Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

When Toilet Paper and Couture Clash

Every year for the past twelve years, to support the Canadian Breast Cancer Association, the White Cashmere Collection event brings together Canadian fashion designers to create weddings dresses with toilet paper. They all receive industrial rolls of the paper and have to work with the fragile and restrictive material to produce breathtaking results. Three designers discuss how they use toilet paper to produce white dresses that symbolize love. A story by Chrystelle Maechler.



Réalisateur: Chrystelle Maechler
Production year: 2015

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Dans la capsule qui suit, on présente l'événement Blanc Cashmere. Divers acteurs de l'événement rapportent leur expérience.


SOFIA SOKOLOFF

Avoir des

contraintes, ça nous rend tout

le temps plus créatif, en fait.


Texte informatif :
ALAN TA, Designer Just Ta Designs


ALAN TA

C'est un

matériel... C'est pas facile.

C'est vraiment fragile,

travailler avec. Il faut...

créer quelque chose

qui est pas trop exagéré,

mais garder la beauté,

garder l'élégance.


Texte informatif :
BEVERLY THOMSON, Porte-parole, Blanc Cashmere


BEVERLY THOMSON

(Propos traduits de l'anglais)

Bienvenue à la 12ème édition

de la collection Blanc Cashmere

qui réunit la douceur du papier

de toilette Cashmere et les

meilleurs designers canadiens,

afin de créer un défilé incroyable

de robes haute couture en

papier toilette pour soutenir la

Fondation canadienne du cancer du

sein.


Texte informatif :
LISA ABI CHEDID, Designer de robes de mariée


LISA ABI CHEDID

Une robe de mariée, c'est

beaucoup plus qu'une robe.

Ça représente des générations,

et ça représente de l'amour.

Ça représente la féminité et

beaucoup d'autres choses.

C'est assez exceptionnel.


BEVERLY THOMSON

(Propos traduits de l'anglais)

Ces designers ont fourni un

travail incroyable, par pure

passion. Ils ont cousu, tricoté,

réparé sans relâche. Ils ont

tout fait pour que ces designs

somptueux deviennent inoubliables.


Texte informatif :
SOFIA SOKOLOFF, Desingner Sokoloff Lingerie


SOFIA SOKOLOFF

Moi, je suis habituée à

travailler avec du Stretch.

Donc, c'est vraiment de la

mèche, des produits... vraiment

des matières extensibles.

De la dentelle, toujours avec du

Stretch. Donc, c'est sûr que là,

c'était vraiment un monde de

travailler avec une matière

qui était pas Stretch du

tout, du tout, du tout.


LISA ABI CHEDID

J'aime beaucoup les fibres naturelles.

Donc, je vais travailler avec

du tissu léger et surtout de

la soie, de l'organza de soie.

J'aime beaucoup le tulle aussi.

Et c'est sûr que là, c'était

un petit peu différent,

cette fois-ci, parce que je

travaillais avec les papiers

hygiéniques Cashmere.


SOFIA SOKOLOFF

En fait,

Cashmere, quand ils nous

proposent le projet, ils nous

envoient des rouleaux de papier,

mais c'est vraiment des rouleaux

industriels. Donc, on coupe

là-dedans. Moi, j'ai dû insérer

beaucoup d'autres matières

pour réussir à faire quelque

chose. Donc, on peut

le doubler. On peut vraiment

utiliser d'autres matières pour

venir compenser, mettre un peu

de stretch pour que ce soit

vraiment plus ajusté.

Mais 80%, 90% du produit

final devait être en papier.

Donc, c'était vraiment

tout un challenge.


LISA ABI CHEDID

Au début,

j'avais besoin d'un peu de temps

pour m'adapter à ça. Donc,

juste pour savoir comment

c'est solide, et tout. Puis,

au bout de certaines heures,

je commençais à... Bien, j'ai

oublié que c'était du papier

hygiénique, puis... Ce qui

était le plus dur, vraiment,

c'était de lui donner une autre

vie, une autre dimension.

En fait, je me suis inspirée

de l'anatomie de la fleur. Donc,

j'ai imaginé comme une fleur

rebelle et un mariage à Vegas.

Quelque chose de plus festif.

Et je suis partie de ça.


ALAN TA

C'est toujours

la même chose. On commence

par le design et après, on fait

des tests. On met différentes

quantités de couches de papier

hygiénique ensemble pour

voir le volume, le poids.


SOFIA SOKOLOFF

Bien, en

fait, on a dû faire des tests

en premier avec le fer, voir si

ça brûlait. On a dû l'étirer,

voir comment ça réagissait.

Du papier, en plus, ça a trois

petites couches. Donc, ça se

défaisait vraiment facilement.

Par contre, ça se coud très

bien. Donc, on a réussi à

le coudre sans problème, mais

on devait vraiment avoir toutes

les étapes bien précises pour

pouvoir arriver à quelque chose.

On a fait environ, peut-être,

six, sept prototypes avant

d'arriver à un produit qui

s'est pas déchiré. Parce

qu'en l'essayant, en faisant

des essayages, ça déchirait

à chaque fois. Puis, c'est ça.

À un moment donné, tu finis

avec un produit qui fait bien

et tu te croises les doigts.


ALAN TA

On veut pas

d'accidents qui arrivent pendant

la procédure de travailler sur

la robe. Alors, mon studio doit

être tout blanc, tout propre,

pas de nourriture, pas

de boisson. C'est juste

blanc, blanc, blanc.


SOFIA SOKOLOFF

On est

très stressés avant le défilé,

parce qu'on a tout le temps

peur que ça se déchire. Puis

effectivement, ça se déchire.

On doit tricher un peu avant

le défilé, parce que c'est sûr,

sûr, sûr qu'il y a des petites

erreurs qui arrivent. Mais

sinon, en fait, Cashmere a lancé

le défilé avec la lingerie.

Donc, c'était vraiment...

ça donnait un beau "wow"

juste en partant, puis

c'était vraiment le fun.


ALAN TA

C'était une

surprise aussi, parce que quand

on fait le

fitting, nous,

designers, on n'est pas là.

C'est quand même une surprise

pour nous. On savait pas

qui va porter notre robe.

Mais c'est magnifique.


LISA ABI CHEDID

Mais

en fait, juste voir le papier

hygiénique, juste de le voir

prendre vie, et voir, au fur

et à mesure, développer quelque

chose et, à la fin, regarder

ma robe et en être fière,

bien, c'est pour ça que

je le referais. C'est

assez exceptionnel.



Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par