Universe image Tales from the Cryptkeeper Universe image Tales from the Cryptkeeper

Tales from the Cryptkeeper

Ghosts, goblins, and ghouls are ready to creep out kids who commit foul deeds. Whether they´ve lied, cheated, or stolen, the Cryptkeeper is always on hand to cackle as these kids learn the error of their ways from his frightening friends.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Gorilla's Paw

Ken ‘kingpin’ Seldon´s secret club, make Walter a deal: steal the Gorilla´s Paw, which allegedly makes all wishes come true, and they´ll make him a member.


Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Titre :
Crypte Show


Dans la crypte, le GARDIEN de la crypte se tient entre des pots de plantes et s'adresse au public de l'émission.


GARDIEN

Bienvenue, mes chers petits

amateurs de safari d'horreur.

Vous arrivez juste à temps.

Nous sommes sur les traces de la

fameuse pâte du gorille.

Alors, suivez bien cette

histoire et arrêtez de faire les

singes.


Le GARDIEN regarde dans des jumelles.


GARDIEN

Il paraît qu'elle peut

exhausser tous les voeux.

Mais je crois qu'elle ne sert

qu'à éplucher les bananes.

Si vous croyez qu'il est doux et

gentil comme une peluche,

détrompez-vous, mes petits.

Ce gorille ne risque pas d'être

votre meilleur copain.

Et maintenant, préparez-vous à

fondre dans votre fauteuil, car

vous aller assister à une

terrible aventure qui a pour

titre gare au gorille.


Une énorme main velue s'approche du GARDIEN par-derrière.


Titre :
Gare au gorille


Dans une ville, LEWIS court après un ballon. Il soulève le ballon et se tourne vers KENNY, JEFF et BILLY qui attendent.


LEWIS

Aller, les copains.

Quand est-ce que je vais faire

partie du club?


KENNY

Balance la balle.


LEWIS

Aller, soyez sympa.


LEWIS lance le ballon vers KENNY qui l'attrape.


KENNY

Je crois que Lewis a besoin

qu'on lui rappelle qui on est.

Kenny Seldon, dit le boss.


JEFF

Jeff Neuron dit

Rocking-chair.


BILLY

Et Billy Knowel, dit

Super-cool.


KENNY

T'as compris, Lewis?


LEWIS

Ouais, c'est vrai, je

m'appelle Lewis, mais moi aussi,

je veux un surnom.


BILLY

Lewis le nullard?


JEFF

Lewis le taré.


KENNY

Pourquoi pas Lewis la patate.

Va chercher la balle, la patate.


KENNY lance le ballon.


JEFF, KENNY et BILLY rient.


JEFF, KENNY et BILLY font une petite chorégraphie en chantant.


JEFF, KENNY et BILLY

Quand on est

ensemble, on est les plus forts.

Complètement invincible, on se

bat jusqu'à la mort.


Ils rient.


LEWIS revient avec le ballon.


LEWIS

Cette fois, je peux faire

partie du club?

Et avoir un surnom?


KENNY

Apporte la balle, Lewis.


LEWIS

Oh, c'est vraiment pas cool,

les copains.

Je vais vous chercher la

balle.

C'est moi qui vous fais vos

devoirs et je vous file même mon

goûter.


KENNY

Surtout, Lewis, personne,

mais alors, vraiment personne ne

rote aussi fort que toi.


KENNY frotte les cheveux de LEWIS.


LEWIS

C'est malin ça, c'est malin.


KENNY

Super cool.


KENNY lance le ballon vers BILLY.


BILLY

Ouais, je l'ai.

Je l'ai.

Je l'ai-


BILLY tombe dans un chariot à crème glacée en voulant attraper le ballon. BILLY et le chariot roulent sur une rue. [KENNY, JEFF et LEWIS le poursuivent. Le chariot se renverse. KENNY prend un cornet de crème glacée au sol.


KENNY

Tu vois Lewis, nous on ne se

gêne pas.

On voit un truc qui nous plaît

et on le prend.


JEFF

Ouais.


KENNY

On veut une glace, on prend

la caisse tout entière.

Hein, super cool?


BILLY est recouvert de crème glacée. Il frissonne.


KENNY

Personne ne peut nous arrêter.


