Universe image Subito Texto Universe image Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent and Sami are starting high school. Together, they try to ease into a foreign world, full of promise but also fraught with worries!

Official sitefor Subito Texto
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

No Match

Maude is annoyed that Damien is a bit too eager about Stéphanie, and will do whatever it takes to get him to back off. But hard-headed Damien is determined not to give up!



Production year: 2015

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Début générique d'ouverture


Titre :
Subito texto


Fin générique d'ouverture


MAUDE fait la vaisselle dans la cuisine pendant que sa mère répond à la porte.


STÉPHANIE

Non, non, non tu déranges pas.

On vient juste de finir

de souper. Entre!


DAMIEN et STÉPHANIE entrent et restent près de l'entrée du salon. MAUDE écoute tout en continuant d'accomplir sa tâche.


DAMIEN

Merci.


STÉPHANIE

Il se passe quelque

chose avec Audrey?


DAMIEN

Non, non. Ça va

très bien avec Audrey.

Non, j'ai décidé

de passer la chercher,

vu qu'on annonce de la pluie.


MAUDE se penche à la fenêtre pour voir le temps qu'il fait.


STÉPHANIE

Elle est déjà partie

pour l'aréna, Audrey.


DAMIEN

Ah? Bon, OK.

Ça m'a permis de venir

te saluer en passant.


STÉPHANIE

C'est très gentil d'avoir

pensé à venir la chercher.


DAMIEN

Ça m'a fait...

extrêmement plaisir.


MAUDE

(Se raclant la gorge)

Hum... Audrey doit t'attendre.

Ça fait déjà un petit bout

qu'elle est partie.


DAMIEN

Mais oui, il faut que j'y aille.

Eh! Que le temps passe vite

quand on est en bonne compagnie.


MAUDE soupire en entendant DAMIEN.


DAMIEN

Eh bien, à bientôt!


STÉPHANIE

À bientôt, Damien. Bye!


DAMIEN part et STÉPHANIE revient à la vaisselle avec MAUDE.


STÉPHANIE

Quoi?


DAMIEN

Mais là! Maman! Damien a

clairement un kick

sur toi!


STÉPHANIE

Hein?


Au casse-croûte de l'aréna, on organise le Gym-o-thon.


FRANK

Oublie ça. Il est trop tard

pour changer le nom

de l'activité.


MÉLANIE

Mais Frank, gym-o-thon,

ça sonne "gym motton".

Qu'est-ce qu'on va dire?

Eh! Bienvenue au "gym motton"!

Participez en grand motton

au "gym motton".

Voudriez-vous donner

un petit motton

pour encourager

votre "gym motton"?


FRANK

Je pense que les gens vont

passer par-dessus le titre.


MÉLANIE

Peut-être, mais comme

coordonnatrice des inscriptions,

je me sens obligée de dire que

c'est du très mauvais marketing.


FRANK

Merci, mais tu pourrais aussi

te concentrer sur ta tâche

et coordonner les inscriptions.


FÉLICIE

En passant, on a juste

16 personnes d'inscrites

pour l'instant.


MÉLANIE

Je l'avais dit:

très mauvais marketing.


FRANK

Avisez-vous les gens

que le casse-croûte offre

un menu santé gratuit pour

les inscrits au gym-o-thon?


MÉLANIE

Oui, mais c'est pas

un argument très convaincant.

D'autant que ton menu santé,

c'est sa seule qualité,

être santé.


FRANK

Que ferais-je sans tes belles

critiques constructives!

Bon, je retourne

au centre sportif.

Venez me voir s'il y a

un problème. OK?


Frank s'en va.


MÉLANIE regarde l'assiette que FÉLICIE a déposée sur la table.


MÉLANIE

Toi aussi, tu trouves dégueu

le repas santé de Guylaine?


FÉLICIE

Ouais, c'est ça.


MÉLANIE

Frank est parti,

on s'achète une grosse poutine,

il le saura pas!


FÉLICIE

Pas vraiment, non.

J'ai pas très faim.


Pourtant le ventre de FÉLICIE se manifeste bruyamment. MÉLANIE jette un regard suspicieux.


Dans le vestiaire de l'aréna, DAMIEN rejoint AUDREY.


DAMIEN

Salut championne!


AUDREY salue DAMIEN d'une tape dans la main.


DAMIEN

Excuse-moi, je suis passée

te chercher chez vous,

mais ta mère m'a dit

que t'étais déjà partie.


AUDREY

Voyons, tu as eu un gros

deux minutes de retard.

(Montrant l'écran de son téléphone)

As-tu vu ça?


DAMIEN

(Lisant le titre de la nouvelle)

"Audrey Allard-Fraser,

une athlète qui promet".

Ah! C'est l'entrevue que t'as

donnée au championnat régional?


AUDREY

Le journaliste vient

juste de la mettre en ligne.


DAMIEN

Je gage qu'il a dit

que t'étais la meilleure

athlète de la région.


AUDREY

Non, juste une des meilleures

athlètes de la région.


Pendant la discussion, DAMIEN enfile ses patins.


DAMIEN

Je le savais.

