Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Dumpster Diving

Have you heard of Dumpster Diving? It is the art of sifting through waste to find food leftovers and to cut down on food waste… Food for thought!



Réalisateur: Aurélien Offner
Production year: 2014

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Il s’agit d’une entrevue avec EDITH WILSON, une adepte du « dumpster diving », réalisée chez elle. L’entrevue est entrecoupée d’images où on la voit pratiquer le « dumpster diving », c’est-à-dire fouiller dans les poubelles de la ville à la recherche de nourriture.


EDITH WILSON

Quand j’étais petite, c’est

mon père qui a un peu commencé,

parce que mon père, c’était

un économiste des ressources

naturelles, fait que quand

on passait à côté d’un dumpster,

il voyait quelque chose comme un

sofa ou une lampe, et il disait:

Oh, attends un petit peu,

je vais aller le ramasser.

Et plusieurs, plusieurs années

plus tard, il y avait un article

sur le dumpster diving et je

trouvais ça vraiment cool et

je suis étudiante, j’ai pas full

d’argent. C’est sûr qu’il y a un

tabou dans notre société de

faire du dumpster diving, parce

que tu es en train de reprendre

les choses que les autres

personnes ont rejetées. Et je

pense que philosophiquement,

c’est quelque chose qui est

problématique. C’est sûr qu’il y

a des moments que j’ai un peu

honte. Mais j’essaie d’ignorer

ça. Mais je pense que tout

le monde peut faire ça et

j’aimerais voir plus de

personnes faire ça, parce que ça

réduirait le tabou, justement.

T’sais comme... Yé, j’ai comme

un sentiment de victoire presque

quand je reviens chez moi

avec mon sac plein de nourriture

gratuite. Mais c’est sûr que je

pense qu’il y a beaucoup de

monde qui s’empêche de le

faire, parce qu’ils ont peur que

les personnes les jugent.

Je voulais pas contribuer

à une société qui gaspille et je

voulais comme essayer de

réduire mon empreinte sur

l’environnement. Parce que

l’énergie que ça prend pour

faire pousser des légumes et des

fruits, c’est quand même taxant

pour les écosystèmes. Il y a

1 sur 8 familles au Canada qui a

de la misère à mettre de la

nourriture sur la table. C’est

comme... Je viens juste

de ramasser, quoi? Peut-être 80,

100 $ de bouffe gratuit et ça me

rend triste que le monde ait

faim avec autant d’abondance.

C’est aussi un peu philosophique

quand tu regardes toute la

nourriture qui est gaspillée,

c’est un peu un projet

de réclamation.


EDITH WILSON prépare un repas avec les aliments qu’elle a trouvés.


EDITH WILSON

Les conseils un peu plus

pratiques, ça serait: évitez

la viande, évidemment, parce que

ça pourrit et...

Allez sur le site de la ville

pour voir c’est quoi les jours

où ils ramassent les vidanges

dans votre municipalité et

ensuite, trouvez les places où

ils vendent des légumes et des

fruits en vrac. Amenez un

sac et go crazy! Hahaha!



Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par