Le marchand de crème glacée s'approche de KENNY, l'air menaçant.


KENNY

De temps en temps, bien sûr,

on fait un petit effort.


KENNY ramasse les cornets et les remet au marchand.


KENNY

Excusez-moi, monsieur.


Le marchand s'éloigne.


KENNY

Un effort si on veut.

T'as compris, Lewis?

Hé, Lewis.


LEWIS

Wow, regardez ce truc super

génial.


LEWIS s'approche d'un grillage devant une boutique au-dessus de laquelle est écrit: « La crypte de Curios ». Dans la boutique, un homme fait signe aux jeunes d'entrer.


BILLY

Il faudrait que tu sois

complètement dingo pour enter

là-dedans.


JEFF

Ah ouais.


LEWIS entre dans la boutique et observe une patte dans un étui.


MARCHAND

C'est une très belle

pièce, n'est-ce pas?

Un objet étrange entouré de

mystère.

Et absolument, comment

dirais-je, unique en son genre.

C'est la patte du gorille.

Elle a été prise sur une

ancienne idole.


LEWIS

Fantastique.


KENNY, JEFF et BILLY s'approchent de LEWIS.


MARCHAND

Beaucoup plus que

fantastique.

La légende prétend que la patte

du gorille permet d'exaucer tous

les voeux de celui qui la

possède.


LEWIS

Wow.

C'est pareil qu'Aladin et la

lampe magique.


Le marchand sort par une porte.


KENNY

Hé, ou est-ce qu'il est

parti?


LEWIS

Tu crois que c'est vrai cette

histoire de voeux.


JEFF

Si c'était vrai, mon premier

voeu ce serait qu'on n'ait plus

d'école.


BILLY

On s'en fiche de l'école.

Moi ce que je voudrais c'est

qu'on aille plein de fric.


KENNY

Pas très original, super

cool.

Moi, ce que je voudrais, c'est

participer aux Gladiateurs de

l'enfer.

C'est le jeu le plus génial de

la télé.


LEWIS

Attendez.

Je veux-

- je veux-- je sais ce

que je veux.

Je veux être un vrai membre du

club.


JEFF et BILLY rient.


KENNY

Écoute-moi, Lewis, tu prends

cette patte de gorille et t'es

dans le club.


LEWIS

T'es sûr que tu ne me

racontes pas encore des bobards?


BILLY

Fais-le et tu deviendras

membre du club.


JEFF

Ouais, exactement comme nous.


LEWIS

C'est parti.


Le marchand observe LEWIS qui se penche et prend la patte de gorille. Les quatre jeunes sortent en courant de la boutique. Le marchand rit.


Dans une ruelle, JEFF prend la patte de gorille des mains de LEWIS.


JEFF

J'ai du mal à le croire.


BILLY

Tu l'as fait.

T'es plutôt courageux.


LEWIS sourit.


LEWIS

Alors, je suis dans le club.


KENNY

Non.


LEWIS

Quoi?


KENNY

Finalement, c'était fastoche

de piquer ce truc-là.


KENNY prend la patte et la donne à LEWIS.


LEWIS

Oh!

Mais pourtant, tu m'avais promis

que si je le faisais--

Attendez.

Souvenez-vous des voeux.

Cette pâte peut exhausser tous

les voeux.

Je peux faire n'importe quel

voeu et celui que vous voulez.


BILLY

Trop naïf, mon petit Lewis.


LEWIS

Non, peut-être que ça marche

vraiment.

Je fais le voeu-

- je fais le

voeu que Super-cool ait plein de

fric.

Hein?


Près d'un conteneur, BILLY se penche pour ramasser un billet au sol.


BILLY

Vous avez vu, un billet de

cinq dollars.


LEWIS

Vous voyez?

Vous voyez que ça marche!


KENNY

Wow!

Carrément cinq dollars.

C'est chouette.

Avec tout ce fric, je vais

pouvoir enfin me payer deux

bandes dessinées.


KENNY prend l'argent et s'éloigne.


LEWIS

Soyez sympa, les copains.

Revenez.

Attendez-moi.


Un conteneur à proximité est rempli de billets de banque.


LEWIS poursuit ses amis sur la rue.


LEWIS

Allez, quoi, donnez-moi encore

une chance.

Rocking-chair, je fais encore un

autre voeu.

