Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Themes That Poetry Needs to Drop

Poetry evolves, and the themes that move it too. Franco-Ontarian poet and writer Tina Charlebois lists the 5 poetry topics that need to go away.

From the early years of her childhood, Tina Charlebois has drawn her literary inspiration from reality. Daily life is her muse, alongside her Francophone minority identity.

A teacher in Cornwall, Ontario, she loves to make people think through her writing, whether in short stories or poetry. Tina Charlebois won the Trillium Prize in poetry and the Le Droit Literary Award, in 2007.



Réalisateur: Raphaëlle Mercier
Production year: 2014

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

TINA CHARLEBOIS nous fait son TOP 5 des thèmes à ne plus utiliser en poésie.


Texte informatif :
5 Les fêtes commerciales


TINA CHARLEBOIS

C'est souvent ce qu'on demande

aux élèves, aux enfants de

produire, c'est des poèmes

comme ça. Donc c'est moins une

recherche poétique, c'est moins

une littérature poétique, si on

peut dire, habituellement ce qui

vient avec les poèmes plus

fêtes commerciales. Donc très

difficile d'éviter les clichés à

ce moment-là. Et c'est difficile

d'avoir un but à un poème

quand le but est Noël ou la

Saint-Valentin comme telle.

C'est plus quelque chose qu'on

veut utiliser comme symbole

d'une émotion qui est beaucoup

plus grande que le Noël qui

représente quelque chose, pas

juste un poème à propos de Noël.

Il faut que ce soit plus que ça.


Texte informatif :
4 Le poète comme immortel


TINA CHARLEBOIS

Le poète comme l'immortel,

c'est un peu le thème qu'on

utilisait beaucoup au Moyen-Âge

et à la Renaissance, où on

écrivait un poème non seulement

à propos de la poésie, mais à

propos du poète lui-même, comme

s'il était l'être à suivre ou

à comprendre, etc., à étudier.

C'est dépassé puisque le poète

aujourd'hui n'est plus, par

exemple, à la cour, entre

autres, mais ce n'est plus par

le poète qu'on règle les grands

problèmes. Il faut passer

par la politique, il faut

passer par autre chose.


Texte informatif :
3 Les enjeux dépassés


TINA CHARLEBOIS

La poésie, c'est tellement

vivant et tellement rapide que

tu n'as pas le temps d'explorer

les thèmes de quelque chose qui

est déjà dépassé. Par exemple,

les grandes guerres. Tu peux

évidemment écrire à propos des

guerres comme telles actuelles,

mais tu ne peux pas utiliser

quelque chose qui a déjà été

fait. C'est un peu comme essayer

d'écrire un éditorial: tu ne

peux pas. Et la poésie a une

composante éditorialiste où tu

as le droit justement de poser

un regard, une opinion, une

émotion. Mais si c'est trop

dépassé, ton poème n'aura

plus la valeur qu'il peut avoir.


Texte informatif :
2 La violence gratuite


TINA CHARLEBOIS

La violence gratuite, à éviter

en poésie puisque la poésie est

censée être tellement forte et

évoquer tellement des émotions

que si tu mets trop de violence,

elle va camoufler toutes les

autres choses dans ton poème.

C'est la même chose avec

plusieurs genres. Si tu as une

oeuvre d'art qui a un élément

graphique qui est trop puissant,

tu vas oublier le reste. Tu peux

utiliser tout. Il y a aucun

tabou en poésie, mais il y a

une raison d'être de toutes

les choses. Donc c'est pour ça

que je dirais un thème comme

la violence, comme thème central

d'un poème, ça ne fonctionne pas

à cause des émotions qui

sont rattachées à ça.


Texte informatif :
L'amour quétaine


TINA CHARLEBOIS

Dans la poésie, l'amour doit

être relié à une thématique,

à un problème. Même si c'est

un heureux problème, comme par

exemple, passer trop de temps

ensemble. C'est un beau problème

à avoir. Mais on parle plutôt de

poèmes relationnels maintenant

en poésie. Il y a une relation.

Et là-dedans, tu peux parler

de poèmes, de l'amour familial,

l'amour intime, l'amour entre un

chien et son maître, n'importe

quoi! Donc on parle d'un amour

qui est plus grand, qui est

relié pas juste à l'émotion

de l'amour. Ce n'est plus juste

l'amour pour être l'amour.

C'est plus que ça.


On voit la pochette du livre « Miroir sans teint » de TINA CHARLEBOIS.


Texte informatif :
aaof.ca/membres/repertoire/tina-charlebois/

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par