Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

A New Life for Old Wood

Who would´ve believed that a barn floor could one day be turned into a dining room table? Old wood is becoming quite the trend. Carpenters reclaim it from old buildings and use it to create all kinds of furniture, much to the delight of customers on the lookout for unique pieces. Working with old wood is a way of preserving a slice of history, all while contributing to preserving the environment. But the material certainly brings its fair share of challenges to the mix. An Andréanne Baribeau report.



Réalisateur: Andréanne Baribeau
Production year: 2015

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

On présente les témoignages DENIS ROBITAILLE, spécialiste du bois à Marcelville, et CHRISTOPHE LECOMTE, ébéniste amateur et directeur chez Land-Return Inc. Ils parlent de la réutilisation de bois.


DENIS ROBITAILLE

Il y a quelque chose dans

le caractère du bois. On tire de

notre passé. Je suis dans

le commerce des meubles

du début, plutôt dans

l'antiquité, et maintenant,

50 ans plus tard, encore dans

les meubles, mais moins dans

l'antiquité et plus au neuf,

mais le neuf fait avec du vieux

bois qui vient des édifices

ou des vieilles maisons,

ou des granges même.

Oui, ça c'est du vieux bois

et je regarde pour la couleur,

mais je regarde pour les trous

et les trous ont l'air carrés.

Mais tu sais, les vieux

clous étaient carrés.


CHRISTOPHE LECOMTE

De savoir d'où vient le bois,

c'est vraiment intéressant, et

je crois que ça aussi, ça

fait partie de ce qui

s'en vient maintenant.

So, le reclaimed wood, c'est

partout. J'étais en train de

marcher avec ma femme et on a vu

que dans le quartier, ils

étaient en train de remplacer

les poteaux électriques, alors

je lui ai demandé de me laisser

quelques morceaux. Ce bois est

complètement sec, alors c'est

une beauté. On n'a même pas

besoin de le laisser sécher,

rien du tout. Alors, on a eu la

chance de l'utiliser tout de

suite et on a commencé àÀ faire

de petits bâtiments depuis.

Voici ma cabane. Je vous

montre et je commence.

Alors, j'ai bien sûr fait ces

portes, construites du même

bois, mais aussi l'intérieur.

C'est quelque chose de nouveau,

qui devient vraiment à la mode,

disons, et de plus en plus,

nous rencontrons des gens qui

construisent des meubles avec

des morceaux, des

live edges et des choses comme ça.


DENIS ROBITAILLE

Chaque fois que t'arrives avec

un petit voyage dans ton camion

de bois... Et puis on manoeuvre

souvent, OK? Je le prends avec

mes mains, je le mets dans le

camion, je l'apporte ici, je le

sors du camion encore une fois

et là, je l'établis et j'enlève

tous les clous dedans.

J'étudie toutes les planches.

T'es en amour avec la planche

elle-même. Le matériel est

spécial déjà dans ton coeur.

Tu dis: "OK, eille, ça,

ça va faire des meubles!"

Alors, cette table-ci, c'est

du vieux bois. C'est un plancher

qui vient d'une grange. Le bois

aurait au moins 100 à 120 ans.


CHRISTOPHE LECOMTE

Moi, c'est l'idée de

l'environnement. Je comprends

très bien que ça prend beaucoup

de temps pour qu'un arbre soit

utilisé dans la construction,

quoi que ce soit. C'est pas dix

ans, c'est des quarantaines

d'années, des cinquantaines

d'années. Alors, le bois,

il faut vraiment le respecter.

C'est clair qu'on lui

donne une deuxième vie.


DENIS ROBITAILLE

Au début, il y a beaucoup

de monde qui avait peur de ça.

Tu sais: "Y a-t-il

des fourmis là-dedans? Y a-t-il

des bibites de quelque sorte

dont je devrais être informé?"

C'est un peu plus particulier

travailler avec le vieux bois

parce qu'il a des défauts.

Alors, faut que tu choisisses,

que tu travailles autour

des défauts. C'est très

difficile sur les machines

parce qu'il y a du sable dedans.

Tu dois faire très attention

qu'il y a pas de métal parce que

c'est dur sur les couteaux

dans les machines. Pour moi,

c'est excitant, et pour le monde

qui apprécie le vieux bois,

c'est excitant. Pour le client

qui l'achète, c'est excitant

parce que c'est spécial.

Au point de vue coût, le bois a

développé une valeur. Il y a

beaucoup de monde, il y a

beaucoup d'intérêt. Je pense

qu'avec le temps, si le prix

vient assez haut, le monde va

tourner à d'autres choses.

Peut-être qu'ils vont retourner

à l'antiquité. Je le sais pas.


CHRISTOPHE LECOMTE

Je crois pas que ce soit une

mode qui va partir. De plus

en plus, les gens recherchent

quelque chose de différent et

chaque arbre est différent et

chaque arbre va nous donner

quelque chose de différent.

Alors, moi, je crois

que l'importance du bois

va continuer à augmenter

dans notre société.



Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par