Universe image Tales from the Cryptkeeper Universe image Tales from the Cryptkeeper

Tales from the Cryptkeeper

Ghosts, goblins, and ghouls are ready to creep out kids who commit foul deeds. Whether they´ve lied, cheated, or stolen, the Cryptkeeper is always on hand to cackle as these kids learn the error of their ways from his frightening friends.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

While the Cat's Away

Brothers Dwight and Stu are willing to do just about anything to come up with the money for a new P-11 Baja Sandslicer dirtbike, including stealing. When they learn that the eccentric owner of a nearby estate is leaving for vacation, they decide to sneak into his house and swipe a few valuables.


Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Titre :
Crypte Show


Dans la crypte, le GARDIEN installe un projecteur de diapositives. Il s'adresse au public de l'émission.


GARDIEN

Bonjour, amis des cauchemars

et de l'horreur.

J'ai tellement fait griller ma

matière grise ces derniers

temps que je me suis dit que

j'avais besoin d'un petit break.

Je rêve d'un petit coin

tranquille pour me reposer les

neurones.

Mais, voilà, dans quel endroit?


Le GARDIEN met en marche le projecteur et regarde une photographie d'un phare.


GARDIEN

Tiens, tiens, voilà un endroit

"phare-amineux" où on se la

coule douce.

Hahahahaha!

Hé, ah!

Ça me rappelle de bien bons

souvenirs.

Hahahahahaha!


Le GARDIEN regarde des photographies de lui en vacances.


GARDIEN

Bien sûr, je pourrais m'adonner

aux joies du surf.

C'est un sport où l'on s'éclate.

Hahahahaha!

Tiens, tiens, là, j'avais bien

rigolé.


Sur une photographie, le GARDIEN est attaqué par un monstre.


GARDIEN

Démonique Parc.

Le seul endroit où les chauves

sourient.

Je suis tout retourné quand je

pense à ces vacances idylliques.

Et, si j'allais dans la tribu

des bouffes-tout, ou chez les

requins morfals.

C'est vrai, ça.

J'ai le choix.


On entend une voix de l'extérieur.


CHAUFFEUR

Taxi!


GARDIEN

J'arrive, hein, j'arrive.

Non, mais, c'est vrai.

Il peut bien patienter un peu

ce taxi, le temps que je vous

narre l'horrible conte de la

semaine.


Le GARDIEN prend un grand livre.


GARDIEN

C'est un vrai petit bijou qui

s'intitule : quand le chat

n'est pas là!


Titre :
Quand le chat n'est pas là!


STU et DWIGHT sont assis sur des bicyclettes. Ils regardent une bicyclette dans la vitrine d'un magasin.


STU

Ha!

Le B11, le VTT à chenille que

rien n'arrête.

Un monstre sur roues taillé

pour le désert.


DWIGHT

Il est super géant.

Super géant.


STU

Mais non, il n'est pas géant.

Il est monstrueux.


DWIGHT

Ah!

Tu crois que papa nous en

paierait un?


STU

Arrête de rêver, Dwight.

Radin comme il est.


STU et DWIGHT s'éloignent sur leurs bicyclettes.


DWIGHT

Mais, Stu, ça ne coûte rien

de lui demander.


STU

Pourquoi gaspiller notre

salive?


Dans la boutique d'une agence de voyages, MME CRUMM regarde des dépliants. M. HANCOTT est derrière un bureau.


MME CRUMM

Hohahahaha!

Ça demande réflexion.

La cuisine française est si

riche.


HANCOTT

En effet, elle est riche.

Très riche.

Comme vous, Madame Crumm.

Enfin, je veux dire que

quelqu'un de votre standing

mérite ce qu'il y a de plus

raffiné.

Haha!

Je ne saurais vous vendre autre

chose que du haut de gamme.

Haha!


MME CRUMM

Tout de même, cher Monsieur

Hancott, ce voyage -

- ce voyage

est horriblement cher.


HANCOTT

Oh, n'exagérons rien, ce

voyage est tout à fait dans vos

moyens.

Haha!


MME CRUMM

J'ai beau être milliardaire,

Monsieur Hancott, un sou est un

sou.


HANCOTT

Mais -

- mais Madame Crumm,

mais -

- mais -- mais je suis

sûr que --


MME CRUMM

Bonne journée.


MME CRUMM sort de la boutique. STU et DWIGHT entrent.


