Universe image Subito Texto Universe image Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent and Sami are starting high school. Together, they try to ease into a foreign world, full of promise but also fraught with worries!

Official sitefor Subito Texto
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Iron Man

To make some money, Vincent has to iron transfers onto 500 T-shirts in 24 hours. Benjamin tries to overcome his fear of irons in order to help him, but Vincent ends up having to turn to Guylaine and Georges for help. The two get carried away with their ironing skills and turn the whole thing into a competition. Félicie has an eye infection that could keep her from entering the Grand Défi Gars Fille Bouge Donc competition. During this special day, teenagers challenge one another with various physical stunts.



Production year: 2015

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Début générique d'ouverture


Titre :
Subito texto


Fin générique d'ouverture


BENJAMIN note des trucs dans son calepin dans la salle des pas perdus. VINVENT l'interpelle.


VINCENT

Hé, mon Ben?

Est-ce que tu participes

au Grand défi gars-fille

bouge donc?


BENJAMIN

J'ai trouvé une couple d'idées

pour mon activité,

mais j'ai pas encore

trouvé de partenaire.

Pis toi?


VINCENT

Je vais sûrement

le faire avec Mélanie,

mais j'ai pas encore d'idée

pour mon activité.


SAMI rejoint VINCENT et BENJAMIN.


SAMI

Vous perdez votre temps:

moi, je suis en équipe

avec Félicie et on est sûrs

de gagner...


ENSEMBLE

le Grand défi gars-fille

bouge donc!


Les trois garçons se tapent dans les mains. Une sonnerie avise VINCENT d'un message sur son téléphone.


VINCENT

Hein?

(Lisant le texte)

Ah oui?! Ha!


SAMI

Qu'est-ce qu'il y a?


VINCENT

Ma mère. Elle dit que

je viens de recevoir

le colis que j'attendais.

Ça te tente de venir voir

ce que c'est?


SAMI

Ah, je peux pas.

Si tu viens, je te donne

un beau t-shirt tout neuf.


SAMI

Regarde, je suis désolé.

C'est parce que j'attends Félicie.

Il faut qu'on parle.


BENJAMIN

Je veux y aller, moi.

J'en ai besoin,

de t-shirts neufs.


VINCENT

Parfait, viens-t'en!


BENJAMIN

Cool!


VINCENT

(Saluant SAMI)

Salut!


GUYLAINE pousse un chariot rempli de sachets de croustilles et de caissettes de jus dans le salon des étudiants.


GUYLAINE

Allô, mon beau

monsieur Georges!


GEORGE se tient près d'une table dressée pour un goûter.


GUYLAINE

Oh, wow! Beau veston!

Allez-vous aux noces?


GEORGES

Ha! Merci pour les compliments,

mais non, je me suis mis chic

pour le GDGFBD.


GUYLAINE

Le quoi?


GEORGES

Le Grand défi

gars-fille bouge donc!


GUYLAINE

Ah! Oui. En tout cas,

le casse-croûte

est bien fier de commanditer

le BCV...


GEORGES

Le GDGFBV.


GUYLAINE

C'est ça! Euh, je mets ça

où, les jus?


GEORGES

Juste à mettre ça

sur la table, s'il vous plaît.


GUYLAINE

Pis, ça participe pas mal?


GEORGES

Oui, je comprends!

Pensez-y un peu:

ils ont le choix entre

faire des travaux scolaires

ou inventer une nouvelle

activité physique.


GUYLAINE

Par deux, en couple gars-fille,

ça doit pas être si évident.


GEORGES

Mais quand même,

moi, je trouve que...

Je sais pas, ça rajoute du piquant.


GEORGES passe accidentellement un trait de marqueur noir sur la veste blanche qu'il porte.


GEORGES

Ah non! Je me suis

fait une tache!

Mais là, j'ai rien

pour enlever ça, moi, là!


GUYLAINE

Vous viendrez me voir

au casse-croûte, tantôt.

J'ai tout ce qu'il faut.


GEORGES baisse les bras, d'un air déconfit.


MÉLANIE est concentrée sur son téléphone, assise à une table de la salle des pas perdus. SAMI s'approche de MÉLANIE.


SAMI

Est-ce que t'as vu Félicie?


MÉLANIE

(Les yeux rivés sur son téléphone)

Elle est pas sur Facebook.


SAMI

Non, je parle dans la vraie vie.

Pis tu fais pas le Grand défi, toi?


MÉLANIE

Qu'est-ce que tu penses

que je fais, là, hum?

Je fais du "rapido texto".

C'est ça, mon activité.

Envoye, Vincent,

réponds...


MÉLANIE

Tu devrais te forcer un peu

plus pour gagner un méritas.

Ton père serait fier de toi.


MÉLANIE

Mon père est toujours

fier de moi, Sami.


MÉLANIE regarde plus loin.


MÉLANIE

Ah, tiens!

La voilà, Félicie.

Oh, avec des lunettes qui

conviennent tellement pas

à la forme de son visage.


