Universe image Subito Texto Universe image Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent and Sami are starting high school. Together, they try to ease into a foreign world, full of promise but also fraught with worries!

Official sitefor Subito Texto
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

To Gossip or Not to Gossip?

Marc-O´s mom is away on a trip, and he´s spending the week at… Nicole Préfontaine´s! He sure hopes no one finds out.



Production year: 2015

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Début générique d'ouverture


Subito texto


Fin générique d'ouverture


MÉLANIE est à la salle des pas perdus. MARC-O et MADAME PRÉFONTAINE passent à côté d'elle.


MADAME PRÉFONTAINE

(Riant)

Oh, Marc-O, je pensais pas

que tu étais aussi drôle.

Oh...


MARC-O

Qu'est-ce qu'il y a?


MADAME PRÉFONTAINE

As-tu remarqué

si j'ai fermé

la fenêtre du salon

avant de partir?


MARC-O

Je suis pas mal sûr

que vous l'avez laissée ouverte.


MADAME PRÉFONTAINE

Oh, non!


MARC-O

Parce que c'est moi

qui l'ai fermée!


MADAME PRÉFONTAINE

(Riant)

Ah, mon tannant.

Ah, tiens,

avant que j'oublie.


MADAME PRÉFONTAINE donne un petit sac à MARC-O.


MARC-O

C'est quoi ça?


MADAME PRÉFONTAINE

Une petite collation surprise

que je t'ai préparée.

Pour te donner des forces

pour ton examen d'histoire.


MARC-O

Wow. Merci.


MADAME PRÉFONTAINE

Bon, bien,

à plus tard, mon grand.


MADAME PRÉFONTAINE partie, MÉLANIE court vers MARC-O.


MÉLANIE

(Propos en anglais et en français)

Oh, my god!

Marc-O!

Qu'est-ce qui vient

de se passer, là?

Tu as été adopté

par madame Préfontaine ou quoi?


Au secrétariat, GEORGES est au téléphone.


GEORGES

Oui.

Oui, c'est exactement ça.

Bien, parfait. Merci beaucoup.

Bonne journée.


HUGO entre au secrétariat avec les bras remplis de vêtements.


HUGO

Georges!


GEORGES

Eh

boy.


HUGO

Je pourrais laisser ça dans

votre bureau jusqu'au dîner?


GEORGES

Euh... Bien, oui.

Mets ça là. Non, à droite.

L'autre...

Non, non, par ici.

Ici. Mets ça là, là.

Tiens.


HUGO

Merci.


GEORGES

Qu'est-ce que tu vas

faire avec tout ça?


HUGO

Ah, ça, c'est parce

que j'ai été choisi

pour faire de la figuration

sur le nouveau film de GLT.


GEORGES

GLT,

c'est quoi ça?

Un sandwich

gazon, laitue, tomate?


HUGO

Non, GLT, c'est pour

Guillaume Lemay-Thivierge.


GEORGES

Ah, oui?


HUGO

Oui!


GEORGES

Hé, bien, félicitations.


HUGO

Merci.


GEORGES

Et c'est quoi, le film?


HUGO

Ça s'appelle Rétro.

C'est l'histoire d'un gars

qui remonte dans le temps

pour aller sauver sa blonde en

faisant des courses de calèches.

Et ils ont besoin des jeunes

pour les scènes d'écurie donc...


GEORGES

OK. Et toi, tu vas porter

tous ces costumes-là?


HUGO

Bien, non. Sinon, je vais

avoir bien trop chaud.


GEORGES

Bien, pourquoi

ils t'ont donné ça d'abord?


HUGO

Ah, ça,

c'est parce que

tous les autres figurants

sont tombés malades.


GEORGE s'éloigne brusquement du paquet de vêtements.


GEORGES

Malades? Ah, non...

Genre gastro?


Pendant ce temps, à la salle des pas perdus, MARC-O répond à MÉLANIE.


MARC-O

Bien, non!


MÉLANIE

Marc-O.

Regarde-moi bien dans les yeux,

je te laisserai pas tranquille

avant de savoir ce qui se passe

entre madame Préfontaine et toi.

Je te le jure.


MARC-O

Bon, OK, ma mère est partie

en Floride pour s'occuper

de ma grand-mère qui vient

juste de se faire opérer.


MÉLANIE

OK...


MARC-O

Et elle voulait pas que

je passe la semaine tout seul.


MÉLANIE

OK...


MARC-O

Ça fait que

madame Préfontaine a accepté

que je reste chez elle

jusqu'à vendredi.


MÉLANIE

(Propos en anglais et en français)

Oh, my god!

Hé, pauvre Marc-O.

Déjà que tu es pas

trop cool,

c'est vraiment rien

pour t'aider.


MARC-O

Qu'est-ce que tu veux dire?


MÉLANIE

Bien, là, Marc-O...

Habiter avec un prof,

c'est assez pour faire baisser

la cote de popularité

de n'importe qui.

Si le monde ici

apprend ça,

tu vas vraiment devenir le gars

le moins cool de toute l'école.


MARC-O

Bien, si tu le dis pas,

ils le sauront pas.


