Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Tiny Houses

Living in 186 square feet? It`s not only possible, but it`s also economical and environmentally friendly. Fans of the tiny house movement believe that reducing your living space is a way to curb your consumption.



Réalisateur: Raphaëlle Mercier
Production year: 2014

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Générique d'ouverture

Dans une pièce éclairée par une lumière bleue, la chroniqueuse GENEVIÈVE TURCOT avance vers un vieux micro à pied. Derrière elle se trouve un rideau éclairé par des projecteurs. La chronique sera entrecoupée d'images de différents types de maisons.


[GENEVIÈVE TURCOT:] Dire adieu à

son hypothèque

tout en respectant

l'environnement, c'est possible

si on accepte de réduire

considérablement son espace

de vie. Plus qu'une tendance, le

phénomène des micromaisons est

peut-être la solution

à bien des maux.

La tendance des mini-maisons,

qui est aussi appelé le Tiny

House Movement, a pris son

essor suite à la crise

immobilière aux États-Unis, en

2008. Incapables de payer leurs

hypothèques et ensevelis

sous une tonne de biens de

consommation, plusieurs

propriétaires ont décidé d'opter

pour un mode de vie plus

économique et plus sain.

La micromaison, c'est la

solution pour avoir un plus

grand accès à la propriété,

réduire l'empreinte

environnementale et surtout,

réduire l'endettement. Ce qu'il

faut savoir, c'est qu'au Canada,

une maison de taille moyenne

fait environ 1950 pieds carrés,

tandis qu'aux États-Unis, une

maison se chiffre plutôt

autour des 2400 pieds carrés.

Mais pour une micromaison, la

moyenne se situe autour d'un

tout petit 186 pieds carrés

d'espace habitable. Reste que le

phénomène des micromaisons est

purement occidental. Un peu

partout dans le monde, avoir une

toute petite maison, c'est

plutôt la norme. Par exemple, au

Japon, une maison, c'est en

moyenne 484 pieds carrés, tandis

qu'en Suède, on parle plutôt de

893 pieds carrés. Et en Russie,

la taille d'une maison moyenne

dépasse rarement les

600 pieds carrés.

Il y a autant de mini-maisons

qu'il y a de propriétaires.

Elles peuvent être construites

sur des remorques, donc elles

peuvent être mobiles; d'autres

peuvent avoir des fondations ou

encore être installées sur des

pieux. Certaines mini-maisons

sont aussi réalisées à

partir de conteneurs.

Depuis plusieurs années, on a vu

plusieurs entrepreneurs se

spécialiser dans la construction

des mini-maisons, qui sont

souvent réalisées sur mesure

pour ses futurs occupants.

Depuis 2013, les mini-maisons

ont même maintenant leur propre

association, la Tiny House

Alliance, qui cherche vraiment

à encadrer les entrepreneurs

et les futurs occupants de

mini-maisons. Le but de

l'Alliance est simple,

c'est vraiment d'aider les

entrepreneurs et les occupants à

respecter les valeurs du

mouvement, à savoir la

simplicité, la flexibilité, la

liberté et la

responsabilité financière.

Si le mouvement des

micromaisons a connu une

ascension aussi rapide, c'est

que les chiffres parlent

d'eux-mêmes. Aux États-Unis

seulement, 68% des propriétaires

de mini-maisons n'ont pas

d'hypothèque, ce qui est le

cas de seulement 29% des

propriétaires de maisons

traditionnelles.

Une mini-maison coûte en moyenne

23 000$. On est pas mal loin de

la moyenne du 272 000$ pour une

maison dite normale, une somme

qui dépasse rapidement les

400 000$ si on ajoute les

intérêts, par exemple, d'un prêt

amorti sur 30 ans.

C'est pas surprenant de

se rendre compte que les

propriétaires de mini-maisons

ont plus d'épargne que la

moyenne et qu'ils ont 89% moins

de dettes sur leur

carte de crédit.

Comme le phénomène est assez

récent, les propriétaires

de mini-maisons, pour l'instant,

nagent dans un flou de zonage.

Certaines municipalités les

considèrent comme des roulottes,

donc elles ne peuvent pas être

habitées à temps plein. Mais, il

y a des avancées. Au Québec, par

exemple, la ville de Lantier,

dans les Laurentides, est en

train d'aménager un quartier qui

sera composé, entre autres,

de mini-maisons. Puis, l'an

dernier, la ville de Spur, au

Texas, s'est autoproclamée

première ville amie des tiny

houses. Bon, les maisons

doivent avoir une fondation,

mais quand même, c'est un début.

(Générique de fermeture)

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par