Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Secrets of Magic

Éric Leclerc has more than one trick up his sleeve. Today, he explains what magic is worth. For the Franco-Ontarian magician, magic has many uses, but first and foremost, it`s a way to let people dream, to entertain them, to make them smile and to encourage them to question. Magic is one of the rare few things that remains for which most people don`t have an answer, even if they don`t believe in it.

And while he likes to feed the mystery without taking it too seriously, Éric Leclerc hasn`t lost the excitement that made him want to become a magician when he was barely 9 years old. Nowadays, he`s just as passionate, ever interested in new projects, and it never gets old. Who better to prove how useful magic is?

For more information: http://ericleclerc.com/



Réalisateur: Raphaëlle Mercier
Production year: 2015

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

ÉRIC LECLERC, magicien, nous explique son intérêt pour la magie et ce qu'il en retire.


ÉRIC LECLERC

Ce que j'aime le plus en

magie, c'est vraiment de faire

vivre des expériences à des

personnes qui s'y attendaient

pas ce jour-là. C'est de

faire sourire les gens, c'est

de vraiment créer des moments

spéciaux, créer des liens. Les

réactions qui font triper le

plus, c'est: "Ah, non! Non! Non!

"Regarde-tu" ça? Karine, viens

voir, Karine. Viens voir ce

qu'il fait!" Les réactions

qui me font triper le plus,

vraiment, c'est de voir les gens

intelligents et là, d'arriver

devant eux et de leur présenter

quelque chose qui va vraiment

les prendre par surprise

et les faire questionner leur

sens de réalité. C'est d'être

capable de prendre une chose

comme un 25 cennes et de le

transformer en quelque chose

d'incroyable que les gens

vont jamais oublier.

J'ai commencé à m'intéresser à

la magie en prison. Euh... Non.

J'ai commencé à m'intéresser

À la magie quand j'avais 9 ans.

J'ai eu une trousse de magie

sous l'arbre de Noël et j'ai

pratiqué mes tours avec

tellement de passion, avec

tellement de force et de vouloir

bien réussir que je suis

descendu dans la cuisine

où ma mère était après un bon

cinq, six heures de pratique.

Et quand je lui ai montré

mon premier tour, elle était

bouche bée. Et c'était

la première fois qu'elle me

demandait une question dont

elle avait pas la réponse. La

question, c'était: "Comment t'as

fait? Dis-le à maman." Et moi,

j'avais lu les instructions

qu'on était pas supposé dire

nos secrets à n'importe qui.

Et j'ai pris pour acquis aussi

que ça voulait dire nos parents.

Et ça l'a vraiment rendue folle.

Elle voulait vraiment savoir

comment le tour fonctionnait.

C'est vraiment le genre

d'attention qu'elle me donnait

quand j'étais jeune qui m'a

vraiment stimulé, qui m'a

vraiment parti en magie, qui m'a

fait... qui m'a fait questionner

ce que je voulais faire dans la

vie. Et je savais, comme enfant

de 9 ans, à ce moment-là,

que je voulais devenir magicien

professionnel. Et aujourd'hui,

j'ai le plaisir de faire ça

comme métier.

J'ai basé ma carrière en étant

un magicien qui n'a pas l'air

d'un magicien typique. Je vais

jamais agir comme si je suis

meilleur qu'une autre personne

après un tour de magie.

Il y avait un magicien canadien;

son nom, c'était Doug Henning;

et lui, il a vraiment changé

la façon de présenter la magie.

Lui, quand quelque chose...

quand une pièce disparaissait

dans la main,

au lieu de donner un regard

comme ça, fff!

(En soufflant dans sa main)

Il donnait un regard: fff!

Ah! Comme si lui-même

était époustouflé par la magie.

Et moi, ça m'a beaucoup marqué, ça.

Moi, vraiment, je connais

juste la magie. Donc, c'est

vraiment... Je vois pas ça

comme tromper des gens.

Je vois vraiment ça comme

divertissement et je me prends

vraiment, vraiment pas au

sérieux sur scène. Donc ça,

je pense que ça aide les gens

À oublier que je suis en train

de les arnaquer, en train

de les tromper, à vrai dire.

C'est vraiment la façon que tu

le présentes. Vraiment, en

magie, la présentation, c'est tout.

Les qualités pour être un bon

magicien, c'est d'être capable

de garder des secrets, quelqu'un

d'extraverti, quelqu'un qui aime

les gens, la détermination

aussi. Extraverti, mais aussi

introverti parce qu'il y a

beaucoup de pratique seul dans

la cave, dans leur chambre

pendant des années.

C'est aussi de vouloir faire

vivre des expériences

incroyables aux étrangers

qu'on rencontre.

L'une des questions favorites

que je me fais demander, c'est:

est-ce qu'il m'arrive encore

de me faire tromper par d'autres

magiciens? Et la réponse,

tout simplement, c'est: oui,

parce qu'on vit dans un monde

de vidéos.

Mais des fois, on va à des

conventions. Je vais à peu près

À trois ou quatre conventions

par année et là, devant toi,

juste deux magiciens qui

s'échangent des tours. Ça arrive

souvent de faire tromper. C'est

ça que j'aime. Ça me rapporte

au feeling quand j'étais jeune

et j'ai vu mon premier tour

de magie. J'étais bouche bée.

C'est vraiment ça, la raison

pourquoi j'ai commencé en

magie. Et quand je me fais avoir

par un autre magicien, j'aime

ça. Je vais demander: "Comment

tu fais?" S'il me le dit pas, je

suis correct avec ça. Mais moi

aussi, j'en ai dans mon sac

de tours qui vont être capables

de l'avoir.

Donc, on s'échange et c'est

comme deux magiciens dans une

salle qui disent: "Ah, voici ta

carte. Ah, voici un lapin.

Ah, t'es assis sur ton 25 cennes."

Alors, on s'arrête pas,

on essaie toujours de se...

de jouer un tour meilleur

que l'autre.

Alors, vraiment, c'est le

sentiment que j'aime, c'est

le sentiment qui m'a rentré

en magie, donc j'aime vraiment

ça me faire avoir "parfois",

pas toujours, mais parfois.



Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par