Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Intergenerational project One Bike, One City

A brand new intergenerational program has launched in the Vanier sector of Ottawa. Young dropouts or teens in danger of dropping out offer a taxi-bike service to the elderly to help them get to their daily appointments or enjoy a nice day out. The young drivers receive scholarships for services rendered and, as a bonus, they get to hear words of wisdom. Beneficiaries, for their part, get to go out and fight against isolation and solitude. The “One Bike, One City” project has already proven itself in many neighbourhoods of Montreal and Quebec City.



Réalisateur: Samuel Blais-Gauthier
Production year: 2015

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

CINDY TRUDEL, conductrice de triporteur, MICHEL GERVAIS, gestionnaire du projet «Un vélo une ville» à Vanier, et RHÉAL RIENDEAU, un utilisateur, parlent de ce projet.


CINDY TRUDEL

Je veux retourner à l'école.

Je veux pas rester à rien faire

dans ma vie. Pis ce programme-là

est très bon pour aider

à retourner à l'école

avec la bourse.

En même temps, ça nous aide à

nous et ça aide les aînés à les

valoriser, les sortir de chez

eux. Puis moi, ça va m'aider

en fait de forme physique aussi.


MICHEL GERVAIS

C'est un projet

intergénérationnel où est-ce

qu'on prend un jeune décrocheur

ou un jeune raccrocheur qui est

prêt à prendre un emploi pour

l'été. Puis qui va donner des

tournées, va faire des balades

dans la communauté à des aînés

de ces résidences-là.

Il y a un échange jeunes et

moins jeunes et une expérience

pour ces aînés-là de sortir dans

la communauté, revisiter

des coins qu'ils ont peut-être

visités dans le passé. De voir

les changements, les nouveautés

de la communauté, promouvoir ce

qui se passe dans la communauté.

À la fin de ce stage-là, le

jeune ou la jeune va bénéficier

d'une bourse pour soit retourner

aux études ou bien, pour aller

chercher un programme

de formation qui peut l'aider

à intégrer le marché du travail.

Alors, c'est gagnant aussi

pour la jeune personne

qui conduira le vélo.


CINDY TRUDEL

J'aime bien la construction,

donc dessin en bâtiment,

peut-être m'en aller vers là.

Ce qui m'a amenée à décrocher,

c'est surtout le monde qui

m'entourait. J'étais pas bien

dans mon entourage. Pis moi,

ils ont pas voulu me placer

dans ma classe que je voulais,

alors ça m'a amenée à décrocher.

Mais avec ce programme-là, je

pense bien que ça va bien aller

pour retourner à l'école.


MICHEL GERVAIS

La question

de l'isolement est importante.

Compte tenu, écoute, les gens

qui sont isolés, souvent,

la santé est moins bonne. On a

un petit peu de dépression

qui se place. Alors, toutes

les opportunités de faire sortir

les gens de leur résidence,

d'être en contact avec d'autres

personnes, d'être en contact

avec des jeunes personnes,

d'après nous, amènent aussi

à la qualité de vie, à l'état

de santé des aînés. Alors, ça,

d'après nous, c'est important.

C'était la raison d'être.


CINDY TRUDEL

Bonjour, M. Rhéal.

Ça va bien, aujourd'hui?


RHÉAL RIENDEAU

Oui, ça va très bien, merci.

Toi? Les balades de romantiques.

Ça fait longtemps, il y en a

peut-être qui se sont pas

collés. Ils vont être proches,

là-dessus. Ils vont être

capables de se coller un peu

pis faire des accolades.

Avec mon ami, on va se remettre

à faire des balades sur le bord

de la rivière, aller

voir les canards.

Nos aînés, ils vont retomber

en enfance avec ça. Aller faire

des balades à deux. Des petites

balades en amoureux aussi.

Je pense que ça va rapporter

beaucoup de... beaucoup

de fruits pour eux autres.


MICHEL GERVAIS

Les jeunes

personnes devront échanger, leur

parler de ce qu'ils vivent, mais

leur parler de ce qu'ils voient

de nouveau dans la communauté.

On aura préparé, ces jeunes

personnes-là, à conduire

ce vélo-là. Alors, ils vont

connaître les pistes. Ils

vont connaître les attraits.

Ils pourront parler sur

ces attraits-là avec les aînés.

Mais on pense que les aînés vont

connaître aussi beaucoup

d'historique et vont pouvoir

nous amener de l'information

sur les développements dans

la communauté. Alors, ça,

c'est un sentiment de bien-être

que je pense qui va être

véhiculé chez les aînés.


CINDY TRUDEL

C'est sûr

qu'ils en ont beaucoup à

m'apprendre. Ils ont beaucoup

plus de vécu que moi à l'âge

qu'ils sont rendus. Alors, c'est

le fun de jaser avec eux, qu'ils

nous apprennent plein de choses.

Ils nous content leur petite vie

pis on en apprend de ça

à tous les jours, c'est sûr.

On a pas tous les moyens, dans

le fond, de retourner à l'école

pis grâce à eux, je vais

pouvoir y retourner.


Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par