MÉLANIE

Ish... je peux bien essayer,

mais ça va être vraiment dur

de pas m'échapper, ça, c'est...


Au secrétariat, HUGO répond à GEORGES.


HUGO

Sûr, sûr, c'est pas la gastro.


GEORGES

Bien, c'est quoi d'abord?


HUGO

Ils pensent que c'est

une intoxication alimentaire.

Les figurants ont mangé le même

sandwich au poulet à l'essayage.


GEORGES

Et toi, tu en as pas mangé?


HUGO

J'avais mon lunch.


GEORGES

OK, fiou!


HUGO

Ça fait qu'il manque

quand même

douze figurants

pour le tournage de demain.


GEORGES

C'est demain?


HUGO

Oui. Après l'école.


GEORGES

Eh

boy!

Pas le temps de niaiser.


HUGO

Exact. Je vais faire des

auditions sur l'heure du dîner.

Il faut absolument

que je trouve dix écuyers

et deux aubergistes

qui rentrent dans les costumes.


GEORGES

Hé, moi, le

casting,

ça m'a toujours intéressé.

Bien, je pourrais

peut-être être ton assistant.


HUGO

Hein? Bien, OK!

Avec plaisir, Georgie!

Yes, sir!


HUGO et GEORGES se serrent la main.


GEORGES

Tu es sûr c'est pas la gastro?


HUGO

Oui, oui,

il n'y a pas de problème.


GEORGES

Des fois...


HUGO

Je te jure.


Plus tard, HUGO rencontre JULIE-PIER aux casiers.


HUGO

Hé, Julie-Pier!

Ça te tenterait,

toi, d'être figurante

dans le prochain film

de GLT?


JULIE-PIER

C'est quoi, ça, GLT?

Une marque d'auto?


HUGO

GLT, c'est pour

Guillaume Lemay-Thivierge.


JULIE-PIER

Hein? Bien, oui,

c'est sûr que ça me tente!

Tu sais que j'ai déjà joué

à la télé, hein?

La caméra m'aime,

il paraît.


HUGO

La caméra t'aime? Wow.


JULIE-PIER

Qu'est-ce qu'il faut

que je fasse?


HUGO

Il faut juste que tu viennes

passer les auditions

au salon étudiant

sur l'heure du dîner.


JULIE-PIER

C'est toi qui fais

passer les auditions?


HUGO

Oui.


JULIE-PIER

Wow.

Tu es vraiment hot.


Merci.

Toi aussi, tu es hot.


JULIE-PIER

Je le sais.

Pourquoi?


HUGO

Bien, parce que...

parce que tu as réussi

à terminer le test de français

en une demi-heure!


JULIE-PIER

Ah, bien, c'était des choix

de réponses, ça va hyper vite.


HUGO

Bien, moi,

après une demi-heure

j'avais répondu

à trois des dix questions.


JULIE-PIER

Comment ça, dix questions?

Il y en avait juste cinq.


HUGO

Bien, cinq d'un bord

et cinq de l'autre.

Ça fait pas dix ça?


JULIE-PIER

(Catastrophée)

J'ai oublié

de tourner la feuille.


HUGO

Bien, oui. Dix questions,

deux bords, c'est bien ça.


JULIE-PIER

Ah, non,

c'est pas vrai!

Je peux pas couler

un test de français à 50%!


MADAME PRÉFONTAINE passe devant JULIE-PIER.


JULIE-PIER

Oh, madame Préfontaine!


MADAME PRÉFONTAINE

Euh, oui?


JULIE-PIER

Je me demandais

si vous pourriez pas

me redonner

ma copie d'examen?


MADAME PRÉFONTAINE

Pourquoi faire?


HUGO

C'est parce que Julie-Pier,

elle a oublié--


JULIE-PIER

(Interrompant HUGO)

D'écrire mon nom!

Oui, je pense

que j'ai oublié

d'écrire mon nom

sur ma copie.


MADAME PRÉFONTAINE

Ah, je comprends.

Je suis distraite, moi aussi.

J'oublie de fermer les fenêtres,

de verrouiller les portes.

Des fois, on est contents

d'avoir quelqu'un

pour vérifier

derrière nous, hein?

Ah, tiens, tiens,

regarde. Julie-Pier.

Tu n'as pas à t'en faire,

ta feuille est bien identifiée.


JULIE-PIER

Merci...


MADAME PRÉFONTAINE s'en va.


HUGO

Tu voulais pas lui dire?


JULIE-PIER

Jamais de la vie!

Il faut que

je sois parfaite

pour me qualifier

pour le Méritas du français.

Déjà que Maude m'a volé le titre

de la reine du français,

je laisserai pas

passer ça en plus.


HUGO

Qu'est-ce que

tu vas faire d'abord?


JULIE-PIER

Il doit y avoir un moyen

de récupérer ma copie.

Toi, là, tu... t'en souviens-tu

des cinq dernières questions?


HUGO

Yes!Je les ai lues tellement

de fois avant de répondre.


JULIE-PIER

Yes,comme ça, je vais pouvoir

répondre dans ma tête

et remplir la feuille

en trois secondes...

quand je vais

l'avoir volée.