Bravo, championne!


AUDREY

Il y a déjà des lecteurs

qui ont commenté l'article.


DAMIEN

C'est pas étonnant.

Tu es une vraie star!

Qu'est-ce qu'ils disent?


AUDREY

(Lisant les commentaire sur son téléphone)

Euh...

"Bravo, Audrey. Tu es

une athlète inspirante".


DAMIEN

Je l'ai toujours dit.


AUDREY

"Continue ton beau travail.

On est fiers de toi".

"Elle est pas mal cute,

la patineuse".

"Mais elle a des gros...

mollets".


DAMIEN

Il y en a, des sans-génie!

Bon! Enweye, sur la glace,

mon athlète inspirante.

On embarque dans cinq minutes.


AUDREY a de la difficulté à accepter le dernier commentaire.


Pendant ce temps, au casse-croûte MÉLANIE et FÉLICIE poursuivent leur discussion.


MÉLANIE

Ouais, c'est un beau petit

concert de gargouillis

que ton ventre nous offre.


FÉLICIE

C'est juste des crampes.


MÉLANIE

Essaye pas. Je sais

que t'as faim.

T'as presque rien mangé ce midi.


FÉLICIE

C'est parce que j'ai pas

d'argent. T'es contente?


MÉLANIE

Si c'est juste ça,

je vais t'en prêter.


FÉLICIE

Je viens de te dire

que j'ai pas d'argent,

je veux pas avoir

des dettes en plus.


MÉLANIE

Tu souperas pas?

Tu finiras même pas le repas

santé dégueu de Guylaine?

(Parlant des assiettes déposées sur la table)

Ouache! Moi non plus,

dans le fond.


FÉLICIE

On va quand même pas

jeter ça à la poubelle.

Je vais ramener

le restant chez nous.

Ma mère aime ça,

la bouffe grano.


MÉLANIE

C'est génial, ça!

Comme ça, je me sentirai pas

coupable de manger ma poutine.


MÉLANIE s'approche du comptoir et voit FÉLICIE remonter son pantalon et replacer un billet de 20 dollars dans sa poche.


MAUDE et STÉPHANIE terminent de laver la vaisselle dans la cuisine, chez elles.


MAUDE

Il me semble

que c'est évident.


STÉPHANIE

Voyons donc!


MAUDE

T'as pas vu comment

il te regardait?


STÉPHANIE

Tu peux bien être

romancière, toi.

Tu as l'imagination très,

très fertile, ma fille.


MAUDE

Non. Je jure que j'ai rien

imaginé. Il te cruisait.


STÉPHANIE

Maude, les relations

interpersonnelles entre adultes

sont pas mal plus nuancées

qu'à l'école secondaire.


MAUDE

Maman! Damien prend

jamais sa voiture,

il se déplace tout

le temps en vélo.


STÉPHANIE

Sauf quand on annonce

de la pluie.


MAUDE

Euh... Regarde dehors.

Penses-tu qu'il va

pleuvoir bientôt, toi?


STÉPHANIE

Peut-être pas dans la demi-

heure qui suit, non.


MAUDE

En plus, il a clairement dit:

"eh, que le temps passe

vite en bonne compagnie!"

Tu peux pas dire

que c'était subtil.


STÉPHANIE

Voyons! C'est une formule

de politesse.

Tu sautes pas mal vite

aux conclusions, je trouve.


On retourne à l'aréna.


MAUDE arrive au casse-croûte où MÉLANIE attend pour prendre des inscriptions.


MÉLANIE

Salut! Es-tu venue

t'inscrire au "Gym motton"?


MAUDE

Non. Non, je cherche Damien.

Sais-tu quoi?

Il a un kick sur ma mère.


MÉLANIE

Cool. Sais-tu pourquoi Félicie

mange presque rien ces temps-ci?


MAUDE

En tout cas, je suis

contente de voir

que tu t'intéresses à ma vie.


MÉLANIE

Maude, est-ce qu'elle

se fait taxer?

Elle me dit qu'elle a pas

d'argent pour bouffer,

mais j'en ai vu qui dépassait

de la poche de son pantalon.


MAUDE

Peut-être qu'elle veut juste

utiliser cet argent

pour autre chose?


MÉLANIE

Ouais... J'avoue que

sa garde-robe a vraiment

besoin d'être rafraîchie.

Mais il me semble

que c'est pas si secret que ça.


MAUDE

Elle a peut-être juste pas

envie de manger, aussi.

Des fois, quand t'as mal

au ventre ou aux dents,

ça te coupe l'appétit.


MÉLANIE

Elle m'en aurait

parlé, franchement.

Oh, non...

C'est pas au ventre

qu'elle a mal.


MAUDE

C'est où?


MÉLANIE

Il faut que j'appelle ma mère!

Il faut tellement

que j'appelle ma mère!


MÉLANIE sort en courant pendant que DAMIEN entre en sifflant.



DAMIEN

(S'adressant au serveur)

Je vais vous prendre un autre

de vos excellents smoothies

kale et baies de goji.


MAUDE

Damien!

