Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Standardizing Franco-Ontarian Accents

After years on tour, the Improtéine group noticed that in order for Franco-Ontarians to stand out, it would take a little something special. As every region has a particular accent, Improtéine proposes a standardized accent.



Réalisateur: Chantal Villemaire
Production year: 2014

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Deux membres de la troupe comique Improtéine, OLIVIER NADON et VINCENT POIRIER, présentent une chronique humoristique au Centre des Arts Shenkman d'Ottawa. OLIVIER NADON et VINCENT POIRIER sont filmés dans divers recoins du bâtiments, et le montage du reportage alterne les lieux.

[Début information à l'écran]

Inprotéine à Ottawa

[Fin information à l'écran]


OLIVIER NADON

En dix ans de

tournée, Improtéine--


VINCENT POIRIER

Attends, attends. En 2014, ça

faisait dix ans. Là, on est

en 2015, ça fait 11 ans.

(Nous entendons un signal de message d'erreur et l'image fait mine de se rembobiner.)


VINCENT POIRIER

En 11 ans de tournée, Improtéine

s'est rendu compte

de trois choses.


OLIVIER NADON

Un: en Acadie, ils ont

un accent particulier,

c'est charmant et tout

le monde les reconnait.


VINCENT POIRIER

Deux: au Québec,

ils ont un accent particulier,

c'est charmant, puis

tout le monde les reconnaît.


OLIVIER NADON

Trois: en Ontario français,

on n'a pas d'accent particulier,

on est loin d'être charmants,

puis personne nous reconnaît.


VINCENT POIRIER

Pis ça...

[OLIVIER NADON ET VINCENT POIRIER:] C'est un problème.

OLIVIER NADON

Pour que les Franco-Ontariens

se démarquent, ça nous prendrait

un petit quelque chose d'unique.


VINCENT POIRIER

Parce qu'en Ontario français,

on peut pas vraiment parler

de "notre" accent. Il change

tellement dépendant

de la région.


OLIVIER NADON

Par exemple, dans l'est...


[VINCENT POIRIER:] [Imitant un

accent de l'est de l'Ontario]

"T'es vraiment belle."


OLIVIER NADON

À Ottawa...


[VINCENT POIRIER:] [Imitant un

accent d'Ottawa]

"T'es vraiment belle."


OLIVIER NADON

Dans le nord...


[VINCENT POIRIER:] [Imitant un

accent du nord de l'Ontario]

"T'es vraiment belle."


OLIVIER NADON

Dans le sud...


[VINCENT POIRIER:] [Imitant un

accent du sud de l'Ontario]

"Tu es vraiment belle."


OLIVIER NADON

Dans le sud-ouest...


[VINCENT POIRIER:] [Imitant un

accent du sud-ouest de

l'Ontario] "Tu regardes vraiment

belle."


OLIVIER NADON

Puis à Sarnia...


VINCENT POIRIER

You're hot!


OLIVIER NADON

Bon, comment on règle ça?


VINCENT POIRIER

Facile! On standardise

l'accent franco-ontarien.


[OLIVIER NADON:] On se dit

qu'à partir de maintenant,

disons

que tous les Franco-Ontariens

parlent avec le même accent.


VINCENT POIRIER

Mais lequel? Celui du nord?


OLIVIER NADON

Bien non, on veut avoir

un peu de classe.


VINCENT POIRIER

Celui de l'ouest?


OLIVIER NADON

Mais non, on veut quand même se

faire comprendre.


VINCENT POIRIER

De l'est?


OLIVIER NADON

On va encore se faire prendre

pour des Québécois.


OLIVIER NADON

Thunder Bay?

[OLIVIER NADON ET VINCENT POIRIER:] Ha! Ha! Ha! Ha!

OLIVIER NADON

Non, non, je pense

que l'accent du sud,

ça serait parfait.


VINCENT POIRIER

Genre Hamilton?


OLIVIER NADON

Ou Burlington. C'est assez

différent pour se

faire remarquer.


VINCENT POIRIER

Oui, puis c'est du français,

mais avec une certaine mélodie.

(Nous voyons à présent VINCENT POIRIER jouant au piano, tandis qu'OLIVIER NADON prend prend un pose de pin-up, allongé sur le sol.)


