÉFONTAINE

Là, pouvez-vous

vous parler?

J'ai pas mal de misère

à vous suivre.


FÉLICIE

T'avais pas dit

que t'abandonnais?


BRANDON-LEE

Non, j'ai jamais dit ça.

J'ai dit que j'allais y penser.


SAMI

OK, OK, cool.

Tout le monde en place.


SAMI, MARC-O et BRANDON-LEE se regroupent et parlent à voix basse.


BRANDON-LEE

On fait quoi?


SAMI

Là, dansez comme

Mme Préfontaine, OK?

On arrangera ça plus tard.

L'important,

c'est qu'il y ait pas

de violence, compris?


MADAME PRÉFONTAINE

FATIMA)

Vous allez voir,

c'est très serein.


FATIMA

Ah!


La musique commence. MARCO-O et BRANDON-LEE font quelques mouvements maladroits.


SAMI

(À lui-même)

Let's go, let's go,les gars.

Vous êtes capables!


MADAME PRÉFONTAINE

Soyez près

de vos émotions!


MARC-O et BRANDON-LEE continuent de danser. BRANDON-LEE est visiblement plus gêné que MARC-O.


MADAME PRÉFONTAINE

C'est beau,

c'est beau, Marc-O!

Continue comme ça!

Fais comme lui,

Brandon-Lee!


BRANDON-LEE

Oui.


MARC-O pile sur le pied de BRANDON-LEE par accident.


BRANDON-LEE

Ayoye!


MARC-O

Excuse.

J'ai pas fait exprès.


BRANDON-LEE

Excuse-moi,

moi non plus.


BRANDON-LEE pile sur le pied de MARC-O.


MARC-O

Pourquoi tu fais ça?


BRANDON-LEE

T'aimes ça me faire passer

pour un gros nul

devant tout le monde?


BRANDON-LEE prend MARC-O par le collet et le plaque contre le mur. MADAME PRÉFONTAINE se lève pour les séparer.


MADAME PRÉFONTAINE

Hé! Wô! Wô!

Les garçons, arrêtez ça!


Un peu plus tard, FÉLICIE emmène MARC-O et BRANDON-LEE aux casiers.


FÉLICIE

Qu'est-ce qui se passe

avec vous deux?


BRANDON-LEE

Rien.


FÉLICIE

Rien?

Vous trouvez ça normal

de vous batailler?


BRANDON-LEE

C'est de sa faute.

Il m'a pilé sur le pied.


MARC-O

J'ai pas fait exprès!


FÉLICIE

C'est vrai,

c'est un accident.


BRANDON-LEE

Me semble!

Il fait tout pour me faire

sentir minable.


MARC-O

Si tu parles du tricot,

j'ai pas ri de toi.

Je te l'ai dit que

c'était difficile, au début.


FÉLICIE

Le tricot?


BRANDON-LEE

MARC-O)

Je t'avais dit

de pas en parler!


Au salon étudiant, FATIMA discute avec MADAME PRÉFONTAINE.


FATIMA

J'ai peut-être exagéré.

Je pensais qu'on pouvait régler

les choses facilement,

mais peut-être que non.


MADAME PRÉFONTAINE

Mais c'est ma faute.

J'aurais dû trouver

une meilleure idée.

J'ai pas tellement

la tête à ça, ces temps-ci.


FATIMA

Et ça nous aura

permis d'assister

à une démonstration

intéressante:

même la non-violence peut

directement mener à la violence.


MADAME PRÉFONTAINE

Pour ça, oui.

C'est vraiment peine perdue!


FATIMA

Bolbol, Jennifer,

je veux vous parler.


Aux casiers, BRANDON-LEE vient de terminer de donner ses explications à FÉLICIE.


BRANDON-LEE

Penses-tu vraiment que j'ai

une tête à faire du tricot?


FÉLICIE

Dommage. J'aurais trouvé ça

cute de ta part.


BRANDON-LEE

Pour vrai?


FÉLICIE

Ben oui!

Surtout si c'était

pour me faire plaisir.


BRANDON-LEE

OK, j'avoue, t'avais tellement

l'air de triper sur le tricot

que j'ai essayé,

mais c'était ben trop compliqué.


MARC-O

C'est vrai.


FÉLICIE

Ha! ha! ha!

T'es ben drôle!

Ah, je t'aime!


BRANDON-LEE

Moi aussi.


BRANDON-LEE va pour embrasser FÉLICIE.


FÉLICIE

Je vais t'aimer encore plus

si tu t'excuses à Marc-O.


BRANDON-LEE

MARC-O)

C'est niaiseux.

J'aurais pas dû t'en vouloir.


BRANDON-LEE va pour embrasser FÉLICIE à nouveau.


FÉLICIE

Euh...


BRANDON-LEE

MARC-O)

On s'en fout que tu sois

meilleur que moi au tricot.

Excuse-moi.


MARC-O

C'est correct.


BRANDON-LEE embrasse FÉLICIE.


BRANDON-LEE

MARC-O)

Mais au duel à l'épée,

si on avait pu,

je t'aurais

vraiment clanché.


MARC-O

(Riant)

Peut-être!


BRANDON-LEE embrasse à nouveau FÉLICIE.


MARC-O

Je vais aller tricoter, moi!


Au salon étudiant, FATIMA discute avec SAMI et JENNIFER.


SAMI

Pourquoi tu l'as pas dit avant

que c'est toi

qui as fait la plainte?


FATIMA

Je voulais que tu

te concentres sur une solution,

pas que ça devienne un conflit

entre nous deux!


JENNIFER

On a tout essayé, mais...


FATIMA

J'ai bien vu que vous aviez

fait des efforts.

Je suis capable

de reconnaître mes torts.

Je retire ma plainte.


SAMI

Pour vrai?!


FATIMA

Mon but n'était pas

de vous empêcher

de jouer la pièce.

Seulement

de trouver une solution!

J'ai bien vu que vous teniez

à votre pièce de théâtre,

et j'ai confiance

en Mme Préfontaine.


MADAME PRÉFONTAINE

Inquiétez-vous pas.

Et si ça peut vous rassurer,

je vais être présente

à chacune des répétitions.


FATIMA

Ah, mais je voudrais pas

vous épuiser.

Vous êtes déjà si occupée!

Ah! J'ai une idée!

Ils pourraient venir

répéter à la maison,

et je les superviserai.


SAMI

Euh, non, non, non.

Ça ne sera pas

nécessaire, maman.


FATIMA

Habibi,

Mme Préfontaine a besoin

de se reposer, hein?

Et ça va me faire plaisir.

Ah oui! C'est une bonne idée

pour tout le monde!


JENNIFER

SAMI)

Préfères-tu

danser le duel?


SAMI

(Soupirant)

OK, c'est bon...


FATIMA

On va faire

toute une équipe!

Allez!


FATIMA lève la main pour que SAMI et JENNIFER tapent dedans.


FATIMA

Hop là!


Fin de l'épisode


SAMI

T'es un vrai fan de

Subito?

Viens nous rejoindre

sur le site web de l'émission.


L'adresse internet suivante apparaît: «tfo.org/subitotexto».


Générique de fermeture

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season

Résultats filtrés par