Universe image Subito Texto Universe image Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent and Sami are starting high school. Together, they try to ease into a foreign world, full of promise but also fraught with worries!

Official sitefor Subito Texto
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

A Sunday Unlike Any Other

The Allard-Frasers are planning to go on a family outing, but everything keeps going wrong. And to top it all off, Hugo, Jean-Pierre and Mélanie all decide to show up unannounced!



Production year: 2015

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Générique d'ouverture


Titre :
Subito texto


Chez les Allard-Fraser, MAUDE et JULIEN A sont dans la chambre de MAUDE.


JULIEN A

Comment ça s'écrit

"Joker"?


MAUDE

Julien, tu peux pas

juste écrire

des noms de superhéros.


JULIEN A

Mais ce n'est pas

un superhéros non plus.


MAUDE

Tu comprends

ce que je veux dire.


JULIEN A

Non parce que, toi, tu fais

juste écrire des noms poches

comme Lady Pirate

puis Jacques Carrier.


MAUDE

Jacques Cartier.

Toute la famille va jouer.

Il faut penser à tout le monde.

Puis je suis pas sûre

que ton Joker...


JULIEN A

Franchement, le Joker,

tout le monde connaît ça.


STÉPHANIE passe dans le couloir.


MAUDE

Ah, oui? Maman!

Sais-tu c'est qui, toi,

le Joker?


STÉPHANIE

Euh, c'est pas...

l'ennemi de Batman?


JULIEN A

Oh, ya!


STÉPHANIE

Pourquoi tu me demandes ça?


MAUDE

Parce qu'on prépare

un jeu pour tantôt.


JULIEN A

Ça s'appelle "La boulette".

Il faut que tu déplies

des petites, petites,

petites boules de papier

super rapidement

puis que tu fasses deviner

le mot qu'il y a dessus

à ton équipe.


STÉPHANIE

Wow! On va passer un super

beau moment,

tout le monde ensemble.

Bon, je vais aller chercher

Audrey à son entraînement.

Jacques va arriver bientôt.

OK? À tantôt.


JULIEN A

Euh, maman?


STÉPHANIE

Oui?


JULIEN A

Quand tu vas revenir,

est-ce que tu pourrais enlever

ton parfum?


STÉPHANIE

Qu'est-ce qu'il a,

mon parfum?


JULIEN A

Papa m'a dit qu'il était pas

capable de le sentir.


Plus tard, MONSIEUR PRUD'HOMME arrive dans le casse-croûte de l'aréna habillé pour s'entraîner et va rejoindre MÉLANIE.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ah.

(Donnant un trousseau de clés)

Tiens.


MÉLANIE

Papa, prête-moi

ton cell, s'il te plaît.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Non. T'avais qu'à

pas perdre le tien.


MÉLANIE

Bien, je l'ai pas perdu!

Non, non, non.

Je l'ai juste... oublié

quelque part,

je sais pas trop où.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Oui, pour la troisième fois.

Il est grand temps

que tu apprennes

à prendre soin

de tes affaires.


MÉLANIE

Puis que je devienne une fille

super matérialiste?

C'est vraiment ça que tu veux

me léguer comme valeur?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Euh, essaye pas,

je changerai pas d'idée.


MÉLANIE

Tu comprends pas toute

l'ampleur de mon désespoir.

OK. J'ai pas de cell,

pas d'Internet, pas d'amis,

puis je suis pognée

à l'aréna

pendant que des inconnus

fouillent dans mes affaires.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Voyons, il y a personne qui va

fouiller dans tes affaires.

Les gens sont là

pour visiter notre maison,

pas pour nous espionner.


MÉLANIE

Pourquoi on peut pas être là?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Parce que ça s'appelle

une visite libre.

Les visiteurs doivent visiter

librement

sans avoir peur

de nous déranger.


MÉLANIE

Bien, ils me dérangeraient

moins

si j'étais là

pour les regarder, bon!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Inquiète-toi pas, Marie est là

pour tout superviser.


MÉLANIE

Mais est-ce que je peux

retourner à la maison?

Please!Je vais rester

dans ma chambre...


MONSIEUR PRUD'HOMME

Oh, non! Je veux la vendre,

notre maison, hein,

je veux pas faire fuir

les acheteurs.


MÉLANIE

C'est inhumain de m'obliger

à t'attendre ici,

il y a rien à faire!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Bien... fais tes devoirs!


MÉLANIE

Un dimanche!

OK, tu veux vraiment

que je me tape une dépression.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Hé! Tu peux venir

t'entraîner avec moi si tu veux.


MÉLANIE

Ark!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Bien, je sais pas, moi.

Fais le tour de l'aréna

puis trouve-toi des petits amis.

Hein? OK.


MONSIEUR PRUD'HOMME s'en va. MÉLANIE soupire.


Dans la chambre de MAUDE, JULIEN A, MAUDE et STÉPHANIE continuent leur conversation sur le parfum.


STÉPHANIE

Jacques t'a dit

qu'il pouvait pas sentir

mon parfum...


JULIEN A

Oui, parce que ça lui donne

mal à la tête.


MAUDE

Ah, OK! Ha, ha!

