Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

The History of Caricatures

Underneath its humour, the caricature seeks to provoke thought about a person or incident. Following the tragedy involving French weekly Charlie Hebdo, voices from around the world spoke out in defense of freedom



Réalisateur: Carine Ouellet
Production year: 2014

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

GENEVIÈVE TURCOT s'adresse directement au public de l'émission. Elle est debout au micro. Ses propos sont parfois accompagnés d'images illustrant des caricatures et des magazines.


GENEVIÈVE TURCOT

Depuis la tragédie du

Charlie

Hebdo, des voix aux quatre

coins de la planète se sont

levées pour défendre la liberté

d'expression, mais surtout, le

travail des caricaturistes. La

caricature est un puissant

outil de dénonciation, un art

nécessaire. Le mot "caricature"

provient de l'italien

caricare, qui signifie

"charger", "exagérer".

Dans le fond, une caricature,

c'est un dessin dans lequel

l'artiste appelle au ridicule

sur une chose ou une personne.

Derrière son côté humoristique,

la caricature propose une

satire, mais essaye aussi de

provoquer une réflexion sur

une personne ou encore, sur un

événement. Déjà à l'époque

des Grecs et des Romains, on

retrouvait des caricatures.

Aristote cite d'ailleurs

le travail de Pauson,

un peintre qui irritait ses

contemporains avec ses oeuvres

grotesques. On a retrouvé

aussi des caricatures sur des

murailles à Pompéi, sur des

papyrus de l'Égypte ancienne et

même sur des poteries gauloises.

Mais la caricature prend

vraiment son envol avec le

développement de la presse

écrite. Rapidement, la

caricature politique s'impose au

Royaume-Uni et en France.

À l'époque, presque tous les

caricaturistes sont des hommes,

à l'exception de Marie Duval,

une illustratrice et actrice

française établie au

Royaume-Uni. Au Canada,

on attribue les premières

caricatures au brigadier général

George Townshend, qui était

avec Wolfe lors de la célèbre

bataille des plaines d'Abraham.

L'officier réalise des dessins

de Wolfe pour nuire

à sa carrière.

Puis en 1840, l'arrivée du

magazine britannique satirique

Punch va vraiment inspirer les

artistes d'ici à emboîter le

pas. En 1873, on publie le

premier numéro du magazine

satirique canadien

Grip.

On y retrouve entre autres une

caricature du premier ministre

de l'époque, John A. Macdonald.

Depuis, pas mal tous les

premiers ministres ont connu le

même sort sous diverses plumes.

Du côté franco-canadien, les

politiciens sont dans la mire du

caricaturiste Jean-Baptiste

Côté, qui travaille pour le

premier journal humoristique

au Québec,

La Scie, fondée en

1863. Quelques années plus tard,

il sera même arrêté et jeté en

prison pour s'être attaqué

avec ses sculptures en bois au

travail des fonctionnaires. à

Montréal, le journal satirique

Le Canard a été fondé

par un autre pionnier de la

caricature, Hector Berthelot.

Au fil des années, les

caricaturistes ont commencé à

travailler de façon beaucoup

plus indépendante, se sont

détachés de la section des arts

et ont réclamé une plus grande

liberté éditoriale, une liberté

nécessaire à l'exercice de leur

profession. Une liberté qui a

été chèrement payée par les

artisans du

Charlie Hebdo.



Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par