Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Improtéine: Should We Subsidize Humour?

Should Ontario´s humour industry be subsidized by the government?
Comedy troupe Improtéine takes on a debate about the Ontario government´s inexistent humour subsidies. Olivier argues that the government should finance humour, while Martin believes that, as a society, we shouldn´t finance anything that is commercial… with the odd exception, of course.
Where do you stand on this issue?
A Chantal Villemaire production.



Réalisateur: Chantal Villemaire
Production year: 2015

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Titre :
TFO 24.7


Titre :
Improtéine Pour ou contre l'humour


OLIVIER NADON et MARTIN LAPORTE sont assis ensemble dans un salon.


OLIVIER NADON

Récemment, l'Ontario a vécu

un vrai débat de société.

On en a parlé dans au moins

un journal... Web.

Et une station de radio...

Communautaire.


MARTIN LAPORTE

Ce débat nous affecte

personnellement, nous, le groupe

Improtéine. Devrait-on, oui ou

non, subventionner l'industrie

de l'humour en Ontario.


OLIVIER NADON

Comme Improtéine serait les

principaux bénéficiaires de ces

subventions et comme on pourrait

faire tellement de belles choses

avec cet argent-là...

Wink, wink, Cirque du Soleil

franco-ontarien...

Moi, je suis pour.


MARTIN LAPORTE

Bien moi, je suis contre.


MARTIN ET OLIVIER marchent à l'extérieur, dans un quartier résidentiel.


OLIVIER NADON

Tout est subventionné, dans la

vie: les fermiers, les artistes,

même les pétrolières

ont des subventions.

Pourquoi pas les humoristes?


MARTIN LAPORTE

Bien, c'est justement

parce que tout le monde est

subventionné dans la vie:

les fermiers, les artistes,

les pétrolières. Il reste plus

rien pour les humoristes.


OLIVIER NADON

Hé, c'est mon argument, ça. Tu

peux pas utiliser mon argument.


MARTIN LAPORTE

Je suis pas subventionné,

je peux faire ce que je veux.


MARTIN ouvre la portière d'une voiture et on retrouve MARTIN et OLIVIER assis dans une limousine.


OLIVIER NADON

Mais dans le monde

des arts, c'est important, les

subventions. Ça permet de faire

découvrir plein de disciplines

que les gens connaissent moins.


MARTIN LAPORTE

Oui, mais c'est pas

nécessaire, des subventions,

pour l'humour, parce que

le public comprend déjà ça.

Tu sais, quand tu dis "une fois,

c'est un gars", bien tout

le monde comprend parce que tout

le monde a déjà été dans une

situation où il y avait un gars.

Mais ça...

(En gesticulant)

... les gens comprennent pas ça.

Puis ça prend des subventions

pour ça, pour que le monde

puisse comprendre

et peut-être apprécier un jour.


MARTIN et OLIVIER sont maintenant à l'intérieur d'un immeuble.


OLIVIER NADON

Justement, l'humour, c'est

accessible, donc rassembleur.

Subventionner l'humour

en Ontario français

nous encouragerait

à utiliser la langue.

Quand tu fais un stand-up, t'as

pas le fois, il faut que tu te

pratiques. Sinon, ça a de l'air

de... Oh my God! Une fois,

il y avait like un dude.

Puis le dude était like:

"Whatever!" Puis la police

était comme: "Pourquoi

tu rentres dedans moi?"


MARTIN LAPORTE

Subvention ou pas, il y en

aurait quand même des stand-ups

comme ça. Ça reste l'Ontario

français. Regarde, c'est pas

compliqué. L'humour, les gens

aiment ça. Donc, ils vont voir

des shows. Donc, ça fait

de l'argent. Donc, c'est

commercial. Puis comme société,

on subventionne pas

ce qui est commercial.


OLIVIER NADON

Sauf l'industrie pétrolière.


MARTIN LAPORTE

Sauf l'industrie pétrolière.


OLIVIER NADON

Et l'industrie automobile.


MARTIN LAPORTE

Exactement. Il y a deux

critères pour avoir des

subventions: un, il faut pas

que les gens aiment ça, deux,

il faut que ça contribue

directement aux changements

climatiques. Puis l'humour,

c'est ni l'un ni l'autre.


OLIVIER NADON

Mais il faut aussi

subventionner l'humour

pour créer une relève. Tu sais,

présentement, il y a juste

Patrick Groulx, Katherine

Levac, Véronic DiCaire,

puis Improtéine,

qui sont des humoristes

franco-ontariens connus.


MARTIN LAPORTE

Oui, puis une de celles-là

est même pas une humoriste.


OLIVIER NADON

Puis un de ceux-là

est même pas connu.


MARTIN et OLIVIER poursuivent leur débat dans un spa.


MARTIN LAPORTE

T'as des bons arguments,

mais selon moi, des subventions,

c'est fait pour bâtir des

routes, guérir des malades, puis

exprimer la misère d'un peuple

à travers des mouvements

interprétatifs.


OLIVIER NADON

T'es humoriste, toi aussi.

Pense à ta survie à toi puis

à celle de ta famille. Si tu

le fais pas pour les autres,

fais-le pour toi-même.


MARTIN LAPORTE

Oui, t'as peut-être raison.

Hé, j'espère qu'ils vont

commencer à subventionner

l'humour en Ontario.

Sinon, comment on va faire

pour survivre?


OLIVIER NADON

Cheers!


Le logo de Improtéine apparaît avec l'adresse suivante : @improteine


Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par