Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Bodh´aktan: A Third Album in French

Bodh´aktan is a seven-musician ensemble that combines vocals, acoustic guitar, buzuki, electric guitar, bass, violin, drums, accordion, bagpipes and the flute. They formed in 2011 and have over 300 live performances and three French-language albums under their belt. After the band treats us to a lively performance at the TFO studios, Éric Gousy and Alain Barriault talk about how Bodh´aktan came together and what they´ve been up to this whole time.



Réalisateur: Caroline Leal
Production year: 2015

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT


ÉRIC GOUSSY, chanteur et percussionniste et ALAIN BARRIAULT, chanteur et guitariste, sont assis sur un divan. ALAIN BARRIAULT joue de la guitare en fredonnant tandis que ÉRIC GOUSSY frappe le rythme sur un cube en bois sur lequel il est assis. Ces extraits musicaux chantés par ALAIN BARRIAULT alternent avec l'entrevue qu'ils accordent.


ÉRIC GOUSSY

Bodh'aktan, c'est sept

musiciens, une cornemuse, un

violon, un accordéon, guitare,

basse, batterie, un buzuki.

Ces sept musiciens, c'est de la

bonne humeur qui est transmise

en musique.


On montre une photo de tous les membres du groupe. L'un d'entre eux porte le kilt.


ÉRIC GOUSSY

C'est de la musique,

on peut dire, de mélange de

celtique, de rock, de plein de

choses de traditionnel, mais qui

fait un tout, donc Bodh'aktan.


ALAIN BARRIAULT

(Chantant)

Chanter à perdre haleine ♪

♪ Et rêver à maison ♪


ÉRIC GOUSSY

"Bodh", ça nous rappelle,

pour l'instrument, peut-être le

bodhrán, qui est une espèce de

tambour irlandais. Et "aktan",

c'est vraiment "Bodh'aktan".

C'est un nom en vieux

gaélique qui voudrait dire: "la

protection des pieds marins".


ALAIN BARRIAULT

Bref, des bottes de

rubber en gaélique.


ÉRIC GOUSSY

(Souriant)

Oui.


ALAIN BARRIAULT

(Chantant)

On a ri sous la pluie

dans les rues de Saint-Boni ♪

♪ Souri aux femmes

des ruelles d'Amsterdam ♪


ALAIN BARRIAULT

À mesure... petit à petit, on

a monté un groupe. Ça a pris des

années à s'envoyer des maquettes

avant d'avoir le premier. Mais

là, ça roule depuis... nonstop.


ALAIN BARRIAULT

(Chantant)

♪ Mais le vent

nous ramènera tout le temps ♪

♪♪♪


ÉRIC GOUSSY

Ce genre de musique là

en français, il y

en a pas tellement.


ALAIN BARRIAULT

C'est rare.


ÉRIC GOUSSY

On n’en a pas vraiment entendu.

Je pense que... On va pas

dire qu'on est les pionniers

là-dedans parce que la musique

de ce genre-là traditionnel, on

peut dire irlandais, il y en

a déjà depuis des lustres.

Mais en français, je pense

pas qu'il y en ait beaucoup.


ALAIN BARRIAULT

(Riant)

Oui, ça court pas les rues, de

la musique comme ça rock, trad

avec des paroles en français.


Il y a ici une petite ellipse dans l'entrevue.


ALAIN BARRIAULT

Besoin d'air, c'est une

chanson... Je me disais: un

jour, je vais faire une chanson

d'été. Il y a toujours des

chansons d'été qui arrivent,

je me dis: je vais en faire

une. Mais je viens des

Îles-de-la-Madeleine, dans les

Maritimes, et l'été, c'est assez

terrible. Pour un gars de la

mer, à Montréal, même à Québec,

il fait chaud! Fait que c'était

un peu ça, Besoin d'air.

Le texte, c'est: le gars

qui est pogné en ville

et qui fait: "J'étouffe!

Je cherche le vent." Les

Îes-de-la-Madeleine, c'est

facile, c'est entouré d'eau.

Fait que même si t'as jamais

travaillé sur l'eau, la mer, ça

fait partie de ton ADN.


On montre de près un tatou de pieuvre qu'ALAIN BARRIAULT porte sur le bras.


ALAIN BARRIAULT

De toute façon, t'es venu, tu

l'as vu, aux Îles. Tout le monde

est sur le beat d'être relax

et de se faire bercer

par les vagues.

On s'ennuie toujours de notre

coin de pays quand on vient des

régions comme ça. En plus, c'est

que c'est un archipel, fait

que tu peux pas aller souvent

ailleurs; t'es pogné sur les

Îles. Fait que ça devient...

Ça fait partie de ta réalité.

T'aimes ça, tu vois tout le

temps les mêmes gens. Moi, j'ai

passé ma jeunesse jusqu'à 18, 19

ans; j'étais aux Îles toujours.

Ça fait partie de moi. Même si

je suis parti deux ans, je pense

juste à revenir aux Îles pareil.

C'est un appel constant.

Mais... la vie fait autrement.

Troisième album officiel en

français, quoique c'est le

sixième enregistrement qu'on

fait pareil, parce qu'en plus

des trois albums en français,

il y a eu un album anglophone,

qui était le premier album

francophone qui a été traduit,

si on veut, 80% des chansons.

Il y a eu un mixtape cover qu'on

a fait cet été; c'est toutes

les chansons qu'on faisait en

spectacle que les gens nous

demandaient: "Hé, telle chanson,

l'avez-vous enregistrée en

quelque part?" Non, non, non.

Fait qu'on s'est tannés et on

a dit: "Bon, on les ramasse

toutes, celles qu'on a faites

depuis le début de l'histoire.

On fait un album avec ça." Donc,

c'est le sixième enregistrement

officiel qui sort.

En composant les chansons de cet

album-là, toutes les histoires

du début du band, mettons du

cinq ans que ça fait qu'on

roule, ça nous revenait tout en

tête, je pense, à chaque fois,

les personnes qui écrivaient les

paroles. Même les musiques aussi

sont inspirées un peu de ça. Tu

sais, le cover de l'album, c'est

une photo d'un aéroport. C'est

pas pour rien.


On montre la couverture de l'album: des valises regroupées sur le sol d'un aéroport.


ALAIN BARRIAULT

On en a vu, des

aéroports, on en a vu, des

camions de location pour faire

de la route. Tu sais, ça a été

un cinq ans de route intense et

ça transparaît dans l'album.

Chaque chanson est comme une

carte postale, si on veut, avec

des personnages, avec des places

qu'on a vues, des insides

sur la route aussi un peu.

Mais c'est tout du vrai.


ALAIN BARRIAULT

(Chantant)

♪ Mais le vent nous

ramènera tout le temps ♪


La chanson se termine et les deux musiciens se regardent en riant.



Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par