Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Toronto: Outlaw Chicken!

Unlike other Canadian cities like Brampton, Guelph and Vancouver, Toronto has a ban on raising chickens. What happens when you break the law?



Réalisateur: Paul Ruban
Production year: 2014

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Cette capsule présente les différents points de vue sur l'élevage de poules dans la ville de Toronto. ANDREW PATEL a 16 ans et élève des poules dans sa cour. ROSALYND RUPERT est porte-parole pour la ville de Toronto.


ANDREW PATEL

Élever des poules à Toronto

est illégal, mais le by-law

est pas très strict.

C'est très bizarre que ce soit

illégal à Toronto, mais légal

à Niagara Falls et Vancouver. Je

pense que Toronto est une

ville qui n'est pas progressive.


ROSALYND RUPERT

Les poulets ont été placés sur

la liste des interdictions, car

ils sont considérés comme des

animaux de la ferme et

dans les zones urbaines,

ils ne sont pas zonés pour

l'agriculture. Tous les anciens

règlements municipaux d'avant la

fusion sont encore en existence

et ne permettent pas

de garder les poulets.


ANDREW PATEL

Mes amis et ma famille sont

très, très

supportive. Toutes

les personnes aiment les poules

et toutes les personnes aiment

les oeufs. Je ramasse un oeuf

par poule chaque jour. Ma mère

utilise les oeufs pour la

cuisine. Des omelettes,

des gâteaux.

Je pense que non, mes parents ne

sont pas surpris quand j'ai

demandé d'obtenir des poules.

Ils savent que je suis un enfant

très responsable. Il y a une

grande pétition qui circule à

Toronto pour légaliser les

poules, mais on a 2000

signatures pour la pétition. La

pétition, ce n'est pas reconnu

par la cour. Il y a deux ans, je

présentais la pétition à la

Ville, mais on n'a pas reconnu.


ROSALYND RUPERT

La Ville ne va pas activement

poursuivre quelqu'un qui garde

des poulets, mais s'il y a une

plainte de quelqu'un d'autre,

ils vont investiguer.


ANDREW PATEL

Un agent de la Ville est venu

chez moi et il a inspecté les

cages. Ensuite, j'ai reçu une

lettre de la Ville. Je n'ai pas

respecté la lettre et je me suis

battu contre la Ville.


ROSALYND RUPERT

Si quelqu'un contrevient à la

loi, il y a une pénalité

de 250$.


ANDREW PATEL

Parce que je suis un mineur,

la règle n'est pas très stricte.

Elle est différente. Le by-law

est plus difficile à changer à

comparer des autres lois. Par

exemple, il faut prouver que le

by-law n'est pas constitutionnel

et est en dehors du pouvoir

de la Ville.

Un jour, je pense qu'élever des

poules à Toronto sera légal.

J'aime que c'est une petite

ferme dans la ville.



Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par