Pas parce qu'il aime pas

l'odeur.


JULIEN A

Tu sais, comme on va passer

toute la journée en famille,

ce serait plate

qu'il ait une migraine, hein.


STÉPHANIE

Hum... oui.

Mais...

si ton père a un problème

avec mon parfum,

il me le dira lui-même!

OK? À plus tard.


STÉPHANIE s'en va.


JULIEN A

Uh-ho...

J'ai fait une gaffe.


MAUDE

Bien, non, ne t'en fais pas

avec ça.

Dans une heure,

maman va avoir oublié.


JULIEN A

Puis si elle oublie pas,

elle va se chicaner avec papa

puis ça va gâcher notre journée.


MAUDE

Bien, non, voyons.


JULIEN A

Bien oui, puis

ça va être de ma faute.


MAUDE

OK, Julien,

tout va bien aller.

Fais juste... ne plus parler

du parfum de maman. OK?


JULIEN A

OK. Alors... comment

ça s'écrit, Joker?


MAUDE soupire.


Plus tard, HUGO entre dans le salon chez les Allard-Fraser, où se trouve JULIEN A.


HUGO

Aurais-tu vu

les cache-oreilles d'Audrey?

Ils sont pas dans

sa chambre.


JULIEN A

Va voir dans sa deuxième

chambre.


HUGO

Sa deuxième chambre?


JULIEN A

La salle de bain.

Go.


HUGO

Ah, sa deuxième chambre!

Elle est bonne.


HUGO va dans la salle de bain alors qu'on entend la porte d'entrée s'ouvrir.


VOIX DE JACQUES

Allô!


JULIEN A se précipite dans les bras de son père.


JULIEN A

Bon, enfin!

Ça fait 20 minutes

que t'es censé être arrivé!


HUGO vient à la rencontre de JACQUES.


JACQUES

C'est vrai, mais tu devineras

jamais qui j'ai croisé.

Salut, Hugo.


HUGO

Salut, Jack.


JACQUES

Tu raccompagnes Audrey?


HUGO

Non, non. Je suis venu chercher

ses cache-oreilles.

Sa répèt' est pas finie.


JULIEN A

Puis? C'est qui

que t'as rencontré?


JACQUES

Stanislas.

Tu te rappelles de Stanislas?

Tu sais, je l'appelais

"mon gendre".


JULIEN A

Oui! Moi, je pensais que

tu l'appelais "mon Jérôme".


HUGO semble fâché.


JACQUES

Oui, c'est vrai,

ha, ha.

Stanislas, c'est

le premier chum d'Audrey.

C'est pour ça que je l'appelais

"mon gendre".

C'était vraiment drôle.


HUGO

Ah, oui?


JACQUES

Oui. J'ai dû passer

des dizaines de soirées

avec lui, à écouter

des vieux

Star Trek.

On tripait, mon vieux, là.

Un petit gars allumé, qui

s'intéresse à plein d'affaires.

J'étais vraiment content

de le revoir.


HUGO

Ah. Super, ça.


JULIEN A

Hé, papa!

J'aurais besoin de te parler.


JACQUES

Viens me dire ça en haut.

(Montrant son sac)

Il faut que j'aille porter ça

dans ma chambre.

Un, deux, trois, go!


JACQUES et JULIEN A s'élancent en courant dans l'escalier. JACQUES fait des chatouillis à JULIEN A.


HUGO

Bye!


JACQUES et JULIEN A montent à l'étage.


HUGO

Pfft! Stanislas...


Par la suite, MAUDE arrive avec un bouquet de fleurs dans la cuisine où se trouve JULIEN A.


MAUDE

Avec ça, ça va camoufler en masse

l'odeur du parfum de maman.


JULIEN A

Maude, on a un problème.


MAUDE

Comment ça?


JULIEN A

Je peux pas mettre papa et

maman un à côté de l'autre.

Puis si je les mets

un en face de l'autre,

maman va regarder papa...


MAUDE

Julien, Julien...

Arrête de stresser avec ta

gaffe, tu t'en fais pour rien.


JULIEN A

Mais si elle enlève pas

son parfum...


JACQUES entre dans la cuisine.


JACQUES

Wow!

On va avoir toute une ambiance

au souper!


MAUDE

Bon, papa, dis à Julien

que maman est pas fâchée

puis que ça va être super cool,

entre vous deux, aujourd'hui.


JACQUES

T'es pas encore pogné

avec l'histoire du parfum?


JULIEN A

Ça paraît que t'as pas vu

la face de maman

quand je lui ai dit

de l'enlever.


JACQUES s'assoit en soupirant.


JACQUES

Regarde, je veux pas

qu'elle l'enlève.

Ce qui me donne mal à la tête,

c'est quand elle s'en met

dans l'auto.

à la maison, il y a pas

de problème.


JULIEN A

T'es sûr?


JACQUES

Oui, je viens de lui parler.

Elle est même pas fâchée.


JULIEN A soupire de soulagement.


MAUDE

Tu vois? Notre journée en

famille va être parfaite.


JACQUES

Oui, mais je pense

qu'on devrait plus parler

d'une soirée en famille.


