Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

What`s Behind Mastik

From the outset, Mastik vowed never to make rehashed music. Determined to encourage their audience to think critically, to remain alert, to be sensible, the Franco-Ontarian band doesn`t hesitate to pen socially engaged lyrics to decry what they find wrong in our society.
On their latest album, De sol et d`éther, released in 2015, Simon Poirier-Lachance, Chris Coshall and Martin Charbonneau do it once again, especially on the track Nouveaux en pire,
a song that reflects the band`s stances. Watch them dissect it here for TFO 24.7.



Réalisateur: Raphaëlle Mercier
Production year: 2015

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Les trois membres de MASTIK : CHRIS COSHALL, SIMON POIRIER-LACHANCE et MARTIN CHARBONNEAU s'assoient sur le DIVAN côte à côte et s'adressent à un interlocuteur invisible.


CHRIS COSHALL

Les musiciens, autant que

n'importe quel autre artiste,

ont le devoir de travailler

un peu à l'encontre des

institutions et d'éveiller le

peuple. Justement, je pense que

c'est ça le rôle de l'artiste.

Puis s'il y en a un qui vient me

dire que j'ai pas d'affaire à

parler de politique ou de trucs

qui me font chier comme ça,

bien, il a juste à pas

écouter notre musique.


MARTIN CHARBONNEAU

Oui.


CHRIS COSHALL

C'est comme... Il me semble.

Le nouvel album de Mastik est

sorti le 24 février dernier ici

à Ottawa au Mercury Lounge. Il

s'appelle : De sol et d'éther.


SIMON POIRIER-LACHANCE

De sol et d'éther, c'est

un album rock avant tout, mais

c'est fidèle à la méthode qu'on

avait un peu employée pour le

premier EP, Mille morceaux, où

on essayait vraiment d'intégrer

le plus de styles possible.

On a continué dans cette

veine-là, mais je pense qu'on a

peut-être mieux atteint notre

but dans le sens où on a réussi

à sabler les coins puis faire

des joints plus lisses. Je pense

qu'on a réussi à faire un tout

assez cohérent.

De sol et d'éther, c'est un album

qu'on a vraiment créé

ensemble, nous trois.

Chris a écrit la majeure partie

des chansons, mais en bout de

ligne, on a chacun amené

de quoi de plus personnel.


CHRIS COSHALL

La chanson Nouveaux en pire,

c'était comme une espèce

d'exercice d'écriture au début,

juste parce qu'un moment donné,

je me suis fait dire mes "eu"

sonnaient trop anglophones

quand je chantais. Fait que,

forcément, toutes les rimes de

cette chanson-là sont en

"eu". C'était une question

de pratique! Mais...

À mesure qu'elle se formait...

J'avais écrit deux ou trois

couplets puis ça a fini par

devenir une espèce d'appel à

l'action. À savoir, de ne pas se

conformer forcément au système

et aux institutions qui sont en

place puis qui travaillent pas

nécessairement dans l'intérêt

de la personne, si je

peux dire ça comme ça.

On écrit pas mal, à 90% du

temps, des chansons engagées.

En tout cas, des chansons qui

ont un propos qu'on croit

intéressant ou peut-être négligé

ou même tabou des fois. Puis

celle-là, c'est parmi les

plus fâchées de l'album

si je peux dire ça.

Puis c'est ça. Bien

l'inspiration, c'était sûrement

une espèce de... C'est parti

d'une frustration intérieure

à voir justement toutes les

injustices sociales courantes et

puis... une façon d'extérioriser

ça, de sublimer tout ça.


SIMON POIRIER-LACHANCE

Je pense que là un peu

"reste furieux, reste furieux",

c'est: reste animé, reste

vivant. Reste humain.


CHRIS COSHALL

Du point...


SIMON POIRIER-LACHANCE

C'est un appel à ne pas

négliger notre sentiment...

d'appartenance, j'imagine.

À notre pays puis au monde.

On s'est engagés à planter un

arbre par album physique vendu.

Question de... Je sais pas

comment dire... offsetter?

l'empreinte avec la production

des disques. Nos pochettes sont

toutes en carton recyclé. à part

ça, je pense que c'est en tant

qu'engagement dur, c'est un peu

la limite de ce qu'on fait

autre que d'essayer de

traiter de sujets qui

nous semblent importants.


CHRIS COSHALL

Une chanson engagée, ça...


MARTIN CHARBONNEAU

Choisis ton injustice sociale.


SIMON POIRIER-LACHANCE

Oui, c'est ça.


SIMON POIRIER-LACHANCE

Il manque pas de sujets.


CHRIS COSHALL

On a l'embarras du choix,

je pense, quand ça vient aux

sujets pour écrire des chansons

engagées. Fais juste lire les

nouvelles pendant cinq minutes

puis il y a des sujets

comme ça se peut pas.


MARTIN CHARBONNEAU

Peut-être qu'on n'a pas toutes

les solutions non plus, mais...


SIMON POIRIER-LACHANCE

Non.


MARTIN CHARBONNEAU

Si au moins, on peut instiguer

le monde à s'informer puis à

penser plus critiquement,

bien, peut-être que...


SIMON POIRIER-LACHANCE

Contribuer à répandre...


MARTIN CHARBONNEAU

Oui, c'est ça.


SIMON POIRIER-LACHANCE

L'idéologie de l'amour universel.


CHRIS COSHALL

Voilà.


MARTIN CHARBONNEAU se lève et va fermer la petite télé qui diffuse encore des images.


Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par