SAMI se tourne vers FÉLICIE qui retire des lunettes noires pour dévoiler son œil droit masqué.


SAMI

T'as eu un accident?


FÉLICIE

Ben non, c'est juste

une petite conjonctivite.

Une infection dans l'oeil.


MÉLANIE

Je te l'avais dit de pas utiliser

du maquillage de chez l'Empire

intergalactique du dollar.


FÉLICIE

Pas rapport. Ça a commencé

par une irritation.

Peut-être le chlore de la piscine,

ou de la poussière en courant,

pis ça s'est infecté.


SAMI

Vas-tu être capable de faire

la course bootcamp

avec un pansement

dans la face?


MÉLANIE

Hein?


SAMI

Pas un mot à personne.

On veut pas se faire voler

l'idée. Vas-tu être capable?


FÉLICIE

Je vais être correcte. Je vais

aller me chercher des gouttes.


SAMI

Et si tu peux pas courir,

je fais quoi? Je demande à...

À Mélanie?


FÉLICIE

(Riant)

C'est ça. Tu demandes à Mélanie!


MÉLANIE

Hé, c'est quoi, ça?

Vous riez de moi?


FÉLICIE

Non, non.


FÉLICIE regarde SAMI avec complicité.


MÉLANIE

C'est pas une petite course

bootcamp qui me fait peur.


SAMI

Ben non, c'est sûr.


MÉLANIE

Arrêtez de rire!

Tu me crois pas?


SAMI

C'est pas qu'on te croit pas,

mais mettons que j'aime mieux

faire la course avec Félicie

poquée qu'avec toi en pleine forme.


MÉLANIE est vexée, voyant que FÉLICIE et SAMI rigolent.


Dans la salle à manger des BEAUCAGE, BENJAMIN fouille dans le colis de VINCENT.


BENJAMIN

Wô! Il y en a une tonne!


VINCENT

Oui.


BENJAMIN

Je peux choisir celui que je veux?


VINCENT

Attends, là.

Faut les imprimer, avant.


BENJAMIN

C'est encore plus cool!

Je vais pouvoir imprimer

ce que je veux sur mon t-shirt?


VINCENT

Non, ça va être la même chose

sur tous les t-shirts.

Pis ça va être ça, le décalque.

(Montrant un carton imprimé)

Ça va être 50 cents du t-shirt.

Ça, ça va m'aider

À payer mon camp.


BENJAMIN

(Lisant le carton imprimé)

"Kiitos suolakurkku".

Qu'est-ce que ça veut dire?


VINCENT

Ça veut ben dire quelque chose

pour quelqu'un dans le monde.


BENJAMIN

En tout cas...

C'est cool.

(Prenant une lettre dans la boîte.)

Ici, ça dit que tu vas faire 250$.


VINCENT

Hein? Non, j'ai dit que je pouvais

juste en faire 50.


BENJAMIN

C'est écrit 500, ici.


VINCENT

Je serai jamais capable.


BENJAMIN

Vincent, t'as juste besoin d'en faire

un petit peu chaque jour.


VINCENT

(Prenant la lettre)

Ben non, regarde, c'est écrit:

"Send bag tomorrow at...

J'ai juste 24 heures pour faire ça!


BENJAMIN

Quoi?!


VINCENT

Ils ont sûrement dû

se tromper.

(Sortant les T-shirts en comptant)

Un... deux... trois...


De retour à la salle des pas perdus, MÉLANIE est vexée de la complicité de SAMI et FÉLICIE.


MÉLANIE

C'est pas drôle!

Je suis super en forme.


SAMI

Mettons que t'es pas la fille

la plus active.


FÉLICIE soutient la déclaration de SAMI en riant.


MÉLANIE

C'est complètement faux!

Je marche tout le temps!

Oui! Au salon de coiffure,

je passe le balai.

Pis chez nous,

la maison est super grande.

Pour me rendre de ma chambre

jusqu'à la cuisine,

ça prend au moins...

une demi-heure!


FÉLICIE et SAMI s'esclaffent.


MÉLANIE

OK! Comment je fais

pour vous le prouver?

En faisant votre petite

course bootcamp?

Je suis certaine que j'en ai,

des bottes de même.


FÉLICIE

Il y a une manière bien

plus simple de le prouver.

Tu dois avoir l'application

qui compte les pas,

sur ton cell? Montre.


MÉLANIE

J'ai pas de place

pour ça sur mon cell.


FÉLICIE

(Prenant le cellulaire de MÉLANIE)

Ça vient automatiquement

avec certains cellulaires.

Tiens, elle est là.

T'as juste à l'activer.


MÉLANIE

Pis ça fait quoi, exactement?


FÉLICIE

Ça compte le nombre de pas

que tu fais en une journée.

T'as juste à garder

ton cell sur toi.


MÉLANIE

Toi, t'en fais combien

des pas, par jour?


FÉLICIE

Euh, avec les entraînements,

en moyenne...

(Vérifiant son application)

12 000.