MAUDE

Hein, comment ça?


JACQUES

Bien, je viens de parler

à Steph.

L'entraînement d'Audrey

va s'étirer jusqu'après souper.


ENSEMBLE

Ah, non!


Au casse-croûte, MÉLANIE va s'asseoir à une table avec un bottin téléphonique. MONSIEUR PRUD'HOMME arrive auprès de MÉLANIE.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Hé! Il y a pas un maudit

tapis roulant de libre.

Qu'est-ce que tu fais

avec un vieux bottin?


MÉLANIE

Je me cherche des petits amis.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Tu connais pas leur numéro

par cœur?


MÉLANIE

Papa. On n'est plus

en 1990, OK?

Aujourd'hui, les gens

ils gardent leur numéro

dans leur cell!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Tu dois te rappeler

de celui de Maude.


MÉLANIE

Bien non. Puis Maude

est occupée aujourd'hui.


STÉPHANIE arrive.


STÉPHANIE

Hé! Salut, vous deux!

Qu'est-ce que vous faites ici?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ah, bien, salut!

Aujourd'hui, il y a la visite

libre de notre maison,

alors, je suis venu m'entraîner

un petit peu.


STÉPHANIE

Ah...


MÉLANIE

Moi, je profite de rien.

Mon père m'a forcée

à le suivre ici.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Non, non, mais...

je me suis dit qu'un peu de

temps entre père et fille,

ça nous ferait pas de tort.


STÉPHANIE

C'est bon, ça,

de passer du temps en famille.

C'est ce qu'on a prévu faire,

nous autres aussi.


MÉLANIE

Oui, mais vous,

au moins,

vous avez une maison,

du chauffage, du WiFi.

Moi, je vis le pire dimanche

de toute ma vie.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ouais... Mélanie, t'exagères

pas un petit peu, là?


STÉPHANIE

C'est vrai que l'aréna,

c'est pas l'endroit

le plus confortable

pour un dimanche après-midi.


MÉLANIE

Tu vois, même Mme Allard

trouve que je fais pitié.


STÉPHANIE

Euh... c'est pas exactement ça

que j'ai dit.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ah, bien, c'est vrai que

c'est un peu frisquet à l'aréna.

(Regardant dans le journal)

Regarde donc ça.

Aujourd'hui,

il y a le Salon

Chasse et pêche.

On va aller faire

un petit tour.

De toute façon, on n'a

rien de mieux à faire.


MÉLANIE

Pardon?


Chez les Allard-Fraser, JULIEN A et MAUDE sont fâchés.


JULIEN A

Mais c'est pas juste!


MAUDE

Tellement pas juste!


JULIEN A

Vous nous aviez promis

une journée!


MAUDE

C'est toujours l'horaire

d'Audrey

qui décide de notre horaire.


JACQUES

Woh, la rébellion!

Ça donne rien de crier;

Audrey finira pas plus vite.


MAUDE

On a juste à commencer

sans elle.


JULIEN A

Oui!


JACQUES

Juste tous les trois?


MAUDE

Non, avec maman aussi!

Elle va quand même pas

passer l'après-midi

à regarder Audrey se pratiquer

à être un flocon.


JACQUES

Non, sûrement pas.

Mais je penserais pas que...


MAUDE

Papa... ça fait une semaine

que Julien attend ce moment-là.


JULIEN A

Vous nous avez

jamais parlé

d'une moitié de journée

en famille.


JACQUES

Bon.


JACQUES se lève et va prendre le combiné.


MAUDE

Qu'est-ce que tu fais?


JACQUES

Bien...

J'appelle Stéphanie pour lui

dire qu'elle s'en vienne.


ENSEMBLE

Yes!


MAUDE et JULIEN A se tapent dans les mains.


JULIEN A

Oui!


MAUDE

Cool!


Au casse-croûte, MÉLANIE et MONSIEUR PRUD'HOMME continuent leur conversation.


MÉLANIE

T'es pas sérieux, là?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Je suis très sérieux.


MÉLANIE

OK. Mon petit papa chéri,

comment t'expliquer ça?

Euh... il en est juste

pas question.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Pourquoi? Je suis sûr

qu'on va avoir du fun.


MÉLANIE

Moi, avoir du fun

au Salon chasse et pêche?

Tu fais de la fièvre, là.


Le cellulaire de STÉPHANIE sonne.


STÉPHANIE

Excusez, c'est Jacques. Allô?


STÉPHANIE s'éloigne pour parler au téléphone.


MÉLANIE

Si c'est une façon de me punir

parce que j'ai perdu mon cell,

c'est correct,

pas besoin d'en rajouter.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Je suis pas sûr

que t'as compris.

Fais-toi à l'idée.

Parce que là,

je mange un petit burger

puis on s'en va au salon.


MONSIEUR PRUD'HOMME se dirige vers le comptoir. MÉLANIE cogne sa tête sur la table, découragée. HUGO arrive alors auprès de MÉLANIE.


HUGO

Mélanie?


MÉLANIE

Quoi?!


HUGO

J'ai besoin de tes potins.

Pour savoir tout ce que tu sais

sur l'ex d'Audrey.


