Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Le Labo: Discover Media Art

Media art has been around for a long time. Experimenting with technology and art has given rise to more interactive works of art, which use a multitude of media for their realization. Some even go as far as to say that media art is probably the liveliest, most global art form, in that it draws upon many other artistic disciplines to shape vibrant, multidimensional creations. Toronto´s Le Labo is a media arts centre that aims to cater to the city´s Francophone artists not only by providing them with the equipment they need in order to create but also by fostering partnerships within the community to exhibit and promote their art. Fabienne L´Abbé meets with Karine Barrass, Le Labo´s Executive Director, to find out all about this fascinating art form.



Réalisateur: Fabienne L'Abbé
Production year: 2015

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Il s’agit d’un reportage sur le Labo et sur l’art médiatique. Des entrevues sont réalisées par FABIENNE L’ABBÉ. La première avec KARINE BARRASS, la directrice du Labo et la seconde, avec UWE RAU, le directeur du Goethe Institut, à Toronto. Les entrevues sont entrecoupées d’extraits d’une performance de l’artiste FRANCIS MONTILLAUD.


FABIENNE L’ABBÉ

Situé à Toronto, le Labo,

c’est un genre d’incubateur

d’art médiatique,

un lieu d’échange et de

diffusion qui répond aux besoins

spécifiques des artistes qui

œuvrent dans cette discipline.

(S’adressant au public de l’émission)

Vous vous demandez peut-être ce

que c’est exactement, les arts

médiatiques, vous disant que

forcément, ça doit contenir

une composante technologique

quelconque. Bien vous avez

raison, mais c’est plus que

ça. Regardez ce qui suit.


Une carte professionnelle est présentée sur laquelle les mots location, formation et événements sont écrits.


FABIENNE L’ABBÉ

Karine Barrass, bonjour.


KARINE BARRASS

Bonjour.


FABIENNE L’ABBÉ

Alors toi, tu es la directrice

générale du Labo. Peux-tu

m’expliquer qu’est-ce

que c’est le Labo?


KARINE BARRASS

La Labo, c’est un regroupement

d’artistes médiatiques. Ça,

c’est pour vraiment situer ce

que c’est. Ça englobe beaucoup

de représentations artistiques.

C’est toute l’utilisation du

matériel numérique, le cinéma,

tout le montage, tout ce qui

est de la vidéo et tout ce

qui est des nouveaux médias.


Des extraits de « Monologues », de Francis Montillaud, sont présentés. L’écran est divisé en deux. D’un côté, des masques de plâtre sont présentés et de l’autre, FRANCIS MONTILLAUD recouvre son visage d’une matière visqueuse. Ces images sont accompagnées de VOIX MASCULINE et de VOIX FÉMININE.


VOIX MASCULINE1

(Propos en anglais)

Say: Ah, very well.


VOIX MASCULINE2

Ah, très bien.


VOIX MASCULINE3

Il fait chaud.


VOIX MASCULINE2

Elle est douce, tu sais.


VOIX MASCULINE3

Elle n’est

pas vraiment petite.


VOIX FÉMININE

Si, si.


VOIX MASCULINE2

La viande est tendre.


KARINE BARRASS

(Poursuivant l’entrevue)

Art médiatique, c’est

toujours difficile à montrer,

c’est-à-dire que c’est pas dans

l’habitude des gens de voir

de l’art médiatique. On va aller

voir une exposition d’art

visuel, mais aller voir une

exposition d’art médiatique...


Des masques sculptés et peints, accrochés au mur derrière KARINE BARRASS, défilent. Il s’agit de l’œuvre réalisée par FRANCIS MONTILLAUD.


KARINE BARRASS

On avait l’impression que

le public avait besoin de

comprendre davantage. Et nous,

le défi principal, c’était

de démystifier ce côté: "Ah,

qu’est-ce que c’est

l’art médiatique?", etc.


FABIENNE L’ABBÉ

Comment on fait pour

démystifier l’art médiatique?


KARINE BARRASS

C’est... Bien c’est tout

simple. On fait des expositions.

On fait des parutions et

surtout, on fait des

projections. Et d’inviter

la communauté, de faire des

partenariats avec les uns, les

autres et nous faire connaître.


Des images d’une exposition qui s’est déroulée au Labo sont présentées.


KARINE BARRASS

Donc, ça, c’est vraiment

le but du Labo.

Régulièrement, à chaque fois

qu’on fait une exposition, on

essaie de trouver des galeries

différentes. Donc, oui on

fait des partenariats avec la

communauté francophone parce

qu’on est francophones et qu’on

travaille tous ensemble et que

ça marche bien. On aime se

soutenir, donc on est ravis

pour ça. Mais on aime aussi

les francophiles. Donc là,

on travaille avec le Goethe

Institut qui nous a permis

de faire toute une magnifique

installation avec

Francis Montillaud.


FABIENNE L’ABBÉ

(S’approchant des masques sculptés et peints au mur, soit l’œuvre de FRANCIS MONTILLAUD)

Alors, parle-moi de

l’installation qu’on a ici.


Des images présentant FRANCIS MONTILLAUD qui se recouvre le visage d’une matière visqueuse sont présentées.


KARINE BARRASS

Alors là, on a un artiste,

c’est Francis Montillaud. Il

a répondu à un appel à projets

du Labo qui était sur le thème

du langage et ce qu’il a fait,

lui, c’est qu’il a travaillé

toutes les distorsions

du langage.

