Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Ballet Dancers: On Your Toes

For ballet dancers, the little satin slipper is an extension of the body.

Alejandra Perez-Gomez and Lise-Marie Jourdain, two dancers of the National Ballet of Canada, as well as Lorna Geddes, their pointe shoe manager and ex star dancer, explain their relationship with pointe shoes, the lovely pink satin shoe.

Ballet and ballerinas create a beautiful, entrancing universe where dancers become idolized creatures as soon as they put on their shoes.
The pointes are with them six to seven hours a day and are their main tool. A shoe so desired in the dreams of little girls wishing to become ballerinas can be both beloved and hated once it occupies most of their days. It is both associated with the magic of performance and with pain.

A story by Chrystelle Maechler and Kalinka St-Pierre.



Réalisateur: Chrystelle Maechler
Production year: 2015

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Il s’agit d’un reportage sur les pointes, les chaussons que portent les ballerines. Des entrevues sont réalisées avec deux danseuses du Ballet national du Canada, LISE-MARIE JOURDAIN et ALEJANDRA PEREZ-GOMEZ. Les entrevues sont entrecoupées d’images de ballerines et des deux danseuses et de leurs pointes et des soins qu’elles leurs apportent. Elles nous parlent de la relation particulière qu’elles entretiennent avec leurs chaussons.


LISE-MARIE JOURDAIN

C’est un luxe,

c’est un objet magnifique.

Il est dans un très beau sachet,

c’est du satin, ça sent bon.


Une entrevue est réalisée avec LORNA GEDDES, gestionnaire des stocks de pointes du Ballet national du Canada.


LORNA GEDDES

(Propos traduits de l’anglais)

Ce sont les chaussons que les

danseuses vont porter, détruire,

frapper au marteau et avec lesquels

elles danseront jusqu’à ce qu’ils

soient trop sales. Ce processus ne

prend que six à huit heures dans

la plupart des cas.


ALEJANDRA PEREZ-GOMEZ

C’est drôle que les pointes,

c’est vraiment un symbole

de légèreté,

elles sont roses, en satin,

toutes délicates, mais quand tu

regardes une danseuse briser ses

pointes, c’est assez violent.

On amène des marteaux, on les

met dans la porte, on les

écrase, on fait toutes sortes de

choses pour se sentir bien dans

les pointes parce que c’est

pas un état naturel du pied.


LISE-MARIE JOURDAIN

Pour nous, c’est

l’extension de notre corps.


ALEJANDRA PEREZ-GOMEZ

C’est vraiment le

symbole de la ballerine, alors

quand il était temps d’avoir des

pointes à moi, c’était...

C’était assez magique.

J’arrivais à la maison et je

mettais mes pointes quasiment...

pour dormir parce que j’avais

tellement anticipé ce moment où

je pouvais devenir

une vraie ballerine.


LISE-MARIE JOURDAIN

J’ai eu ma

première paire de pointes pour

Noël. Donc maintenant, en

regardant mes casiers

remplis de pointes,

c’est un peu Noël

tous les jours.


LORNA GEDDES

(Propos traduits de l’anglais)

Les danseuses aiment que leurs

chaussons soient faits sur mesure.

Mais il faut se rendre compte

qu’elles dansent tout le temps.

Elles font de pirouettes difficiles

et la surface est aussi large qu’une

pièce de deux dollars. Les pointes

doivent bien s’adapter aux talons

pour ne pas qu’elles glissent.

Les pointes doivent être confortables

à plat et sur les pointes. Elles doivent

être flexibles tout en assurant un

bon soutien.


LISE-MARIE JOURDAIN

Je vais prendre un

très grand soin de mes pointes,

puisqu’elles vont être cruciales

dans ma performance. Si j’ai

besoin d’avoir des pointes qui

vont faire beaucoup de sauts, je

vais les rendre plus molles.

Si j’ai besoin de pointes qui

vont faire beaucoup de pointes,

beaucoup de bourrées sur

pointes, beaucoup de choses

vraiment, vraiment sur les

pointes, alors je vais les

garder un petit peu plus dures

pour qu’elles puissent résister.


ALEJANDRA PEREZ-GOMEZ

Moi, je brise la

semelle, j’enlève les clous

parce qu’un clou dans le pied,

c’est pas super.

Je mets de l’alcool à friction

sur les côtés de la chaussure

pour qu’ils s’élargissent un

peu. Puis j’enlève le satin du

bout pour que ça glisse

un peu moins.


LISE-MARIE JOURDAIN

Une fois

qu’elles sont parfaites, on y

touche plus. On les met de côté,

on inscrit des choses derrière,

on écrit ce qu’il faut et

elles sont prêtes pour

leur rôle spécifique.

Il y a, un peu, une relation

amour-haine avec cet objet.

C’est à la fois quelque chose de

très beau et ça nous donne

accès à un équilibre.

Être sur la pointe des pieds,

c’est quelque chose de

magnifique. Et parfois,

c’est aussi la douleur.


ALEJANDRA PEREZ-GOMEZ

Des fois, je peux

toujours apprécier le côté

magique, mais quand tu es

dedans, pendant six heures,

des fois, tu as juste envie

de les arracher de tes pieds.

Originalement, les pointes,

elles ont été inventées pour

donner l’impression de flotter,

alors j’aime ça participer

à l’art de la danse et de donner

cette illusion à l’audience.

De notre point de vue, ça prend

de la concentration, beaucoup

d’Advil après un long spectacle.

C’est très commun, pour les

danseuses, de mettre les

deux pieds dans un seau

plein de glace.


LISE-MARIE JOURDAIN

Je protège

beaucoup mes pieds. Avec

l’expérience, j’ai compris

que si j’oubliais... plus d’un

orteil, c’était sûr qu’il y

avait une blessure dessus.

Comme chaque artiste,

on devient un peu superstitieux.

Et c’est vrai que les pointes,

si ça marche pas bien en cours,

si elles tournent pas bien, si

elles font pas certaines choses,

elles iront pas en scène. Mais

il m’était arrivé aussi d’aller

en scène pour des choses qui

étaient assez difficiles et de

me dire: Cette paire de pointes,

je vais la combattre. Elle va y

aller et elle va faire ce

que je lui demande.


ALEJANDRA PEREZ-GOMEZ

On est

particulières avec nos pointes.


LORNA GEDDES

(Propos traduits de l’anglais)

C’est vraiment fascinant toutes ces histoires

de pointes...



Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par