MÉLANIE

Stanislas?


HUGO

Ouais.


MÉLANIE

Oh!

My God. OK.

Premièrement,

il est vraiment beau.

Mais comme... vraiment.

Il est plus vieux qu'Audrey,

il est français...


HUGO

Il me semblait aussi

que Stanislas,

ça sonnait comme

dans une autre langue.


MÉLANIE

Ouais. Ils sont sortis

trois mois ensemble,

puis après ça, Audrey l'a laissé

parce qu'il portait

des

skinny jeans jaunes...


HUGO

Oui, OK, c'est beau.

Mais c'était quoi sa relation

de "gendre" avec Jacques?


MÉLANIE

Bien, ils s'entendaient

super bien.

Ils parlaient toujours

de musique, de films...


HUGO

Ah, ouais?


MÉLANIE

Ah, oui, oui.

Puis quand Audrey l'a laissé,

Jacques était super triste.


HUGO

Ça faisait rien que trois mois

qu'ils sortaient ensemble.


MÉLANIE

Je sais,

mais ils s'entendaient

tellement bien, Jacques et lui!


HUGO

Moi, ça fait deux ans

que je sors avec sa fille,

il m'a jamais traité de gendre.


HUGO s'en va. STÉPHANIE croise HUGO et va rejoindre MÉLANIE.


STÉPHANIE

Qu'est-ce qui se passe

avec Hugo?

Il a pas l'air

dans son assiette.


MÉLANIE

Ah, on dirait que c'est un dur

dimanche pour tout le monde.


STÉPHANIE

Ah, pauvre Mélanie...


Plus tard, STÉPHANIE entre chez elle.


STÉPHANIE

Allô! C'est moi!


MAUDE arrive dans la salle à manger avec des jeux de société dans les bras.


MAUDE

Julien! Papa!

Maman est arrivée!


STÉPHANIE

Qu'est-ce qu'ils font

dans le sous-sol?


MAUDE

Ils sont en train de chercher

le matelas gonflable

pour qu'on l'installe tantôt,

pour regarder un film.


STÉPHANIE

Bien, je pense qu'on va

remettre le film à plus tard.

On a de la visite.


MÉLANIE et MONSIEUR PRUD'HOMME entrent. MÉLANIE se jette dans les bras de MAUDE.


MÉLANIE

Allô! Ha, ha, ha!

Ah, Maude,

je suis contente

d'être là!


STÉPHANIE

J'ai invité

Jean-Pierre et Mélanie

à venir faire un tour,

vu qu'ils sont chassés

de chez eux pour l'après-midi.


MÉLANIE

C'est cool, hein?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Mais on vous dérangera pas

longtemps, hein.


STÉPHANIE

Non, non,

vous dérangez pas, voyons.

(Voyant l'air fâché de MAUDE)

À moins que...

j'en aie perdu un petit bout

en parlant à Jacques

au téléphone...


MAUDE

Excusez-moi, là.


MAUDE monte à l'étage.


STÉPHANIE

Allez, venez-vous-en.


Par la suite, MÉLANIE est avec MAUDE dans sa chambre.


MÉLANIE

On pourrait...

faire des biscuits!


MAUDE

Bof.


MÉLANIE

OK. On pourrait...

Ah!

On pourrait rester ici

puis potiner.

(Voyant l'air fâché de MAUDE)

D'accord. On pourrait...

Ah, je sais!

Une séance de selfies.

Mais avec ton...

ton touch, là,

parce que moi,

j'ai perdu mon cell.


MAUDE

J'haïs ça, les selfies.


MÉLANIE

D'accord. Euh...

Ah, bien, on pourrait écouter

un de tes documentaires plates.


MAUDE

Ça me tente pas,

Mélanie!

Encore moins avec la fille qui

a ruiné ma journée en famille!


Pendant ce temps, JACQUES et MONSIEUR PRUD'HOMME discutent au salon.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ça intéresse pas trop

Mélanie, tu comprends?

En tout cas, j'ai deux billets

si jamais ça te tente.


JACQUES

Vous m'invitez à vous suivre

au Salon de chasse et pêche?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Hé, Jacques, on este dimanche.

Lâche-moi le "vous".

Oui, oui,

je suis sérieux.


JACQUES

Je connais rien là-dedans.

J'ai jamais pêché de ma vie.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Bien, il est pas trop tard

pour s'y mettre.

La chasse et la pêche,

ça nous ramène à nos racines.


JACQUES

Ah, oui.


HUGO entre.


HUGO

Rebonjour, beau-papa.


JACQUES

Ah! Salut, Hugo.


HUGO

Je vous dérange pas, les gars?


JACQUES

Non, Jean-Pierre est en train

de me vanter les vertus

de la chasse et de la pêche.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Mais ça donne pas grand-chose.


JACQUES

Non. Moi, j'ai pas l'instinct

de chasseur.


HUGO

Je te comprends donc,

mon Jack.

Moi aussi, je suis contre ça,

la cruauté animalière.

Puis la végétale aussi.


JACQUES

Euh, je peux faire

quelque chose pour toi, Hugo?

T'es venu chercher

quelque chose pour Audrey?


