Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

A Nose for Creating Perfume

Think that smelling is just some trivial, passive reflex? Think again! Our sense of smell is crucial, and it is highly developed. It isn´t for nothing that we are able to identify the various smells around us. This is precisely what a professional “nose” does, taking this talent to the next step in order to create fragrant perfumes. Artist and professional nose Karine Barrass invites us to give in to our sense of smell, and to discover the world beyond the tip of our nose. A Chrystelle Maechler production.



Réalisateur: Chrystelle Maechler
Production year: 2015

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Titre :
À plein nez


Toutes sortes de publicité de parfums défilent.


KARINE BARRASS (Narratrice)

Ce que j'aime vraiment

avec les odeurs,

c'est que ça raconte une

histoire. Je sais pas si

ça vous est déjà arrivé, mais

de passer dans la rue et puis

de sentir une odeur, et ouf!


KARINE BARRASS, « Nez » et artiste aux cinq sens, témoigne de son rapport aux odeurs dans une cuisine.


KARINE BARRASS

Instantanément on est reprojeté

10 ou 15 ans en arrière.


KARINE respire des bâtons de vanille dans un bocal.


KARINE BARRASS (Narratrice)

Ah! C'est à la vanille.

Mais moi, je retourne...

J'ai toujours tout reniflé.

Je devais peut-être avoir 4

ou 5 ans quand ça commençait

à être vraiment quelque chose

qui me démarquait des autres.

Le déclic pour moi de devenir

quelqu'un qui renifle à

devenir quelqu'un qui crée

des parfums et qui devient

parfumeur. J'ai suivi un cours

d'élève parfumeur, juste pour

essayer. Seulement, je suis

rentrée dans cette classe

et j'en suis ressortie,

mais complètement différente.

J'étais une autre personne.

Parce que ça avait répondu

à toutes mes questions

instantanément.

Pourquoi le parfum nous fait

réagir? Comment est-ce

qu'on fabrique un parfum?

Comment est-ce qu'on

maîtrise l'odeur?


KARINE BARRASS tient deux bâtonnets d'odeur et les renifle.


KARINE BARRASS

Et les deux ensemble... Oui,

ça lui donne vraiment du corps.


KARINE est devant une panoplie de flacons et prend des notes.


Une recette de parfum apparaît : Création 1 Boisé frais fleuri Cèdre 1 ml Lilas 2 ml Musc 1 ml Jasmin 1 ml Rose 1 ml Bamboo 2 ml Parfum frais, Androgyne, dynamique!


KARINE BARRASS

Je fais des parfums complètement

sur mesure. Je fais des parfums

sur un thème ou je fais

des parfums sur une personne.


Une inscription s'ajoute au bas de la recette : « Équinoxe de Printemps ».


KARINE BARRASS

Donc, on s'installe ensemble,

on discute ensemble.

Ils me racontent leur histoire

et puis à partir de là, je sais

quel mélange je peux faire,

quelles odeurs je peux utiliser

et quelle émotion je peux

essayer de faire ressortir.


KARINE crée une œuvre tridimensionnelle.


KARINE BARRASS (Narratrice)

L'autre partie des parfums que

je fais, c'est que je les lie

à mes oeuvres artistiques.

J'ai des oeuvres qui sont

multidimensionnelles, donc

ce sont des oeuvres qu'on voit,

mais ce sont aussi des oeuvres

qu'on touche et ce sont des

oeuvres qu'on sent. Pour moi,

une analogie entre parfum

et musique, elle se fait

très naturellement. C'est très

enveloppant. Quand on écoute

de la musique, on est pris

par la musique, on le vit

intérieurement. Parfum, c'est la

même chose: on peut fermer les

yeux et on vit quelque chose.

Musique, on ferme les yeux,

on vit quelque chose. Ça se

compare énormément.


KARINE est de nouveau devant son cahier de notes qu'elle ferme.


KARINE BARRASS (Narratrice)

Une musique, c'est une harmonie;

une musique, c'est une symphonie,

c'est une composition.

C'est exactement

les mêmes mots qu'on utilise

en parfum. On utilise des notes.