Qu'il n'y ait pas d'école

demain.


KENNY

Écoute, vieux.

La raison pour laquelle tu n'es

pas dans le club, c'est que tu

n'as pas d'imagination.

Pour être dans le club, il faut

penser grand.

Fais un voeu qui soit grand,

Lewis.

Fais descendre la lune, par

exemple.


LEWIS se concentre.


LEWIS

Je fais descendre la lune.

Je suis dans le club?


KENNY

Sûrement pas, mon petit

Lewis, t'es vraiment trop naïf.


BILLY

Avec la cervelle en

chewing-gum.


JEFF

Haha!

Exact.


LEWIS

Hé, mais où allez-vous?


KENNY

Qu'est-ce que tu crois?

On va manger un bon hamburger et

c'est moi qui offre.


JEFF et BILLY

Ouais!


LEWIS

J'arrive.


KENNY

Désolé, uniquement les

membres du club.

À un de ces jours, peut-être,

petite tête.


KENNY, JEFF et BILLY s'éloignent en riant.



Dans une chambre, un cadran sonne. LEWIS se réveille dans son lit.


LEWIS

Déjà l'heure!

Je vais être en retard à

l'école.


Un téléphone sonne. On entend la voix de la sœur de LEWIS.


SOEUR

Oui, maman, je lui dis.

C'est pour toi, Lewis.


LEWIS

J'ai pas le temps, je suis en

retard.


SOEUR

C'est Kenny Seldon.


LEWIS

Quoi?

Le boss en personne.

Le boss qui m'appelle chez moi.


LEWIS se précipite sur le téléphone.


LEWIS

Allo, allo?

C'est le boss?


KENNY

(Au téléphone)

Hé, Lewis, tu ne devineras

jamais, l'école est fermée

aujourd'hui.


LEWIS

Tu veux dire que je me suis

levé pour rien.

Oh, le voeu!


KENNY

Exactement.

Peut-être que ta patte de

gorille fonctionne.

Faudrait faire un petit essai.

On se retrouve à l'école dans

dix minutes.


LEWIS

Dix minutes.

Je ne sais pas si je peux venir

aussi vite.

Je viens juste de me réveiller.


KENNY

Huit minutes.


LEWIS raccroche.


KENNY

(Au téléphone)

Et Lewis, qu'est-ce que tu fais,

Lewis?


LEWIS arrive à la cabine téléphonique où se trouvent JENNY, JEFF et BILLY. Il est essoufflé.


BILLY

Sacré Lewis, toujours en

retard.


KENNY

BILLY)

Ferme là, compris?

LEWIS)

T'as amené ta patte de gorille?


LEWIS éloigne son sac de KENNY.


KENNY

Qu'est-ce que tu fabriques?


LEWIS

Il faut me promettre d'abord

que si ça marche, vous allez me

laisser être un membre du club.


BILLY

Il n'en est pas question.


JEFF

Ah ça, sûrement pas, mon

vieux.


KENNY

D'accord.


JEFF et BILLY

Hein?


LEWIS

Vous tenez parole.


KENNY

Ouais, c'est promis.


LEWIS

Marché conclu.


LEWIS et KENNY se serrent la main. LEWIS sort la patte de gorille de son sac.


KENNY

On y va, Lewis, il faut

penser grand et même super

grand.

Comme par exemple, un écran de

télé géant.


LEWIS

Je fais le voeu d'un écran

géant pour le boss.


Une télévision apparaît sur le trottoir.


JEFF

Wow c'est pas possible.


BILLY

Ça a marché.


LEWIS

Hein?


Sur l'écran de la télévision, un annonceur lit les nouvelles.


ANNONCEUR

Des vagues géantes ont

débordé sur la côte Ouest

provoquant une inondation

terrible dans les villages

avoisinants et des tremblements

de terre mystérieux

apparaissent partout sur la

planète.


La télévision change de canal. Sur l'écran, un animateur se tient devant deux monstres musclés.


ANIMATEUR

Et maintenant, c'est l'heure

de votre show favori, les

Gladiateurs de l'enfer.


JEFF

Wow, c'est ton émission

préférée, boss.


BILLY

Tout le monde sait qu'il

adore.