HUGO

Non, c'est toi

que je suis venu voir.

Je suis allé à la librairie,

par hasard,

puis je suis tombé

là-dessus.


JACQUES

Voyons donc!

Une encyclopédie de

Star Wars?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ah! T'es un fan

de Star Wars, Jacques?


HUGO

Il a passé des soirées

complètes à se retaper le film.


JACQUES

Non, c'est pas ça

que j'écoutais en rafale.

C'est des émissions

de Star Trek.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ah! Hé, c'est-tu bon,

ça, hein!

Il ne s'en fait plus,

des séries comme

Star Trek.


HUGO

C'est quoi,

Star Trek?


JACQUES

Tu connais pas

Star Trek?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ah, ça, ça manque

à ta culture, mon gars.


JACQUES

Parles-tu klingon, toi?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Non, j'ai essayé...


JACQUES

Mais tu connais

le signe des Vulcains.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Bien oui...

Hé! Hé! Hé!


JACQUES et MONSIEUR PRUD'HOMME font le signe des Vulcains. HUGO tente de faire le signe des Vulcains, sans succès.


JACQUES

Non. Il faut que tu...

Celui-là qui colle aussi.

Attends, il faut

qu'ils restent collés.

Ça reste pas, hein.


HUGO

Non, il veut pas.


Dans la chambre de MAUDE, est toujours fâchée contre MÉLANIE.


MÉLANIE

C'est pas de

ma faute

si ta mère nous a invités.


MAUDE

Mais tu savais que c'était

ma journée en famille!


MÉLANIE

Tu comprends pas!

Mais je m'emmerdais tellement

à l'aréna!

Si ta mère avait pas

été là,

j'aurais été obligée de suivre

mon père

au Salon chasse et pêche.

Te rends-tu compte?


MAUDE

Encore une fois, t'as juste

pensé à toi, c'est ça?


MÉLANIE

Ah. OK.

C'est beau,

j'ai compris.


MÉLANIE s'en va, furieuse, alors que HUGO entre dans la chambre de MAUDE.


HUGO

Maude, il faut que

tu m'aides à trouver

une activité tripante

à faire avec ton père.


MAUDE

Qu'est-ce que tu fais ici?!


HUGO

Je viens te le dire: je veux

que tu m'aides à trouver...


MAUDE

Non, qu'est-ce que tu fais

ici, chez nous?!


HUGO

Je viens passer l'après-midi

avec Jack.


MAUDE

Mais c'est notre journée

en famille!


HUGO

Ah, bien,

c'est pas grave, ça.

Un gendre, ça fait partie

de la famille, hein?

Veux-tu m'aider ou...


MAUDE

Non! Puis...

(Poussant HUGO)

Je suis désolée, Hugo,

mais il faut

que tu sortes!

Papa! Maman! Venez ici!


Puis, dans le salon, MÉLANIE joue à un jeu vidéo. MONSIEUR PRUD'HOMME donne des conseils à MÉLANIE. JULIEN A est derrière à l'ordinateur.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Non, va pas là!

Tu vas te faire manger

par le petit monstre bleu.

T'as pas pris

la montgolfière.

Tu peux aller ramasser

des étoiles dans les nuages.


MÉLANIE

Ça me tente pas de ramasser

des étoiles dans les nuages.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Mais pourquoi? Ça donne

des points, les étoiles.

Ça donne des points,

hein, Julien?


JULIEN A

Ouais!


MÉLANIE

Je peux même pas m'emmerder

en paix?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Woh, woh, woh!

T'es pas dans ton salon.

Baisse le ton, un peu.


MÉLANIE

Ils nous entendent pas.

Ils sont tous

dans la chambre à Maude.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Moi... Je pense

qu'on les dérange vraiment.


MÉLANIE

En tout cas, on dérange

clairement Maude.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Bon, il nous reste une option.


MÉLANIE

(Avec espoir)

Rentrer chez nous?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Non!

Aller au Salon chasse et pêche!

Tu vas aimer ça.

Il y a des cannes à pêche

pour ados,

des bottes de pluie

« super cool », comme tu dis,

puis plein de gadgets

hyper technos pour la pêche.


JULIEN A

Ah, ouais?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Oui. Attention.

Attention, le petit monstre bleu

s'en vient sur toi.


MÉLANIE

Je l'ai vu.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Bien oui, mais...


MONSIEUR PRUD'HOMME prend la console des mains de MÉLANIE et joue.


Pendant ce temps, JACQUES et STÉPHANIE discutent avec MAUDE dans sa chambre.


MAUDE

Qu'est-ce

qu'on s'était dit?


JACQUES

Qu'on passait une journée

en famille.


MAUDE

Exactement.

Puis est-ce que la famille

inclut tout le voisinage?


STÉPHANIE

Mais c'est

un malentendu.

Moi, j'ai compris que

l'activité en famille

était reportée

à cause d'Audrey.


JACQUES

Non, je t'ai dit

qu'on le faisait quand même,

mais qu'Audrey

nous rejoindrait plus tard.


STÉPHANIE

Non, tu m'as dit de rentrer

vu qu'Audrey restait à l'aréna.