Oui... Ma mère fait dire

qu'elle aimerait ça

que tu passes chez nous

demain matin pour clarifier

certaines choses.


DAMIEN

C'est à propos d'Audrey?


MAUDE

Non, non. Vraiment pas,

vraiment pas, inquiète-toi pas.


DAMIEN

Je pense que je comprends.


MAUDE

Pour vrai?


DAMIEN

Tout à fait.

Dis-y que je vais passer.

Merci beaucoup.

T'es super, Maude.


DAMIEN prend son smoothie et recule lentement jusqu'à ce qu'il trébuche dans un tabouret.


Le lendemain matin, STÉPHANIE et ses deux filles prennent leur petit-déjeuner.


AUDREY

Même dans ces jeans, j'ai

l'air d'avoir des gros mollets.


STÉPHANIE

Franchement! Sais-tu

combien de filles rêveraient

d'avoir des beaux

mollets comme toi?


AUDREY

Sais-tu combien rêveraient

de pas les avoir?


MAUDE

T'es pas sérieusement en train

d'obséder sur tes mollets?


AUDREY

Tu peux bien parler avec

tes petits mollets de chevreuil.


STÉPHANIE

Vous avez toutes les deux

les plus beaux mollets en ville.


AUDREY

Maman arrête, un compliment

de mère, c'est pas un vrai

compliment.


STÉPHANIE

Comment ça, pas un vrai

compliment? Où tu vas?


AUDREY

Me changer.


La sonnerie de la porte retentit. STÉPHANIE se lève pour aller ouvrir.


STÉPHANIE

Pour la troisième fois?

(Dans l'entrée)

Damien?


MAUDE est restée seule à table et entend la conversation au loin.


DAMIEN

Pour toi!


STÉPHANIE

Pour moi?

Merci, c'est...

C'est une belle surprise!


STÉPHANIE marche vers la cuisine avec un bouquet de roses à la main. DAMIEN la suit.


STÉPHANIE

Est-ce qu'il y a une raison

particulière à ta visite?


DAMIEN

Maude m'a dit que tu voulais

qu'on prenne un peu de temps

pour jaser seul à seul.


STÉPHANIE qui fait couler de l'eau dans un vase, se retourne et jette un regard accusateur à MAUDE, qui vit un malaise.


STÉPHANIE et ses filles arrivent à l'école.


AUDREY

Oh, non! Tout le monde

me regarde.


MAUDE

Pour vrai, les autres

sont tellement stressés

par leurs propres complexes

qu'ils ont même pas le temps

de rire de tes mollets.


AUDREY

T'as raison, il faut

que j'aille me changer.


STÉPHANIE

Encore!


AUDREY s'en va pendant que MAUDE se dirige vers son casier, suivie de STÉPHANIE.


STÉPHANIE

En passant, merci

pour ta petite manigance

de ce matin avec Damien.


MAUDE

Ouais, excuse-moi.

Mais au moins, tu sais qu'il a

vraiment un kick sur toi.


STÉPHANIE

Pour le savoir, je le sais!

Il m'a même invité à dîner.


MAUDE

Hein?


STÉPHANIE

Tu vas voir, j'ai

une technique infaillible

pour le décourager pour de bon.



MAUDE

Technique infaillible?


STÉPHANIE

Je te le dis!

Même plus besoin de t'inquiéter,

encore moins de t'en mêler, OK?

Bonne journée!


MÉLANIE rejoint MÉLANIE aux casiers.


MÉLANIE

Maude! Je sais pourquoi

Félicie mange presque rien!

Observe!


FÉLICIE arrive justement près des casiers.


MÉLANIE

Allô, Féfé! Comment ça va?

As-tu mangé?


FÉLICIE

Euh, non.


MÉLANIE

T'es-tu préparé un lunch?


FÉLICIE

Je mange à la café.


MÉLANIE

Il me semblait

que t'avais pas d'argent.


FÉLICIE

C'est quoi, ton problème?

Reviens-en, de ce que je mange!


FÉLICIE s'en va.


MÉLANIE

(S'adressant à MAUDE)

As-tu remarqué la même

chose que moi?


MAUDE

Non, à part que t'es vraiment bizarre.


AUDREY s'approche de MAUDE et MÉLANIE.


AUDREY

OK, les filles, soyez sincères.

Est-ce que mes mollets ont

l'air gros dans ces pantalons?


MÉLANIE

(S'adressant à MAUDE)

Eille! Réveille, Mireille!

Félicie est anorexique!


AUDREY ET MAUDE

Hein?


MÉLANIE

J'ai parlé à ma mère,

qui est styliste,

soit dit en passant.

Elle m'a dit que Félicie

a vraiment le profil

des anorexiques.


AUDREY

Elle l'a vue quoi? Un gros

33 secondes dans toute sa vie?


MÉLANIE

J'ai aussi consulté plein

de sites qui confirment:

Félicie est perfectionniste,

elle est sportive,

elle vient de vivre

une rupture-


MAUDE

Mélanie! C'est elle,

qui a décidé de casser

avec Brandon-Lee.


AUDREY

Je suis certaine

que Félicie est pas anorexique.

Puis, les filles, mes mollets?


