Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

For the Love of Reptiles: Bearded Dragons

The Bedards, from Espanola, are just your average family: parents, children and… eight bearded dragons. More and more people are choosing to keep exotic animals, such as reptiles, as pets. Contrary to popular belief, reptiles are generally passive pets. Bearded dragons are high on the list of popular reptile pets; they are easy to keep and reach an average adult size of 30 to 60 cm, depending on the species. Although they are originally from Australia, the bearded dragons found on the market here come from breeders, many of whom offer all kinds of species varieties, sizes and colours. For the Bedards, bearded dragons make excellent pets, as they are both fascinating and affectionate. An Éric Bachand production.



Réalisateur: Eric Bachand
Production year: 2015

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Il s’agit d’une entrevue réalisée avec JOCELYN BÉDARD, un passionné de reptiles, et d’une entrevue avec DENNIS EPP, le propriétaire de l’animalerie Northern Exotics. Les entrevues sont entrecoupées d’images des différents reptiles que possède JOCELYN BÉDARD et de clients à l’animalerie de DENNIS EPP.


JOCELYN BÉDARD

C’est éducatif

et fascinant. C’est une passion.

C’est une manière de vivre

qui n’est pas typique.

Moi et ma famille, on aime les

reptiles. Ça a commencé petit.

Comme c’est là, on est rendu

avec huit dragons barbus.

On a aussi la salamandre

mexicaine. Elles sont en voie

de disparition dans la nature.

Mais en captivité, elles sont

reproduites. Et puis, on a

un caméléon panthère bleu. Notre

dernier qu’on a pris en

rescue, c’est un water dragon.

Un dragon chinois de l’eau.

Tu grandis avec tes parents

old fashioned: un chien,

un chat, c’est typique.

Quand tu vois le spectre de

la nature, les reptiles, c’est

quelque chose que j’ai pris à

cœur. J’avais jamais la chance

de les avoir en étant garçon.

Vu que j’ai trouvé une

partenaire qui est ouverte, on a

commencé à les collectionner.

Et puis, on en sauve souvent des

personnes qui les achètent quand

ils sont petits, pis c’est rendu

que c’est quelque chose qu’ils

ne peuvent plus entretenir.

On les prend dans notre maison.

Et puis, on est aussi des

collectionneurs de spécialités.

En allant aux expos,

on trouve des couleurs

vives, des types différents.

Et puis, on les achète. Mais

il faut qu’on mette des limites.

Parce que ça grandit vite.


DENNIS EPP, propriétaire de l’animalerie Northern Exotics, accorde une entrevue.


DENNIS EPP

(Propos traduits de l’anglais)

Les reptiles sont en train de devenir

des animaux domestiques très populaires.

Il y en a de plus en plus et ils sont

devenus une part importante du

marché des animaux domestiques.

Au fil du temps, on a appris à en

prendre soin. Beaucoup de produits

sont apparus sur le marché pour mieux

les entretenir en captivité.

Les lézards dragons barbus sont les

reptiles les plus populaires

parce qu’ils ont un tempérament

facile et ils sont calmes. Tu peux

écouter la télévision avec un dragon

barbu sur tes épaules. Ils sont faciles

d’entretien et font vraiment de bons

animaux domestiques!


JOCELYN BÉDARD

Un reptile, en général, vit

longtemps. Spécifiquement un

barbu. Tu le gardes 18 à 25 ans.

Le marché pour les barbus est

vraiment vaste. Tu peux

en avoir de 50 $ à 3000 $.

Ça mange une variété d’insectes

et de légumes, fruits. Un barbu

en bas d’un an, va manger

20 % laitue et légumes. Et 80 %

de protéines à travers

des vers, des criquets.

Une fois qu’ils tournent

environ 1 an, ils sont adultes.

Ça renverse: 20 % protéines,

80 % légumes et fruits.

La première année, tu vas

dépenser 50 $ par semaine.

C’est vraiment cher.


La FEMME de JOCELYN BÉDARD nourrit un reptile.


FEMME

There you go, buddy.


JOCELYN BÉDARD

(Poursuivant l'entrevue)

Les barbus sont vraiment

affectueux. Ils aiment se rendre

à des places chaudes où ils

peuvent prendre ta chaleur.

Ils vont venir vraiment proche

de toi. Leurs personnalités

sont toutes différentes.

Le plus vieux, c’est pareil

comme un parent. Il va

prendre soin des autres.


DENNIS EPP

(Propos traduits de l’anglais)

Autrefois, on pensait que

les propriétaires de reptiles

étaient tous des punks

avec des coupes mohawks

et des tatouages. C’est surprenant,

je vois souvent des jeunes filles

ou des dames âgées venir acheter

des insectes pour nourrir

leurs reptiles. On voit beaucoup

de changements dans les

habitudes. On voit même des

terrariums roses pour répondre

à la demande des différentes

clientèles.


JOCELYN BÉDARD

On a trouvé que regarder

la télévision après le travail

ou après un repas, c’est quelque

chose qu’on ne fait plus.

Ils ont une vie encapsulée

dans notre vie.

Les enfants vont grandir.

Ils vont partir de la maison.

Ça va rouvrir des chambres

qui vont peut-être tourner

en chambres de reptiles.

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par