Une animation montre la préparation d'un parfum : Notes de fond Vanille, patchouli, cèdre, tonka, tabac


Dans un présentoir, des essences de parfums sont rangées dans de petits flacons avec une légende pour s'y retrouver.


KARINE BARRASS (Narratrice)

On commence par les notes de

fond et ces notes-là, en fait,

c'est ce qui va créer toute la

puissance du parfum, son poids,

un petit peu ses racines, et

c'est ce qui reste sur votre

peau en fin de journée.


À la précédente animation s'ajoutent les Notes de cœur : Violette, rose, jasmin, fruits.


KARINE BARRASS (Narratrice)

Ensuite, la deuxième étape,

c'est l'étape des notes de coeur,

et c'est là où vous allez avoir

les fleurs, les odeurs sucrées,

les odeurs poudrées,

toute la consistance même du

parfum en lui-même. Et ensuite,

en dernière étape, on va faire

les odeurs de tête.


On illustre la dernière étape Notes de tête : Agrumes, bergamote, lavande, citronnelle.


KARINE BARRASS (Narratrice)

Les odeurs de tête,

c'est ce que j'appelle

un petit peu les odeurs

à sillage, les odeurs très

légères, cette première

odeur qu'on sent du parfum

qui va vous exciter un petit peu

et qui va disparaître au bout

de deux, trois minutes. Sur

la peau, vous la sentirez plus

du tout. C'est souvent des notes

citronnées, fleuries, fraîches,

des petites notes vertes,

enfin toutes ces petites

fraîcheurs-là. Et tout ça, c'est

dans une jolie bouteille. On la

met dans le noir, on la laisse

se reposer toute seule et ça se

mélange tout seul. Et ça crée

ce petit élixir magique

qui est le parfum.


KARINE vaporise du parfum dans l'air. Ensuite on voit différents assortiments de parfums. Puis des essences, des fruits et des épices défilent pour montrer d'où proviennent les odeurs.


KARINE BARRASS (Narratrice)

Être parfumeur, en fait, c'est

quelqu'un qui crée des parfums.

De ces parfumeurs, émergent

des nez, et les nez, ce sont

des parfumeurs qui ont un sens

de l'odorat plus développé et un

sens de l'odorat qui fonctionne

très bien, ainsi qu'un sens

de l'odorat qui est connecté

à la mémoire.

En ce qui me concerne, je suis

complètement devenue beaucoup

plus nez que parfumeur. Je sais

qu'un très bon nez, ils ont

plusieurs milliers d'odeurs en

tête, 2000 pour un bas de gamme.

Il y en a qui vont jusqu'à 6000

à 8000 odeurs juste comme ça.

Moi, j'en suis pas là du tout,

hein. J'en suis à plusieurs

centaines, ça, c'est certain.

Être un nez, c'est quelque

chose qui se travaille.

Parce qu'on peut reconnaître

toutes les odeurs qu'on veut

et si on n'est pas capable

de mettre un nom dessus, après

c'est difficile de pouvoir

les associer avec autres choses.

On perd énormément sur la ligne

de création. Travailler pour

être un nez, c'est littéralement

ouvrir les tiroirs dans sa tête,

mettre l'odeur dedans et le

refermer. Et le moyen de le

faire, c'est de la sentir et

de la ressentir. Et je sens tout

le temps. Alors, le parfum pour

moi, sans aucun doute, c'est

artistique. C'est quelque chose

qu'on crée à partir de rien.

C'est un moyen de dire qui

on est à quelqu'un d'autre

et que cette personne

perçoive exactement

ce qu'on veut lui dire.

Développer le sens de l'odorat

chez les gens, pour moi, c'est

essentiel. On parle beaucoup

du langage corporel, mais tout

le reste, le message odorant, il

est magique. Il donne tellement

d'informations, parce qu'une

odeur, ça peut calmer,

une odeur, ça peut soigner,

une odeur, ça peut connecter,

et une odeur, ça peut permettre

de s'affirmer aussi.


On termine sur une vieille affiche sur laquelle on lit : Le parfum à la mode.


Générique de fermeture


Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par