Un peu plus loin aux casiers, MARC-O croise BRANDON-LEE.


BRANDON-LEE

Man,Mélanie m'a dit

que tu habitais

chez madame Préfontaine!


MARC-O

Maudit.


BRANDON-LEE

Hé, je sais pas ce que je

donnerais pour être à ta place!


MARC-O

Tu voudrais être à ma place?


BRANDON-LEE

Bien, oui!


MARC-O

Je pensais qu'habiter

avec un prof de l'école,

c'est ce qui rendait

le moins cool au monde.


BRANDON-LEE

Je pourrais voler ses clés,

cacher ses chats.

Faire déborder son évier.


MARC-O

Woh, c'est chien ça.


BRANDON-LEE

Peut-être,

mais c'est vraiment cool.


MARC-O

OK, donc, selon toi,

pour être plus cool,

il faudrait que je fasse

des affaires de même?


BRANDON-LEE

OK, on peut trouver autre

chose aussi, attends.


MÉLANIE court vers MARC-O.


MÉLANIE

(Propos en anglais et en français)

Oh, my god,

Marc-O!

Tu vas capoter.


MARC-O

Je pensais

que tu essayerais de pas dire

à tout le monde que j'habite

avec madame Préfontaine.


MÉLANIE

Ah, oui, écoute,

j'ai vraiment essayé,

mais j'ai pas été capable,

ça fait que je l'ai dit

à tout le monde.


MARC-O

Bien, là!


MÉLANIE

Mais c'est pas grave.

Parce que j'ai trouvé comment

transformer ça en opportunité.

Grâce à moi,

tu vas devenir

le gars le plus cool

de toute l'école.


BRANDON-LEE

Bien, là,

charrie pas.


MÉLANIE

Ce soir,

tu es l'invité d'honneur

à une de mes fameuses soirées

"Pop-corn et potins".


MARC-O

C'est quoi, ça?


MÉLANIE

Bien, on se rencontre

au salon étudiant après l'école,

on se fait du pop-corn

et on raconte des potins,

ou des secrets, ou des affaires

qu'on n'est pas sensés savoir,

mais qu'on sait pareil

et c'est full le fun!


MARC-O

Qu'est-ce

que je viens faire là, moi?


MÉLANIE

Bien, toi,

tu viens pour parler

dans le dos

de madame Préfontaine.


MARC-O ET BRANDON-LEE

Hein?


MÉLANIE

Il y a deux fois plus de monde

attending que d'habitude.

Ça va être malade.


BRANDON-LEE

Moi aussi, je veux venir.


MÉLANIE

Ah, cool, OK, je vais

t'ajouter à notre groupe secret

sur Facebook, parce que

c'est sur invitation seulement.


BRANDON-LEE

OK. C'est

chill.


MÉLANIE

Et oublie pas

de répondre au sondage:

"Que voulez-vous savoir

sur madame Préfontaine?"

C'est pour lui donner des idées.


MARC-O

Woh, minute!

Moi, de toute façon,

je pense que...

j'ai quelque chose ce soir,

oui, de super important.


MÉLANIE

Hein? Woh, woh!

Non, non, non.

J'ai déjà créé l'évènement.

Tu es obligé de venir.

Tu as pas le choix.


MARC-O

Comment ça?


BRANDON-LEE

Parce que si tu veux pas, tu

vas passer pour un gros

loser.


MÉLANIE

Et tout le monde va penser

que tu prends le bord des profs.


MARC-O

Ah, oui?


BRANDON-LEE

Marc-O, c'est

ta seule chance de devenir

presque le plus cool

de l'école, profites-en.


MÉLANIE

Ça va être le fun!


Au salon étudiant, HUGO et GEORGES sont avec des figurants et préparent l'audition. GEORGES découpe des feuilles de papier en languettes.


GEORGES

Euh... Pourquoi il faut

de la paille, donc?


HUGO

Pour leur donner

un feeling...écurie.


GEORGES

Ah.


HUGO

(Aux figurants)

Bon, on va commencer.

Vous pouvez vous mettre

en ligne devant la table.


GEORGES

J'arrive avec la paille.


GEORGES répand les languettes de papier par terre.


GEORGES

Voilà.

C'est bon, je pense que...

ça va faire la job ça.


HUGO regarde les figurants avec leur costume.


HUGO

GEORGES)

Qu'est-ce

que vous en pensez?


GEORGES

Bien... Bien,

je les trouve bien.


HUGO

Vous trouvez pas qu'ils ont

l'air fous dans les costumes?

Comme lui, là.

Je sais pas trop.

Parce qu'il me semble

que GLT,

il avait vraiment choisi

du beau monde.

Et là, on dirait

que j'ai l'impression

qu'avec tous ceux qu'on a vus

à date, ils sont pas assez...


GEORGES

Oui, Hugo, Hugo,

c'est parce que...

C'est parce

qu'ils t'entendent, là!


HUGO

Ah. Bien, oui.

Bon, très bien.

Vous êtes super.

Maintenant,

vous allez faire semblant

de vous promener

dans l'espace.

Tout en "feelant" écurie,

OK?