ANIMATEUR

Voici le moment où les

challengers vont affronter les

monstres les plus puants de

l'émission.


KENNY éteint la télévision avec une manette.


BILLY

Dit, voir, le boss, pourquoi

t'as fermé la télé?


LEWIS

Ouais?


KENNY

On s'est bien amusé.

Maintenant, je veux qu'on

s'amuse encore plus.


LEWIS

Tu veux que je te fasse

entrer dans le jeu, le boss?


KENNY chuchote dans l'oreille de LEWIS.


JEFF et BILLY ne comprennent pas.


BILLY

Bon.


LEWIS

Je fais le voeu que tous les

gladiateurs de l'enfer viennent

ici.


Un éclair éclate. LEXIS, JEFF, BILLY et KENNY sont transportés dans une arène de combat. Ils portent des casques.


LEWIS

Wow!


BILLY

Voilà, alors, ça, c'est

grand.


JEFF

Ouais, le plus beau jour de

ma vie.


KENNY

Bienvenue dans le club,

Lewis.


LEWIS

Hein?


KENNY

J'ai dit que tu faisais

partie du club.


LEWIS

Dans le club?

Je suis dans le club?

Je suis dans le club!


KENNY, JEFF, BILLY et LEWIS chantent

Ensemble, nous

sommes les plus forts!

Complètement invincible.

On se bat jusqu'à la mort.

Pour abattre la cible.


KENNY

On y va, les copains.

Ça va chauffer.


LEWIS

Ouais, je suis dans le

club.


Ailleurs, dans une base militaire, une scientifique parle avec un autre.


SCIENTIFIQUE1

C'est confirmé, monsieur.

La trajectoire de la lune

indique qu'elle se rapproche

dangereusement de la Terre.


SCIENTIFIQUE2

Mon Dieu.

Le point d'impact?


SCIENTIFIQUE1

Gravenhurst, en

Californie.


Dans l'arène, un monstre dans une bulle s'approche des quatre membres du club.


KENNY

Un monstre dans un globe.

Il va sûrement essayer de nous

avoir, mais le globe est en

plastique.


BILLY

Wow, c'est génial.


JEFF

Ouais, d'accord!


LEWIS

Moi aussi.


KENNY

Séparons-nous.

On sera plus difficile à

attraper.


Un autre monstre pointe une arme vers JEFF.


BILLY

T'inquiète pas,

Rocking-chair, les munitions

c'est des balles de tennis.


Avec son arme, le monstre tire des rayons lasers en direction de JEFF.


BILLY

Aller, cours.


JEFF est recouvert d'un liquide collant.


BILLY

Qu'est-ce que c'est que ce

truc gluant?


JEFF

Je ne sais pas ce que c'est,

mais je ne peux plus bouger.


Le monstre tire du liquide gluant sur BILLY.


BILLY

Oh!

Ne me laissez pas tomber, les

copains.


BILLY et JEFF rampent sur le sol.


BILLY

Oh, y'en a marre de cette

marmelade.


JEFF

Hé, super cool.


Le monstre dans la bulle s'approche de JEFF et BILLY.


JEFF et BILLY

C'est pour de vrai!


Ils s'enfuient en criant.


LEWIS et KENNY se tiennent sur une planche. KENNY tient un long bâton. Un monstre avec un bâton s'approche de lui sur la planche.


KENNY

Lewis, regarde comment je

fais.

Viens ici, l'affreux.

C'est l'heure du bain.


Le monstre grogne.


KENNY

Wah!

T'as une jolie voix pour un

monstre.


LEWIS

Heu, le boss--


KENNY

Je suis occupé, Lewis.


LEWIS

Le boss.


KENNY

Pas maintenant, j'ai dit.


LEWIS

Le boss.


KENNY

Quoi?


LEWIS

Tu as remarqué cette horreur?


LEWIS indique des tentacules qui sortent de la piscine qui se trouve sous la planche.


KENNY

Quoi?


LEWIS

Fais attention.


KENNY évite un coup de bâton du monstre.


KENNY

On se calme, ce n'est qu'un

jeu.


Le monstre frappe KENNY.


KENNY

Oh, mais, c'est pour de vrai.


Le monstre tombe dans la piscine.


KENNY se tient à la planche.


KENNY

J'ai trop peur pour bouger.