STU

Salut, papa.

Ça gaz, le business?


HANCOTT

À ce train-là, c'est vous qui

allez me donner mon argent de

poche.


M. HANCOTT répond à un téléphone qui sonne.


HANCOTT

(Au téléphone)

Agence de voyages Hancott,

j'écoute.

Oui!

Chez nous, il n'y a rien

d'impossible, monsieur.

Hahaha!

En Pennsylvanie, oui, pourquoi

pas.

En Transylvanie, ah bien, il

fallait le dire tout de suite.

Non, non, non, pas de problème,

monsieur.

Heu -

- oui, oui.

J'entends bien, oui.

Oh!

Vous disposez d'un budget

illimité.

Comme c'est intéressant.

Un petit instant, je prends des

notes.


HANCOTT écrit sur une feuille.


HANCOTT

Voyage en première classe et

limousine, bien sûr.

Je m'occupe de tout, monsieur --

Charles Kingman.

700 Woodroad.


STU et DWIGHT sortent.


STU

À toute, papa.


HANCOTT

Et, vous payez -

- en liquide!

Oh!

Parfait, ça me convient.


À l'extérieur, STU et DWIGHT montent sur leurs bicyclettes.


DWIGHT

Pourquoi tu ne lui as pas

demandé pour le VTT?

Tu as bien vu que les affaires

avaient l'air de reprendre.


STU

Parce que le VTT, on va se

l'offrir aux frais de ce cher

monsieur Kingman.


DWIGHT

Quoi?


STU enfonce la casquette de son petit frère sur sa tête.


DWIGHT

Hé!


STU

Hé oui.

Allez, suis-moi et tâche

d'être à la hauteur.


STU s'éloigne.


DWIGHT

Hé, mais, attends.

Hé, Stu, ne pars pas sans moi.


HANCOTT

Des sous, du flouse,

de l'oseille, du poulet,

du pognon, du fric,

des picaillons, picaillons,

picaillons.


HANCOTT pose une affiche « fermé » sur la porte de sa boutique.


STU et DWIGHT roulent sur une rue.


STU

C'est d'être comme chou.

Presque aussi bête que toi.

Kingman est riche et quitte la

ville.

Tout ce que l'on a à faire,

c'est d'entrer chez lui, piquer

un truc qui vaut du fric et la

bécane est à nous.

Vroum!

Vroum!

Vroum!


DWIGHT

Tu es ouf.


STU

Hé, ne me dis pas que

tu te dégonfles.


DWIGHT

Mais non, mais -

- mais --

mais, faire ça, ce n'est -

- ce

n'est pas honnête.


STU

Arrête tes délires de

boyscout.

Dwight, imagine-toi plutôt aux

commandes de cette machine

infernale en plein désert.


DWIGHT s'imagine dans un désert avec un casque au volant d'une nouvelle bicyclette.


DWIGHT

Hasta la vista, babe.

STU)

À quelle heure il part ce

Kingman déjà?


STU

Vroum!


Le soir, STU et DWIGHT s'approchent d'une maison dans une forêt.


STU

À l'heure qu'il est, Kingman

doit être dans son avion.


DWIGHT

Tu es sûr que ce bonhomme

est millionnaire?


STU

Oui, archi sur.

Mais, ce n'est pas le genre qui

gaspille son fric en rénovation.

Allez, amène-toi.


STU et DWIGHT entrent dans la cour de la maison lugubre.


DWIGHT

Cet endroit me fout la

pétoche.

Et s'il était encore là?


STU

On va frapper, on verra bien.


STU approche la main de la porte de la maison. La poignée représente un visage qui crie.


STU

Ah!

Ah, géniale la chetron.


STU frappe à la porte qui s'ouvre d'elle-même. Des chauves-souris s'échappent de la porte ouverte. STU et DWIGHT se réfugient dans la maison.


STU

Ouf.


STU allume une lampe. La maison est délabrée.


DWIGHT

Et c'est ça que tu appelles

des objets de valeurs?


STU

Hé, on n'a pas tout vu.

Suis-moi.

J'ai lu des tas de livres sur

ce genre de gus.

Ils vivent comme des clochards

toute leur vie et quand ils

meurent, on trouve des millions

planqué sous leur pieu.


DWIGHT

Et si au lieu des millions

il y avait des cadavres?


