Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

La Maison de la Littérature: A New Kind of Library

Inaugurated in October, the Maison de la littérature is much more than your average public library. It houses a permanent exhibition on Quebec literature, several writing spaces, a comic and graphic novel workshop, a creative studio space, an artist residency, and as a space for the many shows and conferences that are part of its programming. Located inside the former Wesley Temple, built in 1848, the Maison de la littérature took nearly three years and $14.6 million to be built. Architectural firm Chevalier Morales is behind its modern, clean design concept. On the main floor, we see a small café and literary presentation area. The second floor houses the library as well as a space dedicated to Quebec literature. And the third floor, up the spiral staircase, lets us into the quiet room. This floor also accommodates the comics and graphic novels, as well as a section dedicated to the theatre.



Production year: 2015

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Sur le devant d'un établissement, on peut lire l'inscription suivante: «Maison de la littérature Écrire. Lire. Vivre.»


KARINE CHARBONNEAU lit un livre assise sur un fauteuil de la maison de la littérature.


KARINE CHARBONNEAU

(S'adressant au public de l'émission)

Oh, vous êtes là!

J'étais tellement prise

dans l'histoire de mon livre.


KARINE CHARBONNEAU

(Déguisée en bibliothécaire réprobatrice)

Chut!


KARINE CHARBONNEAU

Je me trouve présentement dans

la Maison de la littérature de

Québec. C'est une bibliothèque,

mais c'est aussi un espace

de rencontre et de création.

C'est vraiment un lieu

unique en Amérique du Nord!


KARINE CHARBONNEAU

(Déguisée en bibliothécaire réprobatrice)

Chut!


KARINE CHARBONNEAU

Eille, ça va faire! On est pas

dans une bibliothèque sombre

et austère. Je vais aller voir

ce que les gens pensent de cette

bibliothèque nouveau genre.


KARINE CHARBONNEAU fait un vox pop et s'adresse à diverses personnes à l'intérieur de la bibliothèque.


KARINE CHARBONNEAU

Bonjour.


L'HOMME 1 à qui elle s'adressait sursaute. KARINE rit.


KARINE CHARBONNEAU

Pourquoi t'es venue

ici aujourd'hui?


FEMME 1

C'est pour étudier. Et je

trouve que c'est un endroit

qui est aéré, qui est bien

éclairé, c'est calme.


HOMME 1

Tous les samedis après-midi,

j'ai un livre que j'ai déjà de

commandé ou je prends un roman,

je lis. J'ai été élevé dans le

quartier. Et quand j'étais très

jeune, c'était une bibliothèque.

Avec ma mère, on venait chercher

des livres, on s'assoyait,

puis elle me lisait des choses.

C'est un souvenir.


KARINE CHARBONNEAU

C'est quoi la différence entre

une bibliothèque régulière

de quartier et ici,

la Maison de la littérature?


HOMME 2

Bien là, c'est pas pareil.

Là, c'est un monument.


HOMME 3

Il y a un studio de

production, il y a un atelier

de bandes dessinées, il y a

aussi une résidence d'écrivains.

Donc, les artistes viennent ici

pour créer des oeuvres,

ce qui se trouve pas chez

une bibliothèque autre.


FEMME 2

Là, il y a des spectacles

aussi. Moi, je suis déjà

inscrite à plusieurs

spectacles ici.


HOMME 2

On va s'abonner à ça.

C'est fatigant à mon âge, par

exemple. Tu sais, on a beaucoup

d'abonnements, puis tu sais...

Là, encore ça, encore

ça, encore ça...


KARINE CHARBONNEAU

Un méchant problème, hein!


HOMME 2

Un méchant problème.


FEMME 3

Eux, c'est des lieux avec

le numérique, le ludique. Il y a

des espaces dédiés pour les

différents groupes d'âge. Fait

que déjà, la bibliothèque qui

était un lieu un peu sombre est

transformée en un lieu qui va

être vivant pour accueillir les

gens. C'est fait pour que les

gens puissent parler plus fort,

mais en même temps qu'il y a

des zones pour se concentrer.

Parce que la relation avec

la bibliothèque a changé

depuis le temps.


Le personnage de KARINE CHARBONNEAU déguisée en bibliothécaire fait semblant d'être impressionnée par les installations.


KARINE CHARBONNEAU

C'est grand, c'est lumineux.

Qu'est-ce que vous en pensez

jusqu'à maintenant?


FEMME 4

C'est super.


FEMME 3

Je trouve que c'est très

bien mis en valeur, l'existant.

C'est très épuré, mais

c'est une belle façon de

reconfigurer une église.


FEMME 4

C'était l'église Wesley

méthodiste, avant que c'était

jumelé avec Chalmers-Wesley en

haut, juste sur St-Ursule. Donc,

c'est intéressant, tu sais.

Il y a un peu l'histoire aussi.


KARINE CHARBONNEAU

La Ville a investi plusieurs

millions de dollars ici, dans la

Maison de la littérature. Est-ce

que ça vaut la peine d'investir

autant d'argent, d'après vous?


HOMME 4

Totalement. Puis c'est drôle

parce que les gens, il y en a

qui viennent ici, qui viennent

voir de quoi ç'a l'air.

Il y en a qui prennent le temps

de regarder les livres, mais

il y en a d'autres que c'est

comme si c'était un musée.

On a l'impression que ça tourne

autour de nous depuis tout

à l'heure, mais je pense

qu'il faut prendre le temps de

regarder les livres. Puis oui,

le lieu est beau, mais il y a

beaucoup de pages à lire ici.


Générique de fermeture



Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par