VINCENT POIRIER

1, 2, 3, 4.

♪ Faut mettre les accents ♪


OLIVIER NADON

Où ça?


VINCENT POIRIER

♪ Sur l'avant-dernière

syllabe ♪

(Retour à l'entrevue)


VINCENT POIRIER

En plus, cet accent-là

commence à être connu dans

la culture populaire.


OLIVIER NADON

Oui, oui, il y a Catherine

Levac de SNL-Québec avec son

personnage de Paige Beaulieu.


VINCENT POIRIER

Et puis, il y a Damien

Robitaille, le chanteur,

avec son personnage de...

Damien Robitaille.


OLIVIER NADON

L'accent pour une langue,

c'est comme des rides

sur un visage.


VINCENT POIRIER

C'est beau. Ça nous rappelle

notre vécu, notre passé.


OLIVIER NADON

D'ailleurs, le premier "De

quoi tu parles de?" aurait été

prononcé par une Fille du roi.


VINCENT POIRIER

Oui, c'était en réponse à

Samuel de Champlain qui lui

avait demandé: "Veux-tu

faire ça à trois?"

(OLIVIER NADON est dans des toilettes pour hommes.)


OLIVIER NADON

Pis, imaginez comme

on serait bien si tous

les Franco-Ontariens

parlaient avec le même accent.


[VINCENT POIRIER:] [Sa voix

vient de la toilette voisine]

C'est vrai, ça.

(Nous entendons une chasse d'eau)

(De retour à l'entrevue)


[OLIVIER NADON:] [Avec un accent

appuyé] Oh, bonjour!


[VINCENT POIRIER:] [Avec un

accent appuyé] "Bojour."


OLIVIER NADON

"Bojour."


VINCENT POIRIER

"Bojour."


OLIVIER NADON

"Bojour. Bojour."

(Dans une galerie de musée)


VINCENT POIRIER

C'est vraiment beau.


OLIVIER NADON

Est-ce que tu es

Franco-Ontarien?


VINCENT POIRIER

Oui. Est-ce tu es

Franco-Ontarien?


OLIVIER NADON

Oui.


VINCENT POIRIER

Oh, mon Dieu!


OLIVIER NADON

T'arrives de où?


VINCENT POIRIER

De Hearst et toi?


OLIVIER NADON

De l'épicerie.

(Dans une cafétéria)


VINCENT POIRIER

As-tu vu le match

de sport hier?


[OLIVIER NADON:] [En accentuant

fortement l'avant-dernière

syllabe] Le sport avec le

ballon?


[VINCENT POIRIER:] [En

accentuant fortement

l'avant-dernière syllabe]

Non, le sport avec le bâton.


OLIVIER NADON

Ah, oui.


[UN PASSANT:] [Avec l'accent

québécois]

Bonjour, les compagnons.

Comment allez-vous?

[OLIVIER NADON ET VINCENT POIRIER:] Bouh!!

(LE PASSANT repart en pleurant.)

(Retour à l'entrevue)


VINCENT POIRIER

Le nouvel accent, ça va sauver

les Franco-Ontariens.


OLIVIER NADON

Il y a des gens qui

penseraient que notre accent

standardisé, c'est un pas

vers l'assimilation.

(Une musique épique commence à se faire entendre et se fait de plus en plus intense au fur et à mesure de cet échange.)


VINCENT POIRIER

Au contraire, c'est la prise

en main d'un peuple.


OLIVIER NADON

C'est le ralliement

d'une société, le reflet

d'une culture.


VINCENT POIRIER

Les Franco-Ontariens seraient

enfin fiers de parler français

entre eux.


OLIVIER NADON

On pourrait crier tous

ensemble, d'une même voix:

on existe! On existe!


VINCENT POIRIER

La province de l'Ontario

deviendrait bilingue.


OLIVIER NADON

Le fédéral nous reconnaîtrait

comme une nation.


VINCENT POIRIER

Puis peut-être même qu'un

jour, les Franco-Ontariens

auraient le goût d'écouter TFO.

[OLIVIER NADON ET VINCENT POIRIER:] On peut toujours

rêver.

[Début information à l'écran]

@improteine

[Fin information à l'écran]

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par