(Redonnant son téléphone à MÉLANIE)

Et c'est parti!


MÉLANIE

12 000?

(D'un air hautain)

Ha...


BENJAMIN et VINCENT termine de compter les T-shirts.


BENJAMIN

Vincent, c'est super facile.

Je vais t'aider.

Tout ce qu'on a besoin de faire,

c'est de prendre un décalque

et de le coller sur le t-shirt,

comme...


VINCENT

Non, c'est plus

compliqué que ça.

Ça va nous prendre

un fer à repasser.


BENJAMIN

Un fer?!


VINCENT

À repasser, oui.

C'est la chaleur

qui fait que les lettres

s'impriment sur le chandail.


BENJAMIN

Sais-tu quoi, Vincent?

Je pense à ça, pis il faut

vraiment, vraiment

que je me trouve

une partenaire

pour le Grand défi "coudonc

bouge donc", c'est ça.

Ça fait que...

c'est ça, je vais y aller.


VINCENT

Attends, attends, attends.

Je vais t'en trouver une,

partenaire, moi.


BENJAMIN

Pourquoi tu demandes pas à Sami?


VINCENT

Parce qu'il est en train de

faire son activité avec Félicie.

Je vais aller nous chercher

des fers à repasser.

Un pour toi pis un pour moi.


BENJAMIN

(Alarmé)

Non, non!


VINCENT

Voyons, qu'est-ce qui te prend?


BENJAMIN

Euh... Si je te le dis,

tu riras pas?


VINCENT

Ben non, pourquoi?


BENJAMIN

Je suis comme... le pire

repasseur de la planète.


VINCENT

Ha! Qu'est-ce que t'en sais?

T'as jamais repassé ton linge.


BENJAMIN

Une fois, je l'ai repassé,

pis je me suis fait mal.


VINCENT

Attends, tu... tu t'es échappé

le fer sur le pied?

Tu t'es brûlé les doigts? La main?


BENJAMIN

Non, le ventre.


VINCENT

Le ventre?


BENJAMIN

Oui, c'est que... je voulais

repasser mon chandail.

Pis là, je trouvais pas

de planche à repasser,

ça fait que...

Je l'ai repassé

direct sur mon ventre.


VINCENT

Ayoye... Pis t'es comme

resté traumatisé

du fer à repasser

depuis ce temps-là?


BENJAMIN

Oui, on peut dire ça.


VINCENT

Fais-moi confiance, mon Ben:

je vais te guérir.


BENJAMIN apprécie le geste de VINCENT.


Au salon des étudiants, GEORGES installe une affiche sur un mur du local.


MÉLANIE entre tout en s'occupant de son téléphone.


GEORGES

Allô, Mélanie!


MÉLANIE

Allô, Georges.


MÉLANIE

Hein? Voyons,

c'est donc ben poche!


GEORGES

Hein? C'est poche

ou croche?


MÉLANIE

Je comprends pas.

J'ai marché du bureau

de mon père jusqu'à

la bibliothèque,

jusqu'à la café',

jusqu'à mon casier,

pis jusqu'ici,

et ça me donne juste 173 pas!


GEORGES

C'est bien, si ça te fait

faire de l'exercice.

Regarde, tu transpires, là.


MÉLANIE

Je transpire jamais,

vous saurez.

Et c'est pas les 12 000

petits pas de Félicie

qui vont me faire suer.


GEORGES

Je suppose que tu te prépares

pour le Grand défi?


MÉLANIE

Ouais, j'attends après Vincent.


GEORGES

Hé, je te verrais bien

faire une activité physique,

mais artistique,

genre danse en ligne.


MÉLANIE

Ha! ha! ha! Il y a encore

du monde qui fait ça,

de la danse en ligne?


GEORGES

Si tu veux faire des pas,

t'as juste à venir m'aider.

Faut que j'aille

poser des affiches comme ça

partout dans l'école.


MÉLANIE

Vous allez faire le tour

de l'école à pied?


GEORGES

Ben, oui. Les mobylettes

sont pas encore permises

dans les corridors.


MÉLANIE

Finalement, je la trouve

un peu croche, votre affiche.

Pis je la mettrais

plus haute, aussi.


GEORGES

Ah ouais?


MÉLANIE profite du fait que GEORGES ait les bras soulevés pour tenter de glisser son téléphone dans la poche de sa veste, mais FÉLICIE entre dans le local à ce moment.


FÉLICIE

Allô! Comment ça va,

tes pas, Mélanie?


MÉLANIE

Super bien!


MÉLANIE et FÉLICIE s'assoient chacune sur son divan pour regarder GEORGES travailler.


Chez les BEAUCAGE, VINCENT a installé deux planches à repasser.


VINCENT

Pis, comment tu te sens?


BENJAMIN

Ridicule?


BENJAMIN porte un tablier et des mitaines pour le four.


VINCENT

Ben non...

Juste... juste un petit peu,

là, mais... Mais t'es super

protégé, hein?


BENJAMIN

Ouais, mais j'ai l'air fou.