LEWIS

Fais un effort, le boss, fais

un effort.

Ensemble, nous sommes bien plus

forts.

Viens.


LEWIS aide KENNY à se relever.


LEWIS

On est complètement invincible.


KENNY

Fais quelque chose, mon pote,

fais-le partir.


LEWIS prend la patte de gorille dans ses mains.


LEWIS

Je fais le voeu que les

gladiateurs de l'enfer

disparaissent.

Oh!


BILLY et JEFF sont poursuivis par des monstres.


BILLY

Au secours!


KENNY

Le voeu ne marche pas.

Ils sont encore là.


LEWIS

J'ai l'impression que quand

on fait un voeu, on ne peut plus

l'effacer après.


BILLY et JEFF rejoignent KENNY et LEWIS sur la planche.


KENNY

Poussez-vous, on ne peut pas

être quatre, là-dessus.


BILLY

Alors, tirez-vous d'ici.


JEFF

Ouais.


Un monstre fait trembler la planche sur laquelle les garçons se trouvent.


KENNY

On était là les premiers.

C'est vous qui devez partir.

C'est un avertissement.


JEFF

Tu peux te le garder.


BILLY

On reste ici un point c'est

tout.


KENNY

Vas-y, Lewis, fais-les

partir.

Tout de suite.


LEWIS

Je fais le voeu que

Super-cool et Rocking-chair

partent tout de suite.


BILLY et JEFF se transforment en arbres et tombent de la planche.


LEWIS

Il faut absolument les sortir

de là, boss.


KENNY

Fais-nous disparaître, Lewis.


LEWIS

Et les copains.


KENNY

Il est trop tard.

Fais-le tout de suite.


LEWIS

Je fais le voeu que le boss

et moi nous retournions à la

maison.


KENNY et LEWIS se transportent dans la chambre de LEWIS. Ils rient.


On entend un annonceur à la radio.


ANNONCEUR

Nous apprenons que de

terribles cataclysmes se

déclenchent sur la planète.

Des tremblements de terre

mystérieux ainsi que des vagues

géantes sont provoqués par le

changement de trajectoire de la

Lune.


LEWIS éteint la radio.


LEWIS

Comment allons-nous sauver

Rocking-chair et Super-cool?

Je ne peux pas les ramener.


KENNY

Ils auraient dû piquer ce

plongeoir quand je l'ai dit.


LEWIS

On ne peut pas les laisser.

Oh!

L'homme de la boutique.


KENNY

Hein?


LEWIS

La patte de gorille est à

lui.

Il connaît la réponse.

Je fais le voeu que le

propriétaire de cette patte de

gorille apparaisse maintenant.


On entend quelqu'un qui frappe.


LEWIS

L'homme de la boutique, il

frappe.


KENNY

C'est pas à la porte qu'on

frappe, c'est plutôt par là.


Un gorille à qui il manque une patte entre dans la chambre en détruisant un mur.


KENNY

Tu as dit le propriétaire de

la patte.

C'est lui.

Regarde son bras.


LEWIS

C'est pas vrai.


Le gorille grogne et lance des objets.


LEWIS

Vite, le trou.


LEWIS et KENNY sortent par le trou creusé par le gorille. Le gorille les poursuit dans la maison.


LEWIS et KENNY sortent de la maison. Le sol tremble.


KENNY

Le monstre sous

terrain.


LEWIS

Non, c'est pire.

Un tremblement de terre.

C'est pas vrai.

Regarde la lune, le boss.

Elle se rapproche.


La lune tombe du ciel.


KENNY

Elle arrive, la Lune.

Tout droit.


LEWIS

C'est de ta faute.

Tu m'as fait faire descendre la

Lune.


KENNY

J'ai donné l'idée.

Mais c'est toi qui l'as fait.


LEWIS

Ma mère va me gronder si je

continue.

Il faut arrêter ça absolument.


KENNY

Ben oui, mais comment?


LEWIS

La patte!

Il faut mettre la main sur la

patte.

Elle est dans la maison.


KENNY

Avec le gorille.

Il va nous éplucher comme des

bananes.


LEWIS

Il faut quand même retrouver

cette patte.

C'est notre seul espoir.


KENNY

Ah ouais, eh bien, sans moi.


