Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

A Franco-Canadian Woman on a Bank Note?

In 2018, the Bank of Canada will issue a new bank note featuring a Canadian woman, for the first time since the Queen of England was placed on our currency. Pierre Anctil, University of Ottawa professor specialized in Canadian history, talks about five Francophone women who could make it on the bill, as they meet all of the Bank of Canada´s criteria. The nominee must have been deceased for at least 25 years, be Canadian-born or naturalized, and have made a significant impact in a field that benefits the people of Canada.



Réalisateur: Caroline Leal
Production year: 2015

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

PIERRE ANCTIL, professeur d'histoire canadienne à l'Université d'Ottawa suggère 5 Franco-canadiennes souhaitées pour nos billets de banque.


Intertitre :
5 Élisabeth Bruyère


Une photo de Élisabeth Bruyère apparaît.


PIERRE ANCTIL

Alors, la première personne

en ordre chronologique,

c'est Élisabeth Bruyère, qui est

née au Québec en 1818.

C'est une personnalité

très importante

dans la région d'Ottawa

parce qu'elle a fondé les

Soeurs Grises de Bytown

en 1845 et avec ça,

est venu un réseau

d'institutions extrêmement

important, dont des cliniques

médicales, des écoles.

Les premières écoles bilingues

ont été fondées par ce groupe

religieux, des orphelinats,

des institutions sociales. Et

l'hôpital d'Ottawa va naître de

l'action de cette femme qui va

avoir une longue carrière d'une

trentaine d'années ici à Ottawa.


Intertitre :
4 Idola St-Jean


Une photo de Idola St-Jean apparaît.


PIERRE ANCTIL

Idola Saint-Jean, qui est une

femme québécoise qui va faire

du journalisme, qui va être

professeure à McGill, qui va

faire de la militance politique.

Elle est fondatrice en 1927

de l'Alliance canadienne pour

le vote des femmes et en 1930,

elle se présente à une élection

fédérale, candidate.

C'est une des premières femmes

à faire de la vie politique

canadienne partisane.


Intertitre :
3 Thaïs Lacoste-Frémont


Une photo de Thaïs Lacoste-Frémont apparaît.


PIERRE ANCTIL

Thaïs Lacoste-Frémont,

qui est une Québécoise qui

est née à Montréal à la fin du

XIXe siècle, qui s'est beaucoup

engagée dans le vote des femmes,

dans l'éligibilité,

le droit d'être candidate,

dans l'éducation en général.

Et particulièrement, elle venait

d'une famille, son père était

Alexandre Lacoste, elle vient

d'une famille où il y a eu

beaucoup de femmes très actives.

Elle a participé entre autres

À la fondation de l'hôpital

Sainte-Justine à l'époque

et elle a milité dans le Parti

conservateur avec beaucoup

d'insistance, qui était quand

même un milieu plus fermé au

vote des femmes, pour faire

accepter la présence des femmes

dans le processus politique.


Intertitre :
2 Thérèse Casgrain


Plusieurs photos de Thérèse Casgrain défilent.


PIERRE ANCTIL

Thérèse Casgrain, qui est une

personne qui va être active dans

la vie politique canadienne,

particulièrement pour le NPD.

Elle va devenir la première

femme canadienne chef d'un parti

politique. Elle va se présenter

en 1942 à la première élection

qui a lieu après que les femmes

ont le droit de vote au Québec,

en 1942. Elle va faire présence,

devenir candidate à toutes les

élections fédérales entre 1952

et le milieu des années 60 pour

le NPD. Elle va être nommée

au Sénat canadien en 1970.


Intertitre :
1 Gabrielle Roy


Une photo de Gabrielle Roy suivie de son livre : Bonheur d'occasion apparaissent.


PIERRE ANCTIL

Alors, notre cinquième

candidate, c'est une écrivaine

née au Manitoba en 1909,

Gabrielle Roy, qui est

journaliste et qui est l'auteure

en 1945 de

Bonheur d'occasion,

qui est un des premiers grands

succès de la littérature

québécoise écrits par une femme.

Elle a une oeuvre immense, une

oeuvre à la fois romanesque et

d'autobiographie, et elle gagne

de nombreux prix, dont trois

fois le prix du Gouverneur

général du Canada. Elle est

probablement une des écrivaines

québécoises les plus connues et

avec une réputation

canadienne aussi.


L'adresse internet suivante apparaît : uottawa.ca/histoire


Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par