Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Jean Marc Dalpé, Wordsmith

We meet with actor and translator Jean Marc Dalpé for a fascinating conversation about writing.

Born in Ottawa, Jean Marc Dalpé graduated from the Conservatoire d`art dramatique de Québec and co-founded the Théâtre de la Vieille 17, in Ottawa. An Éric Bachand production.



Réalisateur: Eric Bachand
Production year: 2014

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

JEAN-MARC DALPÉ, auteur, traducteur et comédien parle de son processus créatif pour amener une dramaturgie francophone en Ontario. Son entrevue est entrecoupée d'extrait où on le voit au travail.


JEAN-MARC DALPÉ

Je reviens souvent parce que

c'est une place qui me tient

à coeur pour toutes sortes de

raisons. C'est le début d'un

certain chemin dans le monde de

l'écriture. Ici, à Sudbury, ça

a été là où ça s'est confirmé.

Avec des gens comme Brigitte

Haentjens, Patrice Desbiens.

Évidemment Robert Dickson.

Denise, Gaston... C'était

ça, les amitiés. Moi, j'arrive à

l'écriture et à la création

via le jeu pis via la création

collective. Les acteurs

reprennent la scène. On a pas

les auteurs qui écrivent ce

qu'on veut dire et donc, on crée

ça. Nous autres, c'est la

même chose. On est arrivés

en Ontario, la dramaturgie

franco-ontarienne existait à

peine. Il y avait quelques

auteurs, mais. Ça fait que nous

autres, les acteurs, on voulait,

Il fallait parler de chez nous

et donc, on le fait en gang.

Ça nous a demandé

deux oreilles, de la technique,

de la patience...

De l'imagination.

Tout le reste, des bébelles

qu'on peut se procurer. La

création, pour moi, c'est un

lieu de jeux. C'est le

plaisir, c'est du travail, mais,

fondamentalement, c'est cette

espèce d'ouverture au monde.

Des fois, les gens, ils ont

cette espèce d'idée que

l'artiste s'assoit, visualise un

truc et le réalise. Mais c'est

pas du tout comme ça. à travers

l'espèce de brouillard, il y a

cet élément-là et cet élément-là

et là, on explore, on explore.

On cherche et selon ce qui

arrive, ça change, c'est vivant.

Le moment où on frappe un mur,

c'est un bon signe. C'est

parce qu'il y a quelque chose en

dedans de nous qui est en train

de résister, hein. Et, souvent,

si la chose en dedans de nous

résiste, c'est parce qu'on est

en train de toucher à quelque

chose de vrai, quelque chose

de difficile, de conflictuel,

de laid. Mais...

Mais souvent, ça va être quelque

chose d'intéressant. Ça va être

le moment où, si on réussit à,

en fait, non pas à forcer le

mur, mais à se détendre, pis que

le mur saute et là, on a accès

à quelque chose qui est beau.

La difficulté, au moment où on

bloque, ça indique qu'on est

à la veille de faire un saut.


Bouche... Lèvre, lèvre, bouche.

La traduction, c'est un art

d'interprétation. C'est-à-dire

que l'oeuvre originale va

toujours exister, mais il peut y

avoir de multiples traductions

de cette oeuvre-là. à la fois,

on a beaucoup de responsabilités

envers l'oeuvre originale, mais

en même temps, on a une certaine

liberté. La traduction, ça

commence par la lecture, la

lecture de l'oeuvre originale.

La relecture, l'analyse. Ça se

passe avant même de commencer

à penser quel mot en français

est-ce que je peux utiliser pour

tel mot en anglais. Avant, je

plonge entièrement dans ce

qu'est l'oeuvre originale.

Qu'est-ce que cet auteur-là

voulait qui se passe?

Quand ce qu'il écrit rencontre

un public. Une fois que je

comprends ça, je dis: "OK,

ça sera jamais pareil."

Ça peut pas être pareil. Pas

seulement parce que les deux

langues sont très différentes,

mais les deux époques sont très

différentes. Le public

est pas le même.

La tradition théâtrale est

pas la même. Il y a tellement de

choses qui changent. Mais je

veux quand même qu'il y ait

quelque chose de l'intention.

Pour ça, il va falloir

que je m'éloigne, parfois,

de la lettre, du texte.



Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par