À l'heure du lunch, STÉPHANIE mange avec DAMIEN au casse-croûte de l'aréna.


DAMIEN

Merci d'avoir accepté--


STÉPHANIE

Soulève ton assiette,

s'il te plaît.


STÉPHANIE sort des serviettes humides de son sac et essuie la table.


DAMIEN

C'est vrai qu'il doit y avoir

une couple de microbes dessous.


DAMIEN est sur le point de piquer sa fourchette dans son repas.


STÉPHANIE

Tu penses pas sérieusement

mettre ça dans ta bouche

avant de l'avoir stérilisé?


Avec une serviette humide, STÉPHANIE essuie la fourchette de DAMIEN.


DAMIEN

Veux-tu stériliser

mes pois chiches aussi?


STÉPHANIE

Je suis désolée.

Depuis ma séparation,

j'ai... j'ai développé un trouble

obsessif avec les bactéries,

ça s'aggrave de jour en jour.


STÉPHANIE enfile des gants de caoutchouc.


STÉPHANIE

Bon! Là, je peux manger en paix.


DAMIEN dévisage STÉPHANIE qui prend son sandwich avec ses mains gantées.


STÉPHANIE

Il y a un problème?


DAMIEN

Non, pas du tout, non.

C'est juste que je te trouve...

complètement... Admirable.


À la table d'à côté, MAUDE qui s'est déguisée, espionne sa mère et DAMIEN.


STÉPHANIE

Admirable?

Comment ça, donc?


DAMIEN

Tu es tellement rigoureuse

et disciplinée.

Tu m'impressionnes, belle Stéph.

D'ailleurs, tu me fais penser,

je me suis pas lavé les mains.

Je reviens!


MAUDE s'approche de STÉPHANIE en retirant ses lunettes noires.


MAUDE

Bravo pour la technique

infaillible.


STÉPHANIE

Qu'est-ce que tu fais ici,

toi? Tu nous espionnes?


MAUDE

Une chance!

T'as visiblement

besoin de renfort.


STÉPHANIE

J'y arrivais, là.

Écoute, c'est pas

si facile que ça.

Il est hyper fin,

puis c'est le coach d'Audrey.


MAUDE

OK. Ça nous prend un plan.

Et on parle ici

de repoussoir total.


Dans la salle des pas perdus à l'école, MÉLANIE est assise à table avec FÉLICIE et AUDREY pour le lunch..


AUDREY

Ce serait juste un petit sondage,

genre: quelle paire de mollets

préférez-vous?


MÉLANIE

Sur le site web du journal?


FÉLICIE est concentrée sur son téléphone.


AUDREY

Ouais, regarde! Je publierais

ces quatre photos-là.

Toi, laquelle tu préfères?


MÉLANIE

Audrey, il y a des affaires

pas mal plus importantes dans

la vie que tes mollets pas gros.



FÉLICIE, agacée par la conversation se lève en soupirant.


AUDREY

(Voyant FÉLICIE partir)

Genre, inventer

des problèmes d'anorexie

à des filles qui en ont pas?


FÉLICIE a laissé son téléphone sur la table. MÉLANIE en profite pour y chercher des indices.


MÉLANIE

Je le savais.


Au casse-croûte, MAUDE et STÉPHANIE élaborent un plan.


STÉPHANIE

OK! Mais après, je fais quoi?


MAUDE

Fais juste me suivre.

Tu vas voir, ça va marcher.


DAMIEN revient des toilettes.


DAMIEN

Ah, Maude!


MAUDE

(Pointant DAMIEN du doigt)

Puis lui, hein? Qu'est-ce

qu'il fait encore là?

T'es déjà prête à remplacer

papa, c'est ça?


STÉPHANIE

Pas du tout!

Je suis loin d'être prête

à faire entrer un autre

homme dans ma vie.


MAUDE

Ben oui, me semble! Il est tout

le temps rendu à la maison!

Il t'apporte des fleurs puis là,

vous lunchez en cachette.


DAMIEN

Maude, je te trouve un peu

dure avec ta mère.

C'est pas facile

ce qu'elle vit, des fois.


MAUDE

Elle avait juste

à pas se séparer.


STÉPHANIE

Écoute, Damien. Maude est

très affectée par la séparation,

elle est en pleine rébellion.

En ce moment, c'est intense.


DAMIEN

Oui. Je vois ça.


STÉPHANIE

Damien... J'ai vraiment pas la tête

à ce qu'un autre homme

traîne dans les parages.


DAMIEN

Je comprends.

Mais j'ai une solution!

Chère Maude, on va se faire

une petite séance

d'atelier de communication.


STÉPHANIE regarde la scène, découragée. MAUDE prise au piège jette un regard à STÉPHANIE.


À la salle des pas perdus, MÉLANIE est sidérée devant le téléphone de FÉLICIE.


MÉLANIE

Pauvre Félicie!


AUDREY

Peut-on revenir à mon sondage?


MÉLANIE

Eille! Décroche!

Ça fait trois heures que tu radotes

que tes mollets sont obèses

pendant que Félicie

se trouve grosse!