VINCENT

Mais personne te voit.

Ce qui compte,

c'est que tu sois là

avec moi pour m'aider.

Regarde comment

c'est beau!

(Posant son premier décalque)

Tadam!


BENJAMIN

Ouais. C'est vrai

qu'avec tout ça,

j'ai pas trop de chance

de me brûler.


VINCENT

Il y a pas de danger.


BENJAMIN prend une feuille de décalque maladroitement.


BENJAMIN

Oui, va juste falloir que

je m'habitue avec les mitaines.

C'est dur.


VINCENT

À qui je pourrais bien

demander de nous aider?


BENJAMIN

Ta mère?


VINCENT

Non, elle haït ça, repasser.


BENJAMIN

Moi, ma mère, c'est le contraire.

Elle aime tellement ça,

repasser, elle repasse tout.

Les linges à vaisselle,

les serviettes de plage,

les serviettes de piscine...

Si elle pouvait,

elle repasserait même mon père.


VINCENT

Pourquoi tu l'as pas dit avant?

On y va tout de suite!


BENJAMIN

Attends, j'ai fini!

(Soulevant le T-Shirt)

Regarde, c'est beau.


VINCENT

Ha! Ouais, c'est peut-être...

juste un petit peu

à l'envers?


BENJAMIN regarde et effectivement, l'inscription est à l'envers.


De son côté GEORGES se demande si son affiche est bien installée, dans le salon des étudiants.


GEORGES

Félicie, dis-moi donc,

la trouves-tu croche, toi?


MÉLANIE

Ben là, demandez-y pas ça

à elle, elle voit rien.


FÉLICIE

On voit très bien

juste d'un oeil.


MÉLANIE

C'est moi ou ton autre oeil

a l'air enflé?

À mon avis, l'infection

est en train de se répandre!


FÉLICIE

Tu penses?!


MÉLANIE

Mets des gouttes.


FÉLICIE

Je viens d'en mettre!


MÉLANIE

Prends pas de chance,

mets-en d'autres!


Pendant que FÉLICIE remet des gouttes, MÉLANIE en profite pour glisser son téléphone dans la poche de la veste de GEORGE.


MÉLANIE

Ah! Voilà!

Là, c'est vraiment parfait!

Ah! Wouhou!

Là, vous pouvez aller

poser vos affiches dans tout

le reste de l'école, hein?


GEORGES

Bon! Ben à plus tard!


Au casse-croûte de l'aréna, GUYLAINE rend sa veste nettoyée à GEORGES.


GUYLAINE

Et voilà!

Ça ne paraîtra plus.


GEORGES

(Enfilant sa veste)

J'espère!

En tout cas, merci beaucoup!


BENJAMIN et VINCENT arrivent au casse-croûte


BENJAMIN

Salut, maman!

Bonjour, Georges.


VINCENT

Salut!


GEORGES

Salut, les gars.

Là, vous êtes pas en train

de perdre votre temps, hum?

Le GDGFBD compte sur vous!


VINCENT

Non, j'attends après Mélanie.


GEORGES

Ah? C'est drôle,

elle a dit la même chose.


BENJAMIN

Pis moi, j'attends

après Vincent.


VINCENT

Oui! Guylaine, Benjamin a

quelque chose à vous dire.


BENJAMIN

Oui?


VINCENT

Oui, euh...

Je voulais savoir si t'avais

encore un fer à repasser, ici.


GUYLAINE

Oui, j'en ai même deux.

Pourquoi?


VINCENT

Ben, c'est pour m'aider

à payer mon camp de hockey.

Faut que j'imprime des t-shirts,

et Benjamin m'a dit

que vous étiez super bonne.


GUYLAINE

Ah! J'adore repasser!

Je repasse tout!

Même les linges à vaisselle.

Je sais pas pourquoi,

ça me détend.


BENJAMIN

Si t'as envie d'être détendue,

tu vas être contente,

parce qu'on a 500 t-shirts

à imprimer pour demain.


GUYLAINE

500?


GEORGES

Hiii... C'est de valeur

que je sois si occupé!

Parce que moi aussi,

j'adore repasser.


VINCENT

Sérieux?


VINCENT et BENJAMIN se regardent en riant.


FÉLICIE avance dans le corridor et s'approche de SAMI.


FÉLICIE

Sami, c'est toi?

Ah, Sami.

Tu veux me voir?


SAMI

Oui, je veux qu'on vérifie

si t'es capable de faire

la course bootcamp avec moi.

J'ai pas envie d'avoir

l'air fou, tantôt.


FÉLICIE

Je te jure que je suis correcte.


SAMI

OK.

Quel exercice tu veux faire?


FÉLICIE

Je sais pas, n'importe lequel.

Celui-là, le Pont périlleux.


SAMI a déposé des cerceaux en deux rangées dans le corridor.


SAMI

C'est pas le Pont périlleux,

ça! C'est le Cerceau acharné!

Félicie, tu vois rien!


FÉLICIE

Mais non!