GEORGES

Oui, comme par exemple,

vous pourriez...

prendre de la paille et nourrir

des chevaux imaginaires.

Ou... ou quelque chose

du genre, OK? Allez-y.


Les figurants obéissent HUGO et GEORGES s'assoient pour les observer.


GEORGES

Puis, Hugo, ça fait huit

groupes qu'on voit, là.

Commences-tu à trouver

ce que tu cherches?


HUGO

Pas sûr...


GEORGES

Tu sais, des fois,

il faut pas chercher trop loin,

non plus, c'est juste

de la figuration, là.


HUGO

C'est vrai,

je pense qu'on a vu

assez d'écuyers aujourd'hui

pour que je me branche.

Passons à la prochaine étape.

Les aubergistes.


GEORGES

Bon. Parle-moi de ça.


HUGO

(Aux figurants)

Alright.

Vous étiez écoeurants.

Donc, j'ai votre numéro ici

et je vous rappelle

si vous êtes pris

dès cet après-midi, OK, merci.


Aux casiers, MARC-O discute avec FÉLICIE.


MARC-O

Mélanie a organisé

une soirée potins

et elle a dit à tout le monde

que j'allais raconter

des choses dans le dos

de madame Préfontaine.


FÉLICIE

Sans te demander avant

si ça te tentait?


MARC-O

Non. Et justement,

ça me tente pas.

Madame Préfontaine est super

fine avec moi, j'aime ça

rester avec elle, je veux pas

la niaiser devant tout le monde.


FÉLICIE

Bien, vas-y pas, d'abord.


MARC-O

C'est ça l'affaire.

Il faut que j'y aille.


FÉLICIE

Pourquoi?


MARC-O

Parce que sinon

tout le monde va me prendre

pour un gros

loser qui prend

pour le bord des profs.


FÉLICIE

Qui t'a mis ça dans la tête?


MARC-O

Plein de monde.

Mélanie, Brandon-Lee...


FÉLICIE

Je le savais,

c'est tellement

son genre de dire

des affaires de même.

Je me demande comment j'ai fait

pour sortir avec ce gars-là!


JULIE-PIER

Marc-O, Brandon-Lee

m'a dit que tu habitais

chez madame Préfontaine

pour la semaine, c'est vrai?


FÉLICIE

Il a pas d'allure.


MARC-O

Bien, oui. Oui, c'est vrai.


JULIE-PIER

Ah, yes!

OK, il faut

absolument que tu m'aides.

J'ai besoin

que tu voles

mon examen de français

dans son sac.

Comme ça vient de toi,

elle se méfiera pas.


MARC-O

Je m'excuse,

mais je ferai pas ça.


JULIE-PIER

Hé, excuse-moi,

je pouvais savoir

que c'était genre

ta meilleure amie.


MARC-O

Ça a rien à voir, là.


JULIE-PIER

Comme ça, c'est vrai

ce que le monde dit.

Tu es de son bord

et tu la protèges.


MARC-O

Ah, oui?

Tu viendras à la soirée

de potins de Mélanie, ce soir,

tu vas peut-être avoir

une petite surprise.


JULIE-PIER

En tout cas.


JULIE-PIER s'en va.


FÉLICIE

Mais pourquoi tu lui as parlé

de la soirée potins?

Tu ne veux

même pas y aller.


MARC-O

Bien, je sais pas,

je voulais me défendre.

Je pense.

Ah, c'est tellement compliqué!


FÉLICIE

En tout cas,

je suis désolée,

il faut que j'y aille,

j'ai une audition à passer.

Mais Marc-O, il faut

que tu tiennes ton bout

même si tout le monde

t'écoeure.


Un peu plus tard, FÉLICIE se rend à l'audition au salon étudiant.


HUGO

Ah, l'aubergiste.


FÉLICIE

J'espère que je suis pas

trop en retard.


HUGO

Non, mais il va falloir

commencer

parce qu'on n'a pas

beaucoup de lousse.


GEORGES tend un costume à FÉLICIE.


GEORGES

Tiens, ma belle.


HUGO

Bon, là,

tu peux enfiler ta robe

et t'avancer

avec ton partenaire.


FÉLICIE

Mon parten--


FÉLICIE se retourne et aperçoit BRANDON-LEE habillé en costume d'époque.


BRANDON-LEE

Allo.


FÉLICIE

On est juste deux

à passer l'audition?


HUGO

Non, mais on "caste"

un couple d'aubergistes.

Donc, on convoque

les gens en duo.


FÉLICIE

OK, mais vous savez

qu'on n'est plus ensemble, hein?


GEORGES

Oh.

Non, on le savait pas.


HUGO

Oui, mais c'est pas grave,

c'est juste de la figuration.


FÉLICIE

OK...


HUGO

Bon, OK,

pour la première scène,

vous allez vous mettre

un à côté de l'autre

et vous aller

faire semblant de parler.


BRANDON-LEE

On parle de quoi?


HUGO

D'absolument rien.


BRANDON-LEE

Hein?


GEORGES

En fait, vous faites juste

bouger vos lèvres.

Un peu comme ça,

regardez.