STU et DWIGHT montent un escalier.


STU

Haha!

Tu as trop d'imagination.


DWIGHT regarde une peinture d'un homme qui s'anime et brandit un sabre.


DWIGHT

Ahh!

Ahhhh!

Au secours!

Ahh!


DWIGHT se jette sur STU qui tombe.


STU

Hmm, dégage, crétin.


Ah!

Le -

- le type, dans le

tableau, il -

- il a -- il a

il a bougé.

On aurait dit qu'il voulait me

tuer.


DWIGHT a un hoquet.


STU

C'est moi qui vais te tuer

si tu ne te calmes pas.

Et puis, arrête-moi ce hoquet.

Ça me tape sur le système.


DWIGHT

Mais, c'est plus

fort que moi.


DWIGHT hoquette.


STU

Mais qu'est-ce qui ne va pas,

Dwight, c'est quoi, ton

problème?


DWIGHT

Stu, cet endroit est hanté.

Je m'en fiche du VTT,

allons-nous-en.


STU

Tu veux que je renonce à ma

super bécane tout terrain,

plutôt mourir.


STU embrasse un papier avec la photographie d'une bicyclette.


DWIGHT

Mais ne dis pas ça, Stu.


STU

Il y a sûrement quelque

chose à piquer.

Allez, cherche.


DWIGHT

Mais, chercher quoi?


STU et DWIGHT examinent les livres d'une bibliothèque.


STU

Je n'en sais rien, mais dans

les bibliothèques, il y a

toujours un panneau qui s'ouvre

quand on touche à un truc.


STU appuie sur un bouton d'un bas relief. La hache d'une statue de soldat en armure tombe vers DWIGHT qui l'évite.


DWIGHT

Ah.


DWIGHT trébuche et fait tomber des livres. Un panneau s'ouvre dans la bibliothèque. Des yeux regardent DWIGHT derrière le panneau.


STU

Wow!

Bien joué, petite tête.

Sans le faire exprès, tu as mis

en plein dans le mille.


DWIGHT

Je t'en prie, ne touche à

rien.

Il y a quelque chose qui bouge,

là-dedans.


STU

Arrête ton délire.

Il n'y a rien que du vide.


STU met sa main dans le trou que le panneau a découvert.


STU

Ahhhhh!


DWIGHT

Stu, arrête!

Non!


STU hurle. DWIGHT se prend la tête.


DWIGHT

Stu!

Stu!

Stu!


STU

Ouille!

Au secours!

À l'aide!

Aide-moi!


STU rit et sort sa main du trou. Il tient un papier.


DWIGHT

Tu es vraiment très drôle,

Stu.


DWIGHT hoquette.


STU

Hmmm.

Regardons ça de plus près.


STU s'assoit à un bureau et examine le papier qu'il vient de trouver.


STU

Wow, pour être une trouvaille,

ça, c'est une trouvaille.


DWIGHT s'appuie sur une bibliothèque qui pivote et le fait passer dans une autre pièce.


DWIGHT

Hé!

Hé!

Oh!


STU

Hé, regarde ça.

Dwight?

Dwight?

Bon, puis après tout.


STU se penche sur le fauteuil sur lequel il est assis. Un mécanisme le projette dans une autre pièce.


STU

Ahhhhhhh!


Derrière la bibliothèque, DWIGHT frappe un mur.


DWIGHT

Laissez-moi sortir.

À l'aide!


STU pose la main sur l'épaule de DWIGHT.


DWIGHT

Ah!

Ça suffit, c'est la deuxième

fois que tu me fais peur.


STU

Relaxe, Max.

J'ai la solution à notre

problème.


STU tient un papier.


STU

Tu vois cette carte, petite

tête.

Une croix marque l'endroit où

nous devons nous rendre.


DWIGHT

C'est la sortie?


STU

La croix indique le trésor,

idiot.


Un labyrinthe est dessiné sur le papier de STU.


STU

On va commencer par emprunter

ces escaliers.


DWIGHT

Je ne suis pas très rassuré,

Stu.


STU

Pense qu'avec l'argent du

trésor, il y aura au moins de

quoi se payer 2 bécanes.

Vroum!

Vroum!


DWIGHT s'imagine au volant d'une bicyclette neuve.


DWIGHT

Vroum!

À toi l'honneur.


STU et DWIGHT descendent un escalier. On entend un grincement.