JACQUES

Ça voulait pas dire: profites-

en pour inviter le directeur...


MAUDE

Chicanez-vous pas pour ça.

Il y a pas juste M. Prud'homme.

Bon, on a pas juste ça comme

problème. Vous avez invité Hugo,

en plus.


JACQUES

Mais qui a invité Hugo?

As-tu invité Hugo toi?


STÉPHANIE

Non.


MAUDE

Bien, ça a l'air

qu'il est là pareil

puis il veut "chiller"

avec nous autres.


JACQUES

Ouais.


STÉPHANIE

Je peux pas forcer

Jean-Pierre et Mélanie à partir.

Je leur ai dit qu'ils étaient les

bienvenus.


JACQUES

Ça serait un peu cruel,

ils peuvent pas aller chez eux.


STÉPHANIE

Et pauvre Mélanie.

Jean-Pierre parlait de l'emmener

au Salon chasse et pêche.


MAUDE

Bien, on a juste

à convaincre Hugo

d'aller au Salon chasse et pêche

avec M. Prud'homme.

On sera débarrassés

de ces deux-là puis...

Mélanie peut rester ici.


JACQUES

Ah.


STÉPHANIE

Oui, mais Hugo, il a pas l'air

dans son assiette.


MAUDE

Maman, aujourd'hui,

on pense famille.

Juste famille, OK?


STÉPHANIE

OK, OK.


MAUDE

Bon, Hugo, peux-tu

venir ici, s'il te plaît?


JACQUES

C'est vrai qu'Hugo

a l'air bizarre aujourd'hui.

D'ailleurs, il est où, lui?


JULIEN A entre en courant dans la chambre de MAUDE.


JULIEN A

Papa!

Veux-tu venir au Salon

chasse et pêche avec moi?

M. Prud'homme veut!


Dans le salon, MONSIEUR PRUD'HOMME joue toujours au jeu vidéo.


MONSIEUR PRUD'HOMME

C'est pas facile, le niveau

sept, hein. pas facile.

Ils sont donc bien fatigants,

les petits cactus magiques.

Veux-tu me dire comment on fait

pour les éliminer?

(Se tournant vers MÉLANIE)

Hé, tu pleures?


MÉLANIE

Bien, non!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Voyons, ma princesse

ça sera pas si pire que ça.


MÉLANIE

Qu'est-ce qui peut

être pire

que d'aller magasiner

des vers de terre avec son père.

Laisse-moi y penser...

Rien!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Tu seras pas toute seule.

Julien va peut-être

venir avec nous autres.


MÉLANIE

(Frustrée)

Ah!


Un peu plus tard, la famille Allard-Fraser est encore réunie dans la chambre de MAUDE.


JACQUES

T'aimes la pêche, toi?


JULIEN A

Oui!


STÉPHANIE

Depuis quand?


JULIEN A

J'ai vu sur le site web

qu'ils vendent

des vers de terre géants.

Puis je pourrais me les payer,

ils sont pas chers.

En plus, l'entrée est gratuite

pour les 12 ans et moins.


MAUDE

Mais Julien...

tu rêvais de la journée

en famille.


JULIEN A

Oui, mais on va être revenus

pour le souper!

Ça ferme à 5 h.


MAUDE

Non.

Il en est pas question.

C'est Hugo qui accompagne

M. Prud'homme au Salon chasse

et pêche, pas papa.


HUGO entre dans la chambre de MAUDE.


HUGO

Hein? Pas question

que j'aille là.

Je suis comme Jack:

j'haïs ça, la pêche.

Puis la chasse aussi,

je suis pas capable.


JACQUES

Ah!

(S'adressant à STÉPHANIE)

Bon, qu'est-ce

que t'en penses?

Le petit a l'air d'y tenir puis

on reviendrait pour le souper.


JULIEN A

(Se mettant à genoux)

Dis oui, dis oui,

dis oui, dis oui!


STÉPHANIE

OK...


JULIEN A

Yes!


MAUDE

Bien là!


JULIEN A

Ah! Merci, maman!


JACQUES

Envoye, va te préparer.


JULIEN A s'en va.


HUGO

Jack, aimes-tu ça, la pêche

ou t'aimes pas ça?


JACQUES

Il est jamais trop tard

pour s'y mettre, il paraît.


HUGO

Je pourrais venir

avec vous autres, hein?


VOIX DE JULIEN A

Il ne reste plus de billets!


HUGO

Comment ça, plus de billets?


HUGO et JACQUES s'en vont.


MAUDE

Bon. Ça a l'air

qu'il y a juste moi

qui tiens à la journée

en famille.


STÉPHANIE

Mais non, voyons.

On a encore toute la soirée

puis je te promets

qu'on va avoir

un super bel après-midi.


Ensuite, STÉPHANIE arrive dans le salon avec un bol de maïs soufflé, où MAUDE et MÉLANIE ont un air déprimé. HUGO est aussi présent.


STÉPHANIE

Bon, par lequel on commence?


STÉPHANIE donne une pile de films à MÉLANIE.


MÉLANIE

Euh... Ah, non, celui-là,

je l'ai vu la semaine passée.