Je vais te montrer.

Pars ton chrono.


FÉLICIE se place sur la ligne de départ.


SAMI

OK. Go!


FÉLICIE commence le parcours sans problème.


SAMI

Pis tu te rappelles

que si t'accroches un cerceau,

tu fais 10 push-up

pis tu recommences?


FÉLICIE

Oui, oui.


FÉLICIE termine son parcours en accrochant le dernier cerceau.


FÉLICIE

Bon, t'es rassuré, là?


SAMI

Pas tout à fait.


FÉLICIE

Veux-tu que je te fasse

le slalom driblé?


SAMI

Non, non, c'est pas nécessaire.

Ah, pis tu me dois 10 push-up.


FÉLICIE

Hein?


SAMI

Oui, t'as accroché le dernier!

Allez.


VINCENT et BENJAMIN sont toujours au casse-croûte de l'aréna.


GEORGES

OK! Vous trouvez ça drôle,

un gars qui aime repasser?


GUYLAINE

C'est juste que pour quelqu'un

qui aime le repassage,

je trouve que votre veston

est pas mal fripé.


GEORGES

Oui, mais c'est

un veston en lin!

Il paraît qu'on repasse

pas ça, du lin.


GUYLAINE

Moi, je l'aurais repassé pareil.


VINCENT

J'aimerais ça voir

lequel de vous deux

est le meilleur en repassage.


GEORGES

Hé, tente-moi pas, toi!


BENJAMIN

Je gage que vous avez peur

de vous faire clencher

par ma mère?


GEORGES

Non, non, c'est pas ça!

C'est juste qu'il faut

que je m'en retourne travailler.

Et j'ai pas de fer

à repasser à l'école.


BENJAMIN

Tantôt, maman, t'as dit

que t'en avais deux.

Tu peux lui en prêter un.


GUYLAINE

C'est une bonne idée, ça.

Je vais même

vous prêter mon meilleur.

C'est un fer à repasser

intelligent, ultra perfectionné,

sans fil.

Pas game?


GEORGES

(Serrant la main de GUYLAINE)

Oh! Je relève le défi.


GUYLAINE

Et un coup parti,

peut-être que je pourrais faire

un petit coup de fer

sur votre veston.


GEORGES

(Vidant ses poches)

Oh! mon Dieu! Bien sûr!

Gâtez-vous!


GUYLAINE

Ça m'énerve qu'il soit

tout fripé comme ça!

(Prenant le veston)

OK! J'en ai pour deux minutes.


VINCENT remarque le téléphone de MÉLANIE dans les objets sortis des poches de GEORGES.


VINCENT

Euh... Qu'est-ce que le cellulaire

de Mélanie fait là?


GEORGES

Hein? Ben oui,

regarde donc ça.


VINCENT

Il était dans vos poches.


GEORGES

Ben voyons... Oh non!

J'ai dû le prendre

par erreur, tantôt.


VINCENT

Je vois Mélanie, tantôt.

Je peux lui redonner.


GEORGES

(Rendant le téléphone à VINCENT)

Ah, merci beaucoup!

Bon, faut pas trop

que je traîne, moi.


VINCENT

Nous autres non plus.

Oubliez pas vos t-shirts.


GEORGES

Oui.


VINCENT

Très important.


De retour à l'école secondaire Victoire-Desmarais, GEORGES s'installe pour commencer son repassage dans le salon des étudiants. MÉLANIE entre.


MÉLANIE

Pis? Comment ça va, Georges?

Pas trop fatigué d'avoir fait

le tour de l'école?


VINCENT

Non, moi, ça va,

mais c'est ce fer-là qui va pas.

Maudite patente à gosse!


MÉLANIE

Moi, je suis encore

en train d'essayer de trouver

une idée pour le Grand défi.


MÉLANIE s'approche subtilement de la veste de GEORGES, déposée sur un dossier de chaise.


GEORGES

C'est pas en restant ici

que tu vas la trouver.


MÉLANIE

Il est super beau, votre fer!

Avez-vous essayé

le petit bouton sur le côté?


GEORGES

Quel bouton?

(Regardant de plus près)

Ah!


MÉLANIE fouille les poches du veston pendant que GEORGES est occupé et ne voit pas entrer SAMI.


SAMI

Qu'est-ce que tu fais là?


MÉLANIE

Je replace le veston

de Georges, oui.

Il était croche.


SAMI

OK.

Georges, est-ce que

ce serait possible

de reporter le Grand défi

gars-fille bouge donc

un autre jour?


GEORGES

Hein? Pourquoi?


SAMI

Parce que Félicie pourra pas,

à cause de son infection.


GEORGES

Ben là, non, non,

je suis désolé,

mais le GDGFBD, c'est

aujourd'hui que ça se passe.

Si Félicie est pas en forme,

trouve-toi une autre partenaire.

Mélanie? Elle se cherchait

justement une activité.


MÉLANIE

Ah. Non. Sami veut

certainement pas de moi

comme partenaire.


