Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Christian Beaudry, Saint-Boniface Cathedral Caretaker

Christian Beaudry offers a glimpse into his job as a caretaker and takes us along on a unique tour of the Saint-Boniface Cathedral, a place of great historical significance for Franco-Manitobans. The Cathedral is a magnificent building, and Beaudry is in charge of keeping it beautiful. Some days, however, are a never-ending battle against the pigeons that insist on stinking up the bell tower! Learn more about the routine of a caretaker, a job not too many people know about! A Stéphane Oystryk production.



Production year: 2015

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

CHRISTIAN BAUDRY entre dans la cathédrale. On le montre effectuant les actions qu'il nomme.


CHRISTIAN BAUDRY

Là, j'arrive à la cathédrale.

J'ouvre les portes.

Il y en a, je pense, 11 ou 12.

Après ça, je peux nettoyer

ce qu'on appelle l'entrée,

le narthex.

Épousseter les bancs.

Les bancs, il doit y en avoir

une centaine, si pas plus.

Après ça, je vais nettoyer

dans la grande salle en bas ou

dans la sacristie en arrière.

Après ça, je fais la police, une

job que j'aime vraiment pas. Je

vais donner des contraventions

de stationnement.

Juste une autre façon de

faire de l'argent, hein. Il faut

maintenir cette bâtisse-là.

Moi, je suis Christian Beaudry.

Je suis concierge à la

cathédrale de Saint-Boniface.

J'avais jamais pensé de faire ça

dans ma vie, là, vraiment.

Mais j'ai jamais vraiment su

ce que je voulais faire dans la vie.

J'ai une bonne flexibilité pour

le travail, pour le côté de la

famille, tout ça. Moi, je cours

des marathons dans la vie. Je

fais du théâtre aussi. Alors,

je m'arrange bien pour les

vacances. Je peux prendre

des jours off ici et là.

Tu sais, ce genre de

flexibilité là... J'aime ça.

J'apprécie que dans ma job,

je peux soit travailler dehors,

soit travailler en dedans. Il

y a toujours quelque chose à

faire, puis c'est toujours

un petit peu différent.


On montre CHRISTIAN BAUDRY effectuant diverses tâches d'entretien à l'intérieur et à l'extérieur de la cathédrale.


CHRISTIAN BAUDRY

Pour tout le monde qui vient

voir, qui vient prier, qui vient

visiter, ça me fait du bien

de partir sachant que c'est

propre comme ça.


Les cloches de la cathédrale sonnent.


CHRISTIAN BAUDRY

Une de mes jobs que j'aime

beaucoup, c'est de nettoyer

les anciennes tours dans

les ruines de la cathédrale.

La première fois que je suis

monté voir les cloches, ça,

c'était... c'était excitant.

Moi, j'aime ça monter, alors

j'ai pas vraiment eu peur

de la hauteur ou rien.

Mais c'est le fun d'être à un

endroit où il y a pas beaucoup

de personnes qui sont allées.

Il y a un certain oiseau que

j'aime beaucoup aussi, je suis

pas sarcastique du tout,

c'est le pigeon.

(Regardant un pigeon)

Tu vois, ils vont pas

plus haut, hein?

Venez-vous-en!

J'ai installé un faux hibou pour

voir si ça pourrait peut-être

faire en sorte que les pigeons

auraient peur de s'installer là.

Le hibou va marcher, mais

il faudrait le bouger comme

à chaque deux, trois jours.

C'est ça qui est écrit

dessus, en tout cas.


On montre des images de CHRISTIAN BAUDRY qui installe un hibou en plastique sur le toit de la cathédrale.


CHRISTIAN BAUDRY

Alors... Je me vois pas

monter là à chaque deux, trois

jours, par contre, je vois une

petite peur des pigeons, mais

ils sont encore présents.

(Riant)

Alors, je sais vraiment pas

quoi faire.

La cathédrale, oui, c'est

un bâtiment spécial. Moi, la

fierté, c'est vraiment d'habiter

Saint-Boniface, de pouvoir

parler français, puis de pouvoir

élever une famille qui va

pouvoir parler français

dans le futur aussi.


Générique de fermeture



Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par