Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Bay Used Books: 300,000 Books!

In 1975, the Bouffards bought a small grocery store in Sudbury and turned it into a used bookstore. Bay Used Books has been a family business ever since.



Réalisateur: Eric Bachand
Production year: 2014

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

ANNE BOUFFARD, libraire et propriétaire de Bay Used Books. L'entrevue est entrecoupée de passage où elle s'entretient avec des employés ou des clients. Défilent des images de la librairie pour illustrer ses propos.


ANNE BOUFFARD

Le magasin a commencé en 1975

avec mes parents.

Mon père a décidé qu'il voulait

avoir son propre commerce, alors

il s'est acheté un petit magasin

de coin et puis, il avait

toujours dans l'idée de

convertir les épiceries en

livres. Alors, à mesure que

les livres rentraient,

les épiceries sortaient. Alors,

j'ai été élevée dans le commerce

des livres usagés.

(discussion en anglais)

Ils ont commencé avec une boîte

de livres. Ça a monté à 1000

livres, 2000 livres, puis avec

le temps, je dirais qu'il y en

a au moins probablement dans

les 300 000. On a eu le temps

d'accumuler beaucoup de livres.

Si vous voulez en voir plus,

suivez-moi. C'est tout en ordre

alphabétique. Ici, c'est

les romans historiques.

Ici, on a les westerns.

Ici, on a des livres du soir,

ici. Tous les livres d'histoire

canadiens sont ici. Si on

continue, c'est notre chambre

de livres classiques.

Alors, notre plus gros défi ici,

c'est le manque d'espace.

On a même des livres dans les

garde-robes tant on manque de

place.

Le marché de livres usagés,

d'après ce que moi je peux voir

ici à Sudbury, ça augmente

toujours. Des bons clients qu'on

voyait trois années passées, qui

ont acheté un livre

électronique, on les revoit pis

y nous reviennent maintenant

comme clients. Le livre

électronique est meilleur marché

que le livre neuf, mais ici

quand on vend le livre à la

moitié du prix, puis quand tu le

ramènes on te donne un autre 40%

vers qu'est-ce que tu as

payé pour, alors, tu lis le

livre pour un quart du prix

original. Des fois, c'est moins

cher d'acheter un livre usagé.

Ici, c'est surtout fiction qui

se vend bien. Alors, romans, les

mystères, sciences-fiction, les

livres d'enfants. Il y a moins

de clients qui rentrent pour

acheter les livres de référence

ou les biographies ou même les

livres d'Histoire. Quand on

annonce qu'un livre a gagné un

prix, on voit que les gens

rentrent puis ils veulent avoir

le livre puis ils disparaissent

pas mal vite.

C'est pas juste un magasin où

les gens viennent acheter, puis

partent. Souvent, c'est des

gens, y viennent, y veulent

parler, y veulent jaser de leurs

livres. Alors, c'est comme...

c'est une place pour se

rencontrer aussi. Je dirais

qu'on a toute sorte de clients.

On a les clients qui rentrent à

tous les deux, trois jours, on a

des clients qui rentrent peut-

être une fois ou deux fois par

année. Il y a des gens qui

savent exactement ce qu'ils

veulent. Ils vont le chercher,

puis ça leur prend deux minutes

pour magasiner. Il y en a

d'autres qui sont ici pour des

heures. Ils veulent savoir à

quelle heure qu'on ferme parce

qu'ils veulent passer un après-

midi ou même une soirée

à regarder des livres.

Mais c'est surtout des livres en

anglais que nous avons ici, mais

nous avons aussi une section de

livres français.

Dans les dernières années, on a

commencé à mettre les livres

français surtout sur l'Internet.

Nous sommes rendus à peu près

avec 22 000 livres sur

l'Internet. C'est un commerce

qu'on a commencé il y a à peu

près quatre, cinq ans passés.

On a décidé de vendre des livres

sur des sites comme Amazon puis

Ebooks parce qu'on avait des

livres qu'on savait avaient de

la valeur, mais on pouvait pas

les vendre ici à Sudbury. Alors,

en allant sur ces sites-là,

on a agrandi le marché, alors...

Puis les ventes suivent.



ANNE BOUFFARD

(S'entretenant avec un employé)

Puis, tu en as combien

pour aujourd'hui?


EMPLOYÉ

On a cinq pour

la poste aujourd'hui.


ANNE BOUFFARD

Je dirais, à tous les jours,

maintenant, nous allons au

post

office avec des livres. Il y a

des journées qu'il y en a 14,

15. Il y a d'autres journées

qui en a juste trois, quatre,

mais c'est à tous les jours

maintenant.

Quand quelqu'un arrive avec

une boîte de livres, même si

on dirait que c'est des choses

qu'on a beaucoup et dont

on n'a pas besoin, dans toutes

les boîtes tu peux toujours

trouver un petit trésor.



Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par