GEORGES et HUGO se parlent entre eux sans faire aucun son.


BRANDON-LEE

OK. J'ai compris,

c'est beau.


GEORGES et HUGO continuent de mimer une conversation.


FÉLICIE

Les gars!

On a compris.


HUGO

OK. Allez-y.


BRANDON-LEE et FÉLICIE font semblant de se parler entre eux. FÉLICIE chuchote quelque chose à BRANDON-LEE.


FÉLICIE

(Chuchotant)

Marc-O m'a dit

ce que tu lui avais dit!


BRANDON-LEE

(Chuchotant)

Quoi?


FÉLICIE

(Chuchotant)

Que s'il parlait pas dans

le dos de madame Préfontaine,

il aurait l'air

d'un gros loser.


BRANDON-LEE

(Chuchotant)

Mais c'est vrai, aussi!


HUGO

Hé! Il n'y a pas

de mots.

Juste les lèvres

qui bougent.


FÉLICIE

(Chuchotant)

Tu es vraiment con, des fois.


BRANDON-LEE

(Chuchotant)

Toi aussi.


FÉLICIE

(Chuchotant)

C'est pas de ma faute

si tu as pas de jugement.


BRANDON-LEE

(Chuchotant)

C'est ça, madame sait tout,

madame a toujours

des bonnes idées,

madame est intelligente.


FÉLICIE

(Chuchotant)

Excuse-moi,

mais c'est parce que--


HUGO

OK. Super.

Bon, là, on va passer

à la prochaine scène.


GEORGES

Non, mais

je suis pas sûr--


HUGO

Donc, vous allez

vous tenir la main--


FÉLICIE

Bon, ça va faire, là.


GEORGES

Mais... vous êtes pas obligés

de vous tenir la main.


HUGO

Bien, là, ils sont

un peu obligés, quand même.


GEORGES

Non, non,

mais si c'est trop pour eux,

on peut trouver

autre chose.


HUGO

Ah, je sais. Ils peuvent

se mettre des gants.


FÉLICIE

Vous vous trouverez

une autre aubergiste. Bye!


FÉLICIE enlève son costume et s'en va.


HUGO

Je trouve ça plate

parce qu'ils allaient

vraiment bien

ensemble.


MÉLANIE retrouve MARC-O à la salle des pas perdus.


MÉLANIE

Marc-O.

Marc-O. Marc-O.

J'ai les résultats

du sondage sur Facebook.


MÉLANIE tend son téléphone à MARC-O, qui lit le sondage à voix haute.


MARC-O

"Que voulez-vous savoir

sur madame Préfontaine?

"Qu'est-ce qu'elle met

sur ses toasts?

"Quelle est la chose

la plus quétaine chez elle?

"Est-ce qu'elle danse

avec ses chats?

"Y a-t-il des photos

de sa famille chez elle?

"Des photos d'hommes?"


MÉLANIE

Ça, c'est ma question.

J'ai tellement hâte

de savoir!


MARC-O

La seule photo que j'ai vue

chez elle, c'était un cadre

avec deux jeunes en costume

d'époque dans sa bibliothèque.

Ça doit être

son neveu et sa nièce.


MÉLANIE

Ah...

Il n'y a vraiment

aucune photo d'homme nulle part?


MARC-O

Non.


MÉLANIE

Oh, ta coloc

s'en vient.

Bon, je t'envoie ça.

Bonne chance!


MÉLANIE s'en va.


MADAME PRÉFONTAINE

Oh, Marc-O, j'ai une petite

question pour toi.

Ce serait quoi

ton genre de film préféré?


MARC-O

Euh... je dirais

les films de kung-fu.

Oui. Pourquoi?


MADAME PRÉFONTAINE

Oh, pour rien. Une petite

surprise peut-être...


MARC-O

Euh maman?

Euh, je veux dire,

madame Préfontaine.


MADAME PRÉFONTAINE

Est-ce que... est-ce que

tu m'as appelé maman?


MARC-O

Oui. Mais je me suis trompé,

c'est pas...


MADAME PRÉFONTAINE

(Émue)

Oh, c'est pas grave,

mon grand. Ça...

Ça me... Ça me fait

vraiment plaisir.

Bon.


MADAME PRÉFONTAINE s'en va. MARC-O reçoit un message texte de MÉLANIE.


MÉLANIE (Par message texte)

Tu as reçu le sondage!


Au salon étudiant, JULIE-PIER et BRANDON-LEE sont en costume d'époque et font comme s'ils regardaient au loin.


HUGO

Oui. OK.

Maintenant, vous allez

ramasser de la paille.

Parlant de paille,

celle-là est un peu aplatie,

il faudrait en refaire.


GEORGES

Plus de paille?


HUGO

Oui.

JULIE-PIER et BRANDON-LEE)

OK. Maintenant,

vous allez vous tenir la main.

Oui.

Oui! Merci!

Ça marche au bout,

ils sont bons.


GEORGES

Oui, oui.

Avec les costumes

d'aubergistes,

c'est...

c'est vraiment beau.


HUGO

Avec la perruque rousse,

ça va être encore meilleur.


