Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Learning Humour with the LOL Contest

Being a comedian, entertaining and making your audience laugh is no joking matter. The community project titled Jeunesse-Humour 2014-2015 focuses on young comedians between 14 and 18 years from Eastern, Francophone Ontario who wish to test their comedic abilities.

During the LOL contest, comics in training learn to develop their creativity, write funny texts and perform on stage in front of an audience.

The contest is organised by a partnership between the Just For Laughs Festival and the École nationale de l’humour. The teachers are Franco-Ontarian professional comedy graduates from the École nationale de l’humour in Montreal. It`s a great opportunity to discover the next generation of young comedians of the Franco-Ontarian.

A story by Chantal Villemaire.



Réalisateurs: Chantal Villemaire, Benjamin Vachet
Production year: 2014

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Le reportage s'ouvre sur des extraits du Concours LOL de l'École élémentaire catholique de Casselman. Plusieurs jeunes participants sont sur scène et présentent leur texte à tour de rôle. Certains de ces jeunes ainsi que quelques professeurs seront interviewés. Les entrevues seront illustrées par des extraits du spectacle ou de répétitions en classe.


SÉBASTIEN CYR

C'est tough d'écouter

un film quand tu as

une langue dans ta bouche.

(Le public rit.)


SÉBASTIEN CYR

Surtout quand c'est

pas la tienne.

(Le public rit. Nous passons à un nouvel extrait.)


UN JEUNE HUMORISTE

Les calendriers de plombiers,

bien, ça pourrait faire de

la bonne promotion

de leurs tuyaux.

(Le public rit. Nous passons à un nouvel extrait.)


VIRGINIE LACROIX

Virginie, là, elle était le

boss en maternelle. C'était

moi, l'amie du jour.

(Le public rit. Nous passons à un nouvel extrait.)


VIRGINIE LACROIX

À "tous" les jours.

(Début des entrevues)

[Début information à l'écran]

SÉBASTIEN CYR, Participant

[Fin information à l'écran]


SÉBASTIEN CYR

J'ai décidé d'embarquer

là-dedans parce que c'est

vraiment quelque chose qui

m'intéresse, l'humour. J'aime ça

faire rire les gens et c'est

le fun de rentrer

dans une compétition.

[Début information à l'écran]

LUCIE TROTTIER, Professeure École nationale de l'humour

[Fin information à l'écran]


LUCIE TROTTIER

Je trouvais que c'était

un projet vraiment intéressant

parce qu'il épaule les jeunes.

Ils partent du jour 1 où tu sais

même pas quel sujet tu vas

aborder, dans quel type

d'énergie ou de personnage ou de

stand-up, qu'est-ce que tu vas

faire comme numéro, du jour 1

jusqu'au jour où les lumières

s'allument, ton nom est

nommé et tu te lances.

(Extrait du spectacle)


ANNONCEUR

Virginie Lacroix!

(Applaudissements du public)


[LUCIE TROTTIER:] Il y a un

aspect compétition, mais il faut

pas qu'ils le voient

dans le processus.

[Début information à l'écran]

MÉLANIE COUTURE, Humoriste

[Fin information à l'écran]


MÉLANIE COUTURE

J'aurais jamais fait un

concours comme ça quand

j'étais... Non, non, j'avais

pas... j'avais pas... C'est pour

ça que je les trouve beaux.

J'avais pas le guts

de faire ce genre de truc-là.

C'est pas naturel de faire ça,

de parler devant des gens et

de t'attendre à ce qu'ils

te répondent pas. Hi! Hi! Il y a

rien de naturel là-dedans!

[Début information à l'écran]

ROSALIE LACROIX, Participante

[Fin information à l'écran]


ROSALIE LACROIX

C'était stressant pour venir

ici, mais tu réalises que c'est

la même chose. Tout le monde est

en train de vivre les mêmes

choses que toi. On s'en va tous

présenter notre texte devant

du monde qu'on connait pas.


LUCIE TROTTIER

L'encadrement qu'ils ont eu,

c'est trois ateliers de trois

heures. On a fait un premier

atelier sur la créativité. Le

deuxième atelier, c'était centré

beaucoup plus sur le texte comme

tel. Ça fait qu'ils ont appris

beaucoup dans le deuxième

atelier que c'était un énorme

travail. Ça, je pense qu'il y en

a qui ont eu le choc. Des

versions 12 d'un texte, c'est

pas rare. Troisième atelier, on

a essayé de se concentrer sur la

présentation, l'interprétation.

Donner des outils.

(Extrait d'un atelier en classe)


LUCIE TROTTIER

Veuillez accueillir votre

premier invité, Sébastien Cyr!

