Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Le Divan: Julien Tremblay Goes to Cuba

For comedian Julien Tremblay, what promised to be a tour-group holiday with friends turned into a nightmare as soon as his airplane took off. Upon his arrival in Cuba, he was told he had diverticulitis and required emergency care. He tells us about the cultural shock he faced in the hospital, where he was treated by kind and friendly people whose work methods were quite unlike anything that Canadians here are accustomed to.



Réalisateur: Caroline Leal
Production year: 2015

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Titre :
TFO 24.7


JULIEN TREMBLAY, humoriste, entre dans le studio et va s'asseoir sur le divan.


JULIEN TREMBLAY

La journée où on partait

À Cuba, je faisais ma valise.

Je feelais pas, fatigué.

J'allais faire un spectacle

là-bas avec deux autres

humoristes, et ça

feelait pas dans l'avion.

C'était, là, euh...

Puis les humoristes parlaient

avec tout le monde, puis là,

les gens me parlaient, moi

j'étais comme: "Je vais vous

rencontrer demain." Et puis, là,

j'étais accoté sur le hublot.

Quand on est arrivés à l'hôtel,

on est arrivés à 8h le soir.

Moi, je suis allé dans ma

chambre me coucher. C'est là

que je me suis mis à vomir

du sang, genre. Puis, là... Là,

j'ai fait: Oh, pff! Pas normal.

Le médecin entre dans

ma chambre, arrive avec

l'infirmière, me pose quelques

questions, je réponds. Et là,

il fait une couple de tests,

tu sais, juste avec ses mains.

Il pèse sur le ventre.

Il met sa main, il cogne.

Là, t'es là: Ah ah ah!

Mon intestin avait perforé.

On a tous des diverticules

sur l'intestin. Il y en a

un qui a enflé. Ça a fait

une diverticulite, et parce

que je suis jamais allé le faire

traiter, ça a passé au travers,

et ça a perforé l'intestin.

L'ambulance était arrivée,

et c'était un chemin assez...

Catatata! Capata! Capata!

(En imitant un chemin cahoteux)

Et là, l'infirmière me tient la

main, puis elle me flatte un peu

la main, tu sais. Puis, ça fait

rien si tu te fais flatter la

main, puis, là, envoye, puis

ça... ça fait mal de même.

Donc, j'ai essayé de me coucher

un peu. Puis à un moment donné,

il a fallu attendre. Il y a eu

des vaches qui ont traversé

la rue. L'hôpital, ce qui frappe

tout de suite, c'est que tu

rentres avec l'infirmière.

Une chance que l'infirmière

était avec moi. Beaucoup de

Cubains attendent longtemps,

mais moi, je suis blanc, donc

ils me passent tout de suite.

Je sais pas pourquoi. C'est-tu

parce qu'ils savent que moi,

je peux payer? Est-ce que c'est

parce que vraiment, mon cas

est urgent? Je regarde autour

de moi, les vitres sont

brisées, il y a un dude

qui fume une smoke.

Quand j'arrive à ma chambre,

j'étais très chanceux, c'était

une chambre... j'avais de l'air

climatisé. Il y avait une

télé, il y avait deux postes.

Il y avait le poste

(En faisant un son de grésillement)

crrr-shhh!

Puis, il y avait le poste...

(En chantant à la mexicaine)

De la grosse musique avec de

la trompette 24 heures sur 24.

Dans ma tête, je me dis: le

resort tout inclus où j'étais,

il est peinturé à la coche.

C'est propre. Mais comment

ça se fait que leur hôpital est

en ruines? Tu sais, je le sais

que des fois, j'en entends,

des Canadiens ou des Québécois

ou des touristes, quand

t'arrives dans ces places-là,

ils chialent de leur chambre,

puis ils sont pas contents,

puis: "Là, là, tu vas me

changer ça." Puis, eux autres,

souriants: "Oui, oui, pas de

trouble." La réalité, c'est

qu'ils doivent se dire, eux

autres, "tu chiales pour rien,"

parce que la réalité pour eux

autres, c'est pas ça du tout.

L'anesthésiste arrive, il dit:

"Maintenant, compte..."

Il m'explique de compter...

"Count to ten." Il me dit

de compter jusqu'à dix, et

en même temps qu'il me dit de

compter jusqu'à dix, il rentre

le liquide dans le soluté.

Il y a un gars qui s'enfarge

dans le fil à côté de mes...

mes doigts puis mes suces,

puis la machine, elle tombe

à terre. Puis, là, je suis là:

"Hein?! Un... deux... Zzz..."

Il m'explique en me réveillant

que je vais être là

sept jours dans cette

chambre-là à récupérer.

Ça fait que, je fais:

"Sept jours, bon, OK, je prends

l'avion le huitième jour."

Ils ont fait: "Non, non, non.

Faut que tu restes... dix jours.

Tu peux pas prendre

l'avion, puis tout ça."

Là, j'étais fâché.

C'est là que j'ai réalisé

que si je veux survivre à ça,

il faut que je m'adapte.

C'est cet hôpital-là, c'est

mon resort. Ça va être ça,

c'est mon... c'est mon resort,

rien d'inclus. Mais quand

j'ai réalisé que...

... j'étais pour en faire mon

resort, puis qu'il fallait

que j'apprenne par moi-même

À me débrouiller, parce

que tout était soit dans

"ten minutes" ou

"manana",

qui est "demain", hum...

Tout a bien été. Ça m'a

permis d'apprendre à connaître

Isabella, Marie Luisa,

Silencio Eduardo. Je l'appelais

tout le temps Silencio Eduardo,

parce qu'Eduardo... Bla bla bla

bla bla. Il parle tout le temps.

"Silencio, Eduardo, por favor."

Je l'appelais "Ta gueule,

Édouard." Ils ont été...

plus qu'attendrissants. Très,

très gentils, généreux avec moi.

Ça faisait mal, beaucoup...

les bras, ils me flattaient.

Après sept jours...

de jeûne, j'arrive après ça pour

ma récupération dans un autre

resort. C'est là qu'on a pu

"booker" le moins loin possible.

Et là, tu pars de rien

À un buffet

(propos en anglais)

all you can eat.

Je braillais.

Je leur ai dit que je

reviendrais quand même à Cuba

dans un an, juste pour montrer

mes cicatrices et tout ça.


Des photos appuient le propos.


JULIEN TREMBLAY

Je suis resté en contact

avec mon... Dr Fili là-bas, à jaser.

Mon grand-père va à l'hôpital

au Québec, et ressort

de là avec la C-difficile.

Moi, je suis allé là,

c'était insalubre, j'ai

passé tous les tests, quand

je suis revenu au Canada, j'ai

repassé les tests encore, rien.


JULIEN TREMBLAY se lève et quitte le studio.


Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par