GEORGES

Bien, elle a pas besoin

de perruque rousse,

elle est déjà rousse.


HUGO

Non, pas pour elle.

Pour lui.


BRANDON-LEE

Quoi? Ils vont me faire porter

une longue perruque rousse?


HUGO

Bien, oui.

Ça va faire "golo" au bout!

Tu sais, le monde qui vivent

dans les villages

avec des tresses,

de la potion et des boucliers.


GEORGES

Les Gaulois?


HUGO

Gaulois, c'est ça! Oui.


BRANDON-LEE

(Enlevant son costume)

Vous trouverez

un autre aubergiste. Bye!


HUGO

Hé! Attends, Brandon-Lee!


HUGO sort du local pour rattraper BRANDON-LEE.


GEORGES

Bon...

JULIE-PIER)

Je me demande

si ça me ferait bien, moi,

une longue perruque rousse.


GEORGES

Je suis sûre que oui.


GEORGES enfile le costume d'aubergiste.


GEORGES

Ah, oui?

Oh, mais qui vois-je arriver

au détour du corridor?

Mais c'est

dame de la Préfontaine

qui vient fouler la paille

de notre humble auberge.


MADAME PRÉFONTAINE

Oh, là, là,

mais qu'est-ce qui se passe ici?


GEORGES

Eh bien,

j'aide sieur Hugo

à préparer les auditions

pour le prochain film de GLT

et je me permets,

entre les prises,

de folichonner un peu

avec les costumes.

M'accorderiez-vous

cette petite danse médiévale?


JULIE-PIER remarque que MADAME PRÉFONTAINE a apporté son sac.


MADAME PRÉFONTAINE

Mais avec plaisir,

monsieur l'aubergiste.


GEORGES et MADAME PRÉFONTAINE dansent ensemble. JULIE-PIER en profite pour prendre les examens dans le sac de MADAME PRÉFONTAINE et chercher sa copie.


MADAME PRÉFONTAINE

Arrêtons maintenant, parce que

je vais me casser une jambe.


GEORGES

Oui, oui,

vous avez bien raison.

De toute façon,

sieur Hugo

m'a demandé de reprendre

la production de paille.


JULIE-PIER n'a pas le temps de remettre les examens dans le sac. Elle dépose les feuilles à côté du sac de MME PRÉFONTAINE.


MADAME PRÉFONTAINE

Allez-y,

monsieur l'aubergiste.

Gênez-vous pas

pour moi.


GEORGE découpe dans s'en rendre compte les examens de MADAME PRÉFONTAINE pour en faire de la paille.


Pendant ce temps, BRANDON-LEE rencontre MARC-O à la salle des pas perdus.


BRANDON-LEE

Marc-O. Est-ce que je peux

te parler deux secondes?


MARC-O

Quoi?


BRANDON-LEE

Ça te fait filer croche

de parler

dans le dos

de madame Préfontaine, hein?


MARC-O

C'est Mélanie

qui t'a dit ça encore?


BRANDON-LEE

Non, c'est écrit

dans ta face que tu files

cheap.

Écoute-moi bien.

Quand tu vas poser tes questions

à madame Préfontaine,

tu as juste à enregistrer

tes réponses avec ton téléphone.

Comme ça, ce soir, tu fais juste

le brancher dans les speakers

et c'est elle

qui va parler, pas toi.


MARC-O

Oui, mais c'est pas

deux fois plus chien?


BRANDON-LEE

Bien, non.

C'est deux fois plus cool.


HUGO retourne au salon étudiant, où GEORGES continue de découper les examens.


HUGO

Bon, Brendon-Lee

veut rien savoir.

Il faut se trouver

un nouvel aubergiste.


GEORGES

Ah, non!


MADAME PRÉFONTAINE

C'est quel film

exactement?


HUGO

Le nouveau film de GLT.


MADAME PRÉFONTAINE

GLT? Comme les...

Les communautés?


HUGO

Non, non.

GLT pour Guillaume

Lemay-Thivierge.


JULIE-PIER réussit à remettre sa copie dans le sac de MADAME PRÉFONTAINE.


MADAME PRÉFONTAINE

Ah, je vois,

bon, bien, dans ce cas-là,

je vais vous laisser

travailler.


GEORGES

Merci pour cette danse,

dame de la Préfontaine.


MADAME PRÉFONTAINE

Monsieur l'aubergiste.


HUGO

Hé, Georges! Vous pourriez

jouer l'aubergiste.


GEORGES

Oui, bien,

j'y avais pensé, mais...

C'est parce que tu trouves pas

qu'on fait un drôle de couple?


JULIE-PIER

Oui, il a plus l'air

de mon père que de mon mari.


HUGO

Vous allez jouer

la scène de la paille.

Je veux juste voir

ce que ça donne.


GEORGES

J'ai justement

de la paille de prête.


GEORGES remet des languettes d'examen à JULIE-PIER.


GEORGES

Voilà.


JULIE-PIER

Euh...

(Lisant à voix haute)

"Donnez la fonction syntaxique

des mots suivants."

Georges, vous avez pris où les

feuilles pour faire la paille?


