Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Uncanny: Snow

Is it true that no two snowflakes are alike? How does snow help us understand the prehistoric atmosphere? Did you know that snow isn´t really white? Actually, snow is translucent; it is the accumulation of crystals that form snow which bend the light that enters them, neither absorbing nor reflecting any light at all. So the human eye perceives snow as white, just like those big snow banks you see in the winter.



Réalisateur: Carine Ouellet
Production year: 2015

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

GABRIEL GRENIER est dans une pièce dont le mur derrière lui est en briques et il démystifie certaines idées reçues sur la neige. Des images accompagnent ses propos.


GABRIEL GRENIER

(S’adressant au public de l’émission)

On a tous sûrement déjà

entendu dire que chaque flocon

de neige est unique.

Mais est-ce vraiment possible?

Il tombe en moyenne 165

centimètres de neige sur chaque

ville canadienne en une année.

Il tombe donc un nombre presque

inimaginable de flocons. Il est

donc très difficile de croire

qu’il y a pas deux flocons

pareils. En fait, cette

hypothèse a déjà été

démystifiée. Il est possible,

en observant deux flocons,

de voir plusieurs similarités.

En plus, si on en compare

beaucoup, on peut voir

différents types de flocons

et même en voir qui sont

identiques. C’est donc

une autre idée fausse qu’on

se fait du monde autour de nous.

Jusqu’à un certain point.

Oui, vraiment, la question

est pas mal plus compliquée.

Il s’agit de définir le terme

"unique". Si on parle

d’apparence physique, il est

faux que chaque flocon est

unique. Mais si on parle de

composition moléculaire, alors

là, chaque flocon est réellement

unique, car chaque goutte d’eau

est unique. En passant,

j’aime vraiment pas la neige.


Une souffleuse ramasse la neige en bordure de la rue et l’envoie dans un camion.


GABRIEL GRENIER

(S’adressant au public de l’émission)

Bien que la neige puisse

nous taper sur les nerfs au beau

milieu du mois de janvier,

quand il fait froid et

qu’elle n’arrête pas de tomber,

croyez-le ou non, elle peut être

utile. La neige est formée

lorsque l’air dans l’atmosphère

atteint une température de

0 degré Celsius. Ça fait que l’eau

dans les nuages se cristallise.

Par contre, l’eau est

une molécule polaire. Cela veut

dire qu’elle attire d’autres

molécules comme un aimant.

Ces molécules peuvent être

toutes sortes de choses

présentes dans l’atmosphère

comme de la poussière,

du carbone ou de l’argon.

Ces molécules sont alors

emprisonnées dans les flocons

de neige lorsque l’eau se

cristallise. Finalement, lorsque

les flocons tombent sur Terre,

ils entraînent évidemment

ces autres molécules avec eux.


L’image d’un glacier est présentée.


GABRIEL GRENIER

(S’adressant au public de l’émission)

Les scientifiques modernes

peuvent donc extraire des

spécimens de neige de certaines

régions de la planète où

la neige ne fond pas comme

l’Arctique, afin de voir toutes

les couches de neige des années

précédentes. Comme ça, ils

réussissent à étudier ce qui

se trouvait dans l’atmosphère,

il y a des milliers d’années.

On sait tous que l’eau est

transparente, et que la neige

est composée d’eau. Alors,

pourquoi est-ce que la neige

nous apparait blanche?


L’image d’un flocon de neige vu d’un microscope est présentée.


GABRIEL GRENIER

(S’adressant au public de l’émission)

Dans le fond, si on observe

un cristal de neige

individuellement, on voit

que la neige n’est pas blanche,

mais qu’elle est translucide.

C’est-à-dire que le cristal

de neige réussit à courber

la lumière qui le traverse, mais

qu’aucune lumière n’est absorbée

ni réfléchie par la neige.

Par contre, lorsqu’on observe

tout un tas de neige ensemble,

quand dans un banc de neige,

on voit bien que la neige est

blanche. Ce qui arrive dans

ce cas, c’est que la lumière

traverse un flocon, et puis

un autre flocon, et puis

un autre, et puis un autre.

À chaque flocon, la lumière est

courbée un peu plus jusqu’à ce

qu’elle soit reflétée finalement

par certains cristaux.

Comme toutes les couleurs

de la lumière sont reflétées...

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par