HUGO

Pourquoi on se tape pas

le premier épisode de

Star trek?


STÉPHANIE

Puis toi, Maude,

qu'est-ce que t'aimerais voir?

Choisis ce que tu veux,

on va se rallier à ton choix.


MAUDE

Je peux vraiment choisir

n'importe quel film?


STÉPHANIE

Hum-hum.


MAUDE se lève pour aller choisir un film.


HUGO

Je dis ça de même, mais...

un film de la collection

de Jack, ce serait cool.


MAUDE tend un film à sa mère.


STÉPHANIE

"Mon amie la baleine"?

Tu veux vraiment écouter ça?


HUGO

C'est sûr que

Star Trek,

ça serait pas plus...


MAUDE

Sûre!


MAUDE sourit alors que sa mère va insérer le film dans le lecteur. Plus tard, HUGO et STÉPHANIE viennent rejoindre MÉLANIE dans la chambre de MAUDE.


MÉLANIE

Ah! Bon.

Vous autres non plus,

vous n'étiez plus capables

de

Mon amie la baleine?


HUGO

Non, c'est pas si pire que ça.

Moi, c'est après 20 minutes

de

Mon amie la baleine 2

que j'ai commencé à décrocher.


STÉPHANIE

Puis Maude parle de jouer

à Risk après le film.


MÉLANIE

OK! Dès que mon père revient,

on s'en va.


HUGO

C'est quoi, ça,

Risk?


STÉPHANIE

C'est un jeu de géographie

internationale.

Jacques adore ça.


HUGO

Ah, oui?


STÉPHANIE

Oui, il joue souvent

avec Maude,

surtout quand ils veulent

faire fuir la visite.


HUGO

Il est où, le jeu de Risk?

Je vais aller le chercher.


STÉPHANIE

Euh...

T'as pas dit

que tu savais pas jouer?


HUGO

Justement, j'aimerais ça,

me pratiquer un peu

avant que Jack revienne.


STÉPHANIE

Qu'est-ce qui se passe

avec toi, Hugo?

Pourquoi tu tiens tant

à plaire à Jacques?


MÉLANIE

Moi, je le sais:

il est jaloux de Stanislas.


STÉPHANIE

Hein?


HUGO

Jacques l'appelait son gendre.

Il a jamais fait ça avec moi.


STÉPHANIE

Bien, là, c'est parce que

Stanislas est français!

C'est lui qui a utilisé

le terme gendre

quand Audrey

nous l'a présenté.

Jacques a trouvé ça tellement

drôle que c'est resté après.


HUGO

Ah! Bien, là,

c'est correct, d'abord.


MÉLANIE

Mais Jacques était quand même

plus proche de Stanislas...


STÉPHANIE

Mélanie.


HUGO

Je suis peut-être pas

le genre de gars parfait

pour Jack, mais pour toi, hein?

Hein, Steph?

Dis-le donc.


STÉPHANIE

Ah, c'est sûr!


HUGO

Bon, c'était facile, hein!


TOUS rient.


Pendant ce temps, dans le salon, MAUDE est étendue à l'envers sur le divan et mange du maïs soufflé.


MAUDE

(Se levant)

Qu'est-ce qu'ils font

dans ma chambre?

(Voyant le jeu de Risk sur le comptoir)

Là, s'ils comprennent pas

avec ça...


MAUDE vient pour ouvrir le jeu de Risk quand JACQUES, JULIEN A et MONSIEUR PRUD'HOMME reviennent dans la maison.


MAUDE

(Pour elle-même)

Il est encore là, lui!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Mets tes vers au frigo;

tu vas les conserver longtemps.


JACQUES

Ouais. Je suis pas sûr

que Stéphanie va apprécier

d'avoir une armée de vers

de terre dans son frigo.

Euh... veux-tu une bière?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ah, bien, oui, OK.


MAUDE fait des gros yeux à son père.


JACQUES

Bon. Il y avait du monde,

au salon, j'en reviens pas.


MAUDE

Papa, je suis en train de

préparer une partie de

Risk.

Est-ce que tu veux jouer?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ah, wow!

Moi, ça me tente!

Moi, j'adore ça,

le Risk.


Le cellulaire de MONSIEUR PRUD'HOMME sonne.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ah, excusez, ça doit être Marie

pour dire que les visites

sont finies.


JACQUES

Ils sont où, les trois autres?


MAUDE

Ils sont dans ma chambre.

Je les ai fait fuir

en les forçant à écouter

un film poche.


JACQUES

Hein?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Oh, wow! Hé!

Marie dit qu'elle va

prolonger la visite.

Il y a un client qui attend

sa femme pour une offre d'achat.


JACQUES

C'est une bonne

nouvelle.

Ça vous tente

de rester à souper?


MAUDE

Ahem!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Je dis pas non, certain!

Surtout si on joue à

Risk, hein!


MAUDE fait un faux sourire à MONSIEUR PRUD'HOMME.


MAUDE

Hum...

Euh, papa, on n'avait pas

quelque chose de prévu, ce soir?


JACQUES

Ah. Oui, c'est vrai.

Excuse-moi, ma pinotte.