Tu l'encourages

à être anorexique.


AUDREY

Toi aussi, décroche! Ça fait

trois heures que je te dis

que Félicie est pas anorexique.



MÉLANIE

Puis ça, c'est quoi?


AUDREY

Un tableau des valeurs

nutritives des aliments. Puis?


MÉLANIE

Puis? Puis? Puis si ça,

c'est pas une preuve

que Félicie est anorexique,

c'est quoi?


AUDREY

C'est une sportive!

C'est normal qu'elle calcule

ce qu'elle mange!

Moi aussi, je le fais.


MÉLANIE

On a déménagé en "moronnerie"

puis personne m'a avertie?


AUDREY

Calme-toi! Une veine

dans ton front qui

est sur le bord d'exploser.


MÉLANIE

Mais, il y a une élève

en danger dans l'école

et je suis la seule

à m'en préoccuper.


AUDREY

Ben va la voir et demande-lui

si elle a volontairement

arrêté de manger!


MÉLANIE

Je peux pas! J'ai lu

que les anorexiques,

il faut pas les confronter

directement.


AUDREY

Je sais pas, Mélanie.

Va en parler à...


MÉLANIE se lève et s'en va.


AUDREY

Bon...


DAMIEN commence son atelier de communication avec MAUDE.


DAMIEN

On va commencer

par l'exercice du miroir.

Toi, tu fais comme si

t'étais moi, puis moi,

je fais comme si

j'étais toi. T'es prête?


DAMIEN ferme les yeux et respire.


DAMIEN

(Imitant MAUDE)

Je trouve juste ça trop rapide.


MAUDE

Hein, de quoi?


DAMIEN

Il faut que tu fasses

comme si t'étais moi.


MAUDE

Qu'est-ce que tu trouves

trop rapide, Maude?


DAMIEN

J'aime pas ça

que tu cruises ma mère.


MAUDE

Ah? Tu penses

que je cruise ta mère?


DAMIEN

Eh bien, là! C'est évident!

Ça prend pas un bac en génie

pour se rendre compte de ça!


STÉPHANIE

Eille, tu l'as bien! C'est

tout à fait le genre de Maude

de dire ça.


MAUDE

(S'adressant à Stéphanie)

Rapport?


DAMIEN

Reste dans mon personnage.


MAUDE

(Se raclant la gorge)

Maude, je voudrais pas

te traumatiser encore plus,

c'est pour ça que je vais

laisser ta mère tranquille.


DAMIEN

Mais non, fais pas ça!

Je me sentirais bien trop mal

d'empêcher ma mère

d'avoir un nouveau chum.

Je peux pas toujours juste

penser toujours à moi.


STÉPHANIE se prend la tête en entendant les propos de DAMIEN.


MAUDE

Mais il faut aussi que

je comprenne que ma mère--


STÉPHANIE

Bon. Il faut que je retourne

préparer mon prochain cours!

Je pense qu'on a fait le tour.


DAMIEN

C'est un bon premier pas.

C'est important que Maude

exprime ses besoins

autrement que

par la confrontation.


MAUDE

J'avoue qu'en ce moment,

j'en ai des grosses,

grosses envies

de confrontation.


DAMIEN

Oui, j'en doute pas.

C'est pourquoi on va reprendre

l'exercice ce soir.


MAUDE soupire en se prenant la tête.


Plus tard chez STÉPHANIE, AUDREY tient une tablette pour montrer le genre de costume qu'elle veut porter à DAMIEN.


DAMIEN

Je comprends pas.


AUDREY

Je voudrais que ce soit ça,

mon nouveau costume de compé.


DAMIEN

Des pantalons noirs?


AUDREY

Oui. Il y a plein

de patineuses qui en portent.


DAMIEN

Changer drastiquement

de costume, ça veut dire

changer de musique,

changer de routine.

C'est tout changer!


AUDREY

Oui, c'est ça que je veux

aussi, si t'es d'accord.


DAMIEN

Es-tu en train de remettre

mon jugement en question?


AUDREY

Non, au contraire. T'es

le meilleur coach que j'ai eu.


DAMIEN

Mais?... Il y a quelque chose

que tu me dis pas, là.


AUDREY

C'est parce que j'ai

des gros mollets!

C'est encore pire

dans des collants beiges.

C'est pour ça que je veux

des pantalons noirs, ça amincit.


DAMIEN

Voyons donc!

C'est dans ta tête, ça!

C'est pas avec

des pantalons noirs


AUDREY

Est-ce que je peux

que commencer par essayer,

voir si j'aime ça.

s'il te plaît?


DAMIEN

OK...

Je vais t'envoyer

l'adresse d'une couturière

qui en loue, pas loin.

Va les essayer puis viens

me rejoindre à l'aréna.


AUDREY

OK, parfait! Merci!


DAMIEN prend son téléphone pour chercher l'adresse pendant que AUDREY quitte la cuisine.


MAUDE entre au moment où AUDREY sort.


MAUDE

Maman est là?


AUDREY

Non, il fallait qu'elle passe

chez le nettoyeur. Bye!


MAUDE aperçoit DAMIEN dans la cuisine.


