Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Paul Perreault and the Cyr Wheel

The Cyr Wheel, a wheel inside which an acrobat spins, is a highly demanding artistic discipline. We meet with Paul Perreault, an enthusiast who has been practicing this circus art for many years. He offers us a unique glimpse into his journey.



Réalisateur: Daniel Groleau Landry
Production year: 2014

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT


PAUL PERREAULT est amuseur public. Il accorde cette entrevue debout dans une salle d'entraînement. Au fil de ses propos, des images de PAUL PERREAULT en train de faire ses acrobaties sur un cerceau défilent.


PAUL PERREAULT

Souvent, quand je dois dire

aux gens que je suis un artiste

de cirque, la première

chose qu'ils pensent,

c'est l'éléphant.

J'ai pas d'éléphant. J'ai jamais

travaillé avec un éléphant. J'ai

jamais même été un éléphant.

Depuis que j'étais jeune, je voulais

être un ninja ou un acteur,

et étant donné que je suis un

acrobate, je suis un peu un

ninja. J'ai trop regardé les

Ninja Turtles, je pense.

Ma passion pour le cirque a

commencé quand j'étais

quand même assez jeune.

Surtout, ça a commencé avec

le théâtre. J'ai fait du théâtre

depuis la première année, au

secondaire, j'ai fait de l'impro

et aussi, au secondaire,

j'ai appris à jongler, à faire

de la magie, à faire des

échasses, des affaires comme ça,

dans un club qui s'appelait Les

Arts de la rue. Quand j'étais au

collège, j'ai commencé à être

amuseur public. Ensuite, j'ai

été à l'École nationale de

cirque et j'ai appris à faire du

cirque de haut calibre là-bas.

Je me suis rendu à l'École

nationale de cirque et quand

j'étais là-bas, c'était

tellement intense. Quand j'étais

à l'École nationale de cirque,

j'étais aussi en train de vivre

dans ma vanne pendant 14 mois.

Oui, c'était pas facile. Et

une fois que j'ai gradué, j'ai

décidé de ne pas arrêter, fait

que je me suis toujours trouvé

un lieu d'entraînement et

j'ai continué mon régime de neuf

heures par jour, cinq jours

semaine. J'ai connu des défis

qui m'ont vraiment surpris,

j'avais aucune idée. J'ai eu des

grandes blessures où j'ai été au

lit pendant des mois de temps.

J'ai déchiré les muscles entre

mes côtes et mes poumons et

je suis légalement infirme, je

suis disabled. Fait que ça, ça

a vraiment, vraiment mis un gros

bâton dans mes roues. C'était

épeurant. Je me sentais lourd,

je me sentais faible. Dans la

tête, c'était tout un processus

de remonter la même montagne que

j'avais déjà montée, mais

j'étais tombé en bas.

D'année en année, mes spectacles

changent un peu. Mon spectacle

le plus récent s'appelle

The Engagement Ring Show.

C'est un spectacle avec

un thème sur l'amour.

Et j'annonce à l'auditoire qu'à

la fin de mon numéro de Roue

Cyr, il y a quelqu'un dans

l'auditoire qui va être

tellement impressionné qu'à la

toute fin, elle va tomber

en amour avec moi. Mais c'est un

show qui est très romantique, et

à la fin, il y a des gens qui

viennent me voir, qui disent que

c'est un des spectacles les plus

beaux qu'ils ont vu. Il y

en a même qui ont des larmes aux

yeux. Il me semble que tout le

monde aime ce que je fais, que

tu sois un petit enfant, que

tu ne comprends pas le dialogue,

mais les images et les gestes et

les sourires et les acrobaties

vont captiver l'imagination des

tout petits. Et si tu es un peu

plus âgé, tu vas apprécier les

acrobaties pour le montant

d'heures que ça a dû prendre.

Il y a beaucoup de gens qui

pensent que l'amuseur public

finit l'école sans avoir

complété, il a juste décroché.

Il y a plein de gens qui vont

penser qu'on est tous sans abri.

Il y a beaucoup de gens qui vont

penser des choses comme ça et il

y a des gens qui vont dire:

"Trouve-toi une vraie job." Il y

a des gens qui vont vraiment te

traiter comme si t'étais moins

qu'humain. Tu contribues moins

d'une façon ou une autre. T'es

pas dans un bureau, admettons.

Comme amuseur public, j'ai

l'honneur de contribuer à une

atmosphère de festival dans

la rue, dans le public.

Les gens vont rire. Ils vont

sourire. Ils vont applaudir.

Ils vont oublier leurs soucis

pour l'heure. Ils vont partir

avec un sentiment d'appartenance

dans leur communauté, ou ils ont

été capables de vivre quelque

chose de véritable sans effets

spéciaux, sans montage spécial,

direct. "Voici un artiste qui

est en train de travailler

fort pour mon plaisir."



Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par