SAMI

Je pourrais peut-être

changer d'idée, hein?


MÉLANIE

Non. De toute façon, j'ai...

j'ai prévu faire

quelque chose avec Vincent.


GEORGES

Ah, parlant de Vincent, est-ce

qu'il t'a redonné ton téléphone?


MÉLANIE

Pardon?


GEORGES

Oui, ton téléphone

s'est retrouvé dans la poche

de mon veston.

Je sais pas comment, mais...

Vincent devait te le rendre.


MÉLANIE

Ha! Pis là, il est où,

Vincent?


GEORGES

La dernière fois,

il était au casse-croûte.


MÉLANIE

Au casse-croûte?

Génial!

Là, je vais marcher

jusqu'au casse-croûte,

pis mes pas seront

même pas comptés. Argh!


MÉLANIE sort en vitesse pour récupérer son téléphone.


VINCENT et BENJAMIN sont de retour dans la salle à manger des BEAUCAGE.


VINCENT

T'es guéri, là.

Tu pourrais peut-être

enlever tes mitaines.


BENJAMIN

Non, je suis bien avec.


VINCENT soupire en reprenant son repassage.


BENJAMIN

Vincent, arrête de stresser.

Je suis sûr que ma mère

en fait au moins

deux fois plus que nous.


Elle est tellement intense

avec son fer!


VINCENT

Elle doit avoir fini, d'abord.

Veux-tu aller lui en porter?


BENJAMIN

C'est une bonne idée, ça.

Pis je pense à ça,

faudrait peut-être

qu'on aille à l'école,

à un moment donné, nous.


VINCENT

T'as raison!

On pourrait aller en porter

à Georges en même temps.


MÉLANIE entre sans frapper.


MÉLANIE

Pourquoi t'étais pas

au casse-croûte, toi, hein?


VINCENT

Euh, parce que j'étais ici?


BENJAMIN est gêné de son accoutrement devant MÉLANIE.


BENJAMIN

Salut.


MÉLANIE

Salut...

Beau kit.


MÉLANIE

Coudonc, c'est quoi, l'affaire?

Pourquoi tout le monde a un fer

dans les mains, aujourd'hui?


VINCENT

C'est une longue histoire.


MÉLANIE

Laisse faire, j'ai pas le temps.

Il paraît que t'as mon

téléphone?


VINCENT

(Rendant son téléphone à MÉLANIE)

Euh, oui. Tiens.

Mais qu'est-ce qu'il faisait

dans le veston de Georges?


MÉLANIE

Je sais pas! C'est pas moi

qui l'ai mis là certain!

(Regardant son compteur de pas)

Ah! C'est pas vrai?!

Seulement 4025 pas?!


VINCENT

Pourquoi tu comptes tes pas?


MÉLANIE

Pour prouver à Félicie que

je suis aussi en forme qu'elle.


BENJAMIN

Mais là, les pas qui sont comptés,

c'est ceux de Georges, non?


MÉLANIE

Ha! Essaies-tu de dire

que j'ai triché, Benjamin?


BENJAMIN

Non, regarde, j'ai rien dit.


MÉLANIE

Bon, ben là, j'ai pas le choix,

faut que je prenne

les grands moyens.


MÉLANIE s'en va.


De retour à l'aréna, BENJAMIN apporte d'autres T-shirts à sa mère qui en plus de repasser, plie aussi les T-shirts.


BENJAMIN

Wow! Tu fais bien ça!

Tiens, je t'en ai apporté d'autres.


GUYLAINE

Oh! Pas besoin.

Il m'en reste en masse.


BENJAMIN

Attends, t'as pas encore fini?!


GUYLAINE

Non, j'en ai fait 10,

mais ils sont absolument

parfaits.


BENJAMIN

Mais là!

Ça sent le brûlé, ici.


GUYLAINE

Oh! Non, non, non.

Impossible.

J'ai jamais brûlé un morceau

de vêtement de ma vie.


BENJAMIN

Non, pas ici:

dans la cuisine!


GUYLAINE

Ah oui?

(Reniflant)

Oh, oh... Ça doit être

mon pain aux bananes.

J'ai dû le laisser

trop longtemps dans le four!


BENJAMIN

(Sortant le gâteau du four)

Non! Tu l'as

complètement calciné!


GUYLAINE

C'est le repassage!

Ça me détend tellement.


BENJAMIN

Là, je pense que ça te détend

un petit peu trop.

Va falloir que t'accélères.


GUYLAINE

Tiens!


BENJAMIN

Si t'en as repassé

10 en 2 heures,

combien ça va prendre

de repasseurs

pour en repasser 500

en 24 heures?


GUYLAINE

Si vous voulez du travail

botché, comptez pas sur moi.


De son côté VINCENT arrive à l'école avec un sac de T-shirts et croise GEORGE dans le corridor.


VINCENT

Attendez, Georges!

Vous avez fini tous vos t-shirts?!

Je suis venu vous

en apporter d'autres.


GEORGES

J'ai pas fini:

j'ai pas encore commencé!