DWIGHT

Tu as entendu?


STU

C'est juste les escaliers

qui grincent.


DWIGHT

Tu as déjà entendu des

escaliers de pierre grincer?


DWIGHT hoquette. Au bas de l'escalier, des os jonchent le sol à côté d'une chaîne et d'un gros collier.


STU

Oh, ça ressemble comme deux

gouttes d'eau à la niche d'un

gentil toutou.


DWIGHT

Tu en es sûr, Stu?


STU

Même que le chien-chien

s'appelle Fifi.


On entend des bruits provenir d'un trou dans un mur.


STU

On dirait que ce clébard est

encore plus trouillard que toi.

Sûrement le genre de caniche à

sa mémère.


Un gros chien monstrueux sort du trou en jappant. STU et DWIGHT reculent.


STU et DWIGHT

Ahhhhhhh!

Ahhhhhhh!


DWIGHT

Non, non!

Au secours!


STU et DWIGHT ouvrent une porte, entrent dans la pièce et referment la porte.


STU

Wow, c'est génial.


DWIGHT

Tu es dingue.


STU

Réfléchit, Kingman n'aurait

pas un monstre pareil chez lui

s'il n'avait pas quelque chose

de vraiment précieux planqué

dans sa maison.


DWIGHT

Tu vas encore dire que c'est

le fruit de mon imagination,

mais le chien ce n'était pas un

chien, c'était un loup-garou.


STU

C'est dans ta tête qu'il y a

des loups-garous, Dwight.


Le loup-garou déchire la porte avec ses griffes.


DWIGHT

Il a de drôles de

grognements, pour un chien.


STU et DWIGHT s'enfuient en criant. Ils glissent dans un tunnel et tombent sur un drap dans une nouvelle pièce.


DWIGHT

Écoute, Stu, je suis prêt à

te donner toutes mes économies,

mais partons.


STU

Quelle poule mouillée.

Pense au moment où tu

chevaucheras ta bécane.

Vroum!

Il est bizarre, ce truc.

Il m'a semblé que ça bougeait.


STU regarde sous le drap sur lequel il se tient. Il voit la tête d'un monstre.


STU

Hein?


STU et DWIGHT

Ahhhhhhh!


STU et DWIGHT se lèvent et s'appuient sur un mur recouvert de boutons et de commandes.


DWIGHT hoquette vivement. Il soulève une manette par accident. Une machine électrique se met en marche.


STU

Hé, tu as touché à quoi?

Hein?


DWIGHT

Je n'en sais rien, Stu, mais

aide moi à l'arrêter.


STU et DWIGHT appuient sur des commandes au hasard.


STU

Non, ce n'est pas ça.


Un éclair frappe le monstre sous le drap.


Un tentacule sort d'un bac et vole la carte de STU.


STU

Hé!

Toi, rends-moi ça.


Le tentacule entraîne STU dans un bac rempli de liquide. DWIGHT attrape STU par les bras.


DWIGHT

Ahhh!

À l'aide!


Sous le drap, le monstre prend vie et se lève.


Le tentacule entraîne STU dans le bac. STU retient son souffle sous l'eau.


DWIGHT

Ahhh!

Stu!

Je t'en supplie, aide-moi.


STU sort la tête de l'eau.


STU

À moi!

Aïe!

Viens m'aider.


DWIGHT attrape les mains de STU. Le monstre approche de DWIGHT qui lâche les mains de STU.


STU

Ah merci hein.


STU s'enfonce à nouveau dans l'eau puis ressort.


STU

Aide-moi, Dwight!


DWIGHT

Je voudrais bien, mais je ne

sais pas quoi faire, Stu.


STU

Mais, improvise.

Fais quelque chose.


DWIGHT prend un flacon sur une étagère et le lance dans le bac où se trouve STU.


STU

Ben je n'aime pas ce goût-là,

essaie un autre truc.


DWIGHT lance différents flacons sur le monstre et dans le bac où un tentacule s'agite. Un flacon explose. STU est projeté hors du bac.


STU est couché sur le sol.


STU

La bécane et moi, on te doit

une fière chandelle.


Le monstre soulève le bac et grogne.


DWIGHT

À toi de jouer, Stu.


Le monstre lance le bac vers STU et DWIGHT qui l'évitent. Le monstre s'approche des garçons.


