Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Top 5: Simon Jutras Goes Solo

Singer-songwriter Simon Jutras has played in many bands before launching his solo project, Mclean. An experienced guitarist from Sudbury, Simon Jutras played in Penthotal and Konflit.

In 2013, Simon Jutras decided to focus on a new solo project, Mclean. In 2015, the musician released a first album, “Sans l’abri d’un quand”, which he`ll introduce at the 2015 Francofolies.

Mclean won the Petite Vallée Prize during the Ontario Pop contest.



Réalisateur: Carine Ouellet
Production year: 2014

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Titre :
TFO 24.7


Dans un décor un peu baroque SIMON JUTRAS, auteur-compositeur-interprète, entre et descend ses lunettes de soleil. Au cours de la capsule, des extraits de chanson sont diffusés entre les segments.


Titre :
5 raisons de se lancer dans une carrière solo


VOIX SIMON JUTRAS

♪ S'il y avait ♪

♪ Un coeur au même rythme ♪

♪ Que le tien ♪

♪ Dans un lit simple ♪


Intertitre :
5 Plus d'argent


SIMON JUTRAS

Premièrement, tout le monde

sait que les musiciens se font

beaucoup d'argent. Et puis,

quand j'étais jeune, je le

savais pas vraiment, puis je

considérais d'autres carrières

pour des raisons plus...

plus artistiques. Comme

je voulais peut-être devenir

avocat, ou businessman ou...

je sais pas trop, cardiologue.

Mais en fin de compte, j'ai

décidé d'être pragmatique

et de devenir musicien.

Mais euh... Quand même,

c'est l'artiste solo qui fait

le plus de cash

des musiciens. Donc, c'est

un choix assez facile.


Intertitre :
4 Moins de logistique


SIMON JUTRAS

Quand on tourne avec un groupe

au complet, il y a beaucoup

plus de logistique et tout ça.

Puis, ça te limite

aussi à certains modes

de transportation. Par exemple,

si tu voulais faire une tournée

pancanadienne en monocycle,

ça serait pas possible de faire

ça avec un groupe au complet.

Puis, en plus, tout le monde

le sait, c'est la règle d'or

de la tournée, c'est qu'il y a

une corrélation négative

entre le nombre de pieds sales

et puis le bonheur général

de l'être humain dans un char.


Intertitre :
3 Plus de filles


SIMON JUTRAS

Oui, les filles. Donc, disons

que t'es un groupe de cinq

musiciens. Cinq gars, ou ça a

pas besoin d'être cinq gars,

ça pourrait être quatre gars

puis une fille. Et puis, qu'il

y a cinq filles dans l'audience.

Ça veut dire que pour chaque

membre, il y aurait une fille.

Mais là, comme artiste solo,

il y a encore cinq filles

dans l'audience.


Intertitre :
2 La solitude


SIMON JUTRAS

Il y a un discours bouddhiste...

qui s'appelle la corne

de rhinocéros. Et puis,

dans ce discours-là, le Bouddha,

il parle de la balance parfaite

entre la solitude du corps,

et la solitude de l'âme.

Et puis, c'est ça,

le musicien solo, c'est

une corne de rhinocéros.


Intertitre :
1 Pas de batteur


SIMON JUTRAS

Donc, ma raison numéro 1

de devenir artiste solo,

c'est de pas avoir à entendre

les solos de batteur pendant

les pratiques. C'est pas

qu'ils sont insupportables,

c'est juste qu'ils savent pas

quand pas jouer.

(En riant)


La pochette d'un album CD apparaît avec l'adresse suivante : mcleanlove.com


Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par