VINCENT

Non! Comment ça?


GEORGES

Parce qu'il marche pas,

le super fer intelligent

de Guylaine!

(Montrant le fer qu'il tient.)

Je vais lui rapporter.


VINCENT

J'ai besoin

de mes 500 t-shirts

avant demain, sinon...

Je vais être obligé de dire

adieu à mon camp de hockey

et à ma carrière

de joueur professionnel.


GEORGES

Moi, j'ai besoin

d'inscriptions.

Sinon, adieu le GDGFBD!


VINCENT

Je vais vous le faire

fonctionner, moi, votre...

fer à repasser.


GEORGES

Non, c'est correct,

je m'en occupe.

Ah, tiens. Justement,

ta partenaire s'en vient.

(Pointant MÉLANIE)

Je suis sûr qu'à deux,

vous allez être capables

de trouver une belle activité

pour le Grand défi.


VINCENT

Moi, je vais vous le dire,

ça va être quoi, mon activité:

pas de camp de hockey

cet été! Hé!


MÉLANIE marche à toute vitesse et s'arrête devant VINCENT qui prend une pause dans la salle des pas perdus.


MÉLANIE

Cette fois-ci,

je suis sûre que ça y est.


MÉLANIE

(Regardant son compteur)

Ah!


VINCENT

Voyons, qu'est-ce qu'il y a?


MÉLANIE

Seulement 8312 pas!

Je capote! Je suis allée

jusqu'au centre commercial

à pied. Je suis rentrée

dans toutes les boutiques.

J'ai fait le tour

de tous les kiosques,

j'ai fait énormément

d'aller-retour

entre les cabines d'essayage

et les miroirs...


VINCENT

Et il y a les petits pas

devant le miroir, hein?

Ça compte, ça aussi.


MÉLANIE

C'est vrai!

Et malgré tout ça, je suis

encore loin du total de Félicie.

Pis j'ai chaud, je sue,

j'aime pas ça!

Tant pis, j'abandonne.


VINCENT

Voyons, décourage-toi pas.

Moi aussi, je suis super

en retard dans mon repassage.


Une sonnerie annonce un message texte sur le téléphone de VINCENT.


VINCENT

(Lisant son message texte)

Ah non! Ça va trop mal.


MÉLANIE

Tu vois, des fois, on n'a pas

le choix de se décourager.


VINCENT

La mère de Benjamin

vient de me lâcher.

Comment je vais faire

pour imprimer mes t-shirts?


MÉLANIE

Imprimer des t-shirts?

Ha! C'est un peu out.

Ça fait super longtemps

que j'ai pas fait ça.


VINCENT

Toi? Tu t'es déjà servi

d'un fer à repasser?


MÉLANIE

Euh, allô! Je suis une experte

dans tous les types de fers:

fer plat, fer à friser,

fer à repasser...

J'ai ça dans le sang.

Ma mère travaille

dans la mode, quand même.


VINCENT

Ah oui!

On n'avait pas une activité

à faire, aujourd'hui, nous deux?


GEORGE rapporte le fer à GUYLAINE au casse-croûte de l'aréna.


GEORGES

Je suis vraiment désolé,

mais je pense que je l'ai brisé.

Mais je vais vous le rembourser!

Ou même vous en acheter

un autre. Il existe encore,

j'ai vérifié en ligne.


GUYLAINE

Georges, je pense pas

que vous ayez brisé le fer.

En fait, je...

J'ai jamais été capable

de le faire fonctionner

moi-même.


GEORGES

Non.


GUYLAINE

C'est un cadeau

de ma belle-soeur,

et je l'ai toujours haï.

Ben là, le fer,

pas ma belle-soeur!

Entre nous, j'aime ben mieux

mon vieux fer.


GEORGES

Ben oui, je vous comprends!

En tout cas, là,

il y a aucun doute,

c'est vraiment vous

la reine des repasseuses.


GUYLAINE

Vous avez pas

ben ben eu la chance

de faire vos preuves.


GEORGES

Ouais, c'est vrai.

Dans le fond, là,

c'est pour être sûre de gagner

que vous m'avez donné

un fer qui marche pas?


La sonnerie du téléphone du casse-croûte retentit.


GUYLAINE

Oh, oh.

(Au téléphone)

Casse-croûte de l'aréna,

bonjour!

(Vers GEORGES)

C'est Vincent.

(Au téléphone)

OK, OK!

(S'adressant à GEORGE)

Il dit qu'il a peut-être trouvé

quelqu'un pour faire

fonctionner le maudit fer.


GEORGES

(Au téléphone)

Oui, Vincent?


Dans la salle des pas perdus, deux équipes de repasseurs s'affrontent et l'animation de l'activité est assurée par GEORGES.


GEORGES

OK, OK, on va commencer.

Mais merci, merci,

public en délire.

Merci de participer

à ce Grand défi gars-fille

bouge donc!


Les spectateurs sur place applaudissent.