(Retour à l'entrevue)


SÉBASTIEN CYR

Mon numéro, en ce moment, il

dure six minutes et ça a été 20

heures de travail pour l'écrire.

Alors, c'est quand même beaucoup

de temps passé pour pas

beaucoup de temps sur scène.

(Retour à l'extrait. SÉBASTIEN CYR présente son texte devant ses camarades.)


SÉBASTIEN CYR

Et je me suis fait une blonde.


[LE PUBLIC:] Youhou!

SÉBASTIEN CYR

Merci. Et c'est seulement une

fois qu'on a été ensemble que

j'ai remarqué comment tough que

c'est organiser

une première date.

(Retour à l'entrevue)


SÉBASTIEN CYR

Mon texte parle de ma première

date et je me suis inspiré

de ma vraie première date.

(Extrait d'atelier en classe)


VIRGINIE LACROIX

Moi, je sais pas c'était quoi

mon premier mot pis... ça

manque pas vraiment à ma vie.

(Retour à l'entrevue)

[Début information à l'écran]

VIRGINIE LACROIX, Participante

[Fin information à l'écran]


VIRGINIE LACROIX

Pour mon numéro, j'ai eu bien de

la misère à l'écrire parce que

mon premier numéro, je chialais

un peu des attentes

sociales et de la société.

Et quand je l'ai présenté,

j'ai eu aucun feedback,

on peut dire. J'ai pas senti

que ça a accroché. Ça fait que

je l'ai "scrappé" au complet.

J'ai réécrit un autre numéro

sur quand même les pressions

sociales, mais au lieu d'en

chialer, j'en ris un peu,

au lieu. Ça a été définitivement

plus dur que je pensais. C'est

comme de la mise en scène, du

traitement de texte constamment.

(Retour aux entrevues)


MÉLANIE COUTURE

L'humour, tu ne fais pas ça si

tu as pas la passion. C'est

un métier qui est énormément

difficile. Puis si tu as pas la

piqûre, probablement que tu

auras pas l'énergie et la drive

pour amener le projet

jusqu'au bout.


ROSALIE LACROIX

La prochaine étape,

tu le présentes et...

C'est là qu'il faut le faire,

c'est là que ça compte.


VIRGINIE LACROIX

Je m'attends pas à aller là

pour le gagner ou aller plus

loin, mais d'y aller, ça me

ferait quelque chose de gagner

et c'est sûr que ça boosterait

un peu ma confiance.


LUCIE TROTTIER

J'espère qu'ils vont pas

se décourager si il y a un petit

quelque chose qui marche pas à

leur goût, mais que ça va plutôt

leur donner le goût d'encore

plus travailler et j'espère que

le soir comme tel, ça va être

une belle bulle, une belle

expérience qui va conclure

une belle acquisition de

connaissances et d'expériences.

[Début information à l'écran]

Le grand jour. Demi-finale

[Fin information à l'écran]

Plusieurs élèves remplissent une salle de spectacle. Nous voyons défiler plusieurs des jeunes humoristes sur scène, tour à tour.

[Début information à l'écran]

Coup de coeur du jury

[Fin information à l'écran]


VIRGINIE LACROIX

Ça, c'est ton meilleur ami.

Lui, il va rester dans

la friend zone tout

son secondaire et il va

jamais en sortir.

(Le public rit.)

[Début information à l'écran]

Coup de coeur du jury

[Fin information à l'écran]


UNE JEUNE HUMORISTE

Pis il dit: "Va mettre tes

salopettes. Le soleil va se

coucher bientôt, fais ça vite."

"Des salopettes?!" J'ai

finalement compris quand je me

suis retrouvée dans une petite

cabane, à six pieds dans les

airs, faite en planches de

plywood, pas de chaufferette,

supportée par six petits clous.

[Début information à l'écran]

Coup de coeur du jury

[Fin information à l'écran]


SÉBASTIEN CYR

Elle m'a pris les mains.

J'ai pris ses mains. J'ai fermé

mes yeux. Elle, elle a fermé

ses yeux. On s'est penché

un vers l'autre et puis...

Moi, je "freak out".

(SÉBASTIEN CYR sort sa langue de manière maladroite et mime un baiser confus.)

(Retour aux entrevues)


SÉBASTIEN CYR

Moi, j'ai adoré ça et je pense

que la foule a bien réagi

et j'ai adoré présenter.


VIRGINIE LACROIX

Avant d'embarquer sur

l'estrade, là, j'étais stressée,

mais après, en voyant tout le

public, là, je savais, c'est

ma place d'être sur une estrade.


ROSALIE LACROIX

C'est comme un trip.

J'ai jamais fait du bungee,

mais je suis pas mal sûre

que ça ressemblerait à ça!

(Les lauréats du concours posent sur scène avec leur prix, sous forme de diplômes.)

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par