Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Art: The World of Alex Garant

Pop surrealism started in California and quickly spread to other parts of the world. The art movement has, for better or for worse, carved a place for itself alongside fine arts and contemporary art. It can almost be said that pop surrealism is the art form of rebels. It goes without saying, therefore, that the untamed works of Canadian artist Alex Garant, dubbed the “Queen of Double Eyes”, stir a reaction and never leave viewers indifferent. The artist´s almost hypnotizing portraits have been displayed in art galleries all over Canada, in the United States, in Europe and even in Australia. Fabienne L´Abbé invites you into the dreamlike world of Alex Garant.



Réalisateur: Fabienne L'Abbé
Production year: 2015

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

FABIENNE L'ABBÉ rencontre ALEX GARANT, artiste, dans son atelier.


FABIENNE est assise dehors.


FABIENNE L'ABBÉ

(S'adressant au public de l'émission)

Surnommée la reine des yeux

doubles, Alex Garant a remporté

son premier concours d'art

À l'âge de 5 ans.

Et depuis, elle ne cesse de

faire parler d'elle. Ses oeuvres

ont fait le tour des galeries

au Canada, aux États-Unis,

en Europe et en Australie.

Je dirais même qu'il est presque

impossible de ne pas tomber

sous le charme de l'univers

éclaté d'Alex Garant.

Où le mot "hallucinant"

prend tout son sens.


Défilent diverses œuvres d'ALEX GARANT.


FABIENNE L'ABBÉ

Tu fais de la peinture depuis

que t'es très jeune. à quel

moment est-ce que tu as décidé

de faire de l'art ta carrière?


ALEX GARANT

J'ai toujours voulu faire de

l'art et quand je suis allée au

cégep, en fait, j'ai décidé de

faire mon degré en arts visuels.

Ça fait que c'était déjà plus

une priorité, mais j'ai vraiment

commencé à faire ça plus à temps

plein voilà seulement trois ans.


FABIENNE L'ABBÉ

Et est-ce que quelque chose

qui a fait qu'il y a trois ans,

tu as fait: Ah, c'est ça que

je veux faire dans la vie?


ALEX GARANT

Oui, voilà trois ans, j'ai eu

une crise cardiaque. Et à partir

de ce moment-là, j'ai vraiment

décidé qu'est-ce que

j'allais faire de ma vie,

décidé qu'est-ce que mes

priorités allaient être...


FABIENNE L'ABBÉ

Ça change un peu une vie, un

événement comme ça, c'est clair.


ALEX GARANT

Ça change vraiment tout. Fait

que j'ai vraiment reconsidéré

tout ce que je faisais dans

ma vie, décidé qu'est-ce qui

était important, et puis, à

ce moment-là, j'ai décidé que

l'art, c'était vraiment ma

passion et que c'était

ça que je voulais faire.


FABIENNE L'ABBÉ

(Regardant une oeuvre)

Parle-moi de ton processus,

comment t'es arrivée à ça en

ce moment et ça, c'est

pas fini, encore.


ALEX GARANT

Non, c'est pas fini. Celle-là,

elle est en train d'être au

milieu, j'ai encore probablement

un autre 10 heures

à mettre dessus.


FABIENNE L'ABBÉ

Wow!


ALEX GARANT

Normalement, je travaille

avec une photo de référence.

Si on voit, sur le mur ici,

j'ai une photo que j'ai

déjà découpée pour faire...


FABIENNE L'ABBÉ

On voit les doubles yeux.


ALEX GARANT

Le dédoublage des yeux.

Parfois, aussi, je vais me

faire un croquis virtuel, qui

est à droite ou que je vais

mettre à l'ordinateur juste pour

voir mes proportions pour être

sûre que tout est correct. Un

coup que c'est fait, je vais

retracer le tout sur une toile.

Et après, lorsque je le mets en

toile, je répète le même croquis

deux fois pour que ça fasse

vraiment une illusion, et on

le sent tout de suite. Lorsque

je fais mon croquis, je vois

l'espèce de vibration

qui se produit.


FABIENNE L'ABBÉ

Tu prends principalement des

portraits de femmes. Pourquoi ce

choix-là? Parce que tu pourrais,

dans le fond, appliquer ça

À n'importe quoi,

cette technique-là.


ALEX GARANT

Oui, premièrement, je trouve

la forme féminine très, très

inspirante. Mais si je vais

vraiment profond, je pense que

ça vient de mon enfance. Quand

j'étais plus jeune, ma mère

était artiste aussi. Et elle

dessinait toujours des visages,

et ce que je faisais, c'est

qu'elle faisait le croquis du

visage et moi, je le peinturais

avec de la peinture à l'eau.

C'était toujours des visages

féminins avec des grands yeux,

des belles lèvres. Moi, je

prenais ça et je faisais

la peinture dessus.

Ça fait que je pense que d'un

certain côté, c'est mon hommage

À l'art de ma mère. C'est aussi

mes inspirations de jeunesse

qui sont ces visages-là,

qui sont féminins.


FABIENNE L'ABBÉ

Qu'est-ce qui fait que

t'es fascinée par les yeux?


ALEX GARANT

Je pense que c'est vraiment au

niveau visuel, c'est l'illusion

que ça crée. Quand les gens

regardent un portrait, souvent,

c'est la première chose qu'ils

vont regarder, c'est les yeux.

Et à ce moment-là, en créant un

effet double avec les yeux, ça

engage les yeux complètement

différemment. Alors, c'est pas

juste regarder le visage de

quelqu'un, ça devient une

expérience qui est complètement

différente. Ça devient vraiment

une expérience complète

où ils essaient de comprendre

le visage qu'ils regardent.


FABIENNE L'ABBÉ

Est-ce que ça t'apporte

quelque chose toi, comme

artiste, de voir que les gens

ont vraiment une réaction

quand ils regardent tes oeuvres?


ALEX GARANT

Oui, c'est toujours drôle. Ce

que j'aime souvent, c'est si on

a une exposition en galerie et

les gens savent pas qui je suis.

Ils connaissent mes oeuvres,

mais ils savent pas qui je suis.

Alors, je me tiens juste à

côté de ma propre peinture et

j'écoute la réaction des gens.

Et les gens ont des réactions

complètement différentes. Il y

en a qui disent: "Ça me donne la

nausée", il y en a qui font: "Je

me fais complètement hypnotiser

par la peinture", il y en a

qui essaient de

cross eye,

de se croiser les yeux, mettre

les yeux dans le même trou.


FABIENNE L'ABBÉ

Pour voir une image.


ALEX GARANT

Mettre les yeux dans le même

trou pour voir une image. Ça

marche pas vraiment. Mais c'est

pas juste regarder une peinture,

c'est avoir une réaction

lorsqu'ils la voient.


FABIENNE L'ABBÉ

Qu'est-ce que tu souhaites que

les gens retiennent de ton art?


ALEX GARANT

Il y a des images partout

de nos jours, sur Internet,

sur notre téléphone. On est

bombardés avec des images

visuelles, des films, le cinéma

et tout et tout. Alors, juste le

fait que les gens peuvent avoir

une émotion différente en

regardant quelque chose

de visuel, pour moi,

c'est un succès.


FABIENNE L'ABBÉ

J'ai eu un coup de coeur

automatique en regardant

tes oeuvres. Et là, en te

rencontrant... Je suis comme...

L'artiste derrière le travail

est magnifique, ça me

fait trop plaisir.


ALEX GARANT

Ah, je vais rougir.


FABIENNE L'ABBÉ

Merci beaucoup, Alex.


ALEX GARANT

Merci, Fabienne.



Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par