GEORGES

C'est avec un grand plaisir

que je vous présente

la meilleure nouvelle activité

de la journée.

Il s'agit d'une invention

de notre cher président,

Vincent, et de sa partenaire,

Mélanie, qui se retrouvent

automatiquement

finalistes pour les méritas!


Les spectateurs sur place applaudissent.


GEORGES

Maintenant, comment ça

s'appelle, ton activité?


VINCENT

C'est la FLF.


GEORGES

FLF pour...?


VINCENT

Faut le faire!


GEORGES

Wow! Bravo!

Alors, dans ce nouveau

sport extrême,

deux équipes gars-fille

s'affrontent.

Dans le coin droit, j'ai nommé

Vincent et Mélanie!


Les spectateurs sur place applaudissent.


GEORGES

Et dans le coin gauche,

notre amie Guylaine

et son fils, Benjamin!


Les spectateurs sur place applaudissent.


GEORGES

Le but est simple:

imprimer le plus

de t-shirts possible

dans les 10 prochaines minutes.

Attention, à vos fers,

prêts, partez!


BENJAMIN

T'as vu ça, m'man?

Je n'ai même plus peur

du fer à repasser!

Commence pas à me demander

de repasser mon linge,

par exemple.


MÉLANIE

Come on,Vincent!

Plus vite, plus vite!


VINCENT

C'est quoi, ta technique?


GEORGES

On les encourage,

on les encourage!


BENJAMIN

Regarde ça

si je suis bon, m'man!


GEORGES empile les T-shirts sur deux piles.


MÉLANIE

Vous l'avez pas pantoute!

(Repassant du côté de l'autre équipe.)

Tassez-vous, là!

Je vais le faire.

OK, go, go, go!


MÉLANIE repasse en piétinant sur place pour améliorer son score de pas et en passant d'une planche à repasser à l'autre.


VINCENT

Qu'est-ce que tu fais?


MÉLANIE

Je fais augmenter

ton nombre de t-shirts

pis mon nombre de pas

en même temps!

Wou!


GEORGES

Mélanie, je pense que

je t'ai jamais rien vu faire

d'aussi vite.


MÉLANIE repasse avec deux fers à la fois.


MÉLANIE

Pis? Combien de pas

de plus? Vérifie!


Plus ta rd FÉLICIE attend dans un corridor de l'école. MÉLANIE la rejoint.


MÉLANIE

Ah! T'es là!

(Montrant son compteur de pas)

Regarde.


FÉLICIE

Je vois rien.


MÉLANIE

C'est mon nombre de pas.

Avec tous ceux

que j'ai faits en repassant,

je dépasse ta moyenne

pour la journée avec 13 002 pas.


FÉLICIE

Bravo, ma belle.


MÉLANIE

Tu vois bien que je suis

aussi en forme que toi.


FÉLICIE

Je te l'ai dit, je vois rien.


MÉLANIE

Hum, très drôle.


SAMI vient chercher FÉLICIE.


SAMI

Ah, Félicie.

Ton père arrive,

je viens de voir son auto.


FÉLICIE

Ah, merci.

Sami, je suis désolée

qu'on n'ait pas pu faire

la course bootcamp ensemble.


SAMI

Non, c'est correct.

Georges m'a dit

qu'on pouvait se reprendre

aux prochaines olympiades.


MÉLANIE

En tout cas, si jamais

vous avez besoin

d'un entraîneur,

je suis là.


SAMI tend le bras à FÉLICIE qui le suit vers la sortie.


BENJAMIN et VINCENT arrivent chacun de leur côté.


VINCENT

Hé, Ben! Tiens, le chandail

que je t'avais promis.

Merci beaucoup!


BENJAMIN

T'as réussi à tous les faire?


VINCENT

Presque. Il m'en reste

une dizaine environ

dans le fond de la boîte.

Mais je vais les finir

tranquillement ce soir,

et ma corvée va être terminée.


BENJAMIN

C'est super!

As-tu finalement trouvé

ce que ça voulait dire,

la phrase mystérieuse?


VINCENT

Oui, je l'ai cherchée

sur Internet.

C'est du finnois.


BENJAMIN

C'est quoi, ça?

La langue du monde

fin comme moi?


VINCENT

(Rigolant)

Ha, ha, ha.

Non, c'est la langue

qu'ils parlent en Finlande.


BENJAMIN

Pis qu'est-ce

que ça veut dire,

"Kiitos suolakurkku"?


VINCENT

Comme je pensais,

c'est une phrase drôle.

Ça veut dire:

"Merci, les cornichons."

(Riant)

Ha! ha! ha! Oui!


BENJAMIN

Quoi?! J'en veux pas

de ton chandail!

(Lançant le T-shirt sur VINCENT avant de partir en courant)

C'est n'importe quoi!


Fin de l'épisode


BRANDON-LEE

(S'adressant au public de l'émission)

Envie de t'amuser?

Les personnages de

Subito t'attendent

sur le site web de l'émission.


Générique de fermeture

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season

Résultats filtrés par