Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Quebec City: Anything but Boring!

Public stairways are an integral part of the “Vieille Capitale.” With its rather steep topography, Quebec City forces pedestrians to constantly use the stairs in order to reach the Upper Town and Lower Town. While they´re primarily used to get from one place to another, some stairways offer magnificent views of the city, while others take people into urban woods. Whether modest or more elaborate, each of these architectural monuments has its own type of user, and each is a testament to the story of the city and the progress of its citizens.



Production year: 2015

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Des gens montent et descendent des escaliers.


KARINE CHARBONNEAU, Québec, QC se trouve dans une des multiples rues en pente de la ville de Québec.


KARINE CHARBONNEAU

Quand on pense Québec, on

pense: hi boy qu'il y a des

côtes! Une chance qu'il y a plus

de 30 escaliers qui relient

la basse-ville à la haute-ville.

Espaces de déplacement, de

transition et "d'époumonage",

c'est un lieu dans un entre-deux

où la perspective de la ville

change. Allons découvrir

quelques-uns de ces escaliers et

ses usagers aux fesses d'acier.


KARINE CHARBONNEAU se trouve maintenant sur un palier de l'escalier Le Sportif du Cap-Blanc qui compte 398 marches.


KARINE CHARBONNEAU

Quel est le type d'usagers

qui utilisent cet escalier-là?


HOMME 1

Bien, ceux qui s'entraînent.


HOMME 2

C'est pas de l'entraînement

professionnel qu'on fait là.

C'est juste pour garder la forme.


FEMME 1

Quand je regardais les gens

monter, je leur disais:

"Bon courage."


KARINE CHARBONNEAU

Donc là, vous l'aviez

facile, vous descendiez.


FEMME 1

Ha, ha, ha! Oui.


KARINE CHARBONNEAU

Qu'est-ce qui vous motive à

les monter? Est-ce que vous

comptez les marches? Est-ce

que vous chantez des chansons?


HOMME 3:93 Non. Je les ai comptées une fois pour savoir combien il y en avait, mais après je les compte plus, non. [KARINE monte l'escalier et s'arrête pour reprendre souffle. Une fois au sommet, KARINE interroge les monteurs.


KARINE CHARBONNEAU

Puis, comment on se sent?


HOMME 4

Euh, à bout de souffle.

Moi, je m'échappe quand je

fais les escaliers. Je pense

à rien, dans le fond. C'est

vraiment ça qui est cool.


KARINE CHARBONNEAU

L'escalier du vide!


HOMME 4

Et voilà. Ha, ha, ha!


KARINE CHARBONNEAU

Hé, mais bon entraînement.

Lâche pas.


HOMME 4

Salut.


KARINE se rend à l'escalier touristique le CASSE-COU qui compte 59 marches et encore une fois interroge les passants.


KARINE CHARBONNEAU

Qu'est-ce que vous pensez

de cet escalier-ci?


FEMME 2

C'est plus dur à monter

qu'à descendre.


HOMME 6

C'est ancien, même les

bâtisses autour.

Beaucoup d'histoire.


KARINE CHARBONNEAU

C'est quoi, le type d'usagers?


HOMME 7

Bien, beaucoup de visiteurs.

Je les reconnais, les visiteurs,

parce qu'ils sont plus lents.

Les travailleurs, les résidents,

eux, sont plus pressés un peu.


KARINE CHARBONNEAU

On va se faire un petit quiz

"escaliers casse-cou".

Vous êtes prête?


FEMME 3

Allez-y, on est prêts.


KARINE CHARBONNEAU

Quel réalisateur a immortalisé

cet escalier-là dans un de

ses films?


FEMME 3

Je sais pas.


HOMME 8

Michael Bay? Non?


HOMME 7

Alfred Hitchcock.


KARINE CHARBONNEAU

Bon, OK, qu'est-ce que vous--


HOMME 7

Où on voit d'ailleurs Alfred

Hitchcock en caméo passer

au haut de l'escalier.


KARINE CHARBONNEAU

Dix points pour vous!

Hé, merci!


HOMME 7

Qu'est-ce que je gagne?


KARINE CHARBONNEAU

Oh, bien... un grand sourire.


HOMME 7

Je gagne à vous connaître.

Merci.


On se transporte à l'escalier BADÉLARD qui compte 66 marches et qui est défini comme un escalier culturel à cause de l'armoire à livres qui se trouve en bas.


KARINE CHARBONNEAU

Est-ce que je peux te

poser quelques questions

sur l'escalier?


FEMME 4

Euh... non, je suis désolée.


KARINE CHARBONNEAU

Hé, salut.


HOMME 9

Désolé, madame.


KARINE CHARBONNEAU

Pas trop essoufflé?


HOMME 10

Non, pas du tout.


KARINE CHARBONNEAU

Les gens de l'escalier

Badélard, jusqu'à maintenant,

sont en déplacement rapide.

Mais pourquoi tu l'utilises, toi?


HOMME 11

Euh, bien, pour me

rendre... chez ma blonde.


HOMME 12

Bien non, les escaliers, c'est

génial. Ça donne un charme à la

ville. Ça donne un cachet tout à

fait particulier. C'est beaucoup

mieux qu'avoir juste des...

des rues pour les autos.


HOMME 13

On peut arrêter ici regarder

les livres. On peut en laisser;

j'en ai déjà laissé

un peu, mais...


KARINE CHARBONNEAU

OK, donc, vous avez déjà

utilisé la boîte à livres ici.


HOMME 13

Oui, oui, oui.


KARINE CHARBONNEAU

Ça fonctionne par échanges,

puis là, j'ai apporté des livres

à échanger. Est-ce que ça te

tente de t'en prendre un?


HOMME 14

Ah bien, écoute, va falloir

que je choisisse là-dedans?

KARINE CHARBONNEAU

Oui, il y a des perles.

Bien manger sans se serrer

la ceinture. Parlez mieux

écrivez mieux.


HOMME 14

Je vais y aller avec

les Petits plats thaïs.


KARINE CHARBONNEAU

Donc, on va l'échanger.

Eille, mais va faire de bons

petits plats thaïs à ta blonde.


HOMME 14

Ah, c'est parfait.

Merci beaucoup.


Générique de fermeture


Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par