Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Learn More About Cocoa Trade

Although Canadians eat an average of 6.7 kilos of chocolate every year and that the world eats some three billion kilos of chocolate every year, the trade of cocoa remains a difficult and highly competitive market.

In Haiti, Mélior Joseph`s family has worked in the field for generations. In 2012, following in the footsteps of his family, he started his own business, Chocomax. Chocomax produces chocolate bars, cocoa grease and chocolate cream, a popular alcoholic beverage in Haiti. Nowadays, Mélior Joseph employs eight people and works with a loyal network of cocoa producers. While he hopes to see his company grow, he knews cocoa trade remains a competitive and difficult market.

What lies beyond our chocolate bars? Haitian entrepreneur Mélior Joseph unveils 5 things we don`t know about cocoa trade.



Réalisateur: Raphaëlle Mercier
Production year: 2015

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Dans cet épisode de Top 5, MÉLIOR JOSEPH, entrepreneur Chocomax, Haïti nous fait part de 5 choses qu'on ne sait pas sur le cacao.

[Début information à l'écran]

5 La nourriture des dieux

[Fin information à l'écran]


MÉLIOR JOSEPH

Le terme cacao, c'est cacao

theobroma. C'est le nom

scientifique qu'on lui donne et

ça vient du grec. Comme vous

savez, le grec "theos", qui

signifie "dieu" et "broma"

comme nourriture. Le cacao,

c'est considéré la nourriture

des dieux. On a retrouvé les

premières traces de cacao dans

les civilisations améridiennes,

même plusieurs années avant

J.-C. Ces chefs-là, ils se

servaient du cacao pour les

fêtes les plus nobles, quoi.

Donc, comme ça, ils se

déguisaient, tout ça, avec des

produits dérivés du cacao.

C'était comme pour montrer

du respect aux dieux

de leur civilisation.

[Début information à l'écran]

4 3e Denrée la plus exportée d'Haïti

[Fin information à l'écran]


MÉLIOR JOSEPH

En Haïti, on a trois denrées

majeures sur le plan agricole.

Il y a d'abord les îles

essentielles, donc après, il y a

la mangue, la mangue, qui est

surtout exportée aux États-Unis

et en troisième lieu, il y a le

cacao. Il y a près de 9 millions

$ américains d'exportation

de cacao en Haïti.

Près de 20 000 cultivateurs

vivent du cacao en Haïti et pour

l'instant, c'est une production

qui se fait surtout de manière

artisanale, donc c'est pas

industrialisé, mais c'est

quand même, ça a beaucoup

d'incidence sur la situation

économique du pays.

[Début information à l'écran]

3 Propriétés aphrodisiaques

[Fin information à l'écran]


MÉLIOR JOSEPH

Il y a des substances dans le

cacao, il y a la vitamine B,

qui est une vitamine très

énergétique, il y a le fer,

également, dans le cacao, donc,

ce qui renforce

l'endurance sexuelle.

Les scientifiques disent qu'en

consommant le chocolat, on se

sent plus détendu et même

dans les civilisations mayas, on

raconte que le roi, avant

d'aller voir ses femmes, il

faisait une bouillie de chocolat

pour consommer, pour

aller en relation.

[Début information à l'écran]

2 Ancienne monnaie d'échange

[Fin information à l'écran]


MÉLIOR JOSEPH

Dans les civilisations mayas et

aztèques, le cacao était utilisé

comme monnaie d'échange, donc

tout ça, c'est pour vous montrer

la valeur que le cacao avait

dans ses civilisations, que

ce soit sur le plan de la

consommation, que ce soit sur

le plan des échanges. Mais il

faut dire également que ces

civilisations n'étaient pas des

civilisations qui utilisaient...

économiques, quoi. C'était plus

basé sur le troc, mais il y a

des biens qu'on échangeait,

c'était surtout avec le cacao.

[Début information à l'écran]

1 Une production familiale

[Fin information à l'écran]


MÉLIOR JOSEPH

Le plus souvent on nous fait

comprendre qu'il faut tout

industrialiser, il faut finir

avec l'agriculture familiale.

Présentement, on montre que 90%,

95% du cacao est produit à base

des agricultures familiales.

Lorsqu'on parle d'agriculture

familiale, c'est une agriculture

qui n'est pas tout à fait

motorisée, c'est une agriculture

où il y a des échanges entre

les communautés, c'est une

agriculture qui est plus basée

sur des rapports durables avec

l'environnement. Donc, c'est

pour vous montrer l'importance

de l'agriculture familiale et

comment il est important de

protéger cet aspect familial

parce que quand on dit

agriculture familiale, on dit:

bio, on dit organique, on dit

une agriculture qui se fait sans

produits synthétiques, ou bien

sans produits chimiques. C'est

très intéressant, donc il

faut maintenir cette agriculture

familiale tout en améliorant

le sort et la situation des

agriculteurs eux-mêmes.

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par