Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Denis Desgagné: Francophonie in Americas

The Centre de la francophonie des Amériques is an organization that promotes the French language throughout the Americas. In Canada, Louisiana, the Caribbean and in several Latin American countries, French remains an attractive, relevant language.
Francophones and Francophiles share many values, as well as an interest in Francophone culture and a desire to maintain a French presence in the Americas.
Denis Desgagné, president of the Centre de la francophonie des Amériques, paints a portrait of the continent`s Francophonie, as multi-faceted as it is rich.



Réalisateur: Raphaëlle Mercier
Production year: 2015

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

DENIS DESGAGNÉ, président-directeur général au Centre de la francophonie des Amériques, présente cinq caractéristiques de la francophonie des Amériques.


Intertitre :
5. La Bougeotte


DENIS DESGAGNÉ

Les francophones, c'est les

voyageurs, c'est les gens qui

ont découvert l'Amérique, hein.

Si on regarde juste la toponymie

francophone des Amériques,

c'est assez extraordinaire.

C'est une preuve déjà là,

de cette bougeotte, de ce

besoin de rencontrer les gens.

On a besoin d'aller sur le

territoire, on a besoin de le

marcher, on a besoin de pagayer,

on a besoin d'aller

sur le territoire.

C'est pour ça qu'on se retrouve,

un peu, que ce soit à partir

de l'est du pays, en Acadie,

jusqu'en Louisiane, dans

l'Ouest canadien, partout

sur le territoire des Amériques.


Intertitre :
4. La joie de vivre


DENIS DESGAGNÉ

On aime se rencontrer,

on aime danser, chanter,

raconter et puis prendre un

petit coup aussi avec tout ça.

Il y a eu des moments donnés

où il fallait se cacher

pour le faire, hein.

Et aujourd'hui, je pense qu'on

le fait sur la rue principale,

puis les tintamarres le disent.

C'est maquillé, c'est

extravagant, on a besoin

de sortir, je pense. Voilà.


Intertitre :
3. Condamnée à la créativité


DENIS DESGAGNÉ

Toujours, dans les Amériques,

on est dans des situations

minoritaires, consciemment

ou inconsciemment. C'est-à-dire,

même si on est au Québec et

qu'on a l'impression d'être

majoritaires, on est

obligés de créer.

On est obligés d'arriver avec

des concepts comme la protection

des expressions culturelles

ou encore des terroirs

avec des appellations...

Mais si on est dans des

situations comme en Ontario,

comme... Bon, partout sur le

territoire, on est en situation

minoritaire. Et si on veut

quelque chose, on est obligés

d'être créatifs. Si on veut

du théâtre, faut le faire.

On ne peut pas juste consommer,

il faut monter sur les planches.

Si on veut une école, eh bien,

il faut aller jusqu'en Cour

suprême, il faut trouver des

stratégies. Donc, on est, et

c'est une belle condamnation,

quelque part, être créatif; je

veux dire, c'est ça qui donne la

vie. On mesure la vitalité d'une

communauté par sa créativité.

Donc, c'est là une

belle condamnation.


Intertitre :
2. La résistance


DENIS DESGAGNÉ

J'ai entendu des gens,

des aînés, me dirent qu'eux,

quand ils étaient jeunes, ils

ont mis des écoles en place,

des pères oblats, par exemple,

du nord de l'Alberta, qui me

racontait que quand,

dans les années 50, ils

bâtissaient une école, les gens

qui construisaient lui disaient,

il s'appelait Joe, ils disaient:

"Joe penses-tu vraiment, dans

50 ans, cette école-là... Il y

en aura plus de francophones,

nulle part."

Et moi, j'ai eu le plaisir de

transformer cette école-là plus

grande encore, avec un gymnase

double. Et ils nous disaient

encore la même chose: on va

disparaître. Mais, non.

On sait résister.


Intertitre :
1. La ténacité


DENIS DESGAGNÉ

C'est ce courage, en quelque

part, qu'ont ces femmes, ces

hommes, qui ont su finalement

résister. On dit de cette

francophonie des Amériques qu'on

est un peuple qui ne sait pas

mourir. Je pense que c'est ça la

ténacité, c'est de croire. Et je

pense que la recette, c'est ces

cinq éléments-là: cette joie de

vivre mêlée avec la créativité.

Tout ça fait en sorte qu'on a

cette ténacité-là.


Texte informatif :
francophoniedesameriques.com


Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par