STU et DWIGHT

(En criant)

Maman!


Le loup-garou arrive.


STU

Il nous reste une chance si

on la joue fine.


DWIGHT

À tes ordres, Stu.


STU

Tout juste entre ses

guiboles.


STU et DWIGHT glissent sous les jambes du monstre et entrent dans une ouverture dans le mur. Le loup-garou et le monstre les poursuivent dans un couloir.


DWIGHT

Plus vite, Stu!


STU et DWIGHT entrent dans une pièce. STU barricade la porte avec des meubles.


STU

Allez!

Donne-moi un coup de main pour

soulever ça.

Aller.


STU et DWIGHT essaient de soulever un cercueil.


DWIGHT

Je n'y arrive pas, Stu.


STU

Mais fais un effort!

Ahh!


DWIGHT

Oh, mon Dieu!


STU

Mais, aide-moi, au lieu de

te plaindre.


DWIGHT

Heu -

- Stu.


STU

Alors, tu la soulèves, cette

caisse?


DWIGHT

S-S-S-Stu.


STU

Qu'est-ce qu'il y a encore,

gros nul?


DWIGHT

C'est -

- mais c'est, c'est --

cercueil --


STU

Mais, tout à l'heure, c'était

le hoquet et maintenant, tu

bégaies.


DWIGHT

Non, le cercueil, je te --

je l'ai senti bouger.

Ahhh!


Le couvercle du cercueil s'ouvre et un homme en sort. L'homme a des oreilles et des dents pointues. Un autre vampire sort d'un autre cercueil.


DWIGHT

Ah non!

Hein?


Plusieurs vampires sifflent en direction de STU et DWIGHT qui libèrent la porte des meubles qui la bloquent.


STU

Quelle horreur, il en sort

de partout!


Les vampires se transforment en chauve-souris. STU et DWIGHT sortent de la pièce et courent dans un couloir. Les deux frères empruntent des chemins différents.


DWIGHT est seul dans un corridor.


DWIGHT

Je crois que l'on a réussi à

les semer.

Stu?

Stu?

Je t'en prie, ce n'est pas le

moment de jouer à cache-cache

avec moi, Stu.


STU est seul dans un corridor.


STU

Dwight?

Dwight?


STU essaie sans succès d'allumer sa lampe.


STU

C'est génial, j'ai perdu mon

frère et je suis à court de

piles, maintenant.


DWIGHT cherche son frère dans le noir.


DWIGHT

Tout ça pour frimer

sur un VTT à chenille.

Je vous jure que si je me sors

d'ici sain et sauf, je me

contenterai de mon vieux vélo

jusqu'à 80 ans.

Mieux que ça.

Dorénavant, j'irai à pied.


STU marche dans le noir. Sa lampe s'allume.


STU

Hé, ben, ça y est!

Tu vois, quand tu veux.


Une araignée sur la lampe projette une ombre.


STU

Ah!

Mais, toi, va jouer ailleurs.


STU donne coup de doigt sur l'araignée.


STU

Hahahaha!

Ce n'est pas une petite

bestiole comme toi qui va faire

peur au grand Stu.


STU s'emmêle dans une grande toile d'araignée.


STU

Ahhhhhhh!

Ahhhhh!


DWIGHT marche seul dans le noir.


DWIGHT

Si je m'en sors, fini les

boules puantes dans les cours

de math.

Heu -

- fini les batailles

de purée à la cantine.

Et puis, je bosserai jour et

nuit et puis -


Le sol se dérobe sous DWIGHT qui s'accroche à une chaîne. Il est pendu au-dessus d'un trou.


DWIGHT

Ahhh!

Au secours!


Un rat attaque les pieds de DWIGHT.


DWIGHT

Ahh!

Au secours!

Stu!


DWIGHT saute de l'autre côté du trou. Il court dans le corridor.


DWIGHT

Stu!


STU et DWIGHT se cherchent dans les couloirs.


STU

Dwight!


DWIGHT

Stu!


STU

Dwight!


DWIGHT

Stu!


STU

Dwight!


STU rencontre le loup-garou.


STU

Ahhhh!


DWIGHT rencontre le monstre.


DWIGHT

Ahhhh!


STU et DWIGHT s'enfuient et se rencontrent.


DWIGHT

Stu!


STU

Suis-moi, petite tête.

On est à deux doigts de mettre

la main sur le trésor.


