Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

A New Anthem for French Ontario

Franco-Ontarian band Big Balade was granted the honour of composing and performing the anthem for the 400th anniversary of French presence in Ontario. Big Balade is Mathieu Gauthier, Jean-Émile Ventrillon, Don Charrette, Julie Séguin, Sarah-Anne LaCombe and Gabrielle Dubois.



Réalisateurs: Benjamin Vachet, Eric Bachand
Production year: 2014

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Il s’agit d’une entrevue avec les membres du groupe Big Balade, groupe qui a composé la chanson du 400e anniversaire de l’Ontario. Les entrevues avec MATHIEU GAUTHIER, guitariste et chanteur de Big Balade, et avec GABRIELLE DUBOIS, chanteuse, sont entrecoupées d’images montrant le groupe qui pratique la chanson.


MATHIEU GAUTHIER

À l’époque, on a parti

Big Balade, on s’est dit qu’on

part un band pour "shaker"

la scène franco-ontarienne.

C’est littéralement les mots

qu’on a utilisés.

Je m’en rappelle, on était à

l’extérieur de la

jam room. On

prenait une petite pause. Et on

parlait de c’est quoi la vision

et tout. On venait de commencer.

Pis là, on se retrouve dans

une situation où on est en train

d’écrire la toune du 400e.

On s’est tout de suite sentis

interpellés. On a plus vu ça

comme une belle opportunité,

un processus qu’on voulait

vivre avec le band.


GABRIELLE DUBOIS

Ça a retouché, c’est allé

rechercher nos racines. Je pense

que ça les a mis aussi en

perspective, en valeur. Juste de

pouvoir créer sous ce thème-là.

Pour inventer une chanson

qui est un chant thème, il faut

aller chercher, je pense,

tous les aspects de ce qui

nous représente en tant que

Franco-ontariens. Donc, nous, on

a misé un peu sur la diversité,

la solidarité, le collectif.

Ces thèmes-là, je pense que

ça a parti de là et après ça,

ça a fleuri en la chanson

thème du 400e.


GABRIELLE DUBOIS

(Chantant)

♪ Sur mon chemin

le paysage défile ♪

♪ Je regarde la rivière

qui brille ♪

♪ J’imagine tous ceux

qui ont vogué sur ces eaux ♪


MATHIEU GAUTHIER

C’était pas un riff

qu’on avait avant. En fait, je

m’en rappelle, je venais de

finir un cours pis je sortais de

l’université pis j’étais en

train de marcher et sur le

rythme de mes pas, j’ai entendu

une petite mélodie, un petit

truc. Ah! J’ai placé une

couple de mots et là, tu vois,

l’embryon de la chanson venait

de prendre forme et là, c’est

ça, on a... Ça a parti de là.

Donc, c’était tout frais.

Tout nouveau. Des

nouvelles réflexions.

Ce qui est bien, c’est que tout

le monde a des influences assez

variées. Mais tout le monde

s’entend sur le produit final.

On encourage tout le monde à

apporter des maquettes à la

table et à partir de là, on aime

déconstruire les chansons,

retravailler, jouer

sur les forces des gens.

Vraiment, une fois que la

maquette est apportée à la

table, c’est un travail

collectif. Le rhythm section va

jammer ensemble. Pis là, les

filles, elles partent dans

leur monde et elles trouvent des

harmonies et des arrangements

"vocals". Dans le moment,

ça semble un peu chaotique, mais

là, après, quand on fait une

take, c’est là que ça colle.


GABRIELLE DUBOIS

On le sait quand ça marche.


MATHIEU GAUTHIER

Oui et des fois, il

y a une petite tension dans

l’air. Ah, je sais pas où ça

s’en va... Ça veut dire que

c’est un bon signe. Ça veut

dire qu’on est quasiment là.

La chanson s’est quand

même transformée beaucoup.


GABRIELLE DUBOIS

On a jammé la

toune pis, de là, je pense qu’on

a évolué dans ce qu’on voulait

raconter autant au niveau

musical que côté paroles.


MATHIEU GAUTHIER

On aurait vraiment

pas pu imaginer la toune comme

elle va le devenir, sans l’aide

du réalisateur, Dan Bédard,

avec qui on travaille les

arrangements "musicals" donc

toute l’instrumentalisation,

un petit peu la progression

d’accord, retoucher un petit

peu sur la mélodie et tout.


Tandis que le groupe pratique, DAN BÉDARD, le réalisateur, intervient brièvement.


DAN BÉDARD

On peut juste l’essayer sans

l’enregistrer deux secondes?


MATHIEU GAUTHIER

Il y a vraiment eu

un travail de fond qui a été

fait aussi avec l’aide de Marcel

Aymar qu’on est allé rechercher

pour sa sensibilité

en tant qu’artiste pis

son talent d’écrivain.

Mais dans le fond, je peux pas

rien imposer à personne. Mais

j’espère que les gens vont se

sentir interpelés par cette

chanson et qu’ils vont pouvoir

se l’approprier. Qu’elle soit

reprise dans les écoles,

que les jeunes aient du plaisir

à la jouer, à la chanter.


GABRIELLE DUBOIS

Ça m’a vraiment permis de

juste m’identifier et d’être

fière et de m’assumer et

j’espère que ça peut faire

ça pour tout le monde aussi.

Je pense que c’est

une belle opportunité.


MATHIEU GAUTHIER

J’espère que ça va

refléter, dans le fond, les

idéaux des autres francophones

et francophiles de l’Ontario.


On entend alors un extrait de la chanson chantée par le groupe Big Balade.


MATHIEU GAUTHIER

♪ Hé Hé ♪


GABRIELLE DUBOIS

♪ Est-ce que vous entendez

le cri de ralliement ♪


MATHIEU GAUTHIER et GABRIELLE DUBOIS

♪ Qui nous invite à célébrer

fièrement ♪



Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par