MAUDE

Qu'est-ce que tu fais là?


DAMIEN

Je suis venu poursuivre

l'exercice du miroir.

C'est important pour moi

que tu reconstruises

ton bien-être intérieur.


MAUDE

Damien, mon bien-être

intérieur est correct.

Il veut juste te dire d'arrêter

de cruiser ma mère.

T'as aucune chance.


DAMIEN

Veux-tu dire qu'elle a

un autre homme dans sa vie?


MAUDE

Oui! Oui, c'est ça,

c'est Frank.

Ils ont déjà eu

une petite histoire,

je pense que c'est pas fini.


DAMIEN

Bon, OK.

Je déclare forfait.

J'ai pas l'intention

d'aller jouer dans

les plates-bandes de Frank.

Bye, Maude.


DAMIEN s'en va l'air piteux.


MAUDE

Bye.


Dans le couloir, près des casiers, FRANK et MÉLANIE discutent en marchant.


FRANK

C'est gros, quand même.

T'es sûre de ce que t'avances?


MÉLANIE

Sûre: ça fait deux jours

que je l'espionne.


FRANK

Pourtant, elle avait vraiment

l'air sensibilisée

par le Gym-o-thon et les saines

habitudes de vie.


MÉLANIE

Frank! Les personnes

anorexiques savent pas

qu'elles sont pas saines.


MÉLANIE et FRANK aperçoivent FÉLICIE qui arrive à la salle des pas perdus.


MÉLANIE

Holy moly!

Elle a déjà commencé

à maigrir!


FRANK

Euh... T'es sûre

que c'est pas ta tête

qui commence

à te jouer des tours?


MÉLANIE

(Regardant FRANK droit dans les yeux Oh, non! Pas toi aussi! Je commence à en avoir ma claque de passer pour une hystérique parano. Félicie est anorex... [MÉLANIE se retourne pour pointer FÉLICIE et constate que FÉLICIE récupère les aliments abandonnés sur les tables.)


FRANK

Pour une anorexique,

elle a l'air d'avoir

un pas pire appétit, je trouve.


MÉLANIE

Je te jure que ça fait

deux jours qu'elle mange pas.


FRANK

Visiblement, elle mange

quand t'as le dos tourné.


MÉLANIE

Je sais!

Félicie est pas anorexique!

Elle est boulimique!


FRANK

Je... Je t'avoue que je sais

plus quoi penser.


MÉLANIE

Non, on n'a plus le temps de

penser, il faut appeler la DPJ.


FRANK

Wow, wow! Du calme!

De toute manière, l'anorexie,

c'est pas le mandat de la DPJ.


MÉLANIE

Regarde! Elle s'en va

aux toilettes,

c'est clair qu'elle va

se faire vomir.


FRANK

Mélanie, peux-tu me laisser

réfléchir deux--


AUDREY arrive au même moment.


AUDREY

On n'a pas deux secondes!


AUDREY

Mélanie, j'ai une petite

demande pour le sondage.

Peux-tu prendre une photo de moi

avec mon nouvel uniforme?

Je veux voir si ça amincit

mes mollets.


MÉLANIE

Audrey! On s'en fout

de tes mollets, de tes genoux

et de ton mou de bras! Arrête

de gosser tout le monde avec ça.

Pis dé-cro-che!


AUDREY

Un petit cours de gestion

du stress, ça te tente pas?

Ça te ferait du bien!


MÉLANIE

Tiens-toi loin de Félicie!

T'es une très mauvaise

influence pour elle!


AUDREY

Pardon?


FRANK

Les filles, c'est-y nécessaire,

la scène de ménage?


AUDREY s'en va, outrée.


FRANK

Bon, je vais aller m'informer

sur la meilleure stratégie

à adopter avec Félicie,

je suis trop embêté.


MÉLANIE

Mais ça va prendre

bien trop de temps!


FRANK

En attendant, va suer

au gym-o-thon,

va faire le tour

de l'école en courant,

va pleurer aux toilettes

s'il faut, mais calme-toi!


FRANK laisse MÉLANIE seule dans le couloir.


MÉLANIE frappe à la porte des vestiaires de l'aréna.


MÉLANIE

Audrey? Tu m'as textée?


AUDREY

(À travers la porte)

Oui. Es-tu calmée?


MÉLANIE

Oui. Je viens d'aller un quart

de kilomètre au gym-o-thon.


AUDREY

(À travers la porte)

Wow! Un quart de kilomètres,

tu dois être brûlée pour vrai!

OK, rentre.


MÉLANIE expire un grand coup et pousse la porte.


Un comité d'accueil attend MÉLANIE dans le vestiaire : AUDREY, FRANK et FÉLICIE.


FRANK

Salut.


MÉLANIE

Allô, groupe.


FÉLICIE

Comme ça, Audrey a

une mauvaise influence sur moi

parce que je suis anorexique?


MÉLANIE

Non. Parce que

t'es boulimique.


FÉLICIE

Mélanie, coudonc!

Tu capotes!


FRANK

OK! OK!

Time-out,les filles.