STU et DWIGHT marchent dans les couloirs. STU regarde une carte.


STU

Encore 30 pas.

On tournera à gauche et youpi!


STU et DWIGHT arrivent devant un mur.


DWIGHT

Stu, c'est un cul-de-sac.


STU

Impossible.

La carte indique une issue.


STU appuie sur une brique et le mur s'ouvre.


STU

Bingo!


DWIGHT

Fais gaffe, Stu, on ne sait

jamais.


STU

Avance, trouillard,

tout baigne.


STU et DWIGHT entrent dans la pièce.


DWIGHT

Pour une fois, je suis

d'accord.

Cet endroit à l'air plutôt

cool.


Le mur de brique se referme derrière eux.


DWIGHT

Il ne faut jamais parler trop

vite.


STU rit.


DWIGHT

Qu'est-ce qu'il y a de si drôle.


STU

Regarde, petite tête.

C'est ici que le trésor est

enterré.


Deux os forment une croix sur le sol.


DWIGHT

Bravo, Stu.

Tu es le roi du jeu de piste.


STU

Admire l'artiste à l'oeuvre.


STU creuse le sol avec ses mains.


DWIGHT

Stu, est-ce que tu as bien

réalisé qu'on est fait comme

des rats?

Et même si tu as de quoi

t'acheter 10 bécanes à chenille,

je ne vois pas ce que tu

pourrais en faire dans le ventre

d'un monstre.

À moins que tu aimes rouler la

nuit dans le cercueil d'un

vampire.


Des mains sortent de la terre.


STU trouve un coffre.


STU

Houhou haha haha!

Vroum!

Vroum!

À moi les pistes.


STU ouvre le coffre. Une bande dessinée se trouve à l'intérieur.


DWIGHT

Une bande dessinée.


STU

Oh!


DWIGHT

Quoi?

Tu veux dire qu'on a risqué

notre vie pour ça?


Dans la pièce, des monstres sortent du sol.


STU

Le premier numéro des contes

de la crypte.


DWIGHT

Ce genre de BD,

j'aime lire ça chez moi, dans

mon lit, bien au chaud, sous ma

couette, mais là, le moment est

très mal choisi.


STU et DWIGHT sont dessinés sur la couverture de la bande dessinée.


STU

Regarde la couverture,

Dwight.

C'est nous!

Hyper destroy comme photo.


DWIGHT

Tu veux que je te dise,

je n'aime pas du tout ça.


STU

Tu ne vas pas recommencer.

Tu vois bien qu'il n'y a pas de

zombies ici.


Des zombies s'approchent de STU et DWIGHT.


STU et DWIGHT crient.


STU

Salut, je vous trouve très

sympa.

D'ailleurs, je vous laisse le

trésor, le VTT, le chien, la

cave et maman!

Au secours!

Ah!


Un mur s'ouvre derrière les deux frères. Ils s'enfuient en hurlant par l'ouverture.


STU

Sauve qui peut!


STU et DWIGHT ouvrent une porte vers l'extérieur et voient le GARDIEN de la crypte qui revient de voyage. STU donne le papier avec la photographie de la bicyclette au GARDIEN.


STU

Heu, tenez, je ne veux plus

en entendre parler, hein.


Le GARDIEN rit.


Dans la crypte, le GARDIEN dépose ses bagages.


GARDIEN

Nom d'un crapaud baveux.

Je n'ai jamais vu mon gentil

toutou me faire autant de

lichettes à mon retour de

voyage.

Pauvres gamins.

C'est eux qui vont avoir besoin

de vacances à présent.

En tout cas, ils auront appris

que: bien mal acquis ne profite

jamais.

Au fond, ils ont été chanceux.

Leur aventure aurait pu très mal

tourner quand on y pense.

Hahahahahaha!


Le GARDIEN s'adresse au public de l'émission.


GARDIEN

Hé, les accros de l'horreur,

vous voulez voir quelques

diaporamas?


On entend les voix de spectateurs.


SPECTATEUR

Non pitié!

Non pas ça!


SPECTATRICE

Je vous en supplie!

Non!


GARDIEN

Je voulais vous faire

plaisir.

Au fait, je vous ai mis au

frais quelques histoires à vous

glacer les sangs.

Hahahahahahaha!


Générique de fermeture

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Season
  • Category Fiction

Résultats filtrés par