Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Top 5: Diego Elizondo - Tintin Secrets

Diego Elizondo is a History and Political Science student at University of Ottawa. An avowed Tintin buff, he tells us five secrets about Tintin.



Réalisateur: Raphaëlle Mercier
Production year: 2014

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

DIEGO ELIZONDO, un tintinophile, présente «5 choses que vous ignorez sur Tintin».


Intertitre :
5. Un succès historique


DIEGO ELIZONDO

Même si la mort d'Hergé,

le bédéiste, remonte à une

trentaine d'années, la dernière

aventure achevée remonte à

une quarantaine d'années, il y a

environ à peu près un million

d'exemplaires de Tintin qui se

vend à tous les ans dans le

monde et grosso modo, ça arrive

à 240 millions d'exemplaires

vendus de par le monde. Et

dans les palmarès de l'UNESCO,

Hergé arrive à la huitième

position en tant qu'auteur de

la francophonie le plus traduit

de l'histoire de l'humanité.


Intertitre :
4. Les admirateurs de Tintin


DIEGO ELIZONDO

Une autre chose importante

de connaître pour Hergé,

c'est qu'il va avoir énormément

d'admirateurs. Par exemple, il

va y avoir le général de Gaulle

qui va dire que Tintin, c'est

son seul ennemi international en

ce sens qu'il avait la

même popularité que lui.

Il y a également André

Malraux qui va être un grand

tintinophile, mais aussi des

gens comme Andy Warhol qui va

dire que toute son entreprise,

toute son oeuvre est basée

sur une admiration d'Hergé.

Même Pablo Picasso qui va avouer

à Hergé que la seule chose

qu'il regrette dans la vie,

c'est de ne pas avoir fait

de bandes dessinées.


Intertitre :
3. Une œuvre autobiographique


DIEGO ELIZONDO

Hergé va se mettre souvent en

scène dans ses bandes dessinées.

Il va souvent s'inspirer

également de sa vie. Par exemple

le personnage de Tintin,

physiquement, il ressemble

à son petit frère Paul.

Milou également, c'était

le surnom de sa première copine

qui s'appelait Marie-Louise.

Finalement, les Dupondt. Hergé

avait un père jumeau, puis les

deux s'habillaient toujours

ensemble. Les deux étaient

toujours ensemble. Les

deux causaient ensemble.

Et aussi Tchang, le jeune

Chinois dans

Le Lotus bleu,

c'est un ami personnel d'Hergé

qu'il va avoir rencontré,

alors que ce dernier étudiait

à l'Académie des beaux-arts

de Bruxelles.


Intertitre :
2. Le voyage d'Hergé au Canada français


DIEGO ELIZONDO

Hergé va avoir deux composantes

à ce voyage-là. Premièrement,

Hergé, en 1965, commence à être

très impressionné par le succès

fulgurant que connaît Astérix

qui a été créé en 1959,

donc quelques années plus tôt.

Et c'est ça qui va un peu

le motiver à aller faire des

voyages. Hergé ne voyageait pas

beaucoup. Il voyageait, il le

disait toujours, par Tintin.

Donc là, avec cette raison-là,

il décide de voyager puis

d'arriver au Québec qui était

un terreau fertile encore et qui

était ni plus ni moins vierge au

point de vue de l'édition, dans

la mesure où c'était un endroit

où on pouvait développer

un nouveau marché

de la francophonie

pour vendre ses albums.


Intertitre :
1. Hergé a échoué son cours de dessin


DIEGO ELIZONDO

Hergé à l'Institut de

Saint-Boniface à Bruxelles où

il a fait ses études secondaires

va toujours arriver premier

de classe. C'est un élève

extrêmement brillant. Il se fait

remarquer par ses professeurs,

sauf dans une matière. Et cette

matière, c'est le dessin.

Il va échouer tous

ses cours de dessin.

Il va en garder un très mauvais

souvenir de son enfance. Il va

toujours dire que c'était gris,

que c'était ennuyeux, qu'il y

avait rien d'intéressant hormis

le scoutisme. Et ça va beaucoup

lui servir parce qu'il va

dessiner pour des revues.

Et donc, finalement, il va se

faire remarquer. Il va rentrer

au journal

Le Vingtième Siècle,

un journal catholique de

Bruxelles. Et donc ce

directeur-là, l'abbé Wallez, va

avoir la brillante idée de créer

un supplément pour jeunes

qui va s'appeler

Le Petit

Vingtième. Il va en confier

la direction à Hergé.

Et là, Hergé va commencer

à dessiner les aventures

de Tintin, le 10 janvier 1929,

dans ce supplément jeunesse.


On affiche à l'écran le site Internet fr.tintin.com.

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par