Euh, Jean-Pierre,

désolé,

mais on est censés passer

du temps en famille.

On l'a promis aux enfants.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ah, pas de problème,

je comprends ça.

On se reprendra.


On entend un cri venant du salon. JACQUES se précipite dans le salon, où JULIEN A s'est planté l'hameçon de la canne à pêche derrière la tête.


JACQUES

Ah, non, je le savais!

Ah, non, Julien,

c'est pas vrai!


MAUDE

Qu'est-ce qui se passe?


JACQUES

Il s'est rentré un hameçon.

On s'en va à l'urgence!


JACQUES et JULIEN sortent.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ayoye. OK, euh...

Je pense qu'on va

vous laisser, hein?

Mélanie!


MAUDE est découragée.


C'est maintenant le soir et MONSIEUR PRUD'HOMME et MÉLANIE sont au casse-croûte.


MONSIEUR PRUD'HOMME

En tout cas,

je te félicite.

T'as survécu à toute une journée

sans cellulaire.


MÉLANIE

Oui, mais ça a vraiment pas

été facile.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ah, j'imagine.


MÉLANIE

Mais ça m'a donné le temps

de finir mes devoirs.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Bon! Hein, tu vois?


MÉLANIE

J'ai même pris de l'avance!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ah, oui? Bravo.

Je suis fier de toi.


MÉLANIE

Merci.

Pour me récompenser,

tu vas m'acheter un nouveau cell?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ah.


MÉLANIE

Mais quoi?

Je viens de vivre le pire

dimanche de toute ma vie.

Il me semble que

je le mérite, non?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Tu mérites...

que je t'aide à retrouver

le tien.

C'est bon, ça?


MÉLANIE

(Sarcastique)

Bien oui, c'est génial.

Mais si tu m'aides pour vrai

puis que tu chiales pas.

Même si...

je pense l'avoir jeté dans

le gros bac à vidange

sans faire exprès.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Oui.


Chez les Allard-Fraser, HUGO, MAUDE et STÉPHANIE jouent au jeu de la boulette.


HUGO

Euh, c'est un homme...

de sexe masculin.


STÉPHANIE

Comment ça se fait

que Jacques rappelle pas?

Il t'a pas dit

à quel hôpital il allait?


MAUDE

Non, mais c'est juste

un hameçon.

Julien va s'en remettre.


STÉPHANIE

Quand même, pauvre ti-loup.


HUGO

Youhou! Ma belle-maman

préférée.

Tu m'écoutes pas, là.


STÉPHANIE

Excuse-moi, Hugo,

mais j'ai pas la tête

à la boulette présentement.


MAUDE

En tout cas, là, on peut

vraiment dire

que notre journée

en famille

est ratée.


STÉPHANIE

Maude...

Je sais que tu tenais à ce

que la journée soit parfaite,

mais des imprévus,

ça arrive dans la vie.


MAUDE

Oui, mais on parle pas

d'un imprévu.

On parle de super full plein

d'imprévus.


STÉPHANIE

Tu trouves pas que des

journées full plein d'imprévus,

ça ressemble à une de nos

journées typiques en famille?


MAUDE

Tu trouves?


HUGO

Mets-en.

T'as full raison, belle-maman.


On entend la porte s'ouvrir.


VOIX DE JACQUES

On est là!


STÉPHANIE

Comment tu vas, mon trésor?


JACQUES mène JULIEN A dans le salon, qui a un grand bandage autour de la tête.


JACQUES

Un gros bandage

pour un si petit hameçon.


TOUS rient.


JULIEN A

C'est pas drôle! Arrêtez.


STÉPHANIE

Ah, t'as raison.

Excuse-moi, mon coco.


JACQUES

Comment t'as fait pour te

rentrer un hameçon dans la tête?


HUGO

Qu'est-ce que tu pensais

pogner ici?

Du saumon fumé?


TOUS rient sauf JULIEN A, qui vient pour partir.


MAUDE

Non, non, reste! On commence

une partie de boulette.


JULIEN A

OK. Mais si vous riez encore

de moi, je m'en vais.


STÉPHANIE

On rira pas,

promis, juré.


HUGO

Bon, bien, je vais

vous laisser en famille.


MAUDE

Ah, non, Hugo, reste.

Tu fais partie de la famille,

tu sais.


HUGO

Vous êtes sûrs?


JACQUES

Bien, là...

Tu passes ton temps ici, même

quand ta blonde est pas là.

J'espère que tu le sais

qu'on t'aime.


TOUS rient.


HUGO

Je vais rester, d'abord.


STÉPHANIE

Bon, Audrey s'en vient!


JACQUES

Yé!


TOUS rient.


JULIEN A

Ah, vous riez encore de moi!


JACQUES attrape JULIEN A au passage.


JACQUES

Envoye!

Pêche un mot.

Non, non, pige un mot!


TOUS rient.


Fin épisode


MAUDE

(S'adressant au public de l'émission)

Pour jouer ou revoir

des émissions,

rejoins-nous sur le web.


L'adresse du site web suivant: «tfo.org/subitotexto» apparaît.


Générique de fermeture



Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season

Résultats filtrés par