Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

The Civil War Made Clear

Sure, the Civil War occurred in the United States, but many Canadians were a part of the conflict. Today, in Ontario, members of the American Civil War Historical Re-enactment Society explore the life of soldiers and civilians of the time, all the while explaining the true reasons that led to the conflict. In Milton, they recreate battles and scenes from daily life. Mike Krajewski, who plays the role of an infantry soldier and deputy provost marshal, explains that this was a multi-faceted war.



Réalisateurs: Paul Ruban, Andréanne Baribeau
Production year: 2015

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

On présente de nombreux figurants au American Civil War Historical Re-enactment Society. On présente le témoignage de MIKE KRAJEWSKI, figurant, pendant que défilent des scènes de l'événement et des images illustrant ses propos.


MIKE KRAJEWSKI

Tous les

gens qui font partie de ce

groupe sont aussi extrêmement

intéressés à l'histoire.

Et en anglais, ça s'appelle

"living historian". Ça veut

dire qu'on essaye de revivre,

d'avoir au moins une saveur de

ce que ces gens-là avaient dans

le temps. Tout ce qu'on est,

c'est un coquillage, en fait, de

la vraie personne. Mais on fait

ce qu'on peut pour démontrer non

seulement au public,

mais pour nous-mêmes.

Ça nous amuse d'avoir une

machine à temps et de vivre

pendant quelques jours dans le

XIXe siècle. C'est une très

bonne façon de retrouver

l'enfant perdu.

Ce qui m'a poussé pour faire la

reconstruction de l'histoire de

la guerre de Sécession, c'était

mon intérêt dans l'histoire

en général. Et je me posais

toujours des questions.

Quelle était la raison pour

le conflit américain

pour la Sécession?

Nous, on est le dixième

Louisiana Company C. Et

historiquement, dans notre

compagnie, il y avait neuf

francophones; cinq qui

provenaient du Québec. On

faisait partie d'une compagnie

qui était dans une légion qu'on

appelait

Lee's Foreign Legion.

Ça veut dire

General Lee, le

général Robert. E. Lee... Alors,

c'était la Légion étrangère

à cause qu'il y avait beaucoup

d'immigrés qui faisaient partie

de ce groupe. Alors, on parlait

en polonais, on parlait en

français, on parlait en grec, en

italien. Il y avait même

certains régiments dans lesquels

il y avait des conflits, parce

que chaque régiment parlait

une langue différente. Mais il y

avait beaucoup de francophones

qui provenaient non seulement de

Québec, mais de la Louisiane.

Des Acadiens qui ont été

originalement déportés du

Nouveau-Brunswick, des

Maritimes, par les Anglais.

Et puis, ces gens-là étaient en

Louisiane et ces gens-là avaient

toujours un coeur francophone,

mais ils voulaient quand même se

battre pour l'indépendance du

pays dans lequel ils vivaient.


HOMME

Fire! Fire! Fire! Fire!


MIKE KRAJEWSKI

Quand j'étais enfant, je

pensais que les unionistes, les

Yankees, étaient les bons gars,

et les gens du Sud, à cause

de l'esclavage, étaient les

méchants. Mais c'était une

affaire qui était très, très

simplifiée à cause qu'en

regardant le sujet un petit plus

loin, j'ai découvert que c'était

en fait pas

nécessairement la vérité.

Il y avait beaucoup d'autres

raisons pour lesquelles

le Sud voulait se séparer

des fédéralistes du Nord.

Il y avait des impôts élevés.

Jusqu'à 75%. Il y avait beaucoup

de raisons. C'était en fait

une culture qui était très

différente à cause qu'eux autres

étaient plus en agriculture,

dans le Sud, et les gens du Nord

étaient dans la

révolution industrielle.

C'est que le Nord profitait et

avait de nombreux avantages de

ce que le Sud faisait, parce que

tout le coton et le tabac, si ça

ne se faisait pas exporter en

Europe, ça se faisait

exporter dans le Nord.

C'est le Nord qui a envahi

le Sud et non l'inverse. Alors,

si quelqu'un vient et va tuer ta

famille, brûler ta maison,

détruire ton terrain, pour que

tu ne puisses plus pousser

de nourriture, en fait, si

quelqu'un vient pour détruire

ton pays, qu'est-ce

que tu vas faire?

Tu vas te prendre un mousquet et

tu vas te prendre jusqu'à la

fin pour défendre ton coin.

Le mot "raciste", même, apparaît

de temps en temps dans une

conversation. Ils me demandent:

"Bien, si tu reconstruis

l'histoire et tu fais partie

d'un groupe du Sud, des

confédérés, est-ce qu'ils ne se

battaient pas pour l'esclavage?"

Je leur dis: "Écoutez, ma

belle-fille, elle est moitié

noire, mon neveu est moitié

polonais, moitié 'philippino'".

Alors, ça me cause à rire si

quelqu'un essaye de m'appeler un

raciste à cause que j'ai des

multicultures dans ma famille.

On fait tout ce qu'on peut pour

essayer le plus que possible

de démontrer la silhouette et la

personne de ce temps. Oui, on a

des téléphones cellulaires

et des choses qui sont modernes,

mais on sort ces choses-là

seulement en cachette. En

fait, moi, j'emmène jamais mes

vêtements contemporains. Je

quitte ma maison en uniforme

et je reviens à la

maison en uniforme.

Si les gens au Canada seraient

un petit peu plus intéressés à

participer à ce genre de

hobby, ça donne à l'individu

l'opportunité d'apprendre encore

plus, de se plonger dans cette

période, et d'essayer de vivre

toutes les expériences et

tout ce qui nous entourait

dans le temps.


Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par