Il a travaillé quatre

personnages différents sur le

langage corporel, le ton, le

rythme. Il l’a fait un peu

sur le mode du vaudeville.


L’écran est divisé en deux. Dans la partie du haut, FRANCIS MONTILLAUD est reproduit en série, c’est-à-dire qu’il y a une quinzaine de fois la même personne. Cette personne porte un uniforme de marin et un masque transparent, sur lequel les traits sont dessinés au feutre. Ces personnes, en file indienne, bougent au son d’une batterie. Dans la partie du bas, quelques masques de couleurs exprimant chacun une émotion sont accrochés sur le coin de tables. Ces images sont accompagnées d’une VOIX MASCULINE et d’une VOIX FÉMININE.


VOIX MASCULINE1

(Propos en anglais)

At this moment, there's

an knock at the door.


Texte informatif :
Sur l’entrefaite, quelqu’un d’autre frappe à la porte.


On entend le son d’une personne qui frappe à une porte.


VOIX FÉMININE

C’est mon mari.


UWE RAU, directeur Goethe Institut, Toronto, accorde une entrevue à FABIENNE L’ABBÉ.


FABIENNE L’ABBÉ

Alors Uwe, parlez-moi un

peu du partenariat que vous

avez établi entre le Labo

et le Goethe Institut.


UWE RAU

Le Goethe Institut, c’est

l’institut culturel

officiel de l’Allemagne.

On donne des cours d’allemand.

Et le projet de Francis

Montillaud était un mélange,

mariage même, parfait de ces

deux sujets. Comment on se

sent apprendre une langue?


Des images d’une performance de FRANCIS MONTILLAUD sont présentées durant l’entrevue. FRANCIS MONTILLAUD est sur scène, portant différents masques et costumes et parle dans un micro. Ses propos sont inaudibles, ainsi, il doit faire des gestes pour bien faire passer son message.


Texte informatif :
Vous ouvrez la porte et il entre. Well, well, well. L’expression. Well, well, well. Veut dire « tiens, tiens ». Would you like something to drink? No conversation.


UWE RAU

Est-ce que c’est mécanique?

Est-ce que c’est logique?

Et son installation, c’est

si intéressant et si beau,

je pense, parce que d’abord,

il montre le chaos là-dedans,

que l’apprentissage d’une langue

n’est pas linéaire. Il y a

beaucoup d’influences.

Il y a beaucoup d’humour

là-dedans. C’est drôle. Et

aussi, artistiquement, c’est

magnifique ce qu’il a fait.


L’écran est divisé en deux. Du côté gauche, FRANCIS MONTILLAUD porte un costume de marin et discute avec lui-même, FRANCIS MONTILLAUD, portant un masque transparent. Du côté droit, différents masques sont présentés.


VOIX MASCULINE1

Répétez s’il vous plaît.


VOIX MASCULINE2

Mais vous ne comprenez

pas le français?

Contradict him.

Est-ce que je parle trop vite?


FABIENNE L’ABBÉ

(Poursuivant l’entrevue avec KARINE BARRASS)

D’où est venu

le besoin de créer une

organisation comme le Labo?


KARINE BARRASS

Parce qu’il y en avait pas.

On est des artistes médiatiques,

mais on est aussi des artistes

francophones. Et c’est un petit

peu le mandat du Labo, c’est

d’arriver à regrouper tout le

monde autour de la francophonie

et autour des arts médiatiques.

Tous ces nouveaux médias, ils

avaient pas encore trouvé leur

place. On avait les artistes

visuels. On a les artistes

en musique, etc. Mais ce

domaine-là, il était pas encore

couvert et il y a un tel pool

d’artistes qu’il fallait faire

quelque chose. Et ça y est,

c’était parti.

C’est une petite graine qui

se plante et ça grandit comme

un arbre. Tout le monde se

raccroche dessus. C’est

toute une communauté.


FABIENNE L’ABBÉ

Les arts médiatiques, c’est

une discipline qui est quand

même assez jeune parce qu’elle a

été créée à l’ère technologique.


KARINE BARRASS

Oui.


FABIENNE L’ABBÉ

Est-ce que c’est possible de

se tailler une place parmi les

autres disciplines artistiques

qui existent depuis des

centaines et des

centaines d’années?


KARINE BARRASS

Je pense que oui parce

que c’est celle qui est

en mouvement. L’avantage de

l’art médiatique, c’est qu’il

va chercher les autres arts. Et

grâce aux autres, on peut faire

tout un lien ensemble et créer

quelque chose d’encore plus

magique. C’est pour ça que

j’aime autant l’art médiatique,

c’est parce qu’il y a pas de

limite et puis parce que

ça touche tout le monde.


FABIENNE L’ABBÉ

C’est une forme d’art qui

est plus vivante peut-être.


KARINE BARRASS

C’est une forme d’art qui est

très vivante. C’est une forme

d’art qui va chercher plus

loin et qui va projeter aussi,

c’est-à-dire qu’on commence

avec quelque chose et on sait

que ça va aller plus loin.


FABIENNE L’ABBÉ

J’aime beaucoup ça.

Merci beaucoup.


KARINE BARRASS

Merci à vous.


Générique de fermeture

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par