GEORGES

Bien, sur la table, là, là.


JULIE-PIER

Oh, mon Dieu!

C'est l'examen de français.


GEORGES

Hein?


JULIE-PIER

Georges vient de déchiqueter

les copies que j'avais...

que madame Préfontaine

avait sorties de son sac.


HUGO

Bien, oui, toi!

Regarde donc ça. C'est mon test.


JULIE-PIER

Et moi, je viens

juste de remettre...


JULIE-PIER soupire pousse un gémissement et enlève son costume.


HUGO

Où tu vas?


JULIE-PIER

Vous vous trouverez

une autre aubergiste! Bye!


HUGO

Bon.


MARC-O rencontre MADAME PRÉFONTAINE au local du journal.


MARC-O

Euh, madame Préfontaine?


MADAME PRÉFONTAINE

Oui, mon grand?


MARC-O démarre discrètement un enregistrement sonore avec son téléphone.


MARC-O

Je me demandais

quelque chose.

Tu sais, la photo des deux

jeunes en costume d'époque

dans votre bibliothèque,

c'est qui?


JULIE-PIER aperçoit MARC-O entrer au local du journal. Elle se cache derrière le cadre de porte pour écouter leur conversation.


MADAME PRÉFONTAINE

Ah, ça,

c'est Didier et moi

quand on a joué

Roméo et Juliette à 14 ans.


MARC-O

Ah, oui? Vous avez joué

Roméo et Juliette?


MADAME PRÉFONTAINE

Ah, on a eu tellement

de plaisir à jouer ça.

Didier, là, c'est un excellent

partenaire de scène,

il parlait fort,

il savait son texte et...

Il embrassait bien.

(Riant)

Didier, ça a été

mon premier amour.

Il me prenait

la main

quand on attendait

notre tour en coulisse.


MARC-O

Bon, bien,

je vais y aller, moi.


MADAME PRÉFONTAINE

Attends, attends, il avait

même composé une petite chanson

pour moi qu'il me chantait

quand j'avais le trac.

♪♪ Calme-toi Juliette ♪

♪ Ma mignonnette,

ma maigrelette ♪

♪ Ma cacahuète ♪♪

Euh...

Je ne sais pas

si c'était cacahuète

ou... belle brunette,

là, mais...


JULIE-PIER entre à quatre pattes dans le local et rampe jusqu'au sac de MADAME PRÉFONTAINE. JULIE-PIER va pour prendre le sac, mais MADAME PRÉFONTAINE s'en empare à la dernière seconde.


MADAME PRÉFONTAINE

Que de souvenirs!

C'est fou.

Mais tu racontes pas ça

à personne, toi, là, là.


MARC-O

Bien, non, jamais de la vie.


MADAME PRÉFONTAINE

Bon.


MADAME PRÉFONTAINE quitte le local. MARC-O reste un moment derrière, puis sort du local à son tour.


MADAME PRÉFONTAINE traverse la salle des pas perdus. JULIE-PIER la suit discrètement. GEORGES et HUGO interceptent MADAME PRÉFONTAINE.


GEORGES

Nicole! Nicole!

On a deux choses

très importantes à te dire.


MADAME PRÉFONTAINE

Ah, oui?


GEORGES

Oui.

La première, c'est

que j'ai malencontreusement

transformé en paille

toutes tes copies d'examen.


GEORGES tend des examens découpés à MADAME PRÉFONTAINE, qui dépose son sac par terre pour les examiner.


MADAME PRÉFONTAINE

Ah, bien, oui...

Bien, oui.

C'est mon contrôle

sur les fonctions syntaxiques.

C'est bête.


HUGO

C'est ma faute.

J'aurais jamais dû insister

pour avoir autant de paille.


GEORGES

Voyons, Hugo,

c'est pas de ta faute.

Non, non, c'est moi

qui les ai déchiquetées.


HUGO

Si j'avais pu louer

une vraie écurie, aussi.


MADAME PRÉFONTAINE

Et c'était quoi l'autre chose

que vous aviez à me dire?


HUGO

Bien, en fait, on cherche

quelqu'un pour incarner

le rôle de la femme aubergiste

de Georges

pour le prochain tournage

de GLT demain après l'école.

On se demandait

si ça pouvait vous tenter.


MADAME PRÉFONTAINE

Figurante, moi?


GEORGES

Bien, oui, Nicole.

Oui, oui,

tu serais super bonne.

Et il me semble qu'on fait

un beau couple, hein?


HUGO

Ah, c'est super.


MADAME PRÉFONTAINE

Ah, bien, si vous insistez.

J'accepte.


JULIE-PIER se penche, fouille dans le sac de MADAME PRÉFONTAINE et récupère sa copie.


JULIE-PIER

Yes!


JULIE-PIER se relève et s'éloigne.


HUGO

Yes!Je vais dire à GLT

que j'ai trouvé tout mon monde.

Merci, Georgie.


GEORGES

Il n'y a rien là.


MADAME PRÉFONTAINE

Ah, puis ne vous en faites pas

pour l'examen.

C'est un contrôle de routine,

j'allais pas le faire compter

dans la note finale ni dans

l'évaluation des Méritas.


