Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Ontario, Wine Country

Ontario is becoming an important wine country for Canada. In the past twenty years, the number of wineries has grown considerably, especially in two areas: Niagara and Prince Edward County. This expansion is accompanied by a refinement in wine quality and a greater understanding of wine by Canadian consumers. Three of Niagara and Prince Edward County’s winemakers gives us their opinions on this wonderful turn of events.
A story by Chrystelle Maechler.



Réalisateur: Chrystelle Maechler
Production year: 2015

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Dans la capsule qui suit, on présente l'évolution des vignobles et de l'industrie du vin au Canada, plus particulièrement en Ontario sur l'Île-du-Prince-Édouard.


Texte informatif :
PAUL ANDRÉ BOSC, président directeur général au Château des charmes.


PAUL ANDRÉ BOSC

Dans notre

temps, ici, à Niagara, on est

arrivés ici dans les années 60.

On a vu pas juste du changement,

mais vraiment une révolution.

Quand, mon père, il a établi

Château des Charmes, il était la

sixième ou septième winery,

ici, en Ontario. Et maintenant,

il y a quelque chose comme

175 ou 180 en Ontario.


Texte informatif :
CATHERINE LANGLOIS, Vigneronne à Sandbanks winery.


CATHERINE LANGLOIS

J'ai

commencé à travailler dans

l'industrie du vin canadien il y

a de cela 20 ans. Alors, c'était

vraiment beaucoup plus difficile

dans ces années-là. Même, on

allait dans les restaurants

faire des dégustations

et les gens voulaient

à peine essayer nos vins.

Maintenant, on est rendus avec

40 vignobles dans la région.

Alors, moi, j'ai toujours vu

ça comme un avantage. Parce

qu'à ce moment-là, on devient

une destination pour les gens.


Texte informatif :
FRÉDÉRIC PICARD, œnologue Huff Estates Winery


FRÉDÉRIC PICARD

Moi, quand

je suis arrivé il y a 15 ans,

à peu près, il y avait pas

que des vins très bons

partout en Ontario.

La qualité s'est énormément

améliorée. Je peux dire,

maintenant, que c'est difficile

de trouver un vin qui est

pas bon en Ontario.


PAUL ANDRÉ BOSC

Dans la région, en général,

les blancs qui sont très, très

appréciés, c'est les chardonnays

et les rieslings. En rouge, il y

a plusieurs cépages qu'ils ont

très bien réussis: pinot noir,

gamay noir, le cépage rouge

originalement du Beaujolais.

Cabernet sauvignon, cabernet

franc, et merlot, qui sont

les cépages bordelais.

Alors, je dirais que je vous

donne ici six ou sept exemples

de cépages qu'ils ont très, très

bien réussis. Pas juste pour

nous, mais qui sont reconnus

dans la région pour être des

cépages avec les meilleurs

résultats, point de vue qualité.


CATHERINE LANGLOIS

Quand on parle,

généralement, de la région,

on fait très bien avec le

chardonnay, le pinot noir,

le riesling, et le baco.


FRÉDÉRIC PICARD

D'abord, il y a

un petit peu un côté terroir. Ce

qu'on appelle le terroir, c'est

le sol, toutes les conditions

climatiques, qui vont faire

que les raisins vont pousser

et vont peut-être aller sur

une maturité différente.


PAUL ANDRÉ BOSC

Les terroirs,

ici, sont très, très

intéressants, parce que vous

trouvez la terre qui a beaucoup

de calcaire, spécifiquement

les vignobles qu'on trouve

sur les Bench, ici,

de la péninsule du Niagara.

Il y a du limon. On travaille

avec de très belles terres.

Historiquement, elles ont pas

trop été travaillées. C'est pas

comme en Europe. Alors, c'est

des terres qui sont très riches,

parce qu'elles sont pas encore

fatiguées. Ça, c'est sûr.


CATHERINE LANGLOIS

Je pense que ce

qui est important de comprendre

avec le comté du Prince-Édouard,

c'est que c'est vraiment

un microclimat, un microclimat

qui est très bon pour cultiver

la vigne. Pour plusieurs

raisons. La première raison,

c'est qu'on est entourés d'eau,

hein? C'est une presqu'île.

L'effet modérateur du lac est

vraiment important. Ça délaie

le bourgeonnement des vignes au

printemps, ce qui nous prévient

un peu s'il y a un gel de

printemps. On n'est pas aussi

affectés. Et l'automne, c'est

l'effet inverse. C'est-à-dire

que l'eau est plus chaude que

l'air ambiant. Donc, on a une

belle brise bien chaude qui

nous vient du lac qui nous aide

à bien mûrir les raisins.


FRÉDÉRIC PICARD

Je pense que

c'est deux régions différentes.

Le terroir est différent.

Après, il y a aussi le

développement de ce que

veut faire la cave.

Donc, on a tous un peu des idées

différentes. Mais certainement,

le comté a beaucoup rattrapé.

On a eu la chance d'avoir

un peu l'expérience de Niagara

qui s'est mis ici. Donc, on a

tout de suite essayé de planter

les bons cépages, d'amener

des personnes qui... bien,

qui avaient des connaissances,

et puis de démarrer très vite

des bons vins. Moi, je pense que

c'est deux régions différentes

qui font des très bons vins.

Comme on est un peu plus au

nord, il fait un peu plus frais.

On a donc des acidités qui

sont un peu plus présentes

dans nos vins, et c'est ce

qui caractérise un peu nos vins.


PAUL ANDRÉ BOSC

On voit tous les jours, il y a

des nouveaux consommateurs.

Spécialement les jeunes entre

20 ans et 30 ans qui commencent

juste à découvrir le vin.


CATHERINE LANGLOIS

Ils connaissent

nos cépages qui font très bien

en Ontario. Maintenant, les gens

savent qu'on produit de bons

vins et ils sont de plus en plus

intéressés à les essayer.


PAUL ANDRÉ BOSC

J'aime être membre

de la communauté de vins, ici, à

la péninsule de Niagara. On sait

qu'on a une industrie qui est

jeune ici, qui a fait énormément

de progrès en très peu de temps.

Et ça m'excite, parce que

je sais que, probablement, on va

faire plus dans les prochains

dix ans qu'on a fait dans

les derniers 25 ou 30 ans.


Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par