Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

What Does La Francophonie Mean to You?

This week, in honour of the Rendez-vous de la francophonie, we meet people from Ottawa and Sudbury to talk about what it means to be a French speaker. In this second version, we ask our guests, What is your favourite French word? What makes you sad about la Francophonie? What is the best thing about the French language? And how about you? How would you answer these questions?

A Chantal Villemaire and Éric Bachand production.

Réalisateurs: Chantal Villemaire, Eric Bachand
Production year: 2015

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Titre :
TFO 24.7


Titre :
La Francophonie Un mot que j'aime


HOMME 1

Un mot que j'aime?

(En riant)


HOMME 2

"Pamplemousse", parce que ça

fait rire tous les anglophones.


HOMME 1

J'aime le mot qui me vient

en tête spontanément,

c'est Zanzibar.


FEMME 1

"Génial".


FEMME 2

"Je t'aime", parce que

c'est un mot que pour moi, si

je le dis dans une autre langue,

ça veut vraiment pas

dire la même chose.


HOMME 3

Oh, il y en a trop.

Il y en a trop.


HOMME 4

Il y a des mots que j'aime

vraiment pas, comme "mouette".

"mouette", je trouve

que c'est très laid, je trouve

que ça sonne comme "bouette".


HOMME 5

"Fierté".


FEMME 3

"Infundibuliforme". Ça veut

dire "en forme de trompette".


HOMME 5

"Onomatopée".


FEMME 4

"Merci".


HOMME 6

"Affirmation".


HOMME 7

"Amitié".


HOMME 8

"Vilebrequin".


FEMME 5

"Bisou", juste parce qu'il est

tellement... Il est presque doux

et donc, quand tu dis "bisou",

tu as l'impression de faire

un bisou.

Smack! Ha ha ha!


Texte narratif :
Ce qui me désole de la francophonie


FEMME 6

C'est la dualité qu'ont certaines

personnes entre l'anglais

et le français, toujours penser

qu'il faut avoir un et pas l'autre.


FEMME 7

C'est surtout d'aller dans les

écoles francophones, surtout en

milieu minoritaire et d'entendre

l'anglais seulement

dans les couloirs.


HOMME 10

Beaucoup de choses me

désolent dans la francophonie.

Beaucoup de choses.

Oh oui, beaucoup de choses.


HOMME 9

C'est le fait que les gens

ont pas toujours cette fierté

de se dire francophones.


FEMME 8

Pas tant la francophonie

comme telle, mais plutôt

l'assimilation, le fait qu'on se

tourne trop facilement vers la

télé, les médias en anglais,

vers la conversation anglaise.


HOMME 5

Ce serait bien que ce soit

possible de vivre en

français partout au Canada.


HOMME 10

Le français n'a plus trop de valeur.

Ce n'est plus trop important

maintenant. C'est l'anglais qui

est devenu langue commerciale.


FEMME 2

Que c'est une fierté d'être

francophone, mais que c'est

difficile être francophone.

On se comprend juste

entre francophones.


Texte narratif :
Qu'est-ce que ta langue fait de mieux?


HOMME 11

Ce que ma langue

fait le mieux,

ce serait de plaire les femmes

et me rentrer dans le trouble.


HOMME 12

C'est une langue qui chante et

c'est une langue qui favorise,

qui exprime beaucoup de

détails, beaucoup de nuances.


FEMME 2

De m'exprimer quand

je suis fâchée, enragée,

quand je suis triste.


FEMME 8

Je trouve que c'est une langue

qui se prête bien à la finesse

des arts et de la culture.


HOMME 4

Ma langue dit "je t'aime"

le mieux, je trouve.


HOMME 7

Elle permet

de rassembler les gens.


FEMME 9

Raconter des histoires,

je pense. C'est riche

la langue française

et c'est plein d'histoires.


FEMME 11

Ma langue aime le mieux

et décrit le mieux.


HOMME 3

Ça me donne l'occasion d'être

un peu plus "flyé". On a l'idée

que les anglophones sont plus

restreints, plus conservateurs.

Je pense qu'en étant

francophones, on a un peu de

"loose" là-dessus. On peut

s'habiller un peu plus "flyé",

on peut être un peu plus

émotionnels dans nos termes et

on a le droit d'utiliser

nos mains lorsqu'on parle.


Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par