JULIE-PIER

(Outrée)

Quoi?


GEORGES et MADAME PRÉFONTAINE se retournent vers JULIE-PIER.


Plus tard, MARC-O s'apprête à quitter l'école.


MÉLANIE

Woh, qu'est-ce que tu fais?

Tu t'en vas pas, là.

Le pop-corn est prêt,

tout le monde t'attend.


MARC-O

Oui, oui, j'arrive.


MÉLANIE

Puis, as-tu réussi

à trouver du croustillant?


MARC-O

Encore plus

que j'aurais voulu.


MÉLANIE s'éloigne en souriant. MADAME PRÉFONTAINE va à la rencontre de MARC-O.


MADAME PRÉFONTAINE

J'espère que tu as pas

trop de devoirs

parce qu'on a

tout un programme ce soir.


MARC-O

Ah, oui?


MADAME PRÉFONTAINE

Premièrement,

arrêt au marché oriental.

Deuxièmement,

atelier de dumplings.

Troisièmement, dégustation

devant un film de kung-fu.

Qu'est-ce que tu en penses?


MARC-O

Wow. C'est bien hot.

Vous avez organisé ça pour moi?


MADAME PRÉFONTAINE

Bien, pour moi aussi.

Ça va nous donner l'occasion

de passer du temps ensemble

un peu et je vais en apprendre

plus sur le kung-fu.

Mais là, il faudrait

qu'on se dépêche

parce que le marché oriental

ferme à 17 h.


MARC-O remarque que MÉLANIE l’observe.


MARC-O

C'est juste que...


MADAME PRÉFONTAINE remarque MÉLANIE à son tour.


MADAME PRÉFONTAINE

Ah, c'est...

Tu as autre chose.

Bon, bien,

est-ce que tu aimes mieux

qu'on remette ça

à une autre fois?


MARC-O

Donnez-moi dix minutes, OK?

Je reviens.


MARC-O et MÉLANIE s'éloignent.


Au salon étudiant, un groupe d'élèves attendent MARC-O et MÉLANIE.


MÉLANIE

OK, pas de panique,

tout le monde.

Je l'ai trouvé.

On peut commencer.


Les élèves applaudissent.


MÉLANIE

Vous l'attendiez

avec impatience,

ce soir, il est là pour

nous faire vivre la soirée...


FÉLICIE entre au local pendant le discours de MÉLANIE.


FÉLICIE

(À elle-même)

Oh, non, Marc-O.


MÉLANIE

Le seul, l'unique,

le très, très cool

Marc-Olivier Roy.


Les élèves applaudissent à nouveau.


BRANDON-LEE

Let's go,Marc-O!


MARC-O

Bon, bien...

Bien, comme plusieurs

l'ont appris par Mélanie-


MÉLANIE

Allo!


MARC-O

Je passe la semaine

chez madame Préfontaine

parce que ma mère

est en Floride.


Quelques élèves rient.


MARC-O

Oui, au début, je me disais

que ça allait être

weird

d'habiter

chez une prof de l'école,

qu'elle allait être

rushante, quétaine

et que j'allais avoir hâte

que la semaine finisse.

Mais je me suis rendu compte

que je me suis trompé.


MÉLANIE

Hein?


MARC-O

Oui. Madame Préfontaine...

Elle est super fine avec moi

et j'aime ça rester avec elle

parce que c'est relax et on fait

plein d'affaires ensemble.

Je sais que c'est plate

de vous dire ça

et que vous allez être déçus,

mais j'aime mieux pas être cool

que parler dans son dos, ça fait

que si vous avez des questions

sur sa vie du genre

ce qu'elle met sur ses toasts

ou de quoi de même,

vous pouvez aller lui demander

et elle va vous répondre

si ça lui tente.

Bon, il faut que j'y aille,

je m'en vais faire

des dumplings maison et écouter

des films de kung-fu, bye.


MARC-O quitte le local et tape dans la main de FÉLICIE en sortant.


MARC-O rejoint MADAME PRÉFONTAINE à la salle des pas perdus.


MARC-O

Bon, je suis prêt.

On y va?


MADAME PRÉFONTAINE

Super. Ça m'a donné

le temps de finir ma liste.

Toi, es-tu plutôt crevettes

ou porc pour tes dumplings?


MARC-O

Oh...


MADAME PRÉFONTAINE

Ah, puis, on prend les deux!


MARC-O

Ah, cool!


MARC-O reçoit un message sur son téléphone.


MARC-O

Ah, c'est Félicie,

oui, bien, je lui ai

un peu parlé de vous tantôt

et elle voulait savoir

si elle pouvait venir

nous rejoindre pour le film?


MADAME PRÉFONTAINE

Bien, oui. Invite-la.

Tu parles de moi

aux gens, toi?


MARC-O

Oh, juste un peu.


Fin épisode


BRANDON-LEE

(S'adressant au public de l'émission)

Viens sur le site web

de Subito texto.

Il y a un jeu vraiment cool

à découvrir.


L'adresse internet suivante apparaît: «tfo.org/subitotexto».


Générique de fermeture

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season

Résultats filtrés par