Mélanie, pendant que j'y pense,

la prochaine fois

que tu te trouves dans

une situation de ce genre,

c'est l'infirmière que tu vas

voir, c'est ce qu'on m'a dit.


MÉLANIE

Ah? C'est noté.


FRANK

Là, réglez ça,

mais oubliez pas

que j'ai besoin de vous à

l'accueil du Gym-o-thon ce soir.


MÉLANIE

Merci de me laisser

toute seule avec ça.


FRANK

Inquiète-toi pas, Mélanie.

Félicie est hors de danger.


FRANK s'en va, laissant MÉLANIE avec son malaise.


MAUDE prépare une salade dans la cuisine quand STÉPHANIE arrive.


MAUDE

Il a enfin compris!

Il va te laisser tranquille.


STÉPHANIE

Hein? J'ai plus besoin

de prendre un autre rendez-vous

avec lui pour m'expliquer

avec des gants blancs

pour pas lui faire de peine?


MAUDE

Non, il a dit et je cite:

"je déclare forfait".


STÉPHANIE

Ah? Comment il était?

Triste? Un petit peu triste?

Pas triste du tout?


MAUDE

Il avait l'air déçu.

Pas mal déçu, même.

Il a dit...


Le téléphone de STÉPHANIE sonne.


MAUDE

Please! Please,dis-moi que

c'est pas lui qui appelle!


STÉPHANIE

Allô, Frank?

Bien et toi?

Me parler? Oui. Mon Dieu,

qu'est-ce qui se passe?

Damien t'a dit quoi?


STÉPHANIE regarde MAUDE du coin de l'oeil.


Dans les vestiaires de l'aréna, la conversation se poursuit entre MÉLANIE, FÉLICIE et AUDREY.


MÉLANIE

(S'adressant à FÉLICIE)

T'es sûre que t'es pas

anorexique?


FÉLICIE

Oui.


MÉLANIE

Ni boulimique?


FÉLICIE

Oui. Je nourris

des chats errants.

C'est pour ça

que je mange moins.


MÉLANIE

Hein?


AUDREY

Je te l'avais dit

que t'étais dans le champ.


MÉLANIE

Toi, miss gros mollets!

Ça fait que tout ça :

j'ai pas faim, j'ai mal

au ventre, j'ai pas d'argent...

C'était tout pour une histoire

de petits minous?


FÉLICIE

Au début, je nourrissais

juste une femelle

qui venait d'accoucher.

Je donnais mes lunchs.

Mais des matous ont commencé

à venir lui voler sa bouffe.

J'ai été obligée d'acheter

de la nourriture en

full grosse quantité...


MÉLANIE

Puis t'as dépensé

toute ton allocation.


FÉLICIE

Genre.


MÉLANIE

Pourquoi tu m'as rien dit?


FÉLICIE

J'avais peur que toute

l'école le sache

puis que les chats

finissent à la SPCA.


AUDREY

On est loin d'une histoire

d'anorexie, hein?


MÉLANIE

J'avoue, mais c'est quand même

pas perdu, tout ça.


AUDREY

Qu'est-ce que tu veux dire?


MÉLANIE

Grâce à moi,

tout le monde connaît

les symptômes de l'anorexie,

maintenant. Même Frank.


AUDREY

Tu pourrais quand même

t'excuser.


MÉLANIE

Pourquoi je m'excuserais

d'avoir voulu sauver mon amie?


FÉLICIE

C'est vrai.

Si j'avais vraiment été malade,

j'aurais aimé que quelqu'un

s'inquiète comme toi.


MÉLANIE

Et vlan, dans tes mollets!


AUDREY est choquée.


MAUDE se sent mal en écoutant la conversation que STÉPHANIE a au téléphone.


STÉPHANIE

(Au téléphone)

Désolée encore

pour le malentendu.

OK. Bye, Frank.


MAUDE

Puis, qu'est-ce qu'il a dit, Frank?


STÉPHANIE

Qu'est-ce qu'il a dit,

qu'est-ce qu'il a dit...

En gros, il m'a fait savoir

qu'il était pas mal

surpris d'apprendre

de la bouche de Damien

qu'on était presque

un couple, lui puis moi.


MAUDE

Mais c'était pas comme

si je l'avais planifié!

C'est Damien qui retontit ici

avec son atelier de miroir

qu'il voulait qu'on finisse.


STÉPHANIE

Peut-être, mais t'es allée

trop loin en impliquant Frank,

qui a dit à Damien que t'avais

tout inventé, en passant.


MAUDE

OK, mais je l'ai

fait pour toi.

T'es pas capable de lui dire

une fois pour toutes

que tu veux rien savoir de lui.


STÉPHANIE

Parce que c'est délicat, Maude!

Je t'ai tout expliqué ça!


MAUDE

Coudonc! Es-tu en train

de succomber à son charme?


STÉPHANIE

Voyons donc! Non.

Ben non, qu'est-ce

que tu racontes?


MAUDE

OK! Appelle-le, d'abord.

Tout de suite!

(En tendant le téléphone)

Dis-lui qu'il t'intéresse

pas pantoute.


STÉPHANIE

T'as raison, ma grande.


