Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Top 5: Jocelyne Baribeau`s Memories

Generous and passionate Jocelyne Baribeau is often inspired by childhood memories when she`s in writing mode. Singer-songwriter Jocelyne Baribeau shares her music career with audiences at large and to younger audiences through Mrs. Diva.

The Franco-Manitoban artist plays folk and pop-country, and her lyrics are drawn from what she feels and her childhood experiences, all of which gave birth to the Mrs. Diva character.

Jocelyne Baribeau won the Folkfest award at the Découvertes manitobaines and stood out at the Western Canadian Music Awards in the French Album of the Year category.



Réalisateur: Raphaëlle Mercier
Production year: 2014

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

JOCELYNE BARIBEAU, auteure-compositrice-intreprète nous fait un Top 5 de Souvenirs d'enfance.


VOIX DE JOCELYNE BARIBEAU

François ♪

♪ Que fais-tu là ♪

♪ Tu choisiras toujours

la plus belle fille ♪


Texte informatif :
Le pou des bois 5


JOCELYNE BARIBEAU

Quand j'étais toute petite,

peut-être, je pense que j'avais

4 ans, 5 ans, genre, j'ai eu

un pou de bois comme juste ici

qui s'est installé un condo au

moins, ou peut-être une petite

maison, je sais pas, pendant

longtemps. Et comme j'étais

toute jeune, je ne savais

pas que c'était quelque chose de

négatif, je sais pas. Et là, à

un moment donné, ça faisait mal

et tous les voisins sont

venus m'aider pis ma mère, parce

qu'elle était très jeune, elle

savait pas quoi faire. Alors,

tous les voisins, le voisinage

est venu pour m'aider. C'était

comme un gros party dans la cour

pour enlever le pou de bois.

J'ai toujours peur des poux de

bois. Je les hais comme c'est...

Beurk! Pouah! J'ai même une

cicatrice qui est encore là

parce qu'il avait tellement

installé toutes sortes de...

Tu sais, peut-être des rues,

je sais pas. Il était vraiment

resté longtemps, je pense.


VOIX DE JOCELYNE BARIBEAU

♪ Je voudrais m'envoler ♪


Texte informatif :
4 L'ascenseur


JOCELYNE BARIBEAU

Quand j'étais jeune, il y

avait une assez grosse madame

qui m'avait écrasée dans le coin

de l'ascenseur. Pis là, tu sais,

j'étais plus ballsy que je le

suis tout de suite. Maintenant,

je sais pas si je dirais quelque

chose maintenant et c'est un peu

drôle, tu sais, comme adulte, de

pas pouvoir dire quelque chose.

Mais quand on est tout petit, on

y pense pas à offusquer d'autres

gens. Pis moi, je lui ai fait

"tap-tap" comme ça. J'ai dit:

"Excuse-me, I am a people too."


VOIX DE JOCELYNE BARIBEAU

♪ Une femme élégante

une femme qui ne savait pas ♪


Texte informatif :
3 La correspondance avec une religieuse


JOCELYNE BARIBEAU

J'ai écrit pendant

plusieurs années

quand j'étais jeune, à une

religieuse qui vivait, habitait

à Montréal, au couvent. J'avais

vu dans un journal, c'était

une petite affiche qui disait

quelque chose à propos de la vie

de religieuse et dans ma tête,

je pensais que c'était vraiment

pour être une très belle vie.

Alors, pendant longtemps, je

songeais jusqu'à l'âge de...

imagine, 15 ans, je pensais être

religieuse. J'aurais vraiment

pas fait une bonne religieuse,

au fond pis heureusement que

j'ai changé d'avis. J'ai su que

je voulais pas être religieuse

quand j'avais mon premier chum!

(En riant)


Texte informatif :
2 Le chien


JOCELYNE BARIBEAU

Quand j'avais 4 ans, j'étais

assise sur un perron, chez

le voisin. Pis le voisin, il

s'appelle Little little. C'était

son nom, comme son sobriquet.

Pis là, il y a un chien du

voisinage qui était là pis, tu

sais, il me regardait, il me

regardait pis il s'approchait un

peu pis là, je me sentais...

Tu sais, je le savais que

c'était... Je le ressentais

comme un petit quelque chose qui

me disait: C'est pas une bonne

situation. Pis là, finalement,

il a sauté et il m'a mordu la

face, comme plein dans la face.

Il y avait du sang partout et la

mère de Little little est sortie

avec une serviette. On a marché

pour retourner chez nous, pour

montrer ça à mes parents pour

voir si j'avais besoin de points

de suture ou de quoi. Pis là,

une demi-heure plus tard, j'ai

entendu... On était comme pas en

campagne, mais tu sais, la ville

de Winnipeg, elle finissait pas

mal chez nous. Pis là,

j'ai entendu un gros bang!

Pis c'est justement que le

propriétaire du chien l'avait

tué à cause du fait qu'il

m'avait mordu la face pis

j'entends toujours ce bruit-là.


Texte informatif :
1 Les cassettes


JOCELYNE BARIBEAU

Mon grand-père était, lui,

musicien classique. Ma mère

était chanteuse d'opéra. Ma

grand-mère du bord de ma

mère, elle aussi, elle était

chanteuse, pianiste et tout.

Alors, là, pour moi, tu sais, la

musique cool qu'on avait chez

nous, Burton Cummings pis

Barry Manilow. Pis je me m'étais dans

ma cave et dans ma cave magique,

je faisais des

dance moves

incroyables. Pis vous auriez

dû voir tous mes

dance moves.

C'était pas mal extraordinaire,

c'est certain.

(En riant)


On présente la pochette de l'album : Entre toi et moi de Jocelyne BARIBEAU


Texte informatif :
jocelynebaribeau.com



Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par