LEWIS

Ah bon, et la devise du club:

ensemble, nous sommes les plus

forts, complètement invincibles.


KENNY

Ben, vas-y-toi.

Moi, je laisse tomber.

Hein.


KENNY s'éloigne.


LEWIS

(Déçu)

Quel lâcheur.


LEWIS entre dans sa maison. Le gorille grogne près de lui. LEWIS monte dans sa chambre et prend la patte de gorille. La maison s'effondre. LEWIS se tient sur les décombres.


LEWIS

Ça y est, c'est fini.

Tout s'est écroulé.

J'ai beau faire ce que je veux,

c'est raté.

La Lune va s'écraser sur Terre.

Quel gâchis.

Tout ça parce que je voulais

rejoindre un club minable

composé de trois trouillards.

Je devais avoir du vent dans la

tête.

Voler une pâte de gorille.

Je ne suis pas un voleur.

J'aurais jamais dû la voler,

cette patte.

C'est stupide.

Oh!


Le gorille fait trembler les décombres de la maison. LEWIS se téléporte dans la boutique mystérieuse. La patte de gorille est de retour dans son étui. KENNY, BILLY, JEFF et le MARCHAND regardent la patte.


MARCHAND

C'est vrai, la légende

raconte que cette patte de

gorille permet d'exhausser les

voeux les plus fous de celui qui

la possède.

Mais il faut faire très

attention lorsque l'on fait un

voeu.

Je dirais même très très

attention.

Car ce voeu peut devenir

immédiatement réalité.


KENNY

Alors, Lewis, qu'est-ce que

tu fais comme voeu?


LEWIS sort de la boutique. À l'extérieur, KENNY, JEFF et BILLY poursuivent LEWIS.


KENNY

Lewis, attends-nous.

Mais, qu'est-ce qui t'arrive?


LEWIS

Ça y est, j'ai compris.

Je n'ai pas pu défaire les voeux

que j'avais fait avec la patte

de gorille, mais vouloir entrer

dans le club, ça c'était avant

la patte de gorille.

Alors, sans le faire exprès,

j'ai fait le voeu de ne jamais

avoir volé la patte de gorille.

Et pouf!

Ça m'a ramené à l'époque d'avant

que je sois un membre du club.


KENNY

Qu'est-ce qu'il raconte?


JEFF

Il est dingue.


LEWIS

Vous ne vous souvenez pas.

Je vous ai sauvé.

Et j'ai sauvé la Terre entière.


KENNY, JEFF et BILLY rient.


KENNY

En tout cas, il a drôlement

développé son imagination.

Qu'est-ce que vous en pensez?

On peut le laisser entrer dans

le club?


LEWIS

Non, surtout pas!


KENNY, JEFF et BILLY

Hein?


LEWIS

C'est moi qui ai eu le

courage de battre le gorille.

Vous m'avez laissé tout seul

contre lui, alors, je suis

désolé, les gars, mais j'ai pas

besoin de vous, je suis un club

à moi tout seul.

Je suis le plus balaise.


KENNY

Écoute, Lewis.


LEWIS s'éloigne.


LEWIS

J'écoute rien, ni personne.

Bon, allez, salut, les tocards.


Dans la crypte, le GARDIEN s'adresse au public de l'émission.


GARDIEN

Haha!

Drôle d'histoire.

C'est sûrement un gars qui doit

aimer les pattes, ce petit

Lewis.

La prochaine fois, on lui

demandera de se battre contre un

troupeau de spaghetti carnivore,

on verra bien s'il continue à

faire le singe.

L'important était bien entendu

de garder la banane dans les

pires situations, même quand un

voeu se retourne contre vous.


Le GARDIEN épluche une banane.


GARDIEN

Ce n'est pas la peine d'éplucher

le manuel pour sauver sa peau.

Fais très attention, petit

garnement, il suffit d'un faux

pas pour tomber dans le gouffre.

Et souvenez-vous, on ne fait pas

d'omelettes sans casser des

voeux.


Une main de gorille prend la banane des mains du GARDIEN.


GARDIEN

Il vaut mieux de faire repasser

le linge que de faire repasser

le singe.

Oh!


Une main de gorille agrippe le GARDIEN.


Générique de fermeture

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Season
  • Category Fiction

Résultats filtrés par