DAMIEN parle au téléphone dans le vestiaire de l'aréna.


DAMIEN

(Au téléphone)

Tu veux me clarifier ce que

Maude a voulu me clarifier,

mais qui était pas clair-clair?

OK, je comprends.

Je vais passer te voir.

Bye, Stéph.


AUDREY rentre avec son costume habituel.


DAMIEN

Tu voulais pas me montrer

ce que ç'a l'air

quand tu l'as sur le dos?


AUDREY

Mes mollets ont l'air encore

plus gros là-dedans.

Je sais plus quoi faire.


DAMIEN

Je suis tombé sur un sondage

de mollets sur Internet.


AUDREY

Je sais, c'est le mien.


DAMIEN

Non, moi, c'est la firme

Damien et Damien.

(Montrant des photos)

Laquelle de ces quatre paires

de mollets tu préfères?


AUDREY

Elles sont toutes correctes.

Mais si j'avais à choisir,

je prendrais la quatrième.

La deuxième,

ils sont trop maigres.


DAMIEN rigole en tenant son téléphone.


AUDREY

Quoi?


DAMIEN

Veux-tu savoir

à qui appartiennent

tous ces beaux mollets dodus?


AUDREY

À qui?


DAMIEN

Première paire:

Eugénie Bouchard.


AUDREY

Pour vrai?


DAMIEN

Oui, pour vrai. Deuxième

paire: Taylor Swift.


AUDREY

C'est les mollets

de Taylor Swift

que je trouvais trop maigres?


DAMIEN

Oui! Troisième paire:

Joannie Rochette.

Et veux-tu savoir

à qui appartiennent

les mollets que t'as choisis?


DAMIEN désigne du doigt AUDREY, en souriant.


AUDREY

Non?


DAMIEN

Oui!


AUDREY

Tu veux dire que j'ai

choisi mes propres mollets?


DAMIEN

Mais oui!


AUDREY

Je te crois pas!


DAMIEN

(Montrant une photo)

Tu vois, regarde!


AUDREY

(Prenant le téléphone)

Attends... Mais non!


DAMIEN

Oui! Regarde! C'est toi!


Au casse-croûte, FÉLICIE, MÉLANIE et MAUDE discutent.


MÉLANIE

Tu devrais aller les espionner.


MAUDE

J'y ai pensé, mais ma mère

s'est assurée de pas me dire

où ils sont.


FÉLICIE

Inquiète-toi pas. Je suis

sûre qu'elle est en train

de mettre les points

sur les i, à ton Damien.


MAUDE

Tu comprends pas, c'est

un champion de la ténacité.


FÉLICIE

Il s'entendrait

bien avec Mélanie.


MÉLANIE

(Riant jaune)

Ha, ha, ha.


MAUDE

Que vas-tu faire finalement,

avec tes chats errants?

Tu peux pas les nourrir

pour toujours.


FÉLICIE

Je vais essayer

de leur trouver un refuge.


MÉLANIE

Qui va adopter 15 chats

d'un coup? Bonne chance!


STÉPHANIE arrive dans le casse-croûte, accompagnée de DAMIEN.


STÉPHANIE

Maude, je pensais

qu'on s'était dit

que tu m'attendais à la maison?


MAUDE

Ouais. J'aide Félicie

avec son projet de chats.


FÉLICIE

Euh, oui. J'ai besoin

d'un refuge

pour 15 chats errants

que j'ai retrouvés


DAMIEN

Voyons donc! Mon beau-frère

vient de s'ouvrir un refuge,

justement. Veux-tu

que je l'appelle?


FÉLICIE

Vous feriez ça?


DAMIEN

Mais oui!


DAMIEN s'éloigne.


FÉLICIE

Wow! Il est donc bien cool!


STÉPHANIE

Il est surtout très,

très gentil.


MAUDE

Est-ce que vous avez mis

les choses au clair?


STÉPHANIE

Oui, Maude. Tout est clair,

clair, clair.

Je te promets que j'hésiterai

plus jamais autant

la prochaine fois.


DAMIEN

(Revenant près de la table)

C'est réglé. Il va les prendre

toute la gang, mon beau-frère.


FÉLICIE

Ah? Mais c'est donc bien

génial! Merci!


DAMIEN

Quand je peux aider...


STÉPHANIE

D'ailleurs,

je t'ai pas remercié

pour Audrey puis ses mollets.

Je t'avoue que tu m'as épaté.


DAMIEN

Mais je suis épatant, aussi.

Je sais que tu as dit

que je t'intéressais pas,

tu vas voir, tu vas finir

par te laisser séduire.


STÉPHANIE

On gage?


MAUDE

Euh, encourage-le pas!


DAMIEN

On gage combien?


STÉPHANIE

Mais non!


MAUDE soupire, découragée.


Fin de l'épisode


MAUDE

(S'adressant au public de l'émission)

Des jeux, des défis

et des missions t'attendent

sur notre site!


MAUDE lance une invitation pendant que l'adresse internet suivante apparaît : tfo.org/subitotexto


Générique de fermeture



Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season

Résultats filtrés par