Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Canoe maker Gilles Gratton

Meet Gilles Gratton Ex-Veterinarian from Embrun, Ontario, who found his true passion when approaching retirement; build canoes the traditional way. Gilles embarked in this new occupation solely as a hobby but it is looking more and more like a second carrier!



Réalisateur: Samuel Blais-Gauthier
Production year: 2015

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT


GILLES GRATTON est confectionneur de canot. Il accorde cette entrevue assis dans sa cour. Au fil de ses propos, des images de GILLES GRATTON faisant du canot sur la rivière et fabriquant des canots dans son atelier défilent.


GILLES GRATTON

On a toujours fait du canot

ici. Comme on a la rivière juste

en arrière de la maison, ça va

de soi qu'on allait souvent

en canot. Donc, je savais que

j'allais aimer construire des

canots parce que c'était quelque

chose dont je me servais

quand même beaucoup.

C'est une façon de retrouver une

certaine sérénité dans le

travail que je fais. C'est pas

que j'avais à m'évader de rien.

Toute la vie est très, très

bonne pour moi, de toutes les

façons. Mais comme j'aimais

travailler avec du bois, ça

s'adonne bien parce que c'est un

médium qui est pour moi facile à

faire des choses agréables avec.

Et puis, j'avais ma chance. Ça

prend un souci des détails, faut

s'appliquer beaucoup. Ça

prend de la patience.

J'essaie toujours de mettre

quelque chose personnalisé aussi

pour Colin, mon petit-fils.

Bien, il est né an l'an 2000.

Et puis, bien là, comment

commémorer ça dans son canot,

bien, j'ai pris un sou de l'an

2000, que j'ai poli à son plus

beau. Je l'ai incrusté dans

le dessus du canot avec

de la résine par-dessus.

Il est là à tout jamais. Il va

se rappeler longtemps qu'en plus

d'avoir son nom en arrière, il a

son sou en avant de

l'année de sa naissance.

Et puis il y a une chose que

j'aime faire beaucoup aussi sur

les canots, c'est de leur donner

une touche personnelle avec une

applique en écorce de bouleau.

J'en ai un dans le moment en

construction avec un inukshuk.

La fabrication de canots, ça

a commencé un peu plus tard dans

ma carrière. Une fois à la

retraite comme vétérinaire,

j'ai... je cherchais quelque

chose à faire pour passer mon

temps, bien entendu. Et puis,

c'est pas que je n'avais pas...

j'avais beaucoup de temps à

dévouer à cela, mais j'ai

toujours aimé construire

des choses.

Je dirais qu'un canot, six mois,

ça serait bien fait. Mais je

pourrais en faire un dans

deux mois et demi, peut-être, si

jamais j'avais une commande

qui pressait. Oui, oui, en

travaillant huit heures par jour

là-dessus, j'en viendrais à

bout. Mais il y en a, des canots

que j'ai fabriqués, que ça m'a

pris presque un an à les finir

parce que j'avais d'autres

intérêts, je faisais

d'autres choses.

Une fois qu'on est sur la

rivière, c'est un autre monde,

t'sais. On oublie qu'on est

en plein coeur du village. On

oublie qu'il y a des fermes

autour. On oublie tout, là, on

est sur la rivière avec les

oiseaux, avec les insectes, les

libellules, les poissons dans

l'eau, et le canot qui s'en va,

qui laisse sa trace sur l'eau.

Eille, c'est incroyable.


Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par