Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Tell Me About the Great War: Canada

Mélanie Morin-Pelletier, from the Canadian War Museum, walks us through Canada`s role in the First World War.

The conflict broke out in Europe, but it didn`t take long for Canada to follow the British Empire and go to war.



Réalisateur: Nadine Valcin
Production year: 2014

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Générique d'ouverture


Des photos d'archives montrent des soldats dans différents contextes, pendant la Première Guerre mondiale.


Titre 

(Raconte-moi La Grande Guerre)


Un enfant tient un coquelicot dans ses mains. Rapidement on enchaîne avec des soldats dans les tranchées.


ELIJAH (Narrateur)

La Première Guerre mondiale a

commencé en Europe. Même si le

conflit est loin d'ici, le

Canada va y participer en

envoyant de nombreux soldats.

J'ai demandé à un expert de me

raconter la Grande Guerre.

Quand est-ce que le Canada

est entré dans la guerre?


ELIJAH est assis dans un salon et tient une tablette électronique dans ses mains. ELIJAH pose une question à son écran. MÉLANIE MORIN-PELLETIER, du musée canadien de la Guerre, apparaît d'abord sur l'écran. Très vite on la retrouve dans les locaux du musée. [MÉLANIE MORIN PELLETIER

Le Canada est rentré en guerre

en août 1914, lorsque la

Grande-Bretagne est entrée en

guerre. Parce que, en 1914,

le Canada était un dominion

britannique. Donc, quand la

Grande-Bretagne a décidé qu'elle

allait en guerre, le Canada

n'avait pas le choix. Il était

automatiquement en guerre.


Plusieurs photos d'archives défilent. Ensuite la conversation entre ELIJAH et MÉLANIE se poursuite entre le salon et la salle du musée.


ELIJAH

C'était quoi, le rôle des

Canadiens pendant la guerre?


MÉLANIE MORIN PELLETIER

Il y a plus de 420 000 hommes

qui ont servi sur les champs de

bataille d'Europe, qui ont

participé à des victoires très

importantes, comme à Vimy,

par exemple, en 1917,

à Passchendaele, aussi en 1917.


Des photos d'archives illustrent le propos.


MÉLANIE MORIN PELLETIER

La contribution des Canadiens à

ces batailles, ça l'a permis aux

troupes canadiennes d'acquérir

la réputation de troupes

d'élite.


ELIJAH

Qui sont les Canadiens

qui vont à la guerre?


MÉLANIE MORIN PELLETIER

Les Canadiens qui s'enrôlent

viennent vraiment d'un bout à

l'autre du pays. Pour certains,

ils étaient à la recherche d'un

emploi. Pour d'autres, c'était

pour contribuer à la défense du

Canada. Pour certains, c'était

le goût de l'aventure,

aussi de voyager.


De son salon, ELIJAH poursuit son entrevue.


ELIJAH

Est-ce qu'il y avait des

autochtones et des membres des

communautés culturelles dans

l'armée, à l'époque?


Des photos d'archives montrent des militaires de toutes origines, portant l'uniforme canadien.


MÉLANIE MORIN PELLETIER

C'était plus difficile pour

les communautés culturelles,

surtout au début de la Première

Guerre mondiale, de s'enrôler,

parce qu'elles faisaient face à

de la discrimination. Il y a

quand même eu 4000 Canadiens

issus des Premiers Peuples,

à peu près 1200 Canadiens

d'origine africaine et quelques

centaines de Canadiens d'origine

asiatique qui ont réussi à

s'enrôler. Il y a par exemple

Francis Pegahmagabow, un jeune

issu des Premières Nations,

et il va devenir un des plus

grands tireurs d'élite de

toute l'histoire canadienne.


La photo de Francis Pegahmagabow portant ses médailles de guerre apparaît.


ELIJAH

Pourquoi est-ce qu'on utilise

la conscription en 1917 pour

forcer les Canadiens à aller

à la guerre?


Plusieurs photos illustrent le propos. Pendant la conscription, l'embarquement des soldats, puis un cimetière militaire.


MÉLANIE MORIN PELLETIER

Ça faisait plus de trois ans

que la guerre était commencée.

Il y avait de plus en plus de

pertes sur les champs de

bataille et on avait de plus en

plus de difficulté au Canada à

remplacer ces hommes. Donc,

il y a le premier ministre de

l'époque, Robert Borden, et de

plus en plus de Canadiens, qui

pensaient que la seule façon de

protéger le Canada, c'était de

gagner la guerre. Et pour gagner

la guerre, ça prenait plus

d'hommes. Ils ont proposé

d'adopter la conscription. Il y

avait beaucoup de gens au pays

qui étaient pas d'accord.

Mais en fin de compte, la

conscription a quand même été

adoptée en 1917, au mois d'août.

Donc, il y a plus de 60 000

soldats canadiens qui sont morts

sur les champs de bataille.

C'est un nombre très important

si on pense qu'il y en a à peu

près 420 000 qui ont combattu en

Europe. Donc, une grosse partie

